Archive | octobre 2015

Sagesse du TAO

Extrait du livre Changez vos pensées, changez votre vie : La sagesse du Tao de Wayne Dyer

Cosmic Disclosure, saison 1 Épisode 13 – Portails naviguant le Temps

DW : Bonjour et bienvenue à Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte, David Wilcock et nous sommes en discussion profonde avec un informateur des programmes spatiaux secrets, appelé Corey Goode. Ce sujet suscite beaucoup de rires, beaucoup de gens pensent que c’est quelque chose qu’ils peuvent ridiculiser sur l’Internet. Mais si vous avez écouté les épisodes précédents, je pense qu’il est devenu clair pour vous que ce sujet ne peut pas être facilement rejeté. Il est vrai que nous n’avons pas encore tous les documents. Nous n’avons pas encore toutes les preuves que les gens aimeraient avoir. Mais j’ai parlé à beaucoup d’informateurs, qui ont des codes de sécurité cosmique « top secret » et même plus – ça signifie 35 niveaux au-dessus de ce que doit savoir le président des États-Unis d’Amérique – ces gens viennent me voir, en tant que lanceurs d’alerte et commencent à me confier des choses, parce que je les ai recherchés, des choses très spécifiques. Et tout est interrelié. En fait, il serait plus exagéré de penser qu’ils mentiraient tous, plutôt que de penser qu’ils décrivent quelque chose qui est vrai. Durant cet épisode, nous parlerons du temps et à quel point notre science physique devra changer, en nous basant sur ce que nous avons rencontré. Alors, sans plus de délai, Corey, merci d’être ici. Bienvenue à l’émission.

CG : Merci.

DW : Bon. Allons directement vers des données fournies par des informateurs importants. Une des choses qui ont le plus fasciné les gens, lorsque j’ai publié le témoignage d’un informateur sur Internet, a été ce qu’a dit celui qui s’appelle Daniel et qui prétend avoir travaillé dans, ce que les gens appellent, le Projet Montauk, mais que lui appelle Phoenix III. Il a dit que le complexe militaro-industriel a procuré un siège provenant de vaisseaux extraterrestres qui se sont écrasés au sol et que ce siège lui-même agissait en tant qu’interface avec la conscience. Si quelqu’un s’assoyait dans ce siège, y appuyait sa tête, il y avait une base de 22 formes d’ondes – qui serait le champ énergétique de la personne – et ces ondes étaient mesurables. Et la personne allait dans, ce qu’ils appellent, un point tranquille, le calme de l’esprit. Ensuite ils calibraient le siège à zéro, ce qui signifie qu’une fois que ces 22 ondes sinusoïdales cessaient de bouger et qu’ils pouvaient les garder stables, ils pouvaient alors, individuellement, ajuster les boutons et les lignes de base devenaient plates. À ce moment-là, beaucoup de choses bizarres sont arrivées, c’est ce qu’ils lui ont dit et c’est aussi ce qu’il a expérimenté. Par exemple, vous pouviez penser à un objet. Et grâce à l’énergie que ce siège pouvait maîtriser et parce qu’ils pouvaient créer une fréquence très spécifique grâce à des transformateurs énormes, à ce moment-là vous pouviez manifester cet objet dans la pièce. Et il m’a dit aussi que si vous pensiez un endroit particulier, une espèce de mirage chatoyant apparaîtrait et que vous pouviez voir cet endroit, dans ce mirage. Et vous pouviez même envoyer des gens dans ce mirage et ils y voyageraient. Il a dit aussi que c’était une conception standard pour les sièges des vaisseaux de type ovni et que les pilotes n’avaient qu’à penser où ils voulaient aller et un trou s’ouvrirait, ils passeraient ensuite à travers et y pénétreraient. Alors, avant que l’on continue dans des sujets plus profonds, y a-t-il quelque chose que j’ai dit qui concorde avec ce que vous avez entendu ?

CG : Mmm, mmm.

DW : OK. Pouvez-vous nous donner plus de détails à ce sujet ?

CG : Eh bien, le siège, en fait, les sièges … la conscience interagit avec les sièges. Il y avait ces sièges, dans le Projet MILAB lorsque j’étais enfant, où les intuitifs empathiques s’assoyaient … ils nous assoyaient dans ces sièges et – vous avez mentionné les 22 ondes où ils tentaient de nous diriger- nous étions entraînés, de façon négative, à pouvoir aller dans différents états de conscience, qui pouvait être mesurés et ce, sur demande. Et …

DW : Comment cela était-il négatif ? Je ne suis pas sûr de comprendre.

CG : Par des mesures de renforcements négatifs.

DW : Oh. Un peu comme de la torture par électrochoc ?

CG : Électro – oui. Ils nous assoyaient dans ces chaises qui provenaient de vaisseaux extraterrestres. Et ils tentaient de voir qui d’entre nous avait l’aptitude de changer l’onde, certaines ondes.

DW : Vraiment ?

GG : Je trouve ça très intéressant. Nous ne manifestions pas des choses dans la pièce et ne regardions pas à d’autres endroits ni de choses comme ça. Mais ils utilisaient cet appareil, qui était un siège provenant de vaisseaux extraterrestres pour nous tester, pour voir lequel d’entre nous, en interface avec ce siège, pouvait changer certaines ondes, sur demande.

DW : Daniel a aussi parlé une sorte d’entraînement qu’ils appelaient apparemment la Psi Corps, une sorte de formation militaire basée sur les capacités psychiques. Et une des choses de base qu’ils désiraient que Daniel apprenne, était d’aller à l’intérieur de lui, dans un endroit appelé le point tranquille. Avez-vous déjà entendu parler de ce terme ?

CG : Oui.

DW : Que savez-vous de cet entraînement vers le point tranquille ? Qu’est-ce que cela est supposé accomplir ? Quel était le but ?

CG : Lorsque vous recherchez- je pense que ça s’appelle les ondes Thêta profondes, c’est le moment où vous êtes le moins conscient de votre corps, le moins conscient de votre environnement et où vous êtes le plus en contact avec, je pense, ce qui est appelé votre Soi Supérieur et vous êtes dans un état de conscience plus élevé. Et toutes les autres pensées – plus aucune pensée n’arrive dans votre esprit. Vous ne pensez pas que vous avez froid, vous savez, vous ne pensez pas à ce que vous allez manger plus tard, vous ne pensez pas que vous voulez gratter votre nez, que les sièges sont inconfortables, vous ne sentez pas la texture de vos pantalons ressentie sur vos jambes. Je veux dire, vous n’avez aucune pensée. Les gens disent qu’il est impossible de ne pas avoir de pensée, mais si vous vous entraînez … vous êtes conscients, mais vous n’avez aucune pensée, c’est ce qu’ils désiraient que nous atteignions. C’est la meilleure façon dont je peux le décrire.

DW : Pour en revenir à ma question originale, avez-vous eu quelques informations suggérant que le siège, à l’intérieur d’un vaisseau, avait la capacité de servir d’interface pour vous permettre d’ouvrir le portail qui pouvait vous amener dans un autre endroit de l’espace ou même dans le temps ?

CG : Oui. Plus tard, j’ai découvert que c’est la façon dont ces vaisseaux opèrent. Ils sont complètement dirigés par la conscience. Et il y avait beaucoup de ces êtres qui portaient un bandeau à la tête, ils s’assoyaient dans ces vaisseaux et avec ce bandeau, ou avec les mains sur un panneau, ils pouvaient, tout comme les êtres de haute densité, penser à l’endroit où ils voulaient aller et le vaisseau se déphasait de l’endroit où il était et il revenait ensuite en phase au nouvel endroit.

DW : Est-ce que ce voyage se fait automatiquement, via la toile cosmique que vous avez décrite ?

CG : Non. Nous avons parlé du fait que tout est vibration. Tout a une signature vibrationnelle.

Chaque système solaire, chaque planète, chaque endroit sur une planète possède sa propre signature vibrationnelle. Et si vous pensez consciemment à cet endroit et à sa signature vibrationnelle, vous pouvez changer votre propre signature, de l’endroit où vous êtes et la faire concorder avec l’endroit où vous voulez aller. L’univers est, essentiellement, holographique. Ensuite vous vous déphasez d’un endroit et vous revenez en phase dans un autre endroit.

DW : Maintenant, dans …

CG : Est-ce que cela a du sens ?

DW : Oui. Dans les livres de Carlos Castaneda, Don Juan, le chaman original, il est question de quelqu’un appelé Cachora, qui existe encore. Ce dernier a dit – et cela semble réel – que quelques-uns de ces chamanes peuvent apprendre à se téléporter eux-mêmes. Ils disent que la façon d’accomplir ceci est … si vous pouvez avoir une expérience de type voyage astral et que vous pouvez consolider un endroit particulier assez fortement, pour le garder complètement stable et que cet endroit ne change pas, alors si vous pouvez vraiment retenir et consolider cet endroit dans votre conscience, vous pouvez vraiment y aller.

CG : Oui.

DW : Alors ça fonctionne vraiment ici ?

CG : C’est ainsi que voyagent de très nombreux êtres.

DW : Hmm.

CG : Oui. Nous appelons ça une projection astrale. Ils peuvent y envoyer leur conscience. Ils voient l’environnement. Ils vont reconnaître les lieux. Ils évaluent la vibration de l’endroit. Et ensuite ils rapportent cette vibration à leur corps conscient et ce dernier change sa vibration, il est alors déphasé de l’endroit où il était, pour arriver ensuite à l’endroit se trouve leur conscience.

DW : Donc, il y a un siège dans les vaisseaux, ayant une technologie qui aide ce processus à rehausser votre capacité naturelle ?

CG : Oui. Il y a certains extraterrestres qui ont trouvé une façon de tricher, afin de pouvoir accomplir ce que font les êtres plus élevés, ou de dimension plus élevée, pour voyager et se déplacer.

DW : Alors ce siège semble rehausser leurs propres capacités innées.

CG : Oui. La conscience …

DW : Bien, j’aimerais parler de la raison de ma question, elle est en rapport avec le temps. Daniel connaît des personnes faisant partie du programme Phoenix III. Il y a une personne en particulier, qui était un peu fou – en fait plus qu’un peu – qui a dit que lorsqu’ils ont compris comment ces portails étaient créés, ils ont d’abord pensé que ce n’était que pour les voyages spatiaux, mais ils ont ensuite réalisé qu’ils pouvaient aller dans différents points du temps, simplement en pensant à l’endroit où ils voulaient aller. Donc, l’homme dont je vous parle, a dit : « Je vais aller tuer mon père ». Parce qu’ils ont compris qu’ils pouvaient aller dans le passé.

CG : Oui.

DW : Avez-vous entendu parler de cette histoire particulière ?

CG : Oui j’ai entendu parler de ce paradoxe.

DW : O.K. pouvez-vous nous décrire ce qui arriverait, ou nous dire s’il existe des cas où les gens ont tenté de faire des choses bizarres comme celle-ci et nous dire ce qui est arrivé.

CG : D’après ce que j’ai lu sur les tablettes de verre, une des raisons majeures pour lesquelles ils ont mis des tampons sur la technologie temporelle, c’est que cette expérimentation de technologie de voyage dans le temps a vraiment échappé à tout contrôle. Les gens voyageaient dans le passé, décidant de tuer une personne en particulier et aussi pour créer une nouvelle ligne de temps. Ces gens finissaient par revenir et se retrouvaient sur la ligne de temps qu’ils avaient créé. Tout ça a créé beaucoup de schismes et des lignes de temps coupées. Ils ont ensuite envoyé des gens pour empêcher tout ça et le réparer et ces tentatives ont causé encore plus de problèmes et il y a eu encore plus de coupures de ligne de temps, il y avait toutes sortes de fragmentation et tout est devenu vraiment hors de tout contrôle. Ils ont ensuite commencé à recevoir des visites de groupes d’extraterrestres avancées qui leur ont dit : « Ca suffit ! Vous devez arrêter ». Il leur a aussi été expliqué que le temps est vraiment une illusion, que l’utilisation de la conscience est un composant-clé, qu’ils utilisaient leur conscience dans ce siège pour manifester des choses, ce que nous faisons avec notre conscience collective tous les jours. Nous manifestons notre réalité.

DW : Exact.

CG : L’habileté à utiliser cet appareil, à utiliser leur conscience pour aller dans le passé, dans la ligne de temps où ces gens allaient, étaient basée sur la conscience de ces seules personnes et sur la polarité de ces personnes, sur leur degré de positivisme ou de négativisme. Et c’était la même chose pour les gens qui voyageaient dans le futur. Ceux qui voyageaient dans le futur, s’ils étaient de polarité négative, si c’étaient des membres des groupes de la cabale, ils voyaient que … oh … il y a eu un grand cataclysme. La rotation de la Terre a changé sur son axe. 90 % des habitants de la Terre sont morts. Toutes ces choses qui arrivaient. Ensuite ils revenaient et faisaient leurs rapports. Et les gens positifs, qui faisaient des voyages dans le futur, voyaient un avenir glorieux. Et bien, si la technologie est juste et que vous avez tous ces gens de polarité différente, faisant des voyages dans le temps, que cela vous apprend-t-il sur le temps ?

DW : C’est une question intéressante.

CG : Les extraterrestres nous ont dit d’arrêter, d’arrêter de tenter de réparer tous ces schismes et tous ces problèmes de ligne de temps, parce que, tout comme l’espace, le temps est élastique. Et que si vous avez un champ de torsion très élevé, vous pouvez déformer l’espace. Si vous enlevez le champ de torsion, l’espace revient à sa forme. Si vous bousillez le temps, il se réparera de lui-même. Il reviendra où il était. Et les chercheurs scientifiques ont beaucoup de difficulté à croire ça. Ils ne croient pas que le temps est une illusion et qu’il se réparera lui-même et que le temps est un composant majeur de la conscience.

DW : Il semble que si nous allons dans notre passé dans notre propre histoire … il y a une légende sur les « Anneaux de Fées », où il y avait un cercle ressemblant à un agroglyphe, et les gens pouvaient y entrer et rencontrer des êtres qui semblaient différents – des elfes, des gnomes, des farfadets, des nains, des fées et une de ces légendes dit que si vous alliez à l’intérieur d’un de ces Anneaux, vous deviez sortir par le même endroit où vous êtes entré, sinon vous ferez un voyage dans le temps. Que sont ces Anneaux de Fées et sont-ils reliés à ce dont nous parlons ? Avez-vous entendu parler de ces Anneaux ?

CG : Non, je n’ai rien entendu à leur sujet. Mais cela semble très similaire à ces rencontres de Fédérations, qui se passent dans une anomalie temporelle ou une bulle temporelle. Et, tout comme vous l’avez décrit, lorsque vous y entrer, vous devez en sortir par le même endroit d’où vous êtes venus.

DW : Oh ! Vraiment

CG : Alors ces Anneaux de Fées étaient peut-être une sorte de bulle temporelle extraterrestre, grâce à laquelle ils pouvaient observer ce qui se passait. Et si une personne y entrait et restait bloquée dans cette bulle temporelle, si elle ne sortait pas au même endroit, elle pouvait rester bloquée là pour des centaines d’années. Et pour eux, ça peut ne leur sembler que quelques minutes, un peu comme ce qui est arrivé à Rip Van Winkle.

DW : Une des choses que m’a dites Henry Deacon est que le temps a des sursauts, mais que nous, avec notre corps énergétique, nous pouvons coller ensemble les déviations du temps. Nous avons un tampon psychologique, qui a comme effet de nous faire apparaître le temps comme une continuité, mais qu’il y a, je suppose, des relations de phase entre notre système solaire et d’autres étoiles, ou des conjonctions planétaires ou quelque chose de ce genre, qui causent, en fait des déviations qui ne sont, apparemment, pas encore à un niveau où nous pouvons les détecter.

CG : D’une certaine façon, c’est vrai.

DW : Vraiment ?

CG : Oui. Et jusqu’à ce que nous apprenions à … je veux dire le temps est vraiment une illusion complète. Pour nous … bloqués dans la façon de penser et dans la conscience de la troisième densité, nous ne pouvons pas vraiment le comprendre. Mais le temps s’accélère et diminue tout le temps, parce que – il y a des gens qui en parlent, était-ce Nassim ?

DW : Nassim Haramein.

CG : Haramein. Une grande quantité d’informations qu’il donne est vraiment fantastique.

DW : Bien, ceux qui sont abonnés à ce réseau, peuvent voir la vidéo de Nassim : « Black Hole », qui a été produit par GAIAM …

CG : Fantastique, c’est fantastique.

DW : Et ils pourront aussi écouter des interviews avec lui.

CG : C’est fantastique.

DW : Oui.

CG : L’univers électro plasmatique ainsi que l’univers dans un champ de torsion sont des modèles sur lesquels travaillent les programmes spatiaux secrets. Toutes les autres sciences, que les gens pensent à la fine pointe ici-bas et avec lesquelles travaillent beaucoup de gens, se retrouveront dans la poubelle. Tous les détenteurs de doctorat devront retourner à l’école, lorsque cette information sera dévoilée. Les vraies sciences, qui sont cachées aux gens ici-bas sont … je veux dire, leurs bases mathématiques sont un tout … mais il y a beaucoup de nouvelles mathématiques aussi. Nous travaillons avec des notions de mathématiques et de physique très archaïques et une fois que nous aurons appris à comprendre comment ces choses fonctionnent, nous comprendrons pourquoi, par exemple, le temps semble toujours s’accélérer et ralentir. C’est en rapport avec les effets de torsion des galaxies, les unes sur les autres, dans notre système solaire et avec la façon dont nous le percevons dans notre esprit.

DW : Bien voici une autre question. Nous parlions du siège de Montauk. Récemment, Pete Peterson m’a donné des informations vraiment fascinantes et il a dit que dans notre dos, directement dans les omoplates, il y a une sorte de fossette, que tous les nerfs de notre corps se croisent dans ce petit endroit et il semble que ce soit conçu par une sorte d’intelligence divine. Il a dit aussi que ces endroits sont appelés des ports et que différents extraterrestres ont des sièges avec de petites bosses dans le dossier et lorsque vous vous assoyez, cette petite bosse entre directement dans cet endroit … vous hochez beaucoup la tête, en ce moment.

CG : Oui. Nous les utilisons aussi. Vous pouvez télécharger beaucoup d’informations ainsi.

DW : C’est pourquoi j’en ai parlé, parce que vous dites que tous ces scientifiques devront retourner à l’école. Pete a dit que par exemple, un système de vision peut être fait grâce à ces ports, qu’il y a beaucoup d’avions de combat, utilisés actuellement, qui n’ont pas de fenêtres, que vous pouvez voir grâce à ces ports, et vous pouvez voir directement dans votre esprit … que c’est vraiment une vision télescopique. Et il a dit que vous pouvez vraiment télécharger des informations, directement dans votre esprit.

CG : Mmm.

DW : Avez-vous déjà expérimenté quelque chose comme ça ?

CG : J’ai beaucoup utilisé la fonction de téléchargement.

DW : Via les ports de vos clavicules ?

CG : Oui par ces fossettes, oui.

DW : Wow.

CG : Oui. Ils ont … la fonction de téléchargement d’informations.

DW : Voyez-vous à quel point c’est bizarre, n’est-ce pas ? Comment est-il possible … cette information m’impressionne beaucoup.

CG : Et il y a aussi beaucoup de terminaisons nerveuses dans vos doigts et dans vos mains. C’est pourquoi ça fait si mal lorsque vous vous faites mal aux doigts, comparativement à d’autres parties du corps.

DW : Oui.

CG : Beaucoup de ces appareils, qui sont des interfaces neurologiques, ont une sorte de plaque de cuivre ou quelque chose qui ressemble à de l’acier inoxydable et ces plaques ont la forme d’une main, sur lesquelles vous déposez vos mains. Il y a aussi des gants que vous enfilez, qui ont des lanières et du métal à l’intérieur. C’est utilisé comme interface neuroélectrique, ou bioélectrique, avec le vaisseau, ainsi qu’avec d’autres appareils.

DW : Avez-vous entendu dire, indépendamment, que ces ports dans vos clavicules, qui ont tous les nerfs du corps qui se croisent cet endroit, que c’est comme une grande intersection ?

CG : On ne m’a pas dit ça. C’était … c’était surtout à l’époque où je faisais partie de MILAB. Nous nous asseyions dans des chaises, inconfortables, il y avait deux bosses inconfortables, qui s’enfonçaient dans notre dos. Et en nous appuyant, nous ressentions une sensation électrique, par ces petites bosses sur lesquelles nous étions appuyés. Et il y avait de l’information qui était téléchargée comme enseignement.

DW : Et c’est un exemple de quelque chose qui est vraiment arrivé ici. Nous n’en avons jamais parlé, vous et moi, avant aujourd’hui. C’est un détail spécifique que vous avez vous-même expérimenté.

CG : Et on m’a dit … ils m’ont dit qu’un jour tout le monde recevrait cet enseignement.

DW : Exact.

CG : Oui.

DW : (s’adressant à la caméra) : Bien. Nous aurons encore d’autres discussions au sujet du temps. Il y a encore beaucoup de choses dont j’aimerais discuter avec lui, parce que c’est un sujet très vaste. Le voyage dans le temps, les sauts dans le temps, c’est quelque chose qui passionne les gens. Et nous pourrons peut-être aussi discuter de quelque chose dont il m’a parlé et qui est cette notion bizarre de Terre parallèle. Tout ça, lors des prochains épisodes de Cosmic Disclosure, parce que vous avez besoin de connaître la vérité. Je suis votre hôte, David Wilcock et je vous remercie de nous avoir écoutés.