Archive | novembre 2015

Sagesse du tao

Extrait du livre Changez vos pensées, changez votre vie : La sagesse du Tao de Wayne Dyer

Cosmic Disclosure L’énigme Gonzales – saison 1 épisode 15

Corey a dit par le passé, que le lieutenant-colonel Gonzalez est quelqu’un de dominant dans le programme spatial secret, agissant en tant que diplomate pour différents groupes extraterrestres et différents groupes des civilisations sécessionnistes. Avant de choisir Corey comme délégué pour l’Alliance des Êtres des Sphères, le Conseil des Programmes Spatiaux Secrets avait l’intention de donner ce rôle à Gonzalez.

 

David Wilcock : Certaines personnes disent qu’il est sur le point de se présenter en public. Est-ce que c’est vrai ?

 

Corey Goode: Non. Il ne planifie pas de révéler son identité bientôt.

 

David Wilcock : Il y a des gens qui disent qu’ils veulent que quelqu’un d’autre se présente pour corroborer ce que dit Corey Goode : Pourquoi serait-ce une mauvaise idée si Gonzales se présentait ?

 

Corey Goode: Sa vie, sur Terre, est une couverture. Il n’est pas ici très souvent. S’il donnait son identité maintenant, ce serait très dangereux pour lui et pour l’opération. Il n’a ni enfant ni famille et plusieurs pensent que ce serait plus sécuritaire pour lui de se présenter à ma place, puisque j’ai une famille et des enfants. Et je suis d’accord jusqu’à un certain point.

 

David Wilcock : Les Aviens Bleus aident évidemment Solar Warden à apporter la divulgation cosmique à toute l’humanité. Quelle est l’histoire de votre contact avec eux ? Parce que je me souviens très bien de ce jour étonnant, le 27 février 2015, où vous m’avez dit dans un texte sur Skype, que les Aviens Bleus vous avaient demandé par votre nom, via l’Alliance des Programmes Spatiaux Secrets. Que s’est-il passé ?

 

Corey Goode : Comme vous pouvez vous le rappeler, je vous disais que j’étais en contact avec un être, au sujet duquel je ne donnerai pas de détails.

 

David Wilcock : Et j’ai beaucoup de respect pour cela, mais ça m’a rendu extrêmement curieux, car avec toutes les choses étonnantes que vous m’avez dites, pourquoi retenir cette information ? À peu près tout ce que je savais c’est qu’ils étaient bleus, et c’est tout. Je pense que c’est la seule chose que vous avez dit et qu’il y avait un rapport avec votre famille et vos enfants.

 

Corey Goode: Exact. Et il y a encore beaucoup de choses dont je ne peux pas encore parler.

 

David Wilcock : Quand ce contact a-t-il eu lieu pour vous ?

 

Corey Goode: Il y a quatre ans.

 

David Wilcock : Alors, quatre ans avant 2015, ce serait en 2011 environ.

 

Corey Goode : Et il s’est avéré que le lieutenant-colonel Gonzales a été en contact avec eux, à peu près au même moment.

 

David Wilcock : En 2011 ?

 

Corey Goode : Oui il a joué un rôle d’agent de liaison entre les Aviens Bleus et Solar Warden, en fait, la faction des Programmes Spatiaux Secrets sécessionnistes qui incluait Solar Warden. Solar Warden n’est pas le seul. Plusieurs gens pensent que ce n’est que Solar Warden. C’est une sorte de conglomérat de transfuges de différents Programmes Spatiaux Secrets. Gonzales a présenté des informations de la part des Aviens Bleus pendant quelque temps et soudainement, ils lui ont dit mon nom et lui ont donné de l’information. Il est arrivé au Conseil de l’Alliance des Programmes Spatiaux Secrets et il leur a dit les Aviens Bleus m’avaient choisi pour être leur délégué. Et les membres du Conseil n’étaient pas très heureux de ça. Il voulait Gonzales comme délégué.

 

David Wilcock : Sans aller dans des détails incriminants, pouvez-vous nous dire à quoi ressemblait la vie qu’il avait choisie comme couverture ? Avait-il une maison ? Avait-il une auto ?

 

Corey Goode : Oui, il vit dans une région rurale.

 

David Wilcock : Donc, s’il disait, aux gens qu’il rencontre, qu’il a un emploi particulier, il a donc une couverture affirmant que cet emploi existe et ils pourraient investiguer ?

 

Corey Goode : Oui. Je suis réticent à en dire plus.

 

David Wilcock : Absolument, je comprends. C’est simplement qu’il y a eu beaucoup de gens sur Internet qui pensaient qu’il serait sur le point de participer à une émission radiophonique et nous avions besoin de spécifier que ça n’arrivera pas. Vous dites donc que les Aviens vous ont contacté, ainsi que Gonzales, en 2011. Est-ce que c’était avant l’arrivée d’environ 100 sphères visibles, de la taille de la Lune, de Neptune et de Jupiter ? Est-ce que c’était durant la même période ? Ou était-ce un peu avant ?

 

Corey Goode : C’est arrivé avant l’arrivée de ces sphères.

 

David Wilcock : Il semble donc qu’il y a une poussée majeure qui se fait et qu’une de leurs initiatives a été d’amener ces sphères et une autre initiative a été de recruter des délégués, commençant avec Gonzales, et ensuite comme vous sembliez prêt pour ce travail, vous avez aussi été invité.

 

Corey Goode : Oui j’avais été préparé … je n’avais aucune idée que j’étais préparé, ni même pourquoi j’étais préparé. C’était une période où j’étais en train de composer avec mon passé, avec tout ce dans quoi j’avais été impliqué et lorsque j’ai fini par accepter tout ça, j’ai rencontré les Aviens Bleus qui m’ont donné de l’information.

 

David Wilcock : Lorsque votre contact est arrivé en 2011, avez-vous vu les Aviens Bleus tels que démontrés dans l’illustration d’Android Jones ? Avez-vous vu ces êtres ou n’était-ce qu’une sphère bleue ? Qu’avez-vous expérimenté ?

 

Corey Goode : Ils se présentent d’abord aux gens dans les rêves, durant les rêves lucides. Ensuite ils apparaissent physiquement, après vous avoir préparé par les rêves.

 

David Wilcock : C’est exactement ce qu’ils disent dans «la Loi de l’Un», c’est le même protocole de contact. Ils disent dans «la Loi de l’Un» qu’ils ont arrêté les contacts physiques parce que les gens qu’ils contactaient faisaient gonfler leur ego et se faisait idolâtrer par les autres comme s’ils étaient des sortes de messies. Une des choses que vous avez dites et qui m’a réellement fasciné c’est que cette sorte de directive première, concernant les contacts avec les personnes, semble avoir été enlevée parce qu’en ce moment nous avons besoin d’aide pour ce nouvel âge.

 

Corey Goode : Et après chaque rencontre, j’étais sévèrement averti de faire attention à mon ego et de m’assurer que ces informations ne deviennent pas un culte ou une religion.

 

David Wilcock : Revenons au moment de votre rencontre et dites-nous comment cela a-t-il commencé ? Vous dites que cela commencé avec les rêves. À quel moment avez-vous été conscient que vous étiez en contact avec ceux, qu’on appelle maintenant, les Aviens Bleus ?

 

Corey Goode : J’en étais très conscient durant mes rêves.

 

David Wilcock : Durant ces rêves, est-ce qu’ils ressemblaient à ce qu’on voit sur l’illustration ?

 

Corey : Oui, l’illustration n’est pas parfaite mais, oui, ils ressemblaient à ça. C’est ainsi qu’ils apparaissent dans les rêves.

 

David Wilcock : Tout ça durant vos rêves.

 

Corey Goode : Oui et ils sont finalement apparus en personne.

 

David Wilcock : Est-ce que les rêves que vous avez eus semblaient de nature symbolique ou était-ce un contact ?

 

Corey Goode : C’était très lucide, très réel, très tangible. C’était différent de tout autre type de rêve que j’avais eu avant.

 

David Wilcock : Il y a beaucoup de gens sur Internet qui prétendent avoir eu des contacts comme ceux que vous avez eu, qui tentent de se faire passer pour des autorités compétentes et qui agissent comme si leurs informations devraient être considérées également. De quelle façon la plupart des gens sont-ils contactés ? Car il semble y avoir beaucoup de fraude. Quel genre d’expérience pourrait arriver ?

 

Corey Goode : La plupart des gens qui ont été contactés l’ont été par les orbes, qui sont, en fait, les densités les plus élevées de ces Êtres de l’Alliance des Sphères. Je veux dire qu’ils ont une plus haute densité que les Aviens Bleus, mais tout le monde semble se concentrer sur les Aviens Bleus. En fait, la majorité des gens ont des expériences avec les Sphères Bleues.

 

David Wilcock : Qu’est-ce que cela impliquerait ? Que se passe-t-il à ce moment là ?

 

Corey Goode : Habituellement une sphère bleue ou plusieurs sphères bleues apparaissent devant les gens et zigzaguent, pour finalement s’arrêter en face d’eux et elles deviennent pulsatiles. Les gens reçoivent alors, soit un message dont ils se souviennent consciemment ou alors ils pensent qu’ils ont vu quelque chose de vraiment hors du commun, mais ne comprennent pas qu’ils ont reçu un message subconscient ou que leur Soi Supérieur a reçu un message. Et ils reçoivent ces messages, en provenance des Êtres de densité supérieure pour des raisons futures.

 

David Wilcock : Je veux parler ici de quelque chose dont nous avons parlé avant l’émission. Cela impliquerait un petit peu de divulgation et de monologue de ma part, mais c’est vraiment important. J’ai lu «la Loi de l’Un» et les livres de « Seth ». Carla Rueckert et Jane Roberts, les deux personnes qui ont canalisé ces livres, ont eu des visites de la part des orbes bleus. Je dois avouer que j’étais un peu frustré et je me demandais pourquoi cela ne m’était pas arrivé à moi. Une des choses qu’ils disent dans «la Loi de l’Un» c’est qu’ils tenteront de communiquer avec vous de façon télépathique. Ils ne veulent pas avoir de contact de personne à personne, s’ils peuvent l’éviter. Alors, un jour je suis en Caroline du Nord, en visite chez un ami. Je suis assis dans une chambre et je médite. Je vois un ovni, pour la première fois de ma vie. Il va derrière un nuage. Le nuage disparaît et l’ovni aussi. Mais, puisque je suis en méditation, je me dis « Eh bien, j’ai vu un ovni. C’est très bien ». La seule autre chose que j’aimerais, et je dis cela comme une prière, c’est de voir une de lumière apparaître dans ma chambre et recevoir un message intelligent, tout comme c’est arrivé à Carla et à Jane. Quelques jours plus tard, j’ai appelé mon père et il s’est avéré que mon frère était en train de lui parler sur une autre ligne. J’ai dit à mon père : « Tu réalise la synchronicité » ? Il a répondu oui, de façon sceptique. Puis mon frère a dit, après que j’ai parlé de l’ovni que j’avais vu : « Eh bien, c’est bizarre, parce que quelque chose m’est arrivé à moi aussi » et il m’a dit qu’un orbe de lumière est apparu dans sa chambre et qu’il a reçu un message. Il était en train de méditer et sa tête s’est penchée vers l’arrière et il a vu cet orbe apparaître près du plafond pour ensuite s’étendre à environ quatre ou cinq pieds de diamètre et cela ressemblait à un vortex. C’était comme une porte des étoiles pulsatile au plafond. Et il a reçu un message disant : « L’ascension dont parle ton frère n’arrivera pas à tous en même temps. Ce sera une série d’expériences croissantes. Tu as eu la première de ces expériences ». Alors que pensez-vous de cette expérience ?

 

Corey Goode : Je n’avais aucune idée que c’était arrivé à votre frère, mais il y a des dizaines et même des centaines de milliers de gens qui ont ces expériences en ce moment.

 

David Wilcock : Est-ce que Gonzales a eu ce genre d’expérience aussi ? Est-ce que ça fait partie de la façon dont ils travaillent avec lui ?

 

Corey Goode : Oui.

 

David Wilcock : Quel était le rôle de Gonzales à ce moment-là ? Quelle est la différence entre la façon dont il a été contacté et la façon dont vous avez été contacté ?

 

Corey Goode : Le contact est arrivé exactement de la même façon et il a été nommé délégué du Programme Spatial Secret. Il est délégué entre le Programme Spatial Secret et les Aviens Bleus. J’ai été nommé comme délégué entre les Aviens Bleus et l’Alliance des Programmes Spatiaux Secrets, ainsi que beaucoup d’autres groupes qui veulent les rencontrer, mais ils n’auront pas de rencontres individuelles avec eux. J’ai été mis dans une situation où j’avais à rencontrer ces Conseils de la Fédération et Gonzales m’accompagnait lors de plusieurs de ces rencontres.

 

David Wilcock : Est-ce que ces voyages vous ont amené dans l’espace ?

 

Corey Goode : Oui, et récemment j’ai pris part à plusieurs de ces rencontres. Pendant que je me trouvais à GAIAM TV, Gonzales a pris part à deux rencontres importantes. L’une d’entre elle était avec l’Alliance de la Fédération des Dracos et cette rencontre fut traumatique pour lui. Mais la deuxième rencontre était beaucoup plus agréable. C’était une rencontre avec la super Fédération des 40 groupes principaux d’extraterrestres qui sont impliqués dans 22 expérimentations génétiques sur l’humanité. Et il y avait 20 autres groupes, ce qui en faisait 60, et tous étaient impliqués dans cette grande expérimentation.

 

David Wilcock : Que faisiez-vous lors de ces conférences de la super Fédération ? Quel âge aviez-vous et quelle était votre travail ?

 

Corey Goode : J’étais très jeune. J’étais adolescent et je servais comme intuitif empathique. Lorsqu’un délégué arrive à ces réunions, il y a trois intuitifs empathiques qui sont là pour détecter toute tromperie ou danger. Et c’est ce que je faisais mais maintenant, lorsque Gonzales ou moi allons à ces rencontres, nous avons à notre tour ce genre de support.

 

David Wilcock : Est-ce que les êtres de la super Fédération étaient conscients que vous étiez présents pour détecter toute tromperie ?

 

Corey Goode : Oui j’ai déjà décrit un grand vaisseau modulaire. Il peut être changé pour tout genre de mission. Il mesure environ 50 à 60 pieds et ce vaisseau a amené Gonzales et son équipe de support dans une région autour de planètes gazeuses géantes, habituellement aux environs de Jupiter et de Saturne. C’est une région que vous ne pourriez pas voir avec un télescope, car elle se trouve dans une bulle de distorsion temporelle. Vous entrez dans cette distorsion et vous en sortez exactement au même endroit où vous êtes entré.

 

David Wilcock : Tout comme dans les Anneaux des Fées.

 

Corey Goode : Oui. Et lorsque vous y entrez, tout est complètement noir. Vous ne voyez pas d’étoiles. Vous ne voyez pas le soleil, ni aucune planète.

 

David Wilcock : Le soleil n’est pas visible du tout ?

 

Corey Goode : Non, vous ne voyez rien d’autre que la station où la rencontre a lieu.

 

David Wilcock : Voyez-vous les vaisseaux des autres ?

 

Corey Goode : Oui vous voyez les vaisseaux des autres. Donc Gonzales et son équipe sont débarqués et c’était la première fois qu’il était reconnu, parce qu’avant, il avait un rôle de support pour moi et la seule raison pour laquelle ils m’ont reconnu c’est que j’étais un délégué.

 

David Wilcock : Décrivez-nous ce que vous voyez ? Est-ce que c’était comme une grande cité ? Y avait-il une structure juste assez grande pour la rencontre ou y avait-il d’autres structures ?

 

Corey Goode : C’est une station spatiale extrêmement avancée. Alors Gonzales avançait, les gens le reconnaissaient pour la première fois et il y avait un endroit où les gens se rencontraient et se saluaient avant d’aller dans le hall principal. En entrant dans le hall principal, tout le monde est assis dans des sièges placés un peu comme un fer à cheval, il y a une une chaise principale qui est plus élevée et ensuite trois chaises qui sont plus basses, avec une rampe autour.

 

David Wilcock : Donc cette forme de fer à cheval était pour les 40 groupes ?

 

Corey Goode : Pour chaque délégation. Ensuite les délégués s’assoyaient et ils avaient habituellement un conseiller se tenant derrière, à gauche. Pour cette rencontre particulière, la pièce était emplie de gens. Ils savaient qu’il y aurait une grande annonce que serait faite. Ils ont apporté des sièges supplémentaires pour les 60 groupes qui s’y trouvaient. Gonzales a dit qu’il était très excité de s’asseoir dans cette chaise, parce que cette chaise agit comme traducteur universel de cette langue extraterrestre étrange, qui est très monotone et que personne d’autre n’entend ni ne comprend. Donc il s’est assis dans cette chaise, il s’attendait à une sorte de sensation bizarre, mais rien ne s’est passé. Alors un être est arrivé et a fait les annonces. C’était un des êtres avec lesquels nous étions familiers, la peau orangée, de très grands yeux bleus et une crête allant d’une oreille à l’autre, des êtres très grands qui portent une sorte de tunique, un peu semblable à celle des moines et il a présenté Gonzales et lui a demandé de venir en avant. Tout le monde s’attendait à ce que l’annonce dise que la barrière autour de la Terre serait enlevée, afin que de nombreux extraterrestres piégés sur Terre puissent partir, car ils sont bienveillants, ils étudient nos océans et nos jungles et ne se soucient pas de l’humanité, ils ne font qu’étudier notre écosystème. Le fait d’être piégés ici leur causait des problèmes.

 

David Wilcock : Ils manquaient d’approvisionnement.

 

Corey Goode : Ils avaient toutes sortes de problèmes. Ils ne pouvaient pas joindre leur équipe de support qui les attendait à l’extérieur de l’orbite terrestre. Et tout le monde a été soulagé lorsque l’annonce a été faite. Gonzales a fait l’annonce que le tout reviendrait à l’ancienne façon de patrouilles de la grille et à une sorte de contrôle de trafic aérien permettant aux gens d’aller et de venir. Gonzales est revenu s’asseoir à la chaise et alors, comme d’habitude, chacun des 40 groupes allait en avant de la salle et faisait un court synopsis de deux minutes, concernant leur contribution envers l’humanité et la grande expérimentation et retournait ensuite s’asseoir, les uns après les autres. Ensuite tout le monde revenait à leur navette.

 

David Wilcock : Que pensent-ils avoir fait de si bénéfique pour nous ?

 

Corey Goode : Ils pensent tous que cette grande expérimentation a été une grande contribution pour toute la galaxie.

 

David Wilcock : Pour la galaxie ?

 

Corey Goode : Oui et même au-delà. Les Aviens Bleus on dit que même si de nombreux de ces êtres sont bienveillants à nos yeux, ils ont quand même tous un but précis et donc un certain pourcentage de service envers eux-mêmes.

 

David Wilcock : Est-ce qu’ils nous perçoivent comme étant une race maîtresse, et tentent de créer l’humain ultime ?

 

Corey Goode : Il y a 22 buts différents et quelques-uns d’entre eux sont en compétition. Et il y a aussi le but des Dracos et tout cela est très compliqué.

 

David Wilcock : Quels seraient les bénéfices pour la galaxie ?

 

Corey Goode : Il y a une expérimentation spirituelle beaucoup plus importante que les gens le réalisent. Quelques-uns de ces êtres sont incarnés en tant que nous. Quelques-uns sont des Semences d’Étoiles ou des Errants et il y a quelques-uns de ces groupes ici. La majorité des gens qui sont contactés par ces orbes bleus sont des Semences d’Étoiles, des Errants et la cabale est très intéressée par ces personnes et veut les utiliser pour travailler pour le côté sombre.

 

David Wilcock : Donc la cabale tente de trouver ces Errants et ces Semences d’Étoiles ? Quel est leur modus operandi ?

 

Corey Goode : Ils ont différentes façons de faire et dans mon cas, cela s’est fait en utilisant les tests faits à l’école. Ils ont des gens partout qui recherchent les personnes possédant certains signes, qui démontrent certaines habiletés et lorsqu’ils en trouvent, ils font des tests plus approfondis et observent si ces derniers rencontrent les critères.

 

David Wilcock : Ces gens se rappellent-t-ils consciemment, dans leur incarnation physique, de leur vie passée comme extraterrestres ?

 

Corey Goode : Oui.

 

David Wilcock : Ils doivent donc respecter les règles, ils doivent jouer leur rôle d’humains et ressembler à une personne ordinaire.

 

Corey Goode : Oui. Et les Sphères bleues rendaient visite à ces personnes, ce qui fait partie de l’expérience de l’éveil. Ces personnes passent présentement par l’éveil concernant ce qu’est leur rôle, ce qu’est leur mission dans cette vie et leur raison d’être ici.

 

David Wilcock : Est-ce que la super Fédération est consciente du changement énergétique qui se passe sur le soleil, est-elle au courant des tsunamis d’énergie dont nous parlons ?

 

Corey Goode : Oui ils sont très au courant.

 

David Wilcock : Quelle est leur implication dans tout ça ? Comment voient-ils ça ?

 

Corey Goode : Bon nombres d’entre eux ont planifié de ne pas se trouver ici lorsque ça arrivera et le but de la barrière extérieure était de garder tout le monde ici, tous ceux qui ont été impliqués dans la manipulation de notre biosphère et de l’humanité, pour ne pas les laisser s’échapper.

 

David Wilcock : Il y a une portion de la « Loi de l’Un» qui dit que, lorsque ce saut quantique aura lieu, si vous n’êtes pas prêts à aller vers la quatrième densité, votre corps électromagnétique de la troisième densité sera incompatible. Donc pour les gens qui sont trop lourdement dans la troisième densité, qui ne sont pas assez purs pour pouvoir passer à travers cette transformation, ce sera comme une sentence de mort pour eux.

 

Corey Goode : Oui. Et beaucoup de choses que croient ces extraterrestres, ainsi que les Aviens Bleus, font partie de la Loi Naturelle et de « la Loi de l’Un ».

 

David Wilcock : Qu’est-ce que la Loi Naturelle exactement ?

 

Corey Goode : Je suis en train d’apprendre ces choses

Cosmic Disclosure – saison 1 Episode 14 – Portails : Terre Parallèle

DW: Bienvenue à « Cosmic Disclosure ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Durant cet épisode, où je suis en présence de Corey Goode, notre informateur sur les programmes spatiaux, nous parlerons un peu plus de la science du temps. Je veux commencer le dialogue avec lui avec une des choses que j’ai étudié sur le temps. Parce que lorsque nous commençons à étudier les vraies données, les choses deviennent très intéressantes. Alors, Corey, bienvenue à l’émission.

CG: Merci.

DW: Commençons avec une donnée trouvée dans un livre, écrit par un chinois appelé Paul Dong, un livre intitulé « China’s Super Psychics » (* Note de Michelle : je n’ai pas trouvé le titre de ce livre en français). Et dans ce livre, il décrit son travail avec le gouvernement chinois où ils ont trouvé des enfants qui ont des habiletés psychiques très avancées. Lors des expériences documentées dans ce livre, un être humain avait l’habileté de téléporter un petit objet. Et l’objet semblait disparaître de l’endroit où il était et il réapparaissait à un autre endroit. Qu’est-ce que les Chinois voulaient trouver, qu’est-ce qui se passait vraiment ? Comment ça fonctionne ? Ils ont, apparemment, placé un appareil de signalisation, émettant un bip sonore dans l’objet. Et le signal était programmé pour envoyer une certaine fréquence, à un certain rythme. Ils ont découvert que lorsque l’objet commençait à disparaître, le signal devenait de plus en plus lent. Comme si le temps lui-même changeait de vitesse. Et le signal était aussi lent lorsque l’objet apparaissait de l’autre côté, pour ensuite revenir à son taux normal. Est-il donc possible pour nous d’avoir un effet sur le temps et l’espace grâce à une telle singularité ?

CG: Bien, nous pouvons avoir un effet sur le temps, l’espace et la matière avec notre conscience, ce que faisait exactement cette personne.

DW: Bien.

CG: Et le temps et l’espace … nous appelons ça l’espace/temps, le temps/espace pour une raison. Alors, oui, cette expérimentation démontre à quel point les deux sont entrecroisés et reliés entre eux, selon moi.

DW: En physique, le modèle de base d’Einstein ne permet pas au temps de changer. Cela ne peut être accompli que lorsque vous accélérez vers la vitesse de la lumière, comme dans un vaisseau par exemple. Nous savons qu’en 1970, ils ont utilisé des horloges moléculaires et les ont placé dans des avions. Et cela a confirmé que la traînée relativiste d’Einstein était vraie.

CG: Les horloges atomiques ?

DW: Oui.

CG: Exact.

DW: Le vrai joyau ici est que le temps est localement variable. Qu’il est possible d’accélérer ou de décélérer le rythme du temps dans une zone restreinte. Maintenant, les physiciens et les sceptiques qui regardent l’émission diront : « Oh ! C’est impossible ». C’est donc une partie de la physique que nous devrons changer ?

CG: Définitivement. Et je sais que vous êtes probablement familier avec ça : une personne qui fait une expérience scientifique a déjà une idée sur la façon dont cette expérience devrait se dérouler. Et le pouvoir, l’habileté et le pouvoir de sa conscience de co-création, crée le résultat de l’expérience.

DW: Exact. Absolument.

CG: Bien, le temps, la matière et l’espace, tout est relié. Et notre conscience peut changer la matière, le temps et l’espace. Tout comme les gens, ou les êtres dont nous parlons, qui peuvent changer l’endroit où ils se trouvent, qui peuvent se téléporter en changeant consciemment la vibration de leur corps, afin qu’elle concorde avec la vibration de l’autre endroit, vous pouvez donc, vous aussi, avoir un effet sur le temps. Et en apprenant de plus en plus de choses sur cet univers et sur le fait que la réalité est un hologramme, nous apprenons … lorsque nous apprendrons vraiment cela et que nous le croirons … tout comme dans le film « Matrix » où … « Il n’y a pas de cuillère », alors cela enlèvera beaucoup de restrictions de notre conscience. Et il y a beaucoup plus de choses que vous pouvez faire avec le temps, l’espace et la réalité.

DW: Lors de l’Expérience de Philadelphie, pourquoi ces hommes ont-ils été, supposément, incrustés dans la coque du bateau ? Que se passait t-il ?

CG: Eh bien les vibrations, la matière du métal du vaisseau était en phase de transition tout comme leurs corps. Et ils ont probablement eu très peur durant cette phase, durant le processus où les choses étaient déphasées et alors ils ont bougé. Et lorsqu’ils sont revenus en phase, ils se sont trouvés piégés dans le métal, au moment où ce dernier revenait en phase dans, ce que nous pourrions percevoir, comme étant un matériau solide.

DW: Avez-vous expérimenté cette condition de conscience et de matière déphasée par vous-même ? Avez-vous déjà été exposé à ce type de conditions ?

CG: Lorsque vous êtes amené à travers un mur solide, vous savez que quelque chose de semblable vient de se passer. Alors, oui. Et j’ai vu des technologies qui ont été utilisées … des bracelets qu’ils ont volés aux extraterrestres. Et durant le programme d’interception et d’interrogation, les extraterrestres … ils l’activaient. Et alors ils le bougeaient et se déphasaient et devenaient complètement invisibles et ne pouvaient pas être touchés. Bien cette technologie, les humains n’étaient pas supposés la porter. Des humains l’ont testé et l’ont utilisé. Et ils ont tremblé violemment et se sont fracturés le cou.

DW: Oh mon Dieu ! Vraiment ?

CG: Oui. Plus tard, ils ont développé une technologie où les êtres humains pouvaient passer à travers les murs. Mais avant qu’ils ne la développent complètement, les gens pouvaient échanger leurs résidus humains avec les résidus des murs, les choses s’interchangeaient. À tel point que le matériel du mur se retrouvait comme faisant partie de leur corps. Et une partie du mur avait des parties humaines … avez-vous déjà entendu parler de ça ?

DW: Absolument. Vous décrivez quelque chose que j’ai entendu de la part de Pete Peterson. Il travaillait dans une division de la zone 51 et ils ont développé un objet qui n’était pas plus gros qu’une pièce de 25 cents. Vous le preniez dans votre main et vous poussiez le bouton et ensuite vous vous déphasiez. Ils tentaient de trouver comment passer à travers les murs. Ils avaient donc ces gens qui tenaient ces petits objets, ils couraient, sautaient dans les airs, sautaient à travers le mur, poussaient le bouton lorsqu’ils étaient dans les airs. Et ils passaient à travers le mur. Ensuite ils relâchaient le bouton et ils se retrouvaient de l’autre côté. Il a dit qu’un problème arrivait – il n’a pas dit que c’était au sujet du matériau du mur ce qui, j’en suis certain, pouvait arriver – mais il a dit que les gens devenaient malades. Et leur conclusion a été que toutes les bactéries et les virus de l’atmosphère se fondaient dans leur corps. Normalement nos poumons filtrent tout ça. Les gens sont devenus malades et leur santé s’est détériorée très rapidement. Alors dans la division de Peterson, ils ont dit qu’il ne pouvait pas utiliser cet objet.

CG: Cet appareil a été l’objet d’ingénierie inversée, à partir de ce dont je viens de parler.

DW: Vraiment ?

CG: Oui.

DW: C’est fascinant.

CG: Finalement ils l’ont perfectionné. Ils peuvent utiliser ce type de technologie pour passer à travers les murs, sans avoir d’effets secondaires.

DW: Vous rappelez-vous de l’homme dont je vous ai parlé et qui a fait l’autopsie de quelque 2,000 types différents de corps extraterrestres ? À un certain moment, il a été attaqué par des gens qui arrivaient dans sa maison, en passant à travers le mur. Et je n’ai pas eu de données pour appuyer cela jusqu’à ce que vous disiez ça.

CG: OK.

DW : Je n’étais pas certain qu’il disait vraiment la vérité, mais maintenant j’ai des raisons de croire que cette partie de son histoire est exacte.

CG: Absolument, ils avaient cette habileté. Vous pouvez verrouiller vos portes et vos fenêtres et vous asseoir avec un fusil chargé. Et ils viendraient quand même à l’intérieur de votre maison. Cette technologie est disponible pour des groupes Black Ops de haut niveau. Et ce niveau de technologie serait utilisé contre vous si vous aviez fait quelque chose de vraiment stupide ou de mal contre le programme dans lequel vous vous trouvez.

DW: Permettez-moi de vous poser la même question que j’ai demandée à Peterson. Si vous appuyez sur ce bouton et que vous êtes déphasé de notre réalité, pourquoi ne tombez-vous pas à travers le plancher ? Comment peuvent-ils passer à travers ? Doivent-ils sauter à travers le mur et pousser le bouton ? Ou alors est-ce que leurs pieds sont encore suffisamment en phase pour pouvoir interagir avec le sol ?

CG: C’est une bonne question mais je ne connais pas la réponse.

DW: OK. C’est intéressant.

CG: Mais là encore, si vous êtes déphasé … alors pourquoi la gravité vous attirerait-elle vers le plancher ?

DW: C’est un bon point.

CG: Je ne sais pas. Mais ces gens le savent. Ils se déphasent et marchent sur le plancher. Ils passent à travers les vaisseaux. Et ils peuvent passer à travers les murs comme s’il n’y en avait pas.

DW: Une des choses vraiment intéressante dont nous avons parlé avant, est la Terre parallèle. Maintenant, au lieu que ce soit moi qui parle, car nous voulons vraiment que ce soit vous, qu’est-ce que la Terre parallèle ?

CG: C’est quelque chose que je vous ai déjà mentionné. Et comme je l’ai déjà dit, j’ai lu un peu de choses à ce sujet. C’est une information qui est très délicate … je n’avais pas reçu toutes les formations à ce sujet. Mais cela a suscité mon intérêt. Je ne suis pas certain, est-ce que c’est parce que vous avez déjà entendu parler de ça ?

DW: Je me souviens de la façon dont nous en sommes arrivés à cette discussion. Je vous ai demandé si vous aviez voyagé dans le temps, dans le passé et si vous vous êtes rencontré vous-même … si vous êtes trop près de vous-même, est-ce que vous explosez ? Et vous avez dit non, ce qui m’a étonné. Parce qu’au moins un des informateurs à qui j’ai parlé, a pensé  que vous pourriez être pris dans une sorte de feu électrique, une sorte d’interférence en loupe avec vous-même. Et que vous exploseriez. Juste pouf ! Mais vous dites que cela n’arrive pas ?

CG: Exact.

DW: Il est donc possible pour les gens de voyager dans le passé et si vous arrivez face à vous-même, rien n’arrive ?

CG: Exact.

DW: Et vous avez dit que quelque chose était différent sur cette Terre parallèle ?

CG: Oui, ainsi qu’avec le type de portail.

DW: Oh !

CG: Il y a un type de chambre de portail, dont beaucoup de gens parlent comme n’étant qu’une rumeur, et qui est appelée la chambre Xerox, qui vous amène dans une réalité parallèle, une Terre parallèle. Et ce n’est pas quelque chose que les gens voulaient utiliser. Je ne le ferais certainement pas. Lorsque vous utilisez ce portail, il y a une copie de vous qui est faite, cette copie est envoyée à l’autre réalité et la copie locale est détruite.

DW: Oh mon Dieu !

CG: Il y a donc cette autre copie de vous dans l’autre réalité, sur cette autre Terre.

DW: Bien, j’ai toujours dit que j’aimerais avoir plusieurs copies de moi-même afin d’accomplir plus de travail. Pouvez-vous vous copier vous-même et ne pas détruire la copie ?

CG: C’est intégré dans la fonction.

DW: Est-ce que c’est un paradoxe temporel s’il y a deux copies de vous-même ?

CG: Je ne sais pas.

DW: OK.

CG: Et c’est peut-être … quelque chose dont les gens parlent beaucoup aujourd’hui … la façon utilisée pour faire les clones. Peut-être qu’ils utilisent cette sorte de technologie pour faire des copies d’eux-mêmes. De toute façon, les gens dans cet univers parallèle, ont vécu des choses très différentes. Il y a certaines guerres qui ont eu lieu et d’autres qui n’ont pas eu lieu. Les guerres ne se sont pas terminées de la même façon. Ce ne sont pas les mêmes dirigeants.

DW: Vous parlez de la Terre ?

CG: Oui, de la Terre.

DW: Et il y a quelque chose de différent concernant l’histoire de la Terre ?

CG: Oui. Et nous sommes là-bas aussi. Quelques personnes n’y sont pas et quelquefois ils y sont, dépendamment de ce qui est arrivé. Mais si vous vous rencontriez vous-même et que vous vous touchiez, il y aurait un effet d’annihilation.

DW: Vraiment ?

CG: Oui. Et c’est quelque chose de vraiment terrible semble-t-il, car ils ont avancé la théorie que cela déchirerait le tissu entre les deux réalités. Je ne me souviens pas des détails que j’ai vu sur la tablette de verre. Je ne connais pas beaucoup de détails à ce sujet. Je ne faisais pas partie de ce projet. Mais quelques personnes en faisaient partie. Pour quelque raison, c’était considéré comme un projet très important. Il y avait des gens de haut niveau impliqués dans ce programme. Mais la chambre Xerox était … l’appareil de portail était quelque chose dont tout le monde avait peur. Et ce n’est pas quelque chose pour laquelle je me porterais volontaire.

DW: Où est située cette chambre Xerox ?

CG: Eh bien, il n’y en a pas qu’une seule. Mais celle que je connais était dans une installation souterraine, quelque part ici sur Terre. Et il y aurait supposément un de ces appareils au LOC, dans les niveaux les plus bas. Mais je n’ai jamais été en dessous, je pense, du troisième ou quatrième niveau au LOC. Je n’ai jamais eu de visite guidée et lors des rencontres récentes, certaines personnes qui n’avaient jamais fait partie des programmes spatiaux secrets mais qui étaient là pour les conférences, ont eu droit à une visite guidée. Mais moi je ne pouvais pas aller plus bas que le troisième ou le quatrième niveau.

DW: Y a-t-il des gens qui ont pu aller à cette autre réalité et en revenir sans problème ?

CG: Mmm, mmm.

DW: Et vous êtes copiés à nouveau lorsque vous revenez ?

CG: Oui. Le processus se répète lui-même.

DW: Donc, vous vous êtes détruits vous-même deux fois ?

CG: Oui.

DW: Y avait-il un manque de continuité dans les souvenirs des gens ? Ou des anomalies dans leur esprit, résultant du fait d’être détruit et reconstruit à partir d’une copie ?

CG: Rien de ce genre ne m’a été rapporté, à part le fait que ce processus est désagréable.

DW: Qu’est-ce qui est désagréable ? Juste la pensée ? Ou se sentaient-ils malades ?

CG: C’est un processus douloureux et désagréable.

DW: Vraiment ?

CG: Oui.

DW: Vous ressentez votre mort ?

CG: Je ne fais que rapporter ce qui a été dit. C’était un processus très désagréable et douloureux.

DW: Oh ! Wow !

CG: Et il y a des personnes, de cet univers parallèle, qui voyagent ici aussi.

DW: Bien. Pouvez-vous nous dire quelles sont les différences principales entre l’histoire de notre Terre et celle de la Terre parallèle ? Pouvez-vous vous souvenir de choses spécifiques à ce sujet ?

CG: Il m’est difficile de me souvenir de tout. Je me souviens que la deuxième guerre mondiale s’est terminée différemment.

DW: Les Allemands ont gagné la guerre, plutôt que les Américains ?

CG: Exact. L’Axe Rome-Berlin-Tokyo a gagné. À un certain moment, je me souvenais de beaucoup de détails que j’ai lu à ce sujet, c’était un court résumé auquel j’avais accès. Mais je n’avais pas toutes les informations.

DW: L’informateur que vous m’avez présenté (et avec qui vous aviez tellement de choses en commun, vous avez même trouvé qu’il savait beaucoup de choses que personne d’autres ne savait, malgré tous les gens que vous connaissiez sur Internet), cette personne a dit que l’incident de Roswell n’avait pas eu lieu dans cette réalité parallèle. Et que ce monde a eu beaucoup moins d’interactions avec les extraterrestres que nous. Étiez-vous au courant de cette information ?

CG: J’étais au courant de ça, mais je ne me souviens pas de la source.

DW: Mais il a dit la même chose que vous, qui est que, selon lui, c’est un projet très important. Et que nous nous aidons mutuellement d’une certaine façon.

CG: Oui.

DW: Il a dit qu’ils possédaient beaucoup moins de technologies avancées.

CG: Oui.

DW: Et il a dit aussi que nous tentions de leur en procurer. Pensez-vous que pour convaincre les gens de faire cela, ils doivent utiliser quelqu’un de nouveau ? Quelqu’un qui n’a pas entendu parler de tous les inconvénients de ce voyage … concernant le fait que c’est horrible et dangereux ?

CG: Non. Ces gens considèrent que c’est une mission très importante et ils y sont très dévoués.

DW: Vraiment ?

CG: Oui.

DW: Une des choses importantes que vous m’avez dites, mais pas dans cet épisode, était que sur la Terre parallèle, les choses ne vont pas vraiment bien, surtout la guerre. En ce sens, ça va très mal.

CG: Exact.

DW: Dans les livres de Jenny Randles « Time Storms » ( Note de Michelle : je n’ai pas trouvé le titre français de ce livre) , elle raconte beaucoup d’anecdotes au sujet des « glissements de temps » comme elle les appelle. Il y a un enfant par exemple qui disparaît. Trois jours plus tard, il revient dans le jardin. Et ils avaient cherché à cet endroit des centaines de fois et tout à coup il s’y trouvait. Une bulle de lumière est apparue. Les gens modernes diraient que c’est probablement un ovni. Ensuite ils ont eu une expérience de temps manquant. « Oh … eh bien … j’ai perdu 4 heures ». Quelques-unes de ses apparitions de lumière pourraient être des ovnis, mais quelques-unes pourraient être des portails naturels. Êtes-vous d’accord ?

CG: Exact.

DW: Dans son livre elle décrit aussi des gens qui passent dans ces glissements de temps et s’aperçoivent qu’une partie de leur mobilier est différent. Que les murs sont peints de couleurs différentes. Une fenêtre a des rideaux où il n’y en avait pas. Ou alors, il y a un chemin de pierre, devant leur porte, se dirigeant vers la rue où il n’y en avait pas. Et tout le monde rit de cette anecdote. Est-il possible que si nous subissons un glissement de temps par accident, la réalité actuelle dans laquelle nous nous trouvons se reconstruirait autour d’un thème légèrement différent ?

CG: Les gens qui ont été impliqués dans ces types d’expérimentation temporelle, recherchaient ces sortes de choses. Ils devaient les rapporter immédiatement s’ils observaient quelque chose comme ça. Par exemple, ils voulaient ranger leurs brosses à dents dans son étui et soudainement ce dernier se trouvait de l’autre côté du mur ou de l’autre côté du miroir. De telles choses étranges ont commencé à arriver aux personnes qui étaient impliquées dans quelques-unes de ces expérimentations temporelles. C’est vraiment intéressant. Je n’ai jamais entendu parler de ce livre. Mais il est intéressant de voir que vous en parlez. Toutes ces expériences étaient quelque chose que les gens devaient rechercher et rapporter immédiatement s’ils les rencontraient.

DW: Je comprends que vous n’avez pas lu le livre, mais pensez-vous que ces bulles sont en mouvement ? Il y a des cas où quelqu’un sort dehors pour fumer une cigarette et voit un ovni et il dit qu’il n’y a pas de son. Il n’entend pas les oiseaux, il n’entend pas le vent, il n’entend rien. Est-ce que ce manque de son, durant ces expériences de contact d’ovnis, serait dû au changement de temps et, au moment où l’oiseau lance son cri, ce son est tellement ralenti que vous ne pouvez plus l’entendre?

CG: C’est absolument ce qui arrive. Il y a des cas où des ovnis ont atterri devant des maisons, et plusieurs personnes ont rapporté voir des gens se tenir devant chez eux, sans bouger. Des autos qui s’arrêtaient, tout simplement, qui étaient … des oiseaux qui arrêtaient en plein vol. C’est absolument vrai … ils ont trouvé une façon de manipuler l’espace et le temps.

DW: Merci d’avoir cette conversation passionnante avec moi. * Note : S’adressant aux auditeurs : Nous n’avons absolument pas fini de parler du temps. Nous avons une année entière à remplir avec des épisodes d’une demi-heure. Il y a tellement de choses dont je veux parler. C’est un sujet énorme. Je vous remercie de nous avoir écoutés.

Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle

 

                                               Cliquez sur l’image pour accéder a la page d’achat du livre

Le pouvoir du moment présent – Eckhart Tolle est une approche à la fois psychologique et philosophique du moment présent. Comment et pourquoi apprendre à vivre dans le moment présent. Bon ce n’est pas le livre le plus simple à lire (à mon sens), mais un classique à avoir dans sa bibliothèque. Je préfère vous mettre des extraits car je ne sais pas trop quoi en dire, je l’ai lu par morceaux, car cela ne me correspond pas vraiment dans le sens que j’ai déjà compris et j’applique le moment présent depuis pas mal de temps.c’est devenu une seconde nature pour moi, donc évidement je suis a 100% d’accord avec ce qui est écrit dans ce livre.

Je pense que ce livre peut aider beaucoup de gens a relativiser, si vous avez du stress, des soucis, des inquiétudes…etc…
Ce livre est écrit sous forme de question réponse le texte en italique est  une question

« La mort vous dépouille de tout ce qui n’est pas vous. Le secret de la vie, c’est de « mourir avant de mourir » et de découvrir que la mort n’existe pas. »

« Pour beaucoup de gens, il est difficile de croire qu’il est possible de vivre dans un état libéré de toute négativité. Et pourtant, cet état de libération est celui dont tous les enseignements spirituels parlent. C’est la promesse du salut, non pas dans un futur illusoire, mais bien ici et maintenant. »

« je suis extrêmement malheureux dans ma vie en ce moment. En fait, je me raconterais des histoires si j’essayais de me convaincre que tout va bien alors que ce n’est absolument pas le cas. Le moment présent me rend malheureux. Il n’est pas du tout libérateur. C’est l’espoir ou la possibilité d’une amélioration dans l’avenir qui me fait tenir le coup.

Vous pensez que votre attention est dans le moment présent alors qu’elle est en réalité totalement sous l’emprise du temps. Vous ne pouvez pas être en même temps malheureux et totalement dans le présent. Ce que vous appelez « votre vie » devrait plutôt s’appeler plus justement « vos conditions de vie ». Il s’agit de temps psychologique, du passé et du futur. Dans le passé, certaines choses ne se sont pas déroulées comme vous le vouliez. Vous résistez encore à ce qui s’est produit alors et à ce qui est maintenant. L’espoir vous fait vivre, mais il maintient votre attention sur le futur. Et c’est ce regard fixé sur le futur qui perpétue votre refus du présent et qui vous rend ainsi malheureux. »

« Même si vous vous retrouviez au paradis, cela ne prendrait pas de temps avant que votre mental dise « oui, mais… » »

« Si vous vous êtes déjà trouvé dans une situation de vie ou de mort, vous savez que celle-ci n’était pas un problème. En fait, le mental n’a pas eu le temps de tergiverser et d’en faire un problème. En cas de véritable urgence, le mental se fige et vous devenez totalement disponible au moment présent. Alors, quelque chose d’infiniment plus puissant prend la relève. C’est pour cette raison que l’on entend souvent parler de gens ordinaires soudainement devenus capables d’incroyables actes de courage. En situation d’urgence, vous survivez ou pas. D’une façon comme d’une autre, ce n’est pas un problème. »
(je peux dire par expérience que c’est 100% vrai)

« En réalité, ce que les gens disent, pensent ou font est en grande partie motivé par la peur. Et cette peur provient du fait que leur attention est fixée sur le futur et qu’ils ne sont pas en contact avec le moment présent. Comme il n’y a pas de problèmes dans le présent, il n’y a pas non plus de peur. »

Votre avis m’intéresse ! Si vous avez lu ce livre ou si vous avez des questions n’hésitez pas a laisser un commentaire

La sagesse du tao

Extrait du livre Changez vos pensées, changez votre vie : La sagesse du Tao de Wayne Dyer

Réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hills

         Cliquez sur l’image ou le lien pour accéder a la page d’achat du livre

Réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hills

Ecrit en 1937, c’est un des premiers livres qui a révélé le secret de la loi d’attraction au grand public, de façon claire on va dire, car le tao en -600 Av JC en parlait déjà, la bible aussi, bouddha aussi et plus récemment « Devenir riche : une science exacte » de wallace wattle paru en 1910.
Cependant c’est celui de Napoléon Hills qui a commencé a réveiller les foules…

 

Ce livre est LA référence à avoir absolument dans sa bibliothèque, puisqu’en fait tout ce que vous lirez par la suite provient de ce livre, de nombreux auteurs citent Napoléon Hills comme référence dans leur livre.


Voici en 13 points comment appliquer la loi d’attraction selon Napoleon Hills :
l > Le désir,  avoir un désir intense ce qui est la base, si on ne sait pas ce que l’on veut évidement on a plus de mal à l’obtenir !
2 > Etre prêt a recevoir, cela rejoint un peu le chapitre précédent savoir exactement à quoi s’attendre par rapport à nos désirs, être prêt a les recevoir. cela peut s’appliquer aussi dans le ici et maintenant, agir comme si on avait déjà ce que l’on désire
3> Avoir la foi . Il est très clair que si on ne croit pas qu’on va recevoir ce que l’on veut, ça ne fonctionne pas ! il n’y a pas a en parler pendant des heures, j’ai vu sur des forums des personnes qui essaient de « négocier » avec la foi : mais si j’y crois à moitié…ou si je répète 150 fois ce que je veux…ou… nooooon ! on a la foi ou on l’a pas si on l’a pas ca marche pas un point c’est tout !
Alors je comprend que ce qui gène certains c’est que le terme « foi » leur fait penser automatiquement à la religion. Moi même je ne crois pas en dieu de la religion catholique ou autre, mais pourtant j’ai la foi. Je vais reprendre un exemple d’un auteur dont je parlerais plus tard, qui dit qu’en réalité on a tous la foi, même ne pas croire en dieu c’est avoir la foi en ce que dieu n’existe pas. Quand on monte dans un avion, on ne va pas voir le pilote pour voir s’il a son diplôme de pilotage, on ne vérifie pas l’etat du moteur ou la pression des pneus, ou la jauge de carburant. On prend l’avion ou on ne le prend pas. Si on le prend c’est qu’on a la foi sinon on reste a terre. Donc a la base on a tous la foi en quelque chose, si on utilise la loi d’attraction c’est qu’on a la foi sinon on reste à terre (en quelque sorte lol)
4 > L’autosuggestion, répétition des pensées positives. Les affirmations positives, certains disent que ca ne fonctionnent pas, d’autres si. Pour ma part je trouve que ça fonctionne très bien à condition d’être régulier et de ne pas partir dans tous les sens. je m’explique : il faut éviter de faire des affirmations positives sur plusieurs sujets, 2 ou 3 maximum. Il y a deux sortes d’affirmation positives celles qui donne l’énergie positive, exemple « je me sens de mieux en mieux », « ma journée se déroule parfaitement et est pleine de bonne surprise » et celles qui vont dans le sens de ce que l’on désire  » je suis un aimant à argent j’attire la prospérité », « je rencontre un homme en tout point conforme a mes désirs » … commencez la journée avec des affirmations d’énergie positives et finissez là avec celles qui comportent vos désirs.
5> Apprendre, continuer à apprendre. Napoléon Hills n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il dit  »  » la personne qui cesse d’étudier, simplement parce qu’elle pense qu’elle a terminé ses études, est désespérément condamné à la médiocrité »  mais je suis cependant bien d’accord avec cela. Car la vraie connaissance ne s’apprend pas dans les écoles,  dans Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki, il en parle aussi dans le sens que tout ce qui parle de finance et de gestion des actifs ne s’apprend pas dans les écoles. J’ai pu remarquer pour ma part, qu’a la bibliothèque de Lorient (je parle des 3 bibliothèques) je n’ai pu trouver aucun livre sur la loi d’attraction, ou sur le succès, et presque rien sur les finances en dehors des finances d’entreprise, très rare sont les livres sur la bourse par exemple, j’y suis allée avec une liste d’une 30 aine de livres, ils ont un ordinateur où on peut voir si les titres sont disponibles dans une des 3 bibliothèques, je n’en ai pas trouvé un seul. A croire que tout est fait pour maintenir les gens dans une certaine ignorance de certaines choses…Je n’ai donc pas trouvé de livre de Napoléon Hills ou Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki ni d’ailleurs aucun des livres que je présente sur ce blog. Autant dire qu’il faut vraiment vouloir apprendre pour arriver sur des sujets comme cela. Merci internet ! Pour ma part je pense qu’une bonne moitié de notre vie devraient être consacrée au développement de soi car il n’y a rien de plus important, car nous n’emporterons pas nos richesses dans la tombe mais par contre notre âme sera embelli pour tout ce qui nous aura amener à l’élever.
6> avoir une intention précise (but) et un plan précis. J’ai eu un peu de mal avec l’histoire de plan, là encore c’est controversé. Devons nous planifier ou pas ? si on a la foi il n’est a priori pas la peine de planifier, l’univers se charge des modalités d’obtention de nos désirs. Par contre ce que nous pouvons planifier ce sont nos actions pour y arriver, même si le mot actions est là encore pas très bien employé. Je me suis posée la question et j’ai fini par trouver une réponse, voici les actions que nous pouvons faire pour atteindre notre but sans intervenir vers notre but : apprendre a méditer, apprendre a se débarrasser de nos mémoires limitantes par l’hoponopono, l’eft, l’hypnose etc..faire des affirmations positive, prendre soin de notre corps, faire un tableau de visualisation, et faire des actions d’apprentissage en rapport avec notre but, si par exemple votre rêve est d’avoir une ferme l’apprentissage de l’agriculture ou des animaux est indispensable, si vous voulez être riche apprendre la gérer son argent ou a le faire fructifier sera un plus. Même si votre rêve est de gagner au loto n’oubliez pas que la majorité des gagnants se retrouvent plus pauvre qu’avant très vite, car ils n’ont pas su gérer et faire fructifier leur argent.
7> Prendre des décisions, évidement a un moment il faut en prendre.
8 > La persévérance, la loi d’attraction fonctionne mais parfois cela prend du temps, ne jamais douter et ne jamais s’arrêter, c’est pour ça qu’il est important de faire un plan d’action qui va du long terme a la semaine.

9 > Avoir le pouvoir : une connaissance organisée et intelligemment dirigée.

10 > La transmutation sexuelle, transformer le désir sexuel en génie. bon là j’avoue que j’ai pas forcément tout compris.

11>  Contrôler son subconscient. on en revient a la connaissance, apprendre a le contrôler, il existe plusieurs méthodes.
12 > Utiliser son 6me sens (intuition), ca vient juste après le contrôle de son subconscient ou plutôt du conscient car quand on arrive a le faire taire, on arrive a être a l’écoute de son intuition.

13 > Vaincre ses peurs. Perso je l’aurais mis en premier car tout par le là, prendre conscience de ses peurs et de ses croyances limitatives et arriver a les éliminer, sans cela la loi d’attraction ne peut pas fonctionner.

Voilà vous avez je pense un aperçu assez complet de ce livre je le répète, si vous n’avez qu’un seul livre dans votre bibliothèque c’est Réfléchissez et devenez riche que vous devriez avoir


 

Voici quelques morceaux choisit du livre :

 » le désir rend possible l’impossible »

 » les pensées qui sont accompagnées d’un sentiment émotionnel constituent une force magnétique qui attire des pensées similaires ou relatives »

« toutes les pensées se transforment d’elles mêmes en leur équivalent physique »

« la richesse commence par une pensée »

« donner pour gagner »

« la pauvreté et la richesse sont toutes deux filles de la pensée »

« personne ne peut espérer amasser une fortune sans rencontrer la « défaite temporaire »
« un lâcheur ne gagne jamais, un gagneur ne lâche jamais »

“Un génie est un homme qui a découvert comment augmenter l’intensité de sa pensée au point de pouvoir communiquer librement avec des sources de connaissance insoupçonnées d’une pensée ordinaire.”

La loi d’attraction

Découvrez la loi d’attraction à travers les citations des plus grands auteurs sur le sujet et des photos inspirantes