Archive | janvier 2016

Les AGHARTIENS ont avancé leurs frontières – Cosmic Disclosure Saison 2, Ep.2

DW: D’accord, bienvenue. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et c’est très excitant de vous apporter cette information cosmique, de faire sauter le couvercle des dissimulations gouvernementales, des complots et des mensonges qui ont été dits depuis si longtemps.

Je veux la vérité. Je pense que tu veux la vérité, sinon tu ne serais pas là. Et la vérité peut exiger un peu de flexibilité dans votre système de croyances, parce que plus nous nous engageons dans ce genre de choses, plus nous découvrons que tout ce que nous pensons savoir n’est rien de plus qu’un conte de fées, et le monde réel est beaucoup plus intéressant, beaucoup plus complexe et beaucoup plus merveilleux que nous ne pourrions jamais imaginer.

La dernière fois, on parlait de l’histoire du programme spatial. Et dans les temps modernes, vous avez dit que ça commence avec les groupes occultes allemands.

CG: Exact.

DW: Vous avez dit qu’il y avait deux grandes civilisations intelligentes avec lesquelles les Allemands sont entrés en contact et qui les ont aidés à perfectionner leur technologie sonore qui était une technologie antigravité.

CG: D’accord. Ils étaient déjà bien avancés. Et ces deux autres civilisations les ont aidées à le perfectionner.

DW: Et vous avez dit que l’une de ces civilisations est appelée, ou est appelée dans le programme spatial, les Dracos.

CG: Oui.

DW: Et les autres sont appelés les Agarthiens. Et vous avez dit qu’ils étaient sous terre dans l’Himalaya.

CG: Exact.

DW: Quand ces Agarthiens vivaient-ils au-dessus du sol?

CG: Ce n’est pas totalement connu. C’était il y a des dizaines et des dizaines de milliers d’années. Ils sont sous terre depuis des dizaines de milliers d’années.

DW: Est-ce qu’il leur est arrivé quelque chose à la surface qu’ils se sentaient obligés de fuir, comme un changement de pôle ou quelque chose comme ça?

CG: Quelque chose, c’est un cataclysme qui les a poussés à se cacher. Et cycliquement dans le temps, la Terre a subi plusieurs cataclysmes, comme l’ont montré les archéologues et géologues modernes.

DW: Cela commence à ressembler beaucoup aux dieux grecs, où les dieux grecs étaient censés avoir les cheveux blonds ou les yeux bleus et ne semblaient pas être des gens très gentils. Ils se disputaient. Le tonnerre de Zeus, ces représentations d’armes dans la « mythologie », citons un citation, sonnent comme une sorte de technologie portable.

Pensez-vous qu’il pourrait y avoir un lien entre les dieux grecs et les Agarthiens?

CG: Absolument. Ils se sont présentés pour servir les populations de surface comme s’ils étaient des dieux jusqu’à ce que nous atteignions un certain niveau de sophistication. Et après ce moment, ils ont commencé à se présenter comme des extraterrestres ou des ET.

Et je suppose qu’après nous sommes devenus sophistiqués au point où nous ne croyions pas que tout ce qui s’est passé était magique, que nous comprenions la technologie, qu’ils devaient changer leur récit faisant d’eux, des dieux ou des extraterrestres.

DW: Vous avez dit que leur civilisation souterraine était une ville très avancée.

CG: Eh bien, un réseau.

DW: Oh, il y a un réseau de villes.

CG: D’accord.

DW: Ont-ils leur propre système de transport entre leurs villes?

CG: Je n’ y suis pas allé. Je ne sais pas trop. Mais ils l’appellent le Réseau Agarthan.

DW: A quoi ressembleraient ces villes si nous en voyions une? Avez-vous déjà vu des images ou des vidéos d’eux?

CG: Je n’ai jamais vu d’images ou d’informations autres que le fait qu’elles étaient extrêmement avancées et autosuffisantes.

DW: Ont-ils eu des vaisseaux pendant tout le temps qu’ils ont passé sous terre pour voler?

CG: Oui. Et ils ont une flotte qu’ils appellent « La Flotte d’Argent ».

DW: Allons un peu plus dans le Draco pour une minute. Je ne peux pas m’empêcher de penser que vous dites que les coussinets en verre intelligents vous ont dit qu’ils sont arrivés ici il y a 375 000 ans.

CG: Approximativement.

DW: Y a-t-il un lien entre les Dracos et ce que les Sumériens appelaient les Annunaki ?

CG: Certaines recherches montrent qu’ils étaient en contact avec des êtres humains et qu’ils faisaient des expériences sur eux il y a très, très longtemps. Cela est distinct des ET de type humain qui font partie de cette super fédération et qui ont ces 22 programmes différents.

C’est peut-être ce dont parlait Sitchin en tant qu’Annunaki. Il m’a été expliqué très en détail qu’Annunaki n’était qu’un terme sumérien qui pour nous aujourd’hui signifie ET, ceux qui du ciel sont venus, et qu’il se référait à plus d’un groupe. Mais il semble assez évident qu’ils parlent d’une espèce de Reptilien dans ces textes.

DW: Eh bien, quand vous regardez les sculptures sumériennes, non seulement vous voyez ces gens qui sont au moins deux fois plus grands que les humains autour d’eux, mais vous voyez aussi des Aviens bleus. Il y a des sculptures sumériennes de corps d’apparence humaine avec une tête d’oiseau collé sur le dessus, ce qui est très intéressant. Donc ça soutiendrait ce que vous dites. Annunaki est plus qu’un type d’ET.

CG: D’accord.

DW: Savez-vous qu’il y a d’autres Avians que les Aviens bleus?

CG: Oui, il existe plusieurs types différents. Certains d’entre eux sont plutôt hostiles.

DW: Vraiment?

CG: Pas très amical, oui. Mais il s’agit plutôt du niveau technologique 4D, de quatrième densités. Ils sont basés sur la technologie. Ils ne sont pas plus denses, ce que nous appellerions éthériques ou spirituellement fondés.

DW: Quand vous voyez un film glauque comme « Eyes Wide Shut » ou d’autres représentations de groupes de cabale qui se réunissent et où ils portent ces masques, il semble que beaucoup de masques sont des masques d’oiseaux, ce qui signifie que la personne est maintenant un humain mais ils ont une tête d’oiseau. Pensez-vous que ces masques d’oiseaux sont peut-être liés aux Aviens qui nous ont rendu visite dans le passé?

CG: Les anciens Égyptiens ont représenté des Aviens comme Thoth et Horus. Et on a parlé de peut-être, je pense que dans la Loi de Un, qu’un groupe de sixième densité est descendu et leur a enseigné certaines informations, et aussitôt qu’ils sont partis, le groupe les a déformées et a créé un culte qui est devenu négatif. Et puis ils sont devenus associés à la négativité.

DW: C’est tout à fait exact. Tu crois que Sitchin a eu raison? Pensez-vous que les Dracos ont mélangé leur génétique avec la nôtre pour créer l’Adam ou l’ouvrier primitif de l’Adamu?

CG: Je ne sais pas si c’est le groupe qui a fait ça. Je sais qu’il y en a, et c’est troublant pour beaucoup de gens de penser cela, mais il y a pas mal de races différentes, dont la génétique s’est jointe à la nôtre. Et il y a une petite quantité d’ADN reptilien qui est épissée dans l’ADN humain.

DW: Le Dracos, d’après ce que vous savez, est là depuis le début? Ils ne sont partis nulle part?

CG: Il y a eu des batailles sur Terre depuis un certain temps. Il y a eu des moments où les Dracos ont été repoussés et ont laissé des vestiges ici. Il y a eu des moments où les Dracos sont revenus et ont chassé d’autres personnes, d’autres ET, des groupes. Il y a eu une histoire assez sauvage pendant des centaines de milliers d’années sur cette planète.

DW: Oui, vous voyez dans les enregistrements sumériens la Lamia, qui est le peuple des serpents, vous avez les Nagas hindous. Il y a un temple du serpent où c’est pour les dieux du serpent. Ensuite, vous avez les pyramides à degrés en Méso-Amérique où vous avez ces têtes Dracos au bas de la pyramide. Tout le monde pense que c’est juste une tête de serpent. Vous pensez que ce sont des exemples de l’implantation de Dracos sur Terre?

CG: C’est possible. Il y a d’autres êtres. Il y a une sorte d’être de rapaces que certaines personnes confondent avec les Reptiliens qui sont plus semblables aux oiseaux dans leur façon de se déplacer. Et beaucoup d’entre eux ont des plumes dans le dos. C’est un mélange entre l’oiseau reptilien et l’oiseau aviaire.

DW: Pensez-vous qu’à peu près tout ce que nous pourrions imaginer en terme d’être humanoïde est quelque part?

CG: Presque beaucoup.

DW: Alors maintenant ramenons ça. Et vous ouvrez d’autres sujets. Et je ne vais pas les abandonner, mais je veux rester sur le sujet. Parce qu’il y a tant de façons d’ y aller quand on commence à parler de tout ça. Le Draco peut avoir ce lien avec l’Annunaki, le lien sumérien. Tu as dit qu’ils avaient été chassés. Ils sont revenus. Ce sont des gens méchants, n’est-ce pas?

CG: Oui, très.

DW: Les légendes du genre quand les gens sont censés être sacrifiés à ces pyramides en escalier, voulaient-ils que ce genre d’hommage leur soit rendu, comme le sacrifice humain? C’est une de leurs affaires?

CG: Oui.

DW: Donc ce sont des méchants. Pourquoi quelqu’un voudrait travailler avec eux?

CG: Eh bien, ils sont plutôt méchants eux-mêmes aussi.

DW: Les sociétés occultes allemandes.

CG: Et plus tard, d’autres sociétés occultes occidentales.

DW: OK, alors pourquoi quelqu’un en Allemagne, ou n’importe où ailleurs, voudrait-il travailler avec un groupe qui semble être négatif et nettement plus puissant qu’eux? Que pourraient-ils tirer de quelque chose d’aussi stupide?

CG: Eh bien, la technologie et aussi une alliance avec le groupe qui une fois qu’ils ont commencé à aller dans l’espace extra-atmosphérique, ils ont commencé à rencontrer d’autres groupes. Et il y a d’autres groupes qui ne sont pas si amicaux. Ils ont donc décidé de s’allier avec le gamin coriace du terrain de jeu.

DW: Quel a été le rôle des Agarthiens dans le développement précoce de la façon dont ces transitions entre eux et le simple fait d’avoir des cloches (technologie antigravité) pour commencer réellement à construire une civilisation séparatiste?

CG: Les Allemands ont vraiment pris plus des Agarthiens.

DW: Ils l’ont fait?

CG: Oui.

DW: OK.

CG: Ils se ressemblaient plus, les cheveux blonds, les yeux bleus. C’est un peu allé avec la race des maîtres.

DW: Les Agarthiens ont-ils à peu près la même taille que nous?

CG: Oui, peut-être un peu plus grand mais assez proche de la même hauteur.

DW: Et que portaient-ils comme vêtements?

CG: Ils portaient des uniformes. Plus tard, les Allemands portaient les mêmes uniformes et faisaient semblant d’être des ET.

DW: Vraiment?

CG: Oui et ils ont pris contact avec des gens dans les années 50 et ont dit qu’ils étaient des ET. Nous sommes ici pour le bien de la planète Terre et pour entrer en contact.

DW: Savez-vous si les Allemands sont entrés en contact avec les Agarthiens d’abord ou avec le Draco d’abord? Ou était-ce dans la même fenêtre de temps?

CG: Je crois que c’était avec le Draco en premier. Mais ils auraient pu commencer comme une connexion lente avec les Agarthiens quand ils faisaient beaucoup de leurs fouilles en Orient à la recherche d’écrits antiques qui contenaient des informations sur les Vimanas et ce genre de choses.

DW: Est-ce que les Agarthiens ont réellement accueilli les Allemands dans leur société et leur ont fait une présentation clandestine de leurs capacités complètement ahurissante?

CG: C’est plutôt vers la fin de la guerre que les Agarthiens invitèrent certains Allemands à venir au réseau Agarthan. Ils leur ont montré les ruines antiques sous la glace de l’Antarctique.

DW: Quelles ruines antiques?

CG: Il y avait des ruines antiques sous la glace de l’Antarctique.

DW: Pour ceux qui ne le connaissent pas, la plupart des gens pensent que l’Antarctique a toujours été un glacier. Comment avez-vous pu construire sous un glacier?

CG: Non, il y a beaucoup de ruines anciennes qui sont complètement écrasées par les glaciers. Il y a beaucoup de villes et de réseaux souterrains en dessous. Et il y a aussi beaucoup de choses qui sont préservées – il y a beaucoup d’activités thermiques que les gens ne réalisent pas, comme le volcanisme.

C’est dans la glace, mais on dirait presque des tubes de lave, d’immenses zones de glace en dôme. Et en dessous, il y a des villes.

DW: Et la température de l’activité volcanique le maintient assez chaud pour que vous puissiez vivre confortablement?

CG: Oui

C’est un peu comme les Esquimaux qui construisent un igloo, non? Il fait vraiment froid dehors. Je l’ai fait quand j’étais Boy Scouts. Tu construis un fort de neige. Ça s’appelle un appentis.

Vous creusez dans un banc de neige sur le côté d’un arbre, votre souffle commence immédiatement à faire fondre la neige. Il se transforme en glace, et même si vous êtes entouré de glace, vous êtes comme très chaud et confortable.

CG: Oui, l’énergie thermique accumulée dans le sol remonte.

DW: Donc, pour clarifier les choses, vous dites qu’il y a eu un déplacement de la croûte terrestre ou un mouvement physique réel de l’axe de rotation de la Terre, de sorte que ce que nous considérons maintenant comme l’Antarctique était autrefois une terre habitable?

CG: C’était plus comme en Australie probablement.

DW: Vraiment? Et vous dites qu’il y avait une civilisation sur cette terre avant l’événement?

CG: Oui, il y avait une ancienne civilisation là-bas.

DW: S’agit-il de l’inondation atlante, la catastrophe de 13 000 ans, à votre connaissance?

CG: C’est beaucoup plus ancien.

DW: C’est beaucoup plus vieux que ça.

CG: Oui

DW: Vraiment? Savez-vous quel était l’époque?

CG: Non. Je sais que les gens pensaient d’abord que c’était la maison originelle des Agarthiens. Mais l’information que j’ai lue, c’est qu’il était beaucoup trop vieux pour avoir été leur maison.

DW: Wow.

CG: Donc je ne sais pas. Ça fait longtemps que je ne l’ai pas lu. Je ne connais donc pas les différences d’âge qui ont rendu impossible le fait qu’il s’agisse de leur maison d’origine. Mais ils étaient évidemment conscients de son existence.

DW: Eh bien, j’entends le saignement de vaches sacrées abattues ici.

CG: Oui.

DW: C’est une ancienne race de constructeurs? C’est si vieux que ça, comme des millions d’années?

CG: Non.

Quelque chose entre les deux.

CG: D’accord.

DW: Qu’est-ce que les Allemands ont vu? Tout d’abord, quelqu’un était-il déjà allé en Antarctique avant? C’était comme la première fois dans les temps modernes avec des humains modernes? Je suppose qu’il y en a eu quelques-unes… il y avait Cook, non, qui est allé là-bas ou quelque chose comme ça?

CG: Oui, je pense qu’il y a eu quelques expéditions là-bas. Mais cette ville principale, il y avait trois villes occupées sous la glace. Deux, c’était…

DW: Occupé?

CG: Oui

DW: En Antarctique.

CG: En Antarctique.

DW: Quand les Allemands sont arrivés, c’était déjà occupé?

CG: Eh bien, l’un d’eux était quelque peu désarçonné. Mais c’était parfait pour que leurs sous-marins montent sous la glace et montent dans une caverne.

DW: Le U-boot est un sous-marin?

CG: Un sous-marin. Et c’était parfait pour qu’ils puissent construire à partir de là. Mais il y avait deux autres villes plus à l’intérieur des terres qui étaient déjà occupées par d’autres groupes.

Je ne sais pas qui étaient ces autres groupes. Mais ils ont fini par être alliés avec ces Allemands.

DW: Vraiment? Les Agarthiens leur ont dit où naviguer? Les Agarthiens l’avaient déjà identifié?

CG: D’accord.

DW: Pourquoi les Agarthiens auraient-ils besoin des Allemands pour développer quelque chose alors qu’ils ont déjà ce vaste réseau agarthanien de toutes ces villes souterraines?

CG: Eh bien, ils ont invité certains Allemands à entrer dans leur réseau Agarthan. Mais ils ont aidé avec le traité qu’ils avaient.

Ils ont aidé les Allemands à localiser des zones en Antarctique et dans l’est de l’Amérique du Sud pour créer des bases souterraines et aussi des villes en surface qui étaient presque entièrement allemandes.

DW: Alors, est-ce que ce serait un peu comme une prime à la signature que les Allemands obtiendraient, comme certaines choses que les Agarthiens savaient, mais qu’ils n’aimaient pas tant que ça, peut-être leurs régions moins hospitalières, et les Agarthiens leur en donnaient comme une carotte?

CG: Je pense que ce n’était qu’une partie de leur traité.

DW: Exact. Les Agarthans n’avaient pas développé ces endroits avant? Ils ont été en grande partie abandonnés, comme le seul endroit de l’Antarctique dont vous parlez?

CG: Oui, les Allemands les ont développés.

DW: Et vous avez dit que quand les Allemands sont arrivés, c’était le chaos. Alors parlez-nous du sous-marin qui passe sous la glace. Il apparaît. Vous dites qu’il fait chaud à cause du volcanisme. C’est comme un dôme.

Qu’est-ce qu’ils voient quand ça surgit? Il y a de l’herbe? Vous avez vraiment un biome? Vous avez des formes de vie? Ou est-ce que tout est vraiment glacé et froid?

CG: Je ne suis pas sûr de tous les détails, mais je sais qu’il y a eu beaucoup de structures qui ont été abandonnées. Certains ont été endommagés. Et c’était juste un désarroi.

Et il y avait déjà un complexe souterrain qu’ils pouvaient ré-occuper, remettre en état et installer.

DW: Les structures peuvent être à peu près n’importe quoi. Est-ce qu’on a affaire à des choses du genre construction ancienne, comme des pyramides?

CG: Pas si vieux que ça, non.

DW: A quoi ressembleraient ces structures si nous les voyions maintenant?

CG: Je ne sais pas. Je n’en ai pas vu d’images.

DW: Dans quelle mesure cette technologie était-elle avancée? On a affaire à des petites villes ?

CG: C’était une structure de bâtiment avancée. Mais il n’ y avait pas de technologie avancée. Apparemment, elle avait été ramassée.

DW: Quand vous parlez d’une structure de bâtiment avancée, vous voulez dire supérieure à ce que nous avons maintenant avec des gratte-ciel comme Manhattan?

CG: Eh bien, supérieur à ce qu’ils avaient alors, du moins, dans les rapports rédigés pendant cette période.

DW: Dans quelle mesure les Allemands ont-ils exploré cette question? Tout d’abord, je suppose que vous savez quelle était sa taille, combien de kilomètres carrés?

CG: Non. Ils avaient un détachement assez important – je ne sais pas quelle est sa taille – de gens en Antarctique et en Argentine, au Brésil, tous dispersés en Amérique du Sud, ce monde ravitaillait la base antarctique.

Ils disposaient d’une infrastructure et d’un réseau qu’ils ont mis en place et qu’ils ont mis en place avec beaucoup d’efforts.

DW: Ont-ils largement utilisé des sous-marins pour se rendre à cette base en Antarctique afin d’éviter la détection aérienne?

CG: Eh bien, il fallait l’atteindre à partir de sous-marins ou de leurs avions très perfectionnés.

DW: OK. Vous avez dit que les Agarthiens les avaient aussi dirigés vers l’Amérique du Sud. Est-ce que c’est un vieux truc de type race des constructeurs? Ou bien étaient-ils simplement en train de s’installer dans la jungle et de construire leur propre petit endroit dans la jungle?

CG: Dans la jungle et dans les cavernes.

DW: Des cavernes de l’ancienne race des constructeurs?

CG: Ce n’est pas une ancienne race de bâtisseurs, mais des cavernes qu’ils ont construites eux-mêmes avec leur propre infrastructure.

DW: Donc rien d’ancien ou d’intéressant.

CG: Ok. C’était en train de se constituer complètement avec leurs propres ressources.

DW: OK, l’Antarctique a été colonisé avant qu’ils ne quittent la planète pour aller ailleurs et commencer à construire ailleurs?

CG: Eh bien, ils commençaient déjà à quitter la planète. Mais c’est venu quand il devenait évident que les puissances de l’Axe allaient perdre la guerre.

DW: L’Antarctique est arrivé?

CG: Oui

DW: Donc ils avaient besoin d’un endroit où se cacher, et c’était leur meilleure chance?

CG: Exact. Ils ont donc commencé à le construire des années à l’avance. Ils savaient que la guerre allait mal se dérouler des années à l’avance.

DW: Ainsi, avec une combinaison des dotations technologiques du Draco et de l’Agartha, les Allemands perfectionnèrent leur cloche (technologie antigravité).

Parce que tu as dit qu’ils ne sont pas vraiment nazis, non? C’était les sociétés occultes allemandes.

CG: Et la cloche n’était pas un vaisseau. C’était plus comme un moteur.

DW: Oh. C’est la forme du moteur est la cloche.

CG: Exact. Les gens ne pouvaient pas entrer dans la cloche.

DW: Où sont-ils allés en premier? Et qu’ont-ils trouvé d’intéressant?

CG: D’abord, ils sont allés sur la lune. Et un couple a échoué à construire une base. Finalement, ils ont trouvé–

DW: Attendez une minute. Quelle était la flotte de ces cloches?

CG: Pas mal de gens.

DW: Des milliers?

CG: Non, non, probablement moins de 100 au début.

DW: Certains d’entre eux étaient-ils assez grands pour transporter une quantité décente de marchandises?

CG: Oui, ils avaient plusieurs tailles différentes. Je pense qu’il y avait trois tailles différentes.

DW: Quelle serait la plus grande taille?

CG: Je pense 90 pieds de large, je crois.

DW: Donc tu pourrais tenir une bonne quantité de trucs là-dedans.

CG: Pas beaucoup avec la quantité de place qu’ils avaient dans le secteur. Mais dans les 90 pieds, c’était beaucoup plus que ce que vous pouviez inclure dans ceux qui étaient comme 24 pieds ou quelque chose comme ça. Je ne me souviens pas des dimensions exactes.

DW: Vous avez dit tout à l’heure que les gens de la Super Fédération qui ont dirigé 22 programmes pour modifier notre ADN et mélanger leurs gènes avec les nôtres, qu’il y a une colonie énorme sur la face cachée de la lune où tout le monde a sa propre région diplomatique, ses frontières et tout ça.

CG: Oui, plusieurs nations.

DW: Alors pourquoi ces gens ne voudraient-ils pas simplement faire sauter les Allemands s’ils arrivent et essaient de trouver un territoire sur la lune eux-mêmes?

CG: Parce que les Allemands ont construit dans une zone diplomatique de quelques alliés qu’ils se sont fait.

DW: Vraiment? Serait-ce les Dracos ?

CG: Je crois que c’était très probablement les Dracos.

DW: C’est donc à cause d’un traité complexe que les Allemands ont pu faire quoi que ce soit?

CG: Exact.

DW: Vous avez parlé de ces Agarthiens qui travaillaient avec les sociétés occultes allemandes dans les années 1930 et dans les années 1940.

Ces Agarthiens sont encore là aujourd’hui?

CG: Oui, vraiment. Ils se sont présentés comme des ET au programme spatial secret, et le programme spatial secret a compris qu’ils n’étaient pas ce qu’ils prétendaient être à la fin des années 70 et 80. Je pense que c’était peut-être dans les années 70. Et ils ont pratiquement cessé de prétendre qu’ils étaient des ET au programme spatial, parce que le puzzle était en place. Mais ils continuent de se présenter comme des ET à beaucoup de gens à la surface de la planète.

DW: Ont-ils un siège au sein de ce Super Conseil de la Fédération? C’est un de ceux-là?

CG: Non.

Oh, ils sont totalement différents?

CG: C’est vrai, il y a un groupe différent qui sont très similaire à la façon dont ce groupe ressemble. Mais ils sont en effet beaucoup plus grands. Ils ne ressemblent pas à notre taille moyenne. Mais ils ont des fronts un peu plus grands mais ressemblent beaucoup au style nordique.

DW: Quelle est leur taille?

CG: Autour de 10 pieds (3 mètres), 9 pieds.

DW: Wow.

CG: Il y a donc une différence.

DW: Est-ce que les Agarthiens rencontrent d’autres civilisations intelligentes? Ou est-ce qu’ils gardent presque tout pour eux? Quel est leur rôle dans la géopolitique extraterrestre d’aujourd’hui?

CG: Ils ont des alliances avec d’autres anciennes civilisations dissidentes.

On n’est pas les seuls. Et ils ont des alliances avec des groupes d’ET.

DW: Eh bien, nous sommes en train de rayer la surface.

Évidemment, cette question du développement du programme spatial va prendre plus de deux épisodes à compléter. Mais tant que c’est intéressant, ce qui est certainement le cas, je suis heureux de garder ce fil.

On a parlé de beaucoup de choses effrayantes. Et pourriez-vous encore rassurer les gens qui n’auraient pas vu d’autres épisodes? Faut-il s’inquiéter pour ces Allemands, ces Agarthiens ou ces Dracos ? On est comme un filet mignon qui attend qu’ils viennent nous manger?

CG: Non, le mal qu’ils allaient faire est déjà fait.

Il y a eu un nouveau groupe qui s’est déplacé dans le système solaire, et ils neutralisent à peu près tout ce qu’ils tentent de faire pour résoudre des problèmes à grande échelle.

Et tout ce que vous voyez de terrifiant aux infos, n’y faites pas attention.

Il y a plus d’un avenir positif qui nous attend si le programme spatial secret et l’alliance des Sphères continuent sur le chemin de la coopération.

On ne veut pas de la peur, n’est-ce pas?

C’est ce que ces groupes négatifs ont essayé de faire, de générer la peur.

CG: Exact

DW: Et il s’avère qu’il existe maintenant des contre-mesures très efficaces pour les empêcher d’atteindre leurs objectifs.

CG: C’est exact.

DW: Excellent. Eh bien, Corey, je veux te remercier d’être ici. Comme toujours, je tiens à vous remercier d’avoir regardé. J’essaie juste de remettre ma tête en place. C’est vraiment de la folie.

Et nous reviendrons la prochaine fois avec plus d’informations sur l’histoire du programme spatial secret, sur le développement des colonies sur la lune et sur Mars. Restez donc à l’écoute.

La méditation

 

Beaucoup de gens pensent à tord, que la méditation consiste à rester assis immobile pendant des heures à rien faire. Ils pensent qu’ils ont mieux à faire et surtout ne voient pas l’intérêt.
Hors en ce qui concerne la loi d’attraction, la méditation est indispensable, il n’y a d’ailleurs pratiquement aucun livre cité dans ce blog qui n’y fasse mention à un moment ou à un autre.

La méditation permet d’être ancré dans le moment présent, de se recentrer sur son soi véritable, mais surtout de faire taire son ego (cette petite voix généralement négative qui vous pourri la vie), cela permet de développer sa capacité d’intuition, de savoir qui l’on est et ce que l’on veut vraiment, de retrouver toutes ces capacités que l’on a en nous : détermination, courage, tenacité, volonté… d’arrêter de douter, de retrouver la foi (en faisant taire son ego), et de lâcher prise.
En plus de tous les autres bienfaits comme d’éliminer le stress, de voir les choses plus clairement, d’être calme et serein…

Certaines personnes pensent c’est bien beau mais je n’ai pas le temps ! sachez qu’on peut méditer 10 mn le matin au réveil, mais aussi en marchant, en conduisant, en parlant, en faisant la vaisselle, ou en se lavant les dents, c’est de la méditation en pleine conscience. Bref la méditation ne prend en réalité aucun temps, ou très peu, elle est à la portée de tous et ses bienfaits sont immenses.

vous trouverez ci-dessous 2 livres le premier est une approche vraiment très bien faite pour les débutants, le second livre est plus complet et vous explique justement comment méditer en faisant des activités comme conduire, parler, travailler …que vous soyez débutant ou non.
Ces 2 livres sont très faciles à lire et à comprendre. cliquez sur les images pour accéder a la page d’achat du livre

 

                                     

Obtenez tout par la pensée de Fred Stanford

Cliquez sur les liens ou les images pour accéder a la page de vente du livre

J’avais totalement oublié ces deux livres Obtenez tout Par La Pensee N1: Sante, Paix, Amour, Argent, Liberte et Obtenez Tout Par l’Univers N° 2: Amour, Argent, Santé, Liberté, Carriére, Paix  de Fred Stanford sur la loi d’attraction, je les avais pourtant noté comme bons livres.
les deux livres se complètent et sont vraiment parfait pour les débutants. Ils sont trés structurés, on avance pas à pas, tous les sujets sont abordés y compris les methodes comme EFT, et l’ho’ oponopono dans le second livre.
Ces deux livres vont vraiment répondre à toutes vos questions concernant la loi d’attraction, très complets, clair et concis, pas de bla bla inutile. Et comme je l’ai dit bien structurés, on  peut s’arrêter expérimenter puis revenir a la lecture, c’est d’ailleurs ce que conseille l’auteur surtout dans le second livre. j’ai une préférence pour le second livre qui me semble rentrer plus en profondeur dans le sujet mais quoi qu’il en soit les 2 sont indissociables.

Mon avis : Un achat que vous ne regreterez pas surtout si vous débutez

voici les extraits :

« Les trois façons de faire une demande

– Avec un objectif précis (je veux précisément cette voiture, modèle, couleur, etc.)
– Avec un objectif vague (je demande à l’Univers de choisir pour moi le véhicule qui me convient)
– Sans objectifs (je me contente de me sentir bien sans rien demander de particulier)

– En envoyant une demande précise vous aurez ce que vous désirez mais l’expérience ne sera pas parfaite. (exemple : la voiture consommera beaucoup de carburant et l’assurance sera chère).
Ceci vient du fait qu’en choisissant avec votre ego imparfait les résultats le sont également.

– En envoyant une demande vague et en laissant choisir l’Univers parfait, vous aurez une réalisation qui le sera également.
La voiture sera de la taille idéale, sans surprise au niveau de la consommation, etc. Par contre, votre ego risque d’être déçu du  »pot de yaourt » que l’Univers vous envoie car l’ego, qui est votre pire ennemi, a plus besoin de briller que

d’être dans la vérité.
Aussi espérera-t-il plus une belle voiture (pour flatter son ego) qu’une voiture pratique et idéale. »

Retenez cette phrase et faites la vôtre. Elle vous servira constamment à réorienter vos pensées dans la bonne direction :

« Je ne dois pas voir la vie telle qu’elle est sinon elle va perdurer.
Mais je dois voir la vie telle que j’aimerais qu’elle soit et elle le deviendra ! »
Fred Stanford

extraits du second livre :

« Pour simplifier, nous allons dire qu’il n’existe que deux émotions principales. Lorsque vous vous sentez bien et lorsque vous vous sentez mal. Devant une prise de décision déterminez comment vous vous sentez :
Si vous vous sentez bien cela veut dire : Va y c’est la bonne décision.
Si vous vous sentez mal, cela signifie : ne le faites pas.
Par cette méthode, vous n’utilisez pas votre côté gauche du cerveau raisonnement (limité), mais votre côté droit émotionnel (illimité) qui sait tout sur tout.

Cette méthode extrêmement simple est aussi incroyablement puissante. N’hésitez pas à l’utiliser quotidiennement pour savoir si vous devez signer un contrat, partir en vacances, aller à une soirée, manger dans ce restaurant, etc. Et suivez les conseils de votre maître intérieur* qui ne souhaite que votre bonheur ! »

« Le bonheur n’a pas besoin de raison pour ÊTRE

Le véritable bonheur est sans raison. Être bien tout simplement, et ceci sans limite de temps, alors que le plaisir nécessite d’avoir une raison qui n’apporte qu’un bien-être temporaire.
Vous devez apprendre à vous sentir bien sans raison et pour cela vous devez effacer au maximum les mémoires qui vous font vous sentir mal. C’est aussi simple que cela. Mais pas facile à pratiquer quotidiennement.

Si vous n’aviez pas de mémoire, vous seriez dans votre état originel de perfection donc dans le bonheur sans autre raison que d’ÊTRE !
Si vous avez beaucoup de mémoires, vous êtes constamment confronté à des problèmes qui vous gâchent la vie aussi longtemps que vous ne prenez pas conscience que ce ne sont que des illusions que vous avez vous-même créées pour en faire l’expérience. »

l’Empathie de Sarah Famery

 

L’empathie : L’art d’être en relation

(cliquez sur l image pour accéder a la page d’achat du livre)

Un petit livre qui se lit rapidement, qui vous explique exactement la définition de l’empathie,  quels sont les freins et comment être plus ou devenir empathique.
Le plus de ce livre est certainement les tests  que l’on peut faire pour savoir à quel niveau on se place, si on est empathique ou pas du tout, si on a des freins …
J’ai lu ce livre car je savais avoir de l’empathie, d’après les tests je suis même au top niveau, le premier test pour savoir si on a de l’empathie je suis à 100% !
En réalité ce livre s’adresse surtout à ceux qui n’en ont pas ou pas assez, car dans mon cas il ne s’agit pas de la développer mais plutôt de l’aténuer !

Vous apprendrez dans ce livre qu’on peut être empathique de façon inée, ce qui est mon cas, et quand cela est très fort, c’est plus un problème qu’un don !
Car ressentir les émotions des gens peut être épuisant ! surtout quand on ne sais pas « couper », je prend un exemple bien simple vous êtes dans le bus et en croisant le regard de la personne en face de vous vous ressentez une immense souffrance, la personne se lève et descend du bus, vous ne la reverrez jamais, seulement pendant des heures, voir pendant des jours son image vous hante, vous vous demandez pourquoi, quelle était cette souffrance, et vous vous dites alors que vous auriez pu ou dû  lui parler …mai cela ne s’arrête pas là, car il en a été de même pour la personne suivante et ainsi de suite toute la journée et les jours suivants…on comprend vite alors que cela devient invivable.

J’ai donc dû apprendre à me couper de cela, cela a été un vrai travail sur moi. Cela ne veut pas dire que je n’ai plus d’empathie mais je sais la canaliser, je ne me pose plus de question du pourquoi, sauf si vraiment je connais la personne et que je veux l’aider.

Donc à  utiliser avec parcimonie car une fois développé il faut arriver à la gérer.

Le lâcher prise

 

Le lâcher-prise

(cliquez sur l’image ou le lien pour accéder directement à la page d’achat du livre)

Un petit livre facile à lire, très simple qui pourtant nous indique à l’aide d’exercices concrets comment lâcher prise, dans diverses situations. Le plus de ce livre est qu’il y a des applications simples à mettre en place selon les situations.
ce livre ne  fait pas référence à la loi d’attraction, mais nous savons que la principale clef de la loi d’attraction est le lâcher prise, et bien souvent nous avons du mal. Il peut donc vous aider à trouver quelques astuces.

Voici quelques extraits

DSCF2029

ob_fa6b49_lacher-prise

ob_53710a_page

Entrez en résonance

Entrez en Résonance (SEM Repères)

(cliquez sur l’image ou le lien pour accéder a la page d’achat du livre)

Ce livre est en quelque sorte une explication scientifique de la loi d’attraction, tout en ayant une approche très spirituelle.

Je me suis penchée sur ce thème de « résonnance » car je connais une personne avec qui j’entre instantannément en résonnance depuis notre première rencontre. Dès que je suis dans son environnement proche je ressens comme un flot de vibrations qui m’arrive par vagues, contenant toutes ses émotions. Cela m’arrive souvent avec d’autres personnes mais rarement avec une telle force, intensité et précision. Cela me fait me poser beaucoup de questions, d’une part par rapport à pourquoi cette personne? et aussi car je me rend compte que son comportement va souvent, même très souvent à l’encontre de son ressenti.
Cela est très perturbant, par exemple cette personne peut paraitre fâchée alors que je ressent des vibrations où je la sent très triste.
Je me dis que cela appliqué à tous les gens que l’on rencontre, nous avons en réalité une vision totalement fausse du monde qui nous entoure ! quelqu’un qui nous parait gai ou au contrain hautain, ou très sur de lui, peut en réalité cacher un grand désaroi…

Ce livre ouvre des portes, et donne quelques explications à cela,  il est ponctué d’exercices à faire. Son côté scientifique bien qu’intéressant est un peu rébarbatif parfois, enfin pour quelqu’un comme moi qui croit déjà à ce genre de chose. Par contre pour les septiques de la loi d’attraction cela peut leur donner à réfléchir différement.
On attire ce que l’on est, une sorte de miroir en quelque sorte, cela nous enmène à nous demander qui l’on est vraiment ?

Je pense que l’on peut trouver dans cet ouvrage pas mal de réponses et peut être aussi des questions sur nous et les gens qui nous entourent, je dirais que c’est un ouvrage qui nous fait avancer, à nous de choisir la direction.

 

Respirez en toute conscience

Exercice de respiration en toute conscience, d’après le livre « soyez livre là où vous êtes » que vous pouvez vous procurer ici : http://www.amazon.fr/gp/product/27033…