Archive | août 2017

Divulgation Cosmique – La Technologie à 3 doigts avec Pete Peterson

D: Très bien. Bon retour pour un autre épisode de Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec notre invité spécial, Pete Peterson. Pete, merci d’être la.
P: Merci, merci.

D: On a parlé de crashs en Antarctique et tu as mentionné que, au niveau le plus bas, l’un d’entre eux se produisit sur ce qui correspond à une surface continentale avec des plantes de type tropicales. Et ensuite tu as dit que tu avais eu beaucoup plus d’expérience avec le second crash.
Maintenant quelque chose que je trouve vraiment fascinant dans ce que tu nous as raconté est qu’il y avait un système de contrôle pour des être qui avaient 3 doigts. Donc il y a beaucoup de connexions très intéressantes faites ici.
Et nous parlions aussi des mathématiques de base 3 et l’idée que peut être, l’on nous donna 5 doigts afin de nous écarter de ces mathématiques idéal.
Quel serait l’application pratique de ces mathématiques de base 3 que tes amis ont découvert?
Si l’on commence à l’utiliser quel pourraient être les découvertes scientifiques et technologiques ?
P: Le résultat approximatif au tout début serait, que probablement la moitié des mathématiciens dans le monde protesteraient violemment. Et l’autre moitié la verrait pour ce qu’elle est immédiatement.
Cela peut facilement être vu car il le décompose en une série de tableaux de diagrammes de nombres, et avec différentes couleurs pour les différentes chiffres et les différents, disons, points.
Et ensuite nous essayerons de dire, “Eh bien voici toutes les choses qui rendent cela possible”.
Nous ne pouvons a peine imaginer peut être 1% des choses que ce nouveau mode de mathématiques rendrait possible. Cela change tellement notre point de vue représentatif de l’univers. Les mathématiques sont un langage.

D: Oui
P: C’est une manière de parler de choses numériques. Et c’est LE langage de la science. C’est la manière dont nous parlons de presque toutes les choses que l’on fait en science, même biologique et j’en passe.
Toute forme d’ingénierie que l’on a changera. Des choses que l’on ne pouvait faire vont devenir instantanément faisable par des enfants.

D: Y’a t’il d’autres exemples, dont tu es au courant, d’êtres avec 3 doigts? Tu as mentionné que ce vaisseau avec des cavités pour les 3 doigts.
P: Presque tout les êtres anciens avaient 3 doigts.

D: Vraiment?
P: Ceux dont l’on a des échantillons.

D: Vraiment?
P: Je ne connais pas, à part récemment, de quelconque vaisseaux aliens que nous avons récupérer qui n’avaient de panneaux de commandes à 3 doigts.

D: Qui n’avaient pas?
P: N’avaient pas.

D: Vraiment?
P: Nous n’avons pas de joysticks. Le mouvement des mains, poignets, doigts.. et comme j’ai dit, presque tout les aliens ont des dispositifs très, très similaires. C’est juste que la plupart d’entre eux ont 3 doigts car c’est beaucoup plus.. C’est plus qu’assez, ou c’est juste assez.
Et c’est plus facile à traiter. C’est plus facile pour calculer dans ta tête avec 3 doigts.

D: Certaines personnes en train de regarder l’épisode que la vie intelligente ne peut se développer avec 3 doigts car anthropologie conventionnel estime que la seconde où l’on a un pouce opposable et que l’on peut attraper et tenir des choses, c’est la que nous sommes devenus capable de faire de l’outillage et de développer l’intelligence.
P: Ils ont absolument raisons, excepté que l’on a 2 pouces opposables au lieu d’un, deux fois plus à accomplir.

D: Vraiment? Donc chaque doigt sur les côtes agissent comme des pouces.
P: Comme un pouce.

D: Hm.
P: Et dans beaucoup de ces cas, ils sont arrivés comme des pouces. Je veux dire, ils rentrent par les côtés. [traduction difficile] Ce ne sont pas des doigts comme ça [Pete montre 3 majeurs.]

D: Oui.
P: C’est 3 doigts comme ça [Pete montre son pouce et son index sur une main et positionne le pouce de son autre main à côté de l’index.]

D: Hm. Intéressant. Pourrais tu nous en dire un petit peu plus à propos de la seconde couche, du second niveau en Antarctique?
P: La surface de contrôle extérieur étaient comme si des surface vivantes et tu leur donnaient des commandes…

D: Explique
P:…pour changer l’aerodynamisme.

D: Comment pouvait tu leur donner des commande?
P: Mentalement. Mais tu peux aussi… Au début, c’était avec ces systèmes de contrôles. Les nouveau sont fait mentalement presque entièrement.

D: Wow! Y’a t’il encore de ces êtres a 3 doigts présents sur Terre ?
P: La plupart d’entre eux.

D: La plupart d’entre eux? Okay.
P: Ouai.

D: Ils nous visitent?
P: Ha! Nous sommes genre les dernières personnes sur Terre… Dans l’univers qu’ils visiteraient. Qu’est ce que l’on a à offrir?
Eh bien, je vais vous dire ce que l’on a à offrir. Pourquoi sont ils intéressés par nous?
Nous avons de l’ORMUS, qui est un autre type d’or, qui te rend capable de vivre beaucoup beaucoup d’années, cela étend la vie de la flexibilité de la régénération du système nerveux et des télomères.
C’est le pourquoi des Mines de Salomons – Salomon avec ses nombreuses, nombreuses mines d’or. Il ne minait pas de l’or jaune. Il minait de l’or blanc’

D: Hm.
P: Et il le vendait pour des prix très élevés pour tous les leaders du monde.

D: Donc tu dis qu’il a quelque chose à propos de la Terre qui fait que cet Ormus se présente en quantités très élevés comparés à d’autre planètes?
P: Non. Il y a quelque chose ici qui fait que l’on a un peu grande concentration d’or.

D: Ah.
P: La plupart des explorations spatiales étaient dans le but de rechercher cet Ormus ou Manna, un autre mot pour quelque chose de très similaire, mais qui utilise Ormus, et les principes par lesquelles Ormus fonctionne.

D: Donc quand l’on remonte aux tablettes cunéiformes, les textes Sumériens, la plupart du savoir conventionnel d’aujourd’hui est d’accord pour dire que ces Annunakis étaient un genre d’extraterrestre et qu’ils sont venus sur Terre justement pour voler notre or.
As tu des commentaires la dessus ?
P: Nous, en tant que race, existons seulement parce que nous étions conçu pour être des miniers d’or. C’est ce pourquoi on existe.
Nous avons été manipulé, génétiquement croisé des Annunakis et .. Je vais vous donner un exemple, facile à expliquer.
Je pense que nous avons à peu près 92% du même ADN d’un chimpanzé.

D: L’ADN d’un chimpanzé est a 98,8% similaire à l’homme.
P: Yep. Et beaucoup de gens au début n’étaient pas en accord au niveau de l’aspect voulu et, s’accouplèrent avec les Annunakis. Ha, ha. Ils s’accouplèrent beaucoup plus avec nous.
C’est pourquoi beaucoup d’aliens.. Je veux dire; tu sais, nous sommes des bipèdes. On a des mains, on a des doigts. On a deux oreilles, deux yeux, deux narines, une bouche…
Et nous ressemblons en grande partie avec les aliens et ils exactement pareils.

D: Oui. Donc, juste pour être clair, es tu en train de dire que les Annunakis nous ont créés à partir de quelque chose comme les chimpanzés et ensuite mixés notre propre ADN avec ?
P: Nous avons été en quelque sorte introduit dans ce qui possédait cet ADN.. similaire, évidemment très similaire, aux chimpanzés. Cela nous donna l’habilité de nous accroupir… L’or apparaît normalement dans des petites fissures.
Tu suis la fissure à travers la Terre. Cela vient avec de l’eau et ensuite s’installe.
Et souviens toi que beaucoup d’or est trouvé en forme de quartz. La plupart de l’or est trouvé en dépôt de quartz.

D: Hm.
P: Le quartz est piézoélectrique. Si tu le presses, cela produit de l’électricité.

D: Oui.
P: L’électricité s’occuper du processus de conversion. Le mouvement de la Terre ferait en sorte que l’électricité fasse son processus de conversion. C’est pourquoi nous trouvons de l’or jaune ici.

D: Penses-tu qu’il y a une relation entre les Annunakis dont on parle maintenant et les crashs que tu as vu personnellement en Antarctique ?
P: Eh bien, je pense que c’est parce que les Annunakis étaient ceux qui… Imagine une réclamation concernant une mine. Et bien les Annunakis furent les premiers à voir qu’il y avait beaucoup d’or sur Terre.

D: Hm.
P: Donc ils ont fait une Certzines réclamation et on leur a donné la tâche par leurs maîtres, qui sont, très probablement, des Draconiens.

D: Est ce que ces êtres a 3 doigts sont toujours présents sur Terre avec nous?
P: Quand je m’occupais de l’ingénierie inversé des commandes, j’avais des êtres a 3 doigts qui m’aidaient.

D: Vraiment? A quoi ressembleraient-ils au niveau de la tête et du visage?
P: Et bien, il y a une différence dans la structure de l’œil à cause du pli de l’œil interne entre les Orientales et les Anglos ( Anglos saxons je présume). Donc tu as ce genre de différence. C’est différent.
Un nez plus petit et des narines différente.
Leurs bouches sont rondes, comme une ventouse de pieuvre. Je veux dire, elles sont plus rondes que les nôtres.
Leur nourriture est produite par eux en train de manger et d’excréter un excrément qui sors de leur peau. Et ils le raclent et le mangent.

D: Hm. Y’a t’il quelque chose à propos de la tête que nous devrions savoir?
P: Eh bien c’est différent, mais à peu de chose près c’est excrément pareil que nous.

D: Quel est la couleur de peau de ces êtres avec qui tu as personnellement interagis?
P: Et bien il y a différents couleurs. J’en ai vu couleur presque aluminium. Et je ne suis pas sur mais ce qu’ils ne pourraient pas être, tu vois, pourrait être de l’aluminium. Ils pourraient être des clones, parce qu’ils ont l’habitude de cloner ce genre de personnes.
Et ce sont des clones, au fait. C’est pourquoi leur système de digestion est différent du notre.

D:Hm.
P: Ils sont plus comme des robots, mais plus biologiques que non biologiques.

D: Hm.
P: J’ai mesuré de manière clandestine leur champs électrique pour avoir des informations, et je ne peux trouver une différence.. des différences avec le champ électrique humain.

D: Y’a t’il des endroits connus sur Terre ou ces gens ou créatures ont pu aller?
P: Yep. Arctique, Antarctique, Alaska, Canada. La plupart des gens ne savent pas, mais le Yukon et le Territoire Nord-Ouest ne font pas partie du Canada. Ils appartiennent à … peu importe qui est le souverain d’Angleterre. Ils sont directement… C’est une propriété privé.
Mais c’est la où on trouve la plupart de l’or. Surprise, surprise.

D: Ha,ha.
P: Ha, ha.

D: Travaillent ils a la surface ou sous terre ?
P: Non, la plupart travaillent sous terre. Et la raison était que, parce que quand ils sont arrivés, nous étions dans la même partie de ce cycle solaire de 29 000 ans dans lequel nous sommes. Et le Soleil émettait des rayons X comme si tu était dans une machine de rayons X.

D: Ah.
P: Donc ils étaient évidemment sensible à cela et sont allés travailles sous terre.

D: Hm. À peu près combien de ces personnes sont présentes sur Terre a l’heure actuelle, ou sous Terre, si tu devais donner une estimation?
P: Je ne pourrais même pas commencer a estimer, mais je crois que je connais certains endroits, et de ceux que je connais, je dirais probablement 350.000.

D: Wow!
P: Je pense qu’il y en a autant en Antarctique. Juste une supposition.

D: Est ce que ces gens utilisent un langage pour communiquer ou parles t’ils plus télépathiquement.
P: Eh bien, la plupart sont plus télépathique s’ils sont plus vieux, mais les plus jeunes et/ou les clonés, ils peuvent… J’en ai regardé un apprendre l’anglais avec un accent qui parle comme “manger d’la semoule au petit dej” [“eatin’ grits for breakfast”], en 3 ou 4 jours.

D: Wow! Y’en a t’ils présents en Amérique du Sud?
P: L’Amérique du Sud est un des premiers endroits où ils allèrent. Tous les Indiens la bas, si tu regardes à leurs habits, ils ont tous des choses comme des kachinas. Ils ont tous des serpents. Les serpents sont gros, donc les Dracos, ou partie des Dracos.
Certains des Dracos sont les personnes les plus gentilles que vous voudriez rencontrer – ont de l’éthique, de la moral, comme l’on jugerais, etc, etc. Et certains sont plutôt méchants.

D: Tu as dis que tu avais l’impression que les Draconiens semblaient d’une certaine manière aux commandes ou travaillaient avec les Annunakis, pourrait tu donc définir les Draconiens que l’on sache si on parle bien de la même chose? Et ensuite expliquer la relation entre les Draconiens et les Annunakis qui nous ressemblent plus.
P: Et bien, ils sont différents. Certains ressemble presque comme des humains, mais si tu veux savoir à quoi ressemble les Draconiens, retourne voir les anciennes civilisations et regarde leurs dragons.
Ils semblent être la civilisation la plus vieille que l’on connaît de tous. Ils viennent de… Très peu de Draconiens, naturellement, étaient dans la Voie Lactée.
La Voie Lactée est un genre d’établissement de détention pour les gens qui vont faire pousser les choses qui sont nécessaires pour garder l’ADN des anciennes civilisations opérationnelles.

D: Vraiment?
P: Ouai.

D: C’est une affirmation assez provocatrice.
P: Ce fut notre but primaire, au mieux que je puisse dire.

D: Pour toute la Voie Lactée ?
P: Toute la Voie Lactée.

D: C’est un peu comme une énorme ferme génétique.
P: Oui.

D: Hm.
P: Mais une ferme pour d’autres choses aussi – une ferme pour l’or, qui est requise pour l’Ormus, qui est requis pour garder les télomères en marche et garder le système neurones flexible et le cerveau se multipliant et devenant meilleur etc etc..
Il était normal pour tous les anciens que l’on connaît dans notre histoire de vivre jusqu’à 200, 300 ans- tu vois, Mathusalem.

D: Donc peux tu nous dire si quelqu’un rentra a l’intérieur du deuxième vaisseau? As tu vu l’intérieur ou entendu de ce qu’il y avait?
P: J’ai eu le droit à un petit tour.

D: Vraiment? Wow!
P: La raison était que, j’ai fait pas mal de travaux intéressants sur le système de commandes des aliens. C’est l’un des petits domaines d’expertise d’un large éventail d’expertise.

D: Uh- huh.
P: Donc je regarde le système de commandes, et tu vois, je peux les comprendre. Je peux me dire “Oh je sais pourquoi c’est là ça. Je sais pourquoi.” J’ai assez eu d’expérience avec. Je le sais juste.

D: Très bien. Laisse moi juste te poser quelques questions qui peuvent te sembler basique, mais cela va nous aider.

En premier lieu, à quelle hauteur était situé le plafond une fois a l’intérieur?

P: Je dirais probablement, à certains endroits, peut être 3 pieds de haut (0,9m), 3 pieds et demi, et a d’autre endroits, probablement 6, 7 pieds et demi.

D: Donc c’est plutôt étroit comme situation.

P: Et bien, c’est… Souviens toi, c’est une soucoupe. Ça va se rétrécir sur les côtes et devenir plus haut au centre.

D: Donc à quoi ça ressemble à l’intérieur? Qu’est ce que tu as vu?
P: Bien, j’ai vu un noyau central. C’est normal sur les soucoupes vu la manière dont elles fonctionnent, celles que je connais. Elles fonctionnent avec un énorme axe. Tu pourrais appeler ça un volant en dessous du pont et ensuite un pont supérieur.

Et puis sur beaucoup d’entre elles tu trouves un – je ne sais pas comment dire – peut être une tour de contrôle. Elles ont… Si elles ont des fenêtres qui sont sur le haut, une chose supérieur, ou tu te mettrais debout pour regarder a travers la fenêtre.

D: Ah.

P: Le pilotage n’est pas fait avec une vitre, c’est fait avec… comme on fait aujourd’hui. C’est fait à partir d’un écran d’ordinateur, un écran. Pas un écran d’ordinateur. Ils ont plus des choses de type organique, ils peuvent en faire comme si… comme si tu était assis dehors en face.

D: Quel était le type prédominant de surface? Étaient ils métalliques, ou avaient ils une couleur?

P: Je dirais qu’ils formaient un type de plastique enduit, un métal enduit. Il y avait un revêtement.

D: Quelle était la chose la plus surprenante à propos de ces écrans?
P: De ceux que j’ai vu, il y avait beaucoup de changements technologiques, ce qui est à attendre. Je veux dire, regarde nos avions.

Chaque génération… Ceux qui volent a l’heur actuelle ont été designé il y a 20 ans.

D: Oui. Tu as dis que ces vaisseaux étaient pilotes par des êtres a 3 doigts et qu’ils sont apparus partout sur la Terre.

P: Oui

D: Apparaît il que cette population était originaire ce de vaisseau, que c’était leur orignal…

P: Oh non. Pas du tout.

D: Oh!

P: Pas du tout.

D: Okay.

P: Non, je connais probablement 5 ou 6 races qui ont tous 3 doigts. Je dirais que la plupart des aliens ont 3 doigts.

D: Hm! Tu m’as dit précédemment quelque chose propos d’un vaisseau en Antarctique où il y avait des panneaux qui donnaient leur propre lumière.

P: Ouai.

D: Pourrais tu en parler pour moi?

P: C’est un matériau comme du phosphore. Tu sais, on a ces choses que tu peux épingler sur ton plafond qui ressemble à des étoiles, lunes, galaxies… les enfants essayent de…

D: Ouai. Qui s’illumine la nuit.
P: – s’illumine la nuit – et brillent de la lumière. Ils s’illuminent pour un temps puis s’épuisent assez rapidement.
Il y a un matériau fait en Antarctique en ce moment que tu pose devant le soleil pendant 30 a 45 minutes et qui te donne assez de lumière pour voir, au moins pour une journée, et pour voir avant que cela s’épuise.

Et bien, les lumières aliens sont absolument les mêmes, excepté qu’ils les allument avec de l’ultraviolet ou des LEDs infrarouges, un type de photo… ce que pourrait appeler des LEDs aliens.

D: Donc tu dis que l’intérieur de l’un de ces vaisseaux avait un matériau qu’ils allument avec un type de LEDs, et ensuite une fois fait, cela s’illumine par lui même.

P: Et bien, cela… Ils.. La lumière oscille à, disons, 1000 battement la seconde…

D: Oui.
P: … mais ils pourraient ne l’allumer que tout les 10, ou 20, ou 50 cycles, cela dépend de la lumière extérieur, de la lumière ambiante et où ils en sont dans la programmation des lumières.

On dirait que tout le plafond dans la chambre des commandes, qui est la que je voyais principalement, était fait de .. Ils sont recouvert de ce matériau. Tu peux peindre dessus.

D: Parlons maintenant du troisième crashs. Tu as dis qu’il y avait 3 couches de crashs la bas. Quel était cet troisième couche?

P: Il a ceux que je connais. 3 d’entre eux.

D: Okay.

P: C’était assez récent. C’était exposé à l’extérieur. Ça été pris par un satellite photo. C’était un disque. C’était à un angle, peut être à un angle de 15, 20°.

D: Okay.
P: Et ça évidement été attrapé a cause de ce système navigation de contrôle, que l’on utilise… l’électromagnétique… il y a un champ électromagnétique et ça s’est fait.. quand ça s’est rapproché d’où ça s’est crashé et, je suppose, ça a glissé.

Je veux dire, il y a pas mal d’électromagnétique sur le vaisseau qu’il l’aide à se stabiliser, et ça attrape le champ et réagis ensuite avec le champ électromagnétique.

D: Quel était la taille du vaisseau comparé au deux autres ?

P: De taille intermédiaire. C’était pas très grand. Je dirais probablement 350, 400 pieds de diamètres. (~90m)

D: Hm. Et quel était la technologie comparé à tout ce que tu connais ?

P: Augmentée. Considérablement.

D: Y’a t’il quelque chose de particulier concernant ce troisième crash?

P: Eh bien le dernier crash avait beaucoup de personnes vivantes

D: Vraiment?

P: Je ne sais s’ils ont durés très longtemps car je sais que certains n’ont pas durés très longtemps. Je sais que certains ont été abattu. Je sais que certains ont été utilisés pour des expériences.

D: Tu veux dire que vous avez trouver des êtres en vies a l’intérieur ?

P: Ils ont habités la dedans pendant des années.

D: Okay.

P: Je veux dire, ils faisaient pousser leur propre nourriture. Synthétisaient leur nourriture.

D: A quoi ces gens… ressemblaient? Tu as dis qu’ils avaient colonisés une fois arrivés ici.

P: Je pense que ce groupe avait des gens qui avaient été la depuis très longtemps qui venaient d’ailleurs de ce vaisseau. Certains étaient de type Dracos. Certains étaient plus de type métallique, non métallique avec les grands yeux.

D: Uh-Huh. Tu commences à décrire ce qui ressemble à différents types d’ETs, mais tu parles d’un seul vaisseau. Peux tu être plus clair?

P: Ce vaisseau faisait office de bateau de sauvetage.

D: Okay. Et il y avait différents types d’être à l’intérieur?

P: Il y avait 15 différents espèces à l’intérieur.

D: Vraiment ?

P: Il s’agit de ceux que je connais le mieux.

D: Okay. Et ils étaient tous a l’intérieur?
P: Eh bien, ils étaient à l’intérieur de plusieurs compartiments – différents compartiments, différentes atmosphères, différentes gravites.

Et il apparaissait que certains d’entre eux étaient là depuis très, très longtemps.

D: Quand le gouvernement américain a t’il découvert ce vaisseau?

P: Je pense qu’il l’on découvert en 1941, 1942.

D: Vraiment? 2ème guerre mondiale?

P: Ouai. Oh ouai. Avant la fin de la deuxième GM.

D: Tu as dis que certains de ces êtres ont été abattu quand on l’a découvert ?
P: De ce que j’ai compris est que certains ont été abattu par des gardes. Certains ont décidé qu’ils ne voulaient plus être restreint au vaisseau.

Certains pouvait respirer notre atmosphère normalement. Ils sont sortis se promener et ils se sont fait abattre, parce qu’ils ne connaissaient pas les protocoles, parce qu’ils étaient jamais sortis. Les gardiens ont menti. Des humain typiques.

D: Donc les allemands ont l’air d’avoir atteint l’Antarctique assez tôt, 1938-1939.

P: Oh ils avaient beaucoup de monde la bas.

D: Penses tu que les allemands ont pu trouver ce vaisseau en premier vu que tu dis que c’était en surface ?

P: Je suis certain qu’ils l’ont trouvé en premier, je n’en suis pas sur, mais je ne vois pas comment ils auraient pu le louper.

D: Okay.

P: Et bien sur, ils étaient à fond là dedans, ils étaient en communication avec 4 ou 5 ou 6 groupes aliens différents à cette époque.

D: Les allemands ont ils abattus ces gens, ou les américains?

P: Aucune idée. Certainement les allemands.

D: Ce vaisseau.. J’ai l’impression qu’ils ont du descendre voir les deux autres crashs vu que tu as dis que c’était dans la même zone. L’ont ils fait?

P: Oui, et le dernier essayait de sauver n’importe qui encore présent.

D: Oh!

P: Et les gens dans le vaisseau le plus vieux étaient dans un genre d’état de stase, mais c’était tombé en rad depuis un long moment.

D: Hm. Est ce que les gens dans ce nouveau vaisseau étaient capables d’utiliser leurs ressources ou activer leurs systèmes d’alimentation?

P: Ils utilisaient beaucoup de ressources.

D: Du vaisseau le plus vieux?

P: De l’un d’eux, pas celui tout en bas.

D: Celui du milieu?

P: Celui du milieu.

D: Okay. Donc tu dis qu’ils ont ensuite créés une sorte de colonie a l’intérieur de leur vaisseau original. Ils ont aussi la capacité d’atteindre le deuxième vaisseau. Et qu’ils ont vécus en tant que colons pendant pas mal de temps, si on veut.

P: Certains d’entre eux oui, ceux qui vivaient la,,

D: Avaient ils la capacité de voyager autour de la Terre? Avaient ils un vaisseau qu’ils pouvaient utiliser?

P: Je ne pense pas qu’ils pouvaient… S’ils l’ont fait, ils ne l’ont pas vraiment utilisé par exemple qu’ils ne voulaient pas être découvert. Et je n’ai pas l’impression qu’ils avaient quelque chose qui volait.

D: Mais ces groupes de gens – tu as dis qu’ils étaient 15 types différents – ils ont tous appris à s’entendre entre eux?

P: A peu près 15 groupes différents sur cette planète apprendraient a s’entendre entre eux.

D: Eh bien tu as mentionné que certains d’entre eux ressemblaient à ce que l’on pourrait appeler les Gris.

P: Oui.

D: D’autres plus de types humains. A quel point ces races étaient elles différentes?

P: Eh bien tu as ceux de type insectoïdes.

D: Hm.

P: Tu as ceux qui sont de type aquatique. Ceux de type Dracos. Il y a des bons et des mauvais Dracos en parité 1/3, 2/3 à peu près.

D: 1/3 bons, 2/3 mauvais?

P: Ouai, de ceux que l’on connaît.

D: Okay. Donc comment l’on aurait une espèce de type prédateur comme les Dracos capable de co-exister avec de autres types d’ETs? Cela semble difficile à comprendre.

P: Ils ne co-existent pas.

D: Oh!

P: J’ai dit qu’il y avait des bons et des mauvais Dracos.

D: Okay.
P: Un bon Draco n’est en aucun cas un problème, en fait beaucoup moins qu’un problème.
Ce sont les prêtres et les ministres et essayent de faire le bien etc..
D: Hm!
P: La plupart sont comme ça. Il y a une petite partie qui sont un peu prétentieux.
D: Eh bien je supposerais que les Dracos présents dans le vaisseau étaient des bons?
P: Absolument. Le reste d’entre eux, ils s’en sont débarrassés immédiatement.
D: Ha, ha. Okay.
P: Ha, ha. Ils ne s’entendent pas très bien.
D: Ont ils autorisés certains d’entre nous a s’introduire et travailler avec eux ou vivre avec eux?

P: Eh bien, oui. Une grande partie du staff principal et de l’équipage était humain.

D: Hm.
P: Je veux dire, nous produisons, nous les aidons à obtenir des matériaux bruts et apprendre d’eux. Donnant donnant.

Tu sais, nous apprenons beaucoup sur les technologies. Nous avons des technologies qui sont franchement 300 ans en avance sur ce que les gens utilisent à la surface du globe.

D: Bien sûr.

P: Souviens toi, nous avons beaucoup, beaucoup de personnes vivant sous terre.

D: Y’a t’il d’autre choses intéressantes qui se sont produites en Antarctique dont tu es au courant?
P: Eh bien, je pense que la raison pour laquelle nous sommes allés la bas est a cause du fait que l’on savais ce qui se passait avec les allemands.
D’une autre part, la raison principal de notre venue est de voir ce que l’on pouvait faire dans les jeunes, jeunes années du champ des semi-conducteurs, recherches biologiques. Ce qu’on pouvait faire en particulier – et il appelait comme ça comme de l’atmosphère. En d’autres mots, combien d’ondes électromagnétiques, d’ondes gravitationnelles, de structure magnétiques il y avait.

Les champs magnétique sont orientés à 90° de différence comparés à ceux que l’on trouve sur le restes du globe.

D: Uh-huh.

P: Et chacune de ces choses que l’on découvrait avait beaucoup, beaucoup d’importance pour synthétiser des structures métalliques, des structures chimiques – fluides, fluides et solides – pour travailler avec des métaux, pour faire des recherche sur le magnétisme et trouver d’autre moyens de survie sur cette région de la Terre car l’on savait que probablement les 2/3 restant du monde – délaissé de nos minages et autres; ces métaux et compositions et ces raretés de la Terre et autres – tous existent sur ces 2 continents.

D: Très bien. Eh bien c’est tout le temps que l’on a pour cette épisode avec Pete Peterson. Et Pete, je veux te remercier d’être sur ce programme.

P: Eh bien, j’apprécie.

D: Merci. Et je veux vous remercier de regarder. Je suis David Wilcock ici avec Pete Peterson, et c’est “Cosmic Disclosure”. On se voit une prochaine fois.

Les Ovnis sous l’Antarctique et le mystère des 5 doigts

D: Très bien. Bon retour sur cosmique Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec Pete Peterson. Donc Pete, bon retour sur le programme.
P: Merci.D : Nous parlions dans l’épisode précédent à propos d’extraterrestre géant qui tu l’as dit sont venus. Et nous nous sommes arrêtés en plein rebondissements.
Tu as dit qu’au mieux de ta connaissance, il y a eu des crash en Antarctique. Et que le plus bas de ses crashs se produisit où il y avait toujours un continent qui n’avait pas de glace dessus et qui était plus de type environnement tropicale. Est-ce que tu pourrais nous en dire un petit peu plus à propos de ce qu’il se passa là-bas ?
P : Hm.. Tu sais, il y a tellement de choses qui peuvent arriver. Et aussi parfait que l’homme, l’homme moderne, l’homme ancien, des hommes bien plus intelligent que nous sommes, construit des choses, il se passera toujours des problèmes.
Il y a des parties électroniques que tu construis aussi bien que tu peux. Nous avons fait des tonnes de magnifiques choses pour l’espace.
Nous en avons construit qui ne peuvent être percutés par des micrométéorites. Nous en avons construit pour un nombre de raisons, mais nous ne comprenons toujours pas tout. Donc il est naturel qu’il se produise des crashs. Nous avons eu beaucoup de crash d’OVNIs.D: Penses-tu qu’il est possible qu’ils étaient en guerre? Qu’ils se soient fait abattre?
P: Eh bien, maintenant, il y a toujours… Il y a toujours eu des guerres. Mais il y a eu des choses comme les terrestres, en d’autres mots, plus la planète est proche, la navigation et le “steerage” de beaucoup de ces jeunes vaisseaux étaient fait base sur les lignes magnétiques.
Eh bien, quand vous vous rapprochez d’un pôle, les lignes magnétiques, au lieu d’être bien droites et parallèles, parallèles à la surface, ou tu pourrais aller en surface, aux pôles elles se courbent.

D: Oui
P: Et va aux pôles électromagnétiques ou géomagnétiques; ils viennent. (Trad difficile). Eh bien, voilà un vaisseau qui se stabilisent sur ces lignes, et tout un coup il se fait aspiré de tous les côtés et par le bas afin d’y aller.
C’est pourquoi il y avait probablement plus de crashs dans les régions en Antarctique et en Arctique.

D: Penses-tu qu’il y avait quelque chose qui été désirable dans cette région pour qu’ils veulent essayer d’y atterrir même si c’était un problème avec les champs magnétiques?
P: et bien, pourquoi voulons nous il y aller ? Pourquoi avons-nous des stations de glace là-bas ? Il y a plein de choses qu’il se passe dans les différents environnements là-bas.
Il y a beaucoup de développement de produits chimiques organiques, de produits chimiques organiques vivant. Il y a beaucoup de développement qui peuvent arriver là-bas qui ne peuvent pas arriver où l’on a une gravité vers le bas plutôt qu’une gravité vers l’intérieur.
Il y a beaucoup de procédés minéraux et métallique, des taches de traitement de semi-conducteur, qui peuvent être mis en place quand la gravité est différente, et quand le champ électromagnétique est différent.

D: quelle est la taille approximative de ce vaisseau à ta connaissance – le plus vieux ?
P: le plus vieux, je crois, était probablement d’environ 300, peut-être 300 pieds en diamètre. (91m environ)

D: Comment a-t-il été découvert dans le temps moderne pour la première fois?
P: À été découvert par certains de nos satellites espions.

D: À partir de quand avons-nous commencé à essayer d’aller là-bas et explorer ce vaisseau, donc tu es au courant ?
P: Oh, garçon. Je devais avoir, je ne sais pas, 16 ans.

D: Hm.
P: J’ai 77 ans.

D: 77 maintenant?
P: Il y a 60 ans.

D: Il y a 60 ans ? Donc 2017, nous parlons… maintenant nous parlons plus des années 50 ?
P: Ouai, ouai.

D: Quel était le niveau d’excitation à propos de cette découverte ? Je veux dire, cela semble bien plus intéressant que Roswell.
P: et bien, nous nous pouvions dire exactement ce que cela a été. Au début il s’agissait de fragments, tu sais ? Des fragments, mais pas des fragments qui apparaissent fait par la nature. Des fragments qui apparaissent avoir été fait par l’homme.

D: Oui.
P: En d’autres mots, leur condition géométrique été quelque chose que l’homme aurait fait. C’est cela qui nous excita.
Mais, ils sont, tu sais, ils font 3 miles (4,8km environ) dans une région qui… tu congèlerais en 30 secondes si tu n’avais pas les habits qu’il faut, à la surface.
Et donc tu dois avoir des outils spéciaux pour s’y rendre, cela fait 3 miles de profondeur. Comment comptes-tu t’y rendre ?
Tu sais à peu près que où c’était, dans une vallée, parce qu’il y a des montagnes – des montagnes souterraines qui font probablement 2,5, 3 miles de profondeur, ou de hauteur.

D: Oui.
P: Et donc, tu sais, c’était connu pour être là. À cause du fait que cela était connu, c’est là qu’ils ont construit certains de la station de glace au sommet, donc éventuellement, peut-être, nous trouverions un … creuser un trou, ou trouver un moyen d’y aller.
Aussi, il y a des couches de choses qui sont évidemment des choses faites par l’homme qui sortent de cette région, parce que c’est maintenant… cette glace la bas est maintenant de 3 miles plus ou moins profonde.

D: Est-ce que quelqu’un trouve une trappe ou une porte ou quelque chose qui éventuellement leur permettrait de rentrer à l’intérieur du vaisseau ?
P: Non.

D: Okay.
P: Ça ressemble.. Ça ressemble… Je veux dire, la végétation… Il y a beaucoup de végétation qui l’entoure. C’est ce qui troublait la vision que nous avions entre temps, parce que le carbone absorbe les ondes radio, qui est ce que nous ce nous possédions afin d’examiner les choses.
Donc de fait que notre technologie grandissait, nous trouvions de meilleures manières de regarder ces mêmes choses.

D: Eh bien, pourrais-tu juste nous donner une vue de à quoi ressemble la coque ? Si éventuellement nous avons atteint la coque…
P: Oh, nous l’avons fait. Nous avons atteint la coque. [Note: Je pense (Corey G), Pete penses que David a dit ‘trou’] C’était que… que de la glace.

D: Ok.
P: Donc nous le déterrons.

D: Qu’est-ce que nous voyons quand nous allons finalement voir la coque ? À quoi ressemble la coque ?
P: Eh bien, c’était métallique. C’était long et tubulaire.

D: Est-ce qu’il y avait des structures dessus ou était-ce totalement lisse ?
P: il y avait des rivets, mais c’était des rivets de surface. Je veux dire, ils étaient chanfreiné, chanfreiner dedans, donc cloués. Mais ce n’est pas une tête ronde qui dépasse au-dessus de… au-dessus la de la surface.

D: Il y avait-t-il quelque chose d’étrange à propos des matériaux de la coque?
P: Oh, oui, des caractéristiques très étrange. Nous n’avons jamais trouvé et c’est normal, je pourrais penser – nous n’avons jamais trouvé d’éléments qui était différent de notre table normal des éléments.
Je veux dire, nous disons, « OK, tu as un noyau et tant de protons, tant de neutrons ». Et ensuite tu as un anneau d’électrons. Disons que il y a différents anneaux autour de ça.

D: Oui. La table périodique est tout ce qui est existe. C’est tout.
P: Ouai. Mais nous en avons trouvé certains… Il y a des choses qui peuvent être changé de manière radionique. Comme, par exemple, une molécule d’eau a été utilisé pour… L’eau a été utilisé pour guérir pour autant que l’histoire existe.
Et la façon dont ils utilisent l’eau pour guérir et qu’ils posent leurs mains et leur donne une différente, une différente…

D: Donc tu dis qu’il y avait des découvertes scientifiques matériel dans la coque? Pourrais-tu le dire ?
P: Oh, absolument. Je ne sais pas ce qu’ils étaient. Ce n’était pas mon nom… Ce pourquoi j’étais impliqué à ce moment-là.

D: Mais qu’est-ce qui est étrange à propos de la coque ? Quelle était la chose physique que nous pouvions observer ?
P: Oh, J’étais étrange à propos de la coque était, il y avait ; c’était aussi vieux que cela a été. Nous savions que des êtres avaient été ici bien avant que les êtres humains, bien avant les singes, bien avant tous les précurseurs aux êtres humain.
Je veux dire, nous avons traversé nombreux changements complets.

D: Tu m’as dit auparavant que quand les gens essayait de couper un morceau de la coque et le mettre quelque part quelque chose d’étrange se produisait.
P: Ouai.

D: Qu’est-ce qu’il se passait ?
P: Cela ne se coupait pas et on ne pouvait le sortir. Ha, ha. Cela se remettait en place.

D: Cela se remettait en place ?
P: C’était destiné à faire partie de ce qu’il était.

D: Donc il y avait une sorte d’attraction gravitationnelle étrange ?
P: Non. C’était un champ informationnel qui était construit autour de lui, qui est là où… qui est où après probablement 15 ans de recherche, j’ai en quelque sorte découvert qu’il y avait tout un nouvel ensemble de science qui été fourni avec… fourni avec des informations.

D: Tu es en train de dire que la coque avait des propriétés auto-guérissantes ?
P: Elle avait… Elle avait des qualités d’auto préservation.

D: Donc si j’essaye d’en couper un morceau qu’adviendrai-t-il si j’essaye d’emmener ce morceau loin du vaisseau?
P: Eh bien, l’on dirait, tu commencerai probablement avec une scie en diamant. Aujourd’hui, tu commencerai avec une scie en nitrure de bore cubique – 4 fois plus puissant que le diamant. Tu coupe le diamant avec ça comme du beurre.
Et cela commença avec une scie du genre. Tu pourrais avoir commencé avec une flamme. Nous avons essayé une flamme.
Le métal deviendrait métallique et tu enlèves la flamme et repars, cela restera exactement la même forme avant que ça devienne métallique.

D: Wow!
P: Et ça ne coulait pas le long du bord. Cela oscillait plus de la manière d’un blanc d’œuf.

D: Y a-t-il eu des spéculations comme quoi il y aurait pu y avoir des nanny à l’intérieur du matériau, comme des nanorobots, qui faisait ce genre de choses ?
P: Non.

D: Huh.
P: Je veux dire, le… Je pense qu’il y avait ces choses là à ce moment, mais ils n’auraient pas été utilisé ici à cet endroit.

D: Que se passe-t-il si il y avait des fissures plus gros sur le vaisseau ? Comme, disons qu’il se fissure à certains endroits, l’eau rentre à l’intérieur, cela se transforme en glace et la glace s’étend.
P: Cela ne se passait pas comme ça.

D: Que se passait il?
P: Cela s’auto-guérissait.

D: Hm.
P: Je veux dire, il n’y avait pas de fissure, il y avait des plis. Mais c’était plus comme… C’était comme, tu sais, essayer de tendre une semelle de chaussure. Tu sais, elles sont faites pour être plate et tu marches dessus, mais tu peux les plier à plus de 90°, et tu les mets tu marches dessus encore et pas de dégâts.
Donc le métal était très, très, hautement flexible.

D: donc la glace fond et se transformer en eau, que se passe-t-il aux niveau des fissures, s’il y avait une quelconque fissure sur la coque ?
P: Okay, ce dont on parle est de la glace à l’intérieur du vaisseau qui s’étend quand elle congèle.

D: Okay
P: Elle s’écarte dans certains endroits. C’est comme si cette chose avait été construit avec un design de, encore, tuiles hexagonales qui s’imbriquent parfaitement.
Et – comme jouer avec des aimants – qu’elles auraient collés ensemble magnétiquement mais fondu.

D: Wow!
P: Et donc quand tu essayais d’arracher cette chose, cela venait comme des briques mais c’était fait à partir, comme des blocs de Lego, d’une façon – pas aussi technique que des blocs de Lego.

D : Okay
P: Juste les côtés qui correspondent. Donc cela se fermait évidemment.
Il apparaît aussi que quand , au délai initial… Souviens-toi, il s’agissait d’une région tropicale, non semi-tropicale, une région tropicale.
Il semble qu’il avait été déplacé là. Une partie du vaisseau pourrait avoir été déplacé là, parce qu’il semble que la congélation qui se produisit… À cause du vaisseau qui était complètement waterproof. Donc il apparaît que ce qui se passa c’est qu’il commença à congeler, commença à se pressuriser, ces bloc commencèrent à se séparer. Et cela pu avoir été magnétique, à cause des aimants incroyables qu’il possédait.
Enfin bref, il semble que ces blocs se séparèrent, l’eau rentra à l’intérieur, cela congela, et ensuite cela s’écarta et une partie de cette chose se disloqua.
Et ensuite quand ils ont ramené de la chaleur plus bas – pour obtenir de la chaleur afin qu’il voit ce qu’il y a vais à l’intérieur de cette chose, tu sais, quel genre de machinerie il y a, quel genre de surface de contrôle il y a – cela se remit en place.

D: Wow!
P: Et il n’y avait pas… Tu sais, il n’y avait pas… Il n’y avait aucun endroit qui était plié, comme plié de manière permanente.

D: Y’avait-t-il des quartiers individuels, lieu de vie, pour les gens à l’intérieur du vaisseau ?
P: Encore une fois, c’était en dehors de mon temps. C’était plus tard, bien plus tard.

D: Okay.
P: je veux dire, ils ont joué avec cette chose pendant un long moment. Et nous avions un petit trou que tu pouvais… C’était comme essayer de grimper à l’intérieur de l’Alunisseur, tu vois, 3,5 miles. Ha, ha.

D: Ha, ha.
P: Je sais qu’il y plusieurs personnes d’embauché qui avait été des contorsionniste, essayant d’accéder à l’intérieur de cette chose.

D: Donc tu dis que tu avais plus de contacts avec ce qu’il y avait sur la seconde couche?
P: Oui

D: Eh bien, creusons un peu cela. Maintenant, dis-nous en premier, il y avait-t-il des relations entre le vaisseau au plus bas et le vaisseau sur la seconde couche ? Étaient-ils…
P: Ils étaient extraterrestres.

D: Okay
P: C’est la plus grosse partie de ce qu’ils avaient en commun. Je veux dire, ils étaient probablement, au moins l’un d’entre eux, était alimenté … il marchait à l’anti-gravité.

D: Le deuxième tu parles?
P: Le deuxième. Il avait les mêmes masses rotatives et de l’électromagnétisme rotatif, de l’électromagnétisme contre rotatifs, champs électromagnétiques.
Je suppose que celui qui est là-bas a l’heure actuelle, toujours, est un dont je ne sais presque absolument rien.

D: Que veux-tu dire “celui qui est là-bas à l’heure actuelle” ?
P: Et bien, il y a trois couches de ces choses.

D: Okay
P: Trois crashs. Et étrangement un que se situe à 1 mile de profondeur, l’autre à 2 miles et le dernier a 3 miles.

D: Hm. Donc dis-nous en un petit peu plus sur ce qui a été découvert avec le deuxième vaisseau. Était-il nouveau… J’assume…
P: Oh, beaucoup plus différent. Il venait d’une partie complètement différente de l’univers, j’en suis sûre.

D: Okay
P: il y avait des choses qui était similaire, qui me disait qu’il y avait probablement du trafic/communication commerciale entre ces sociétés.

D: Hm. Okay.
P: Des commandes complètement différente. C’est personne avait trois doigts, tu as un endroit où ta main correspondrait à une empreinte sur la surface de contrôle. Et c’était… Tu avais 2 pouces, des pouces opposés, sur chacun des côtés, et un doigt principal.

D: Hm.
P: Et nous pouvons traiter plus tard de la manière dont cela m’a fait me rendre à la tour de Babel et ce qu’il s’embrouilla, mais maintenant nous avons 5 doigts. Nous avons cinq doigts spécifiquement parce que nous sommes confus en comptant en 10.

D: si c’est personnes avec trois doigts, es-tu en train de dire que c’est parce qu’ils utilisent une base six dans leurs calculs?
P: J’ai un ami cher de très très longue date – 30, 40 ans – qui est sur le point de publier un livre. Et nous montrons qu’une base 6 en mathématiques dans lequel 99% de toutes nos mathématiques est prouvé pour être complètement fausse.

D: Avons-nous hérité ce système d’eux, ce système de base 6, tu penses?
P: Je pense que c’est en grosse partie pourquoi mon ami a examiné ce système de base 6 depuis 13 ans maintenant.

D: Okay
P: je ne pense pas qu’ils ont… Ils nous ont pas seulement appris que, ce qu’ils ont fait c’est qu’ils nous ont donné 5 doigts à partir de 3 doigts, où ils nous ont donné 5 doigts à partir de 6 doigts.
Et quand tu regardes au mot que j’ai vu écrit – cela date de 67 000 ans – je regarde les mots qui étaient écrit, je ne peux pas dire en traduisant si cela était 3 ou 6.

D: Donc nous avons ce système de comptage du temps intéressant où il y a 60 secondes dans une minute, 60 minutes dans une heure, 24 heures dans une journée. Beaucoup de ceci s’appellerait un système de type sexagésimal. Donc il y a beaucoup de 6 dans notre système de temps.
Je me demande, si ce n’est pas reliés à l’héritage que l’on dispose ?
P: C’est dans tout. Souviens toi, je t’ai dit que l’univers était “carrelé” avec des tuiles hexagonales?

D: Oui cela a à voir avec la géométrie sacrée.
P: il y a trois univers : le corps, l’esprit, le mental ; Père, Fils, Saint-Esprit. C’est partout.
Et si nous utilisons un système mathématique basé sur les six, tout change. Le nombre Pi au lieu de devenir un long, long, milliardième long, nombre aléatoire, devient juste une simple série d’un groupe de 3.

D: Es-tu en train de dire que si nous regardons à quelque chose comme Pi, ou à l’heure actuelle 3.14159 qui continue encore et encore, ne deviens pas plus qu’un entier si on le convertit en base 6?
P: Absolument.

D: Okay. As-tu encore des décimales?
P: Il n’y a pas de telles choses que l’infini.

D: Hmm. Vraiment ?
P: Pas besoin.

D: Qu’adviendrait-il de Pi si on le calculait en base 6, avec cette mathématique spécial dont tu parles?
P: Eh bien, d’un point de vue pratique, quand nous utilisons Pi a, tu sais, 3,1415… Tu sais?

D: Oui.
P: C’est pratique une fois passé un certain point? Tu sais, tu es un milliardième d’un pouce. Tu es plus petit que les dimensions d’un atome qui fait les choses..
Donc en respect au fait que cela nous mène au dimensions astronomiques des formes et des distances – très important.
Je veux dire, tu va dans l’espace a 700 années lumière, et un milliardième de degré va changer ta position d’un demi milliard de miles.

D: Bien sûr. Donc revenons-en à la chaise, maintenant. Tu as dit que ces êtres avec trois doigts. Tu as dit que deux d’entre était des pouces et que cela correspondait à une empreinte.
P: Oui.

D: Peux tu nous donner des informations concernant la manière dont ils étaient capable de contrôler le vaisseau?
P: Eh bien, c’était mon boulot, de comprendre comment cette chose été contrôlé ? Et ce n’était pas une chaise. C’était plus un panneau qui tombait… Il avait des bras comme les nôtres d’une certaine manière. Donc cela se baissait, tombait.
Et tu as cette chose qui correspondrait parfaitement à tes mains, à l’intérieur. Et ensuite il y avait une attache qui se positionnait où un coude se serait trouvé. Ca représenterais un avant bras plus long. Bref cela se baissait et restait stable.
Donc il y avait des forces de contraintes, où ils n’auraient pas pu avoir d’attache a ce niveau. Et pas beaucoup, parce que ce n’était pas une attache ultra robuste.

D: Très vite, est-ce que les doigts étaient plus long que les nôtres ?
P: Oui, oh, beaucoup plus. Bien plus long !

D: Vraiment ?
P: Probablement cette longueur [Pete montre une distance d’a peu près 8 pouces soit 20cm environ]

D: Wow! Okay.
P: Et les doigts plus courts sur les côtés.

D: Je n’ai pas bien compris, par contre, comment ils contrôlent le vaisseau.
P: Eh bien, ils bougent leurs doigts.

D: A quoi cela correspondrait ?
P: Tout ce qui contrôle le vaisseau, absolument tout.

D: Okay. Wow!
P: Ouai. Et ces unités dans lesquels les doigts correspondaient étaient comme des gants a une seule face. L’unité bougeait en même temps que les doigts, donc tu avait beaucoup plus de paramètre de contrôles.
Et l’un d’entre eux stabilisait, un autre faisait l’inclinaison, accélérer ou décélérer’

D: Étais-tu capable de dire combien d’articulations il y avait dans leur doigt?
P: De ce que j’ai vu, je dirais qu’ils étaient probablement plus comme… contrait comme un vers ou un serpent, plutôt que comme des articulations. Mais ma compréhension, de ce que j’ai vu, était qu’ils y avaient des joints à l’intérieur.

D: si ces êtres avaient trois droits, et tu as dit qu’il y a une théorie avec les cinq doigts, est-ce que quelqu’un essaya de modifier notre ADN dans un but précis ?
P: C’est ce pourquoi la Tour de Babel était là depuis le départ. J’ai pu voir ce que ce mathématicien/philosophe avec qui j’ai travaillé… Ce que j’ai pu voir… Et ensuite depuis les choses que j’ai remarqué dans le passé, parce que j’ai essayé d’être un observateur, quand les choses que j’ai vu dans le passé, la Tour de Babel et la confusion des langages n’avaient pas de sens pour moi.
Donc bien plus se produisit quand cela se passa, quand cela arriva – au moment où cela se produisit – bien plus que les changement de langages.

D: Très bien, laisse-moi dire quelque chose de stupide, juste pour que tout le monde, même les enfants qui regarde cela, comprendront tout cela – parce que nous avons des enfants de huit ans, je ne suis pas en train de dire qu’ils sont débiles, mais ils peuvent ne avoir entendu parler de la Tour de Babel.
Donc l’idée est qu’à une certaine période tout le monde parler le même langage, pouvait se parler entre. Et ensuite quelque chose se produisit qui nous causa à tous d’avoir des langages différent et d’être séparé ?
P: Non.

D: Okay.
P: Pas du tout.

D: Pourrais-tu expliquer ce que la Tour de Babel était?
P: C’était exactement l’opposé.

D: Oh!
P: Tout le monde, toutes les différentes races, venus d’années lumière, de millions ou plus d’années lumière entre elles. Elles avaient tous des langages totalement différents.
Nous avions un langage prédominant sur la terre – différente histoire. Nous avions un nombre d’aliens sur la terre. Et comme nous apprenons à parler… En Afrique, il y a une sorte de langage commun. Le Swahili est un langage commun.

D: Donc tu es en train de dire qu’il y a eu un essai afin que toutes ses immigrants extraterrestre parle le même langage commun sur terre?
P: C’est une chose naturelle.

D: Comment cela nous relie avec les êtres a 5 doigts?
P: J’y arrive.

D: Okay
P: J’ai juste besoin d’expliquer ça.

D: Okay.
P: Okay. Donc je regarde la Tour de Babel, qui est supposé avoir conçu nos langage. Cela ne ne faisait aucun sens scientifique ou mathématiques pour moi d’aucune sorte.
Donc je me dis, où est-ce que je vais apprendre tout cela ? Et bien, je sais que la librairie du Vatican contient 80 % de la tour de… Ou de la grande librairie d’Alexandrie, la partie qui n’a pas brûlé. Je sais qu’ils ont des livres qui remonte à 72 000 ans qui sont bien plus technique que le livre d’aujourd’hui. Nous n’avons toujours pas été capable de découvrir comment lire beaucoup d’entre eux.
Mais nous avons traversé un nombre de groupes différents de personnes qui étaient ici sur Terre, contrôlait la Terre, habitaient là. Et donc je me dis, ce que j’ai besoin de faire et regarder à ce qu’il se produisit à la Tour de Babel, parce que cela n’avait aucun sens.
Donc ce que je découvrais, était qu’ils n’ont pas… Ils ont altéré certaines parties du langage. Oui ils ont corrompus certains’ d’entre eux. Mais aussi … La chose principale qu’ils ont fait et d’avoir changé la base de comptage.
Et cela ajouta beaucoup de sens au monde, parce que tu peux faire des choses avec 0 à travers 5 mathématiques. Tu peux faire des choses avec ça qui sont totalement différent que sans elles. Et c’est très subtile, mais c’est tellement important. Cela change tout scientifiquement – tout.

D: Donc tu dis que le développement des cinq doigts, d’une certaine manière, nous déstabilisa complètement de cette idéal mathématiques ?
P: Complètement déstabilisé, parce que tu peux utiliser soit 3 ou utiliser 6 – c’est juste deux 3.

D: Oui.
P: Donc on a deux 5, soit 10.

D: Etait-ce … Penses tu que… Si cette décision fut prise pour nous donner 5 doigts, penses tu que cela fut été intentionnel ?
P: Non, cela n’a pas été fait volontairement. Ils nous ont simplement changé – boom!

D: Okay. Et pourquoi voudraient ils nous embrouiller sur Terre? Quel serait le but?
P: Parce que l’homme, la philosophie personnel de l’être qui ressent, est à peu près la même. Nous avons tous commencé par essayer de survivre d’une certaine manière.
Et donc nous avions besoin de mécanismes de survie. Et ensuite nous sommes arrivés avec les mathématiques. Et nous avions besoin d’elles afin de faire l’ingénierie, et tout ces choses que nous avons fait.
Tu peux le faire avec n’importe quel base de nombres.

D: Ouai.
P: Comme tout notre monde digital qui est basé 2:0 et 1.

D: Peux tu nous dire ce qui est si spécial avec le nombre 3? Qu’est ce qui rend le nombre 3 si intrinsèque à ce système numérique?
P: Okay. Nous ne savons, au mieux que je sache, rien à propos du monde informationnel. Le monde informationnel est la structure du monde dans lequel on vit. C’est la structure de l’univers tout entier. Tout dans l’univers apparaît par 3.

D: Quels sont quelques exemples?
P: Taille, forme, gravité, voyage, vitesse de la lumière, lumière, électroniques, tu vois, tout. TOUTES LES CHOSES physiques dans l’univers sont basé sur 3.
Et je veux dire, tout, même au point que, combien… Si tu veux… J’ai passé 10 ans dans les Marine Corps. Et tu apprends qu’une personne peux en contrôler trois.

D: Hmm.
P: Tu as un commandant du peloton, il a trois équipes. Chaque équipe a trois équipes de signal. Chaque équipe de signal a trois personnes.
Et tu découvres, à travers l’histoire, tu regardes la structure de presque toutes les églises, tu as un Pape, et ensuite des évêques, tu sais, encore et encore, et encore. Ils ont des sous-évêques. Et c’est partout.
Et la juxtaposition de l’information dans l’univers est hexagonale. C’est comme un ballon de foot..

D: Oui.
P: … qui est 3 triangles pour faire un objet hexagonal. Donc tu peux utiliser les 3, les 6 et les 12.
Tu regardes a, juste prend nos.. Prend les derniers nombres. Ce n’est pas 10 c’est 9. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

D: Oui.
P: Tu regarde le 9. 9 fois 1 égal 9, 3 au carré. 2 fois 9 égal 18, six fois 3. 6 fois 3 au carré quand on les additionne font combien? 9
2 fois 3 au carré quand on les additionne font? 9. Prend 5. 45, 5 et 4 égal 9.

D: Oui.
P: Tu prend 9 fois 7 égal 63. 6 et 3 font 9.
Donc c’est très intéressant comment ça s’entend dans ce réseau de base, comme nous sommes tissés dans cet toile. Et toute la toile est basé en 3. Partout nous voyons des jonctions hexagonale… prend des tuiles a 6 côtés Partout ces côtés s’alignent, tu as un jonction de 3 choses. Chaque jonction a 3 choses qui s’additionnent.

D: Je suis curieux si cela a à voir avec les mathématiques fractale. Car quand l’on zoom sur ces sets de Mandelbrot, tu ne t’arrêtes jamais de voir la même structure apparaître encore et encore.
P: Oui, et tu remarques que c’est toujours hexagonal une fois que tu atteint la base.

D: Ah! As-tu une quelconque idée de ce que disait Tesla à propos du nombre 3?
P: Mon grand-père était l’homme de main de Tesla a Colorado Springs. Et tout cette information, était apprise du temps où j’étais un enfant. Et oui Tesla savait cela.
Tesla été un sacré ingénieur, mais il était aussi évidemment visité.

D: Oui
P: Mais il comprenait cela, qui, pour eux était malheureux. Mais ça .. ha, ha.
Et pour nous, il nous foutait la trouille, et cela a mis toute sa vie en danger.

D: Hm. Très bien. Eh bien, c’est tout le temps que l’on a pour cet épisode. Il y a encore beaucoup à parler concernant l’Antarctique, et cette fascinante histoire à propos du nombre 3, et des gens qui ont naturellement compté de cette manière car cela était construit dans leur physiologie.

Tout cela et plus à venir dans de futurs épisode de “Cosmic Disclosure”. Je suis ici avec Pete Peterson. Et je vous remercie de nous suivre.

Traduction Victor <3

Divulgation Cosmique – La Grande Expérience

D : Alors nous avons parlé de l’idée qu’il y avait une SuperTerre dans notre système solaire qui a explosé il y a 500 000 ans et que cela a désactivé le champ de protection autour de notre propre système solaire et des systèmes solaires voisins également, et tu as dis que juste après cela un nombre de groupes Ets sont arrivés. Peux-tu nous en dire un peu plus à propos d’eux juste pour se rappeler qui sont-ils et ce qu’ils veulent ?

C : Oui ils ont été associés à cette race de fermiers génétiques et ils ont été e, quelque sorte mandatés à travers la galaxie pour promouvoir la vie avancée, surveiller et assister le développement de cette vie aussi bien que son développement spirituel.

D : Peux tu définir une vie avancée ?

C : Comme un être humain

D : OK. Donc à quel moment es-tu devenu conscient de tout cela ?

C : A l’âge de 13 ans au programme MILAB. Une fois que j’eu atteint le moment d’avoir reçu la pleine dose du sérum qu’il me donnait pour être empathique intuitif j’étais aussi à la fin de l’entraînement et il me voulait sur le terrain. Donc ils m’ont emmené à une base de la Super Fédération, juste en dehors de Jupiter, et j’ai décris auparavant comment tu  rentre dans cette anomalie temporel qui ressemble à une bulle dans l’espace où il fait juste un noir total, tu ne vois pas d’étoiles, et la station spatiale était juste au milieu. Nous pouvions voir des vaisseaux de différentes races arrivés pour assister au rendez-vous.

D : Alors pourquoi des Ets seraient intéressés par un gamin de 13ans ?

C : ils ne me portaient absolument aucun intérêt. J’étais juste là, avec 2 autres, en tant que support EI afin de trianguler des émotions tels que la colère, la frustration, la tromperie, etc… Comme j’ai décrit auparavant, ils m’ont emmené dans la salle principale où l’on s’assoit, disposé en fer à cheval, dans un siège de délégué, et à partir de ce point ils nous ont donné des écrans à lire qui comportaient des informations sur les groupes qui j’étais ici pour accompagner et les différents programmes génétiques dans lesquels ils étaient impliqués et c’est là que j’ai découvert qu’il y avait 22 programmes génétiques.

D : Etais-tu là pour aider un groupe ET, est-ce cela que tu as voulu dire ?

C : Non, j’étais là pour supporter la délégation terrestre mais j’étais  là pour surveiller tous les autres en dehors de la délégation terrestre.

D : Donc bien que cette délégation terrestre ne soit pas élu, à un certain niveau ils nous représentent à ce conseil ?

C : Exact. Il y a un roulement.

D : Et quel serait notre rôle dans ces négociations ?

C : Nous n’avons pas de rôle. Nous sommes justes là pour observer et cela est assez récent à ce que j’ai entendu.

D : Est-ce qu’ils ont l’intention de divulguer cette information au grand public ou veulent-ils que cela reste strictement confidentiel ?

C : Confidentiel.

D : Les êtres ET que tu as vu à cette Super Fédération, à quel point nous serait-ils différent si nous les voyions ?

C : Il y avait 60 races différentes, voir plus, dont certaines nous ressemble énormément en terme de configuration, humanoïde. Beaucoup d’entre eux étaient très ressemblant aux humains, ils avaient juste des couleurs de peau légèrement différentes. Certains faisaient partie de ces groupes  Pré-Adamites, les plus anciens, plus grand et un crâne allongé. Ceux aussi dont j’ai parlé auparavant avec la peau grise et les cheveux noirs.

D : Savons-nous d’où viennent-ils ? S’ils sont localement proches de notre système solaire ou de toute la galaxie ?

C : Ils viennent de toute la galaxie. Notre amas stellaire local était protégé par une barrière, comme nous l’avons déjà mentionné, construite par la race des Anciens Bâtisseurs et une fois qu’elle a été annihilée, ces groupes ont finalement eu accès à ce nouveau stock génétique. Un temps très excitant pour eux.  Le seul programme génétique qui se déroulait à l’intérieur de cette « bulle » était des groupes qui étaient devenu avancés génétiquement et voyageaient à l’intérieur de cet amas stellaire faisant des expériences génétiques. Et cela se déroule comme ça depuis des millions d’années.

D : Est-ce que les personnes qui ont évolué dans notre amas stellaire vont plus nous ressembler en général ?

C : Pour la grande majorité ils nous sont très similaires.

D : J’ai l’impression qu’il est plutôt clair que le PSS (Programme Secret Spatial) a été dirigé par la Cabal, avec des aspects très négatifs rattachés à lui, et le terme fermier génétique sonne pour moi comme désobligeant et je me demande si ce qu’ils font n’est pas en fait bienveillant pour la vie humaine sur Terre par rapport à la manière dont la Cabal dirige le PSS.

C : Quand vous êtes la boîte de Pétri ou le rat en cage votre  perspective est un peu plus différente que si vous êtes celui qui porte la blouse blanche.

D : Mais quand tu dis que cette idée basique selon laquelle les fermiers génétiques nous utilisent en tant que moulin à esclave où notre matériel génétique est utilisé pour de la nourriture ou quelque chose comme ça, comme tu l’as décrit auparavant cela ressemble plus à un plan pour l’Ascension.

C : Oui. C’est un plan génétique e spirituel qui travaille en concert avec les changements cosmiques qui se produisent dans les différentes régions. Dans différentes parties de la galaxie, ces afflux énergétique se sont produit à des moments différents avec des intensités légèrement différente. Et ils travaillent avec les populations locales en concert avec ces changements cosmiques pour améliorer leur ADN et leur conscience.

D : J’étais récemment en train de faire des recherches sur les textes hindous et j’ai trouvé au moins 188 références au flash solaire. Penses-tu qu’il y a une corrélation entre les textes hindous et les fermiers génétiques ?

C : Oui car ce flash dont ils parlent est juste un dérivé de ces changements cosmique ?

D : Donc si ils essayent de promouvoir notre Ascension, quelle aurait été la différence pour nous si, quand ce flash se produit, les fermiers génétiques n’avaient jamais essayé de « jouer » avec nous ?

C : Et bien j’aime à penser qu’il y a une structure dans ce cosmos et que nous serions toujours dans ce processus d’avancement mais à un rythme beaucoup plus lent. C’est comme mettre le turbo dans ce processus d’Ascension.

D : C’est comme cette analogie de Jack dans la boîte (Jack in the Box) où on tourne la manivelle pour tendre le jouet et d’un coup « POWW ». Quel était l’histoire de la vie intelligente sur Terre avant la catastrophe de la SuperTerre il y a 500 000 ans ?

C : Curieusement cette race reptilienne, saurienne qui a été en conflit avec l’humanité depuis si longtemps prétend qu’ils étaient originellement les régisseurs de la Terre et qu’ils avaient leur propre expérience en cours ici. Et certaines de ces races qui mènent maintenant une expérience de type mammifère, ont stérilisé leur expérience. En ce faisant ils ont perdu 3 races. C’est une des prétentions des reptiliens que je n’ai pas pu vérifier.

D : L’initié Bruce qui m’a donné beaucoup d’informations pour mon dernier livre m’a dit que l’idée dominante dans son cercle d’initiés est que cette « ceinture d’astéroïde », ou peu importe ce qui a détruit les dinosaures, a été directement piloté et que la Lune a été placé à cet endroit précis à cette époque afin de donner un coup d’envoi à un cycle de vie mammifère pour la Terre (en nous donnant des saisons que nous n’aurions pas pu avoir autrement).

C : Curieusement, mon contact récent avec certains de ces pilotes qui escortaient Sigmund m’ont dit que mes dates étaient fausses. Ils m’ont dit que selon leurs sources la SuperTerre a explosé il y a 500 000 millions d’années et que la Lune fut placé en orbite il y a environ 60 millions d’années. Enfin ils essayaient de pousser les dates beaucoup plus loin.

D : Mes propres recherches me suggéreraient qu’ils ont pu t’avoir désinformé pour quelques raisons.

C : Oui, oui.

D Car j’ai eu plusieurs individus venir me dire les mêmes dates. Et les 500 000 ans sont présents dans la Loi de l’Un précisément.

C : Oui. Et c’est juste après que Sigmund fut porté disparu et ils me demandaient à propos de ses localisations. Donc, oui, plusieurs choses étranges se passent depuis lors.

D : Est-ce que l’on sait à quoi aurait pu ressembler ces 3 races reptiliennes, où auraient-elles pu aller ?

C : Possiblement, car le groupe raptor, il est postulé qu’ils sont les vestiges de la race de dinosaures qui s’est échappé à l’intérieur de a Terre et ils échappèrent au cataclysme. Donc je ne sais pas s’il s’agissait d’une seule race qui a survécu et les 2 autres étaient manquants, mais c’est intéressant d’y réfléchir.

D : Je sais que nous avons déjà couvert les raptors mais certains n’ont peut-être pas vu les épisodes donc pourrais-tu nous en dire un peu plus à propos d’eux. C’est une chose très étrange évidemment.

C : J’ai découvert par la suet qu’il y en avait de différentes tailles et de différents types.

D : Oh vraiment ?

C : Oui et ceux que l’on voit le plus souvent ont des plumes sur l’arrière de leur cou, comme des oiseaux. Ils ressemblent à un mix entre un dinosaure et un oiseau. Ils ont ces mouvements saccadés propres aux oiseaux. L’ouverture d’où ils viennent se situe quelque part dans les jungles en Amérique du Sud. Et ils ont été connus pour sortir et chasser la nuit. C’est une information que j’ai reçu récemment de 2ème main et non quelque chose que j’ai lu sur ces tablettes de verre.

D : Sont-ils capable de langage ? De sons audibles ? De quelle manière communique-t-ils ?

C : De manière télépathique.

D : Donc ils ne parlent pas ?

C : Ils font du bruit. Différents types de sonorités comme les oiseaux. Ils ont des communications non verbales. Mais oui ils n’ont pas de lèvres, de langues, ou le gène que tout le monde a sur Terre quand l’on parle ; j’en doute fortement. Mais ils sont d’une grande intelligence et très féroce.

D : Sont-ils avancés de manière technologie ou sont-ils une espèce primaire ?

C : Ils sont plutôt primitifs niveau technologique.

D : Es-tu  au courant d’une quelconque technologie qu’ils pourraient avoir ?

C : Pas de haute technologie. Technologie basique.

D : Qu’est ce que tu entends par technologie basique ?

C : De type bâtons et cailloux, arrangés certaines choses ensemble…

D : OK. Donc on a ce qui apparaît come un type diabolique de race reptilienne qui se sont développé à partir de dinosaure sur Terre. Quelqu’un d’autre arrive et décide que cela a besoin d’être stérilisé et nettoyé. Est-ce que les groupes reptiliens croient qu’ils sont encore aux commandes et qu’ils ont des titres et des droits de propriété concernant cette planète ?

C : Oui c’est une de leur réclamation.

D : Donc j’ai l’impression que ce que l’on voit, si tout cela s’est vraiment produit, que ces groupes de fermiers génétiques sont en fait en train de terra formé, qu’ils sont capable de remodeler une planète entière basé sur les résultats désirés. Dirais –tu que c’est exact ?

C : Oui cela fait partie de la Grande Expérience.

D : Et nous avons parlé de la Lune, nous avions William Tompkins dire cela aussi, qui il y a cette énorme structure interne. Est-ce possible que la Lune pourrait transporter littéralement une biosphère complète d’une planète à  une autre à l’intérieur d’elle-même afin de terraformer ?

C : C’est une des théories. Que c’est aussi ancien.

D : OK. Donc si les fermiers génétiques sont activement à la poursuite de ce type de stratégie, j’ai l’impression que ce n’est pas juste pour créer la vie comme nous le voyons. Nous sommes au milieu de quelque chose, nous ne sommes pas à la fin de quelque chose ? Dirais-tu que c’est exact ?

C : Oui nous sommes plutôt avancés dans l’Expérience

D : Oh nous le sommes ?

C : Je le dirais oui. Nous sommes assurément sur le point d’atteindre un crescendo, donc nous ferions mieux d’être en bon état d’avancement dans l’Expérience.

D : Spéculerais-tu que l’Expérience pourrait conclure incessamment sous peu après le flash solaire ? Que ce qu’il se passe ensuite est leur but ?

C : Cela ne va pas s’arrêter, ça va juste changer, aller dans une autre phase.

D : OK donc cela pourrait continuer, en nos termes, pour pas mal de temps ?

C : Cela continuera jusqu’à ce que tout retourne à la Source ou peu importe ce qu’il se passe à la fin des temps.

D : Est-ce que ces groupes de fermiers génétiques pourrait se présenter à un point où nous aurions grandi assez pour les rencontrer ?

C : Bien sur que le but de ces programmes  est d’avoir chaque sphère planétaire et les êtres avancés qui les peuple à un point d’auto suffisance. A un certain point nous serons technologiquement et spirituellement évolué que nous serons capable de s’occuper de notre propre génétique et le rythme à  lequel nous voulons qu’il évolue. C’est le but. Ils veulent que tout le monde atteigne cet objectif. Et à partir de là nous faisons partie de cette grande confédération.

D : Tu as parlé auparavant de cet échange d‘esclave galactique et l’idée que peu importe ce qu’ils ont fait ici est tellement plus important que n’importe quel endroit. Que nous sommes une commodité très recherché, que ce soit en tant qu’esclave ou comme une source de matériel  génétique. Pourquoi penses-tu que cette planète est si unique en termes de ce qu’ils ont pu accomplir avec ces programmes ?

C : Très probablement à cause  de sa localisation à l’intérieur de l’amas stellaire local. C’est juste au milieu, juste à coté d’une superporte. Donc des êtres vont être capables de venir aisément de notre galaxie ou d’autre galaxies.

D : As-tu des informations spécifique à propos de l’actuel composant génétique de ces programmes que ces fermiers dirigent ?

C : Il y a un composant génétique. Il y a un composant spirituel, un composant de conscience. Et la dernière des composantes est celle dont on a discuté, c’est la composante cosmique. Tout cela marchant en concert ensemble pour travailler avec la composante cosmique.

D : OK c’est intéressant. Car quand on a parlé de ça auparavant tu as juste décrit brièvement cela comme une composante génétique et une composante spirituel, et c’est comme une échelle mobile entre l’une et l’autre. Donc maintenant il y a une composante de conscience et une composante cosmique. Peux –tu délimiter ce que ces 4 catégories représentent ?

C : Oui et nous n’avons jamais étudié cela en profondeur.

D : OK

C : Le programme génétique est plutôt évident. Ils récoltent du matériel  génétique d’autres systèmes solaires, galaxies et une fois qu’ils ont atteint un certain point où ils pensent que cela fera un bon catalyseur pour des espèces différentes, ils l’apporteront à la sphère  planétaire et commencerons à manipuler génétiquement ces espèces. Ils doivent s’en tenir à des lois cosmiques de manière très strictes. Les lois du libre arbitre. Donc un des plus gros composant de ces programmes, et il a fallu beaucoup de temps  pour le comprendre, fait que beaucoup de gens, si ce n’est pas presque tous, qui sont enlevés et expérimentés, ils étaient des incarnations de groupe d’âmes des être qui font ces expériences. Donc en gros s’ils veulent, ils ne font pas normalement beaucoup d’expérimentations sur les humains, mais si ils voulaient s’abaisser à faire des expérimentation sur les humains, des personnes de leur groupe se verraient quitter leur corps, descendre et s’incarner sur Terre et ensuite prendre part à l’expérience, et s’autoriser un arrangement ,avant qu’ils incarnent, d’être génétiquement expérimenté pendant l’incarnation.
D: Es-tu en train de dire que les lois cosmique requièrent que l’on fasse cela afin de jouer avec ces expériences?
C: Les lois cosmiques requièrent les bienveillants de faire ce genre de choses.
D: Wow
C: Ils apprennent à contourner ces lois cosmiques très bien sans les traverser
D: OK donc on a un composant génétique. Et tu as indiqué qu’ils moissonnent des gènes d’autres planètes. Qu’est ce que cela veut dire? Cela sonne assez terrifiant.
C: Bien ils se procurent des échantillons génétiques d’êtres qui se sont développés jusqu’à un certain point. Et il y a un être pas loin qui as besoin de ce même développement. Donc pour leur donner un boost turbo, ils prennent ces gènes et les transportent jusqu’à ce groupe.
D: Ce n’est pas comme s’ils jettent un être dans un mixeur et qu’ils prennent ensuite les tissus.
C: Non
D: C’est un processus très technique?
C: A cette date précise, si vous deviez donner un échantillon génétique, tu va juste cracher dans un verre ou donner un coton tige. Ils n’ont pas à te mettre dans un mixeur.
D: Donc c’est ce que tu voulais dire par “moissonner”.
C: Oui
D: OK. Ensuite tu as dis qu’il a y avait un composant de conscience à cela. Pourrais tu expliquer ce qu’est ce composant et comment il diffère du composant spirituel?
C: Oui. Le composant de conscience est relié au composant spirituel. Le composant de conscience est pour avoir le groupe cible, qui serait nous dans ce cas, développer leur conscience sur un planning qui correspond au planning cosmique qui est sur le point de se produire. Donc c’est organisé très soigneusement. Et la conscience évolue à une certaine vitesse qu’ils ont calculé, mais ils l’améliorent en venant et nous apportant différentes, pas juste des religions mais des choses culturelles. Nous apprendre comment élever des animaux et tout ce qui est relié à une civilisation en gros.
D: Oui et c’est intéressant percé qu’il apparaît que si l’on regarde à cette catastrophe de l’Atlante, qui s’est produit il a y environ 12 500 ans, que ce qui se produit ensuite c’est que nous avons des civilisations indépendantes partout sur la Terre qui semble avoir développer la technologie du broyage du grain, métallurgie, plomberie, traiter les eaux usées, technologie de construction, mathématiques, mesure du temps, lois codifiées. Tu dis que les fermiers génétiques sont impliqués de manière centralisée dans tout cela?
C: Oui.
D: Et c’est parce qu’ils nous conservent sur un calendrier ?
C: Pas forcément un calendrier mais nous faire respecter le calendrier pour l’événement cosmique. Et ils veulent nous améliorer beaucoup plus à travers ce processus d’ingénierie génétique et d’ingénierie spirituel qui fait que quand l’événement se produit nous allons être “booster” beaucoup plus que si nous avions suivi notre développement naturellement.
D: Et il apparaîtrait qu’ils sont autorisés à être des dieux, si l’on veut, à apparaître en personne avec leur vaisseaux et dans leur forme incarnés à travers ces paliers de redémarrage de civilisations.
C: Oui, s’ils sont en plein milieu d’un redémarrage. Mais pour la plupart du temps non. Les positifs essayent de ne pas apparaître dans le ciel ou près d’être humais ou d’autres êtres, a moins que ce soit l’un des catalyseurs qu’ils essayent d’utiliser pour qu’ils aient cette évolution de conscience.
D: Donc s’ils veulent nous enseigner l’alchimie ou la métallurgie ou l’astrologie, ou quelque chose du genre et qu’ils veulent ne pas apparaître, comment s’y prennent ils?
C: A travers des leaders. Ils communiquent avec les gens de manière télépathique. Ils donnent des idées aux gens. Ils ont fait cela avec nos scientifiques depuis un long moment, plantés des idées et des informations à eux de manière subconsciente. Et le composant spirituel est très lié au composant de conscience. Cela a aussi a voir avec ces fermiers génétiques. Ils incarnent devant nous pour prendre part a cette expérience. Mais beaucoup d’entre eux sont liés karmiquement a cause des expériences qu’ils ont menées et ils ne peuvent pas aller plus loin dans leur processus évolutif a moins que nous faisions des progrès avec eux. Donc beaucoup de leur agenda à a voir avec notre progrès pour qu’eux peuvent.
D: Est ce qu’ils ont tous du langage où, disons, le nom de leur groupe pourrait être quelque chose qui s’encapsulerais dans un type de consonance et sons de voyelles que nous utilisons dans notre propre langage parlé?
C: Certains, nous pourrions les prononcer.
D: Est ce qu’il y en a d’autre qui ont des anomalies dans leur manière de parler qui serait à l’opposé du familier de la manière dont on parle?
C: Bien, enfin, va au Swaziland ou quelque part juste ici sur Terre et tu entends la différence dans leur manière de communiquer, cliqueter, craquer et autres. Donc oui il y a une large gamme de manière dont ils communiquent, différents types de langage. Mais il semble y avoir un langage standard qu’ils partagent et utilisent.
D: Jetais assis avec Graham Hancock pour dîner à Contact in the Desert et nous avons parlé de sujets similaires à celui ci. Et il me rappela qu’il a écrit un livre appelé “Supernatural” dans lequel il discute de cette idée selon laquelle plusieurs cultures indigènes font ces peinture sur des cavernes, et que cela pourrait en fait être un langage bien plus sophistiqué, hiéroglyphique, qui, d’une certaine manière, est attaché à une conscience psychédélique, où les êtres qu’ils dessinent existent quelque part en fait. Donc je suis curieux si certain de ces langages que ces fermiers génétique ont puisse impliquer un type de hiéroglyphe écrit qui dispose d’un domaine psychique qui s’active en le regardant d’une certaine façon.
C: Oui. Il y a beaucoup de langage pictographique que les non-terrestres ont qui évoqueront ce type de réponse en eux. En nous cela pourra évoquer une réponse similaire, cela dépend si tu es proche d’eux. Il y a beaucoup de variables.
D: Donc nous avons parlé de 4 composants au total et le 4ème était le composant cosmique. Donc où est ce qu’il s’insère dans tout ce que l’on vient de discuter?
C: Et bien le composant cosmique est que dans chaque région de notre galaxie, la façon dont elle pivote, des systèmes d’étoiles et des amas stellaires bougent dans ces régions gazeuses énergétiques qui sont un catalyseur pour cela. Et il calcule la rapidité à laquelle on avance vers ces régions. Beaucoup de ces énergies, disent-ils, nous ont frappés depuis au moins les années 30, mais elles ont augmenté, augmenté. Donc ce qu’ils ont fait, ces groupes de fermiers génétiques, c’est qu’ils ont fait de l’ingénierie humaine génétique et aussi travailler sur notre conscience et spiritualité d’une manière à ce que, quand l’on atteint ce crescendo d’afflux énergétique, l’on soit prêt à faire un saut turbo en changeant de densité, de conscience, opposé à s’ils n’avaient jamais intervenu, nous serions juste une version légèrement différente .
D: Il y a beaucoup de choses intéressante dans ce sujet des fermiers génétique pour moi parce que la dernière fois que j’ai consommé de l’alcool et des drogues était un vendredi soir. Et je suis allé à une réunion AA (anciens alcooliques) qui commençait un samedi. Et ce même week-end, je crois le dimanche, j’ai écrit ce long essai à propos de la Terre. Cela s’appelait “Earth as an Experiment”. Et je décrivais l’idée qu’il y avait des ETs qui avait tout organisé jusqu’à nos vies sur Terre comme une grande expérience spirituelle. Penses tu que ces groupes de fermiers génétiques  se montre en tant que personne?
C: Assurément. Ils incarnent comme des personnes, des êtres humains. Donc ils vont incarner en tant qu’être humain et à la fin de leur vie, leurs membres vont venir récupérer leur âme et la réincorporer au collectif. Ils ont normalement un corps de rechange pour eux. En fait au début des programmes, il y a avait des confusions parce que certains de ces êtres venaient, dont nous n’étions pas vraiment familiers, et ils enlevaient des personnes et ils rendaient les corps morts. Et ce qui finalement se produisit est que quand l’on captura certains d’entre eux et interrogés, nous découvrions qu’ils étaient là pour récupérer certains de leurs membres qui avaient été tués lors de crash ici sur Terre des milliers d’années auparavant. Et leurs membres se sont faits attrapés dans ce cycle de réincarnation ici sur Terre. Et ce qu’il devait faire c’est localiser leurs membres, les enlever, enlever leurs âmes et les mettre un autre récipient, et ils rendraient les corps. Donc ils voyaient cela comme une mission de sauvetage, et beaucoup de gens dans les programmes pensaient que quelque chose plus néfastes se produisait.
D: Oui cela ne sonnerait pas autant comme l’un des groupes bienveillant comme un groupe qui est plus en train de bricoler probablement mais sans attention spirituel particulière.
C: Oui mais de la perspective de ce groupe, ils sont en gros comme “Star Trek Voyager” venant secourir certains de leurs membre d’équipes qui manquent à l’appel depuis 1000 ans environ. Donc ils ont une perspective totalement différente à propos de ça
D: Quelle quantité de mémoire ceux qui se font appeler les “Wanderers” (“Errants”) dans la Loi de l’Un, disposent ils de qui ils sont vraiment une fois qu’ils deviennent humain?
C: Ils sont essentiellement un tableau blanc quand ils arrivent, pour les empêcher de violer les lois qu’ils essayent de contourner pour incarner ici. Donc cela fait partie du contournement de ces lois, c’est d’incarner ici en tant que tableau blanc.
D: Qu’est ce qui autoriserait un de ces êtres d’échapper au cycle de réincarnation ? Tu as dis qu’une fois qu’ils viennent ils s’incarnent.
C: Dans notre cycle d’incarnation, de cycle de réincarnation, pour autant de temps que cela leur prend de, je dirais, d’évoluer, ce qu’ils peuvent faire beaucoup plus rapidement vu qu’ils l’ont déjà fait auparavant, ils sont normalement une espèce bien plus avancée que nous, bien sûr. Aussi ce qui peut se passer c’est qu’ils peuvent être sauvés. Sinon ils doivent achever le cycle.
D: De ce que tu décris, cela sonne comme si des personnes pourraient interpréter comme s’ils arrivent dans un piège à âmes en venant ici.
C: Et bien leurs âmes se font piéger. Mais ce qui arrive est que chaque sphère planétaire à son propre cycle de réincarnation. Et s’ils se font prendre dedans et que personne n’est là pour les sauver, ils vont devoir rester dans ce cycle jusqu’à ce qu’ils soient capable de partir à travers une rapide évolution.
D: Dans la Loi de l’Un il est écrit qu’un “wanderer” qui commet un acte conscient sans amour envers les autres se fait attraper par ce cycle d’incarnation. C’est vraiment défini comme cela. Je me demande si tu as entendu personnellement quelque chose qui validerait cette idée ?
C: Je veux dire, la validation de cette idée est en gros le rapport que quand ces crash se sont produits dans le passé, ils se sont retrouvés pièges dans notre cycle de réincarnation. Cela corrélerait.
D: Laisse moi te poser ceci, est ce que tous ces groupes ETs différents, tu as dis qu’ils étaient entre 40 et 60 d’entre eux à divers meetings de la Super Fédération, est ce qu’ils coopèrent tous ensemble et travaillent pour le même but?
C: Ils travaillent pour le même but ultime, et ils coopèrent vaguement entre eux et ils ont des traités et des accords. Mais ils ne travaillent pas en concert entre eux. Beaucoup de ces programmes sont en compétition aussi, c’est pourquoi ils ont gardé leurs expériences séparés d’entre elles. Et ils ont instillé des choses religieuses comme “ne te mixe pas avec d’autres races”. Ils ne voulaient pas polluer leur expérience avec une autre expérience.
D: Est ce qu’ils pourraient enlever quelqu’un en dehors de leur groupe pour quelconque raison?
C: Oui, souvent ces groupes, ils surveillent les autres expériences. Et souvent ils essayent de saboter les autres expériences. Ce qu’il se produit est qu’ils viennent et enlèvent une personne sous l’expérience d’un groupe, et se procure l’information génétique, faire des évaluations de leurs niveau de conscience et spirituel pour surveiller a quelle vitesse les expériences des concurrents se déroule.
D: Donc tu as dis que la religion était une des façons dont ces groupes sont divisés. Donc dis tu en gros que les régions géographiques avec des races particulières et leur propre langage parlé, que ce sont des programmes séparés ?
C: Oui et le fait que ces différentes races sur Terre se trouvent dans des régions séparés par des océans, généralement, cela est fait délibérément pour éviter que ces expériences se mélangent et se polluent entre elles. Et c’est là que beaucoup de programmation sociale, programmation religieuse est arrivé. “Ne te marrie pas en dehors de ta race”, beaucoup de racisme instillé pour que ce soit “nous contre eux”. Ils veulent que l’on s’auto gère à ce niveau, et arrêter de se croiser entre nous. Cela polluera leurs expériences.
D: Quelle serait le but qu’ils soient en compétition entre eux comme cela. Es ce à propos de prestige? Y’a t’il un certain sens de “gagner” si un groupe procède plus vite ou se développe plus vite spirituellement ou technologiquement?
C: Je ne pense pas que ce soit ce type de compétition. Ils veulent voir leurs agendas complétés en premier. Et avant les traités, beaucoup de ces 22 groupes différents se battaient entre eux. Quand ils sont arrivés pour la première fois dans un endroit qui n’avait pas été contrôlé par un de ces groupes de fermiers génétique, ils ont toute une routine de faire des demandes, et il y a des accrochages concernant les demandes. Donc ils traversent tout ce processus, qui se termine généralement en un traité auquel ils se conforment jusqu’à ce que l’expérience atteigne ce point concernant cette portion cosmique du programme.
D: Si tu dis qu’il y a 22 groupes différents et qu’il y a parfois presque 60 participants de ces races..
C: 22 programmes différents.
D: OK
C: 60 participants. Et certains de ces participants, il va y avoir des fois 5 groupes travaillant sur un programme génétique ensemble. Et certains travailleront sur plusieurs programmes qui ne sont pas en compétition avec les leurs.
D: Donc tu pourrais avoir une culture particulière sur Terre dans une région isolée géographiquement qui pourrait avoir 5 groupes ETs différents qui travailleraient avec eux, incarneraient avec eux? Ce genre de choses ?
C: Oui et certains d’entre eux pourraient juste prendre le composant génétique. D’autres pourraient apparaître à certains groupes sur terre et leur donner des idéologies religieuses. Certains d’entre eux pourraient juste apparaître pour leur donner un boost à leur civilisation, de la technologie. Donc ils travaillent en concert entre eux. Je suis curieux a propos de la densité de population de certains des groupes sur Terre, parce qu’il me semble que certains pourraient conclure de manière erroné que seul une petite catégorie  de ces programmes, le fait est qu’il y ai seulement peu de religions monothéistes majeurs. Mais ce que j’entends est, juste comme en Europe médiéval, tu as un pays séparé par une rangée de montagnes ou de l’eau, etc. Tu pourrais avoir quelque chose comme un pays qui pourrait avoir son propre programme génétique, pas seulement que c’est une race ou une religion particulière, per se.

C: Oui, des régions.

D: Donc il pourrait y avoir un nombre de régions divers différentes géographiquement qui ont leur propre expérience en cours en un sens.

C: Et parfois plusieurs expériences, si elles coïncident entres elles.

D: Donc dans la “Loi de l’Un”, les gens qui ont ce genre, d’héritage sont appelés les “Wanderers”. Aussi appelés souvent les “Starseeds”. Et j’imaginerais que probablement la majorité qui regarde notre show seraient des âmes ETs, étant donné ce que l’on sait à propos d’eux et de combien de temps j’ai étudié cela, depuis 1996. Quel message tu pourrais donner à ces gens qui pourrait les aider qui ils sont, ce qu’ils font ici bas, et que serait leur but?

C: Et bien je pense que la chose la plus dur à croire est qu’ils ont accepté de venir ici et de faire l’expérience de tout ça. Se souvenir que vous, à un certain niveau, avait accepté de faire cette expérience est la meilleur manière de rester ancrée, je pense.

D: Quel serait une instruction spirituel pour ces gens afin qu’il sache leur but d’être ici?

C: La plupart de ces gens sont déjà dirigé vers ces choses, manger sainement, augmenter leur vibration à travers l’information qu’ils regardent et qu’ils apportent, méditer, ce genre de choses, et aussi se mélanger avec blanc bonnet et bonnet blanc, je dirais.

D: J’ai l’impression que beaucoup de personnes deviennent coincé vraiment dans ce que les ésotériques appelleraient “conscience victimaire”, l’idée qu’ils sont oppressés par quelque chose qui est gargantuesque et totalement hors de contrôle, et beaucoup de gens semble “renoncer” sur leurs responsabilités personnelles et rentre dans cette confortable position victimaire. Que dirais tu a ces gens qui seraient enclin à penser de cette manière car ils sont éveillés à la vérité, apprendre qu’ils accepter d’être volontaire pour faire ça, d’être ici bas?

C: Et bien, nous apprenons que peut être nous ne sommes pas des victimes après tout. Cette mentalité victimaire est peut être encore une autre opération psychologique. Peut être que quand l’on réalise ce que l’on est et notre vrai potentiel, nous nous sentirons renforcé et non plus comme des victimes.

D: J’aime cela. Très bien c’est tout le temps que l’on a pour cet épisode à propos de la Grande Expérience. J’espère que vous avez apprécié. C’est fascinant pour moi, avec cette histoire d’être un errant et m’être éveillé à tout cela en 1996. Je suis David Wilcock avec Corey Goode. C’est Cosmic Disclosure et je vous remercie de regarder.

Réfléchir c’est commencer à désobéir !

Au secours…

.

Dans nos sociétés, 80% des gens normaux sont des malades mentaux !

.

foule-populationDans un article publié en dernière page du journal Le Monde du 30 mai 2010, l’écrivaine canadienne Nancy Huston rappelle que des scientifiques français ont renouvelé la célèbre expérience de Stanley Milgram de 1960, consistant à inciter des gens normaux, avec la caution d’une autorité scientifique, « à infliger à un inconnu des décharges électriques de plus en plus élevées ». Les résultats ne sont guère encourageants, puisque « Le pourcentage d’obéissants augmente encore : sont prêts à torturer à mort un innocent, non plus les deux tiers, mais les quatre cinquièmes de nos semblables ».

Continuer la lecture

Les chroniques de l’éveil spirituel N°6: fabriquer ses cosmétiques naturels

Bonjour,
CosmetiqueAujourd’hui je vous propose de vous montrer la fabrication de cosmétiques 100% naturels, qui ne vous coûterons pratiquement rien. Comme exemple je vous montre dans la vidéo ci-dessous la préparation d’un lait minceur.

Continuer la lecture

Amis terriens le moment est venu d’agir : Appel à l’unité

Si la vidéo ne s’affiche pas : https://youtu.be/Ujmzkbxt2Iw

Le moment est venu d’agir, encore une fois. C’est le moment de prendre le destin de notre monde entre nos mains !

Continuer la lecture

Déclenchez la loi d’attraction, clé de l’abondance …

La spiritualité verte, clé de l’abondance

1491487765

Si la vidéo ne s’affiche pas cliquez ici

Déclenchez la loi d’attraction, clé de l’abondance …

Grâce aux vertus « magiques » de 50 plantes de la vie quotidienne révélées par la kabbale
Continuer la lecture

La géométrie sacrée avec en cadeau ton coloriage méditatif !

Géométrie sacrée

OÙ LES MATHÉMATIQUES, LA GÉOMÉTRIE ET LA SPIRITUALITÉ SE RENCONTRENT :

animatedintroduction

 

La géométrie sacrée exprime dans les formes le développement de la vie, de la graine à la fleur, du fruit à la graine, manifestant et répétant les structures à l’infini, tel le cycle de la vie …

Continuer la lecture

Créez maintenant les Cercles de Fraternité pour le Nouveau Monde

par Sandrine Laroche

social-media-2457842_640La force cosmique est avec nous, il n’en tient qu’à nous de créer dans notre cœur le monde de demain. Un monde basé sur l’Altruisme, l’entraide, la découverte émerveillée des Autres. Que ce soit nos frères terrestres que nous ne connaissons pas tant notre cloisonnement est important. Ou  nos frères galactiques qui attendent notre Retour parmi eux.

Nous avons créé des frontières entre nous Tous, ce qui nous est préjudiciable. Nous nous sommes refermés sur nous même alors que nous sommes une pure expansion à l’image de la Source qui nous anime.

Continuer la lecture

Le sentiment d’excitation grandit

amazing-736884_640L’humanité est prête et à l’heure pour son grand réveil. Partout dans le monde un sentiment d’excitation anticipée grandit et s’intensifie, mais beaucoup de personnes n’ont pas la moindre idée de l’origine de ce sentiment qu’elles éprouvent, d’autant plus que les principaux médias sont constamment en train de ne rapporter que de mauvaises nouvelles sur beaucoup de sujets. Même s’il semble n’avoir aucun sens, ce sentiment d’excitation grandit. Et il continuera de le faire, car un évènement d’une importance et d’une portée sans précédent est en train de se produire, les vagues d’énergie qui le précèdent se font déjà largement sentir.

Tant d’entre vous ont prié et espéré pour ce moment tout en gardant leur lumière haute et en ayant résolument l’intention de le voir arriver. Vos efforts ont été tout à fait remarquables et incroyablement efficaces, et vous allez bientôt le comprendre quand tout se mettra en place exactement comme prévu.

Continuer la lecture