Archive | mars 2018

La tempête cosmique bleue

Dimanche 18 mars 2018

dans le Calendrier Galactique Dreamspell porte cet oracle:

 

Kin 39: TEMPÊTE COSMIQUE BLEUE

 

Je supporte pour catalyser

Transcender l’énergie

Je scelle la matrice de l’auto-génération

Avec le ton cosmique de la présence

Je suis guidé par le pouvoir de l’abondance

Je suis un portail d’activation galactique entre moi

 

‘L’événement’

Est le point tournant. Nous ne savons pas quand cela se produira, mais les informations actuelles suggèrent qu’il est imminent.

Continuer la lecture

Divulgation cosmique: Les Anshar et les Géants à tête rouge

David Wilcock: Bienvenue à “Cosmic Disclosure”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode.

Et là où nous nous étions arrêtés la dernière fois, il avait eu une réunion très intéressante avec la Super Fédération, et je suppose que vous pensiez que vous alliez rentrer chez vous.

Corey Goode: oui.

David: Mais ce n’est pas ce qui s’est passé, n’est-ce pas?

Corey: Non. Non. Non. Immédiatement après cette rencontre, je me suis retrouvé dans le foyer de la base de la Super Fédération, et c’est à ce moment-là que j’ai été ramassé par une sphère bleue que j’ai pensé me ramener à la maison.

Mais au lieu de cela, je me suis retrouvé dans cette immense zone en dôme du temple d’Anshar où j’étais apparu pour la première fois il y a plus d’un an lorsque j’ai rencontré l’Anshar.

Je suis apparu là-bas. Il y en avait. . . C’était animé.

Il y avait des gens qui faisaient la queue pour entrer dans cette ouverture qui allait vers la cérémonie de purification, et j’ai tout de suite vu Aree et sa sœur marcher vers moi avec un énorme sourire sur le visage.

David: Corey, tu l’appelles maintenant Aree, et tu as aussi mentionné sa sœur, alors pourrais-tu s’il te plaît préciser pourquoi le nom a changé, et qui est sa sœur exactement?

Corey: Aree. . . Elle m’ a demandé de l’appeler comme ça depuis le début. Je continuais à utiliser son nom complet: Ka’Aree.

Ka. . . Elle vient de la Maison de Ka, apparemment, elle et sa sœur.

Je faisais cela pour pouvoir dire qui était sincère en disant qu’ils avaient été en communication avec l’Anshar.

David: Il est intéressant de souligner que dans la Loi de Un, ils mentionnent spécifiquement le Ka comme un nom pour le corps spirituel que nous avons tous.

Corey: Hm.

David: C’est donc une référence directe à la Loi de UN, ce qui est assez intéressant.

Corey: Oui.

David: Alors qui est sa sœur exactement? Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?

Corey: Oui. Sa sœur lui ressemble à peu près partout. Je garde son nom pour moi pour l’instant.

Elle fait beaucoup de travail de proximité avec les gens en ce moment.

David: Quels types spécifiques de relations externes diriez-vous que fait sa sœur?

Corey: Eh bien, c’est une des personnes qui sont assises dans ces chaises en forme d’œufs, que j’ai déjà décrites, qui sont connectées entre leur conscience de masse et la nôtre. Ils nous atteignent en rêve.

Plus tard, j’apprendrai à utiliser un peu plus ces chaises lors de ma visite, et c’est aussi un peu un divertissement pour eux. Mais ils nous regardent, nous observent et nous guident à distance depuis ces chaises.

David: Normalement, si les gens ont des choses qui apparaissent dans leur esprit, nous appellerions cela de la schizophrénie ou quelque chose du genre.

Quelle est donc la ligne de démarcation entre cette orientation et une maladie mentale profonde de quelqu’un qui “entend des voix”?

Corey: D’habitude, ils ne parlent pas à voix haute. Ce qu’ils font, c’est. . . Je vais vous décrire:

Lorsque vous êtes dans l’une de ces chaises, vous pouvez vous en servir pour vous rendre à n’importe quel rassemblement ou à un endroit où il n’ y a qu’une seule personne et être dans la pièce avec elle.

Vous êtes essentiellement au-dessus de leurs épaules et de la tête en regardant vers le bas sur la scène, presque comme ce que les gens imaginent que les anges font.

Ils sont assis là, et ils observent les conversations ou observent une personne qui travaille, et s’ils pensent:”Oh, je pourrais les guider de cette façon. Cela ferait une telle différence dans la chronologie et aiderait ici et ici “, alors ils font ce genre de” bling “[un son], où ils donnent à la personne un téléchargement, et c’est comme une trousse d’information qui est compressée.

Et puis il se décompresse, et les gens obtiennent juste tout ce flot d’idées, et nous les appelons “téléchargements”.

David: Et cela apparaît comme une pensée originale sans que les gens ne se rendent compte d’où elle vient.

[Note L. SM: rappelez vous ce que je vous disais dans l’article : http://stopmensonges.com/comment-se-re-centrer-dans-le-coeur/ : “aucunes de vos pensées ne sont les vôtres, bonnes ou mauvaises”.]

Corey: Exactement.

David: D’accord. Alors tu rencontres Aree et sa sœur. Pourriez-vous nous dire ce qui se passera ensuite? Tu as dit qu’ils souriaient vraiment. Saviez-vous pourquoi?

Corey: Oh, ouais. C’était à cause de la réunion à laquelle je venais d’assister. elles étaient très excitées.

David: Que se passe-t-il maintenant?

Corey: Ils m’ont immédiatement guidé vers le couloir qui mène à l’immense caverne où se trouvait la ville d’Anshar.

Si vous vous souvenez, la ville a été en quelque sorte enlevée et mise dans cette anomalie temporelle.

David: C’est vrai.

Corey: Il y avait un des bus d’Anshar qui nous attendait.

Les gens y embarquaient, et Anshar embarquaient, et il y avait déjà Anshar à bord.

David: Combien étaient dans le vaisseau ?

Corey: Plus de 15.

David: D’accord. Il y a donc beaucoup de monde.

Corey: On décolle, puis on se dirige vers cette anomalie temporelle.

David: A quoi ça ressemble quand on y va? Qu’est-ce que tu vois?

Corey: Eh bien, je n’ai rien vu. . .

David: Oh.

Corey:. . . parce que c’est comme si quelqu’un avait allumé cet énorme aimant à côté de ma tête, et que ma conscience le faisait. . . Je veux dire, je m’évanouis un peu et je tombe sur le côté, puis je viens tout de suite une fois qu’on a traversé ça.

C’est comme une sorte de barrière qui affecte ma conscience.

David: Hum.

Corey: Vous pouvez voir toutes les villes disposées tout au long de la sphère. Les sommets des bâtiments sont orientés vers le centre de la sphère.

David: Qu’entendez-vous par “la sphère”? Est-ce une sphère d’énergie? C’est une caverne?

Corey: C’est une bulle énergétique sphérique.

David: Oh. D’accord.

Corey: Et c’est à l’intérieur de la sphère que toutes les villes ont été réunies.

David: D’accord.

Corey: Nous descendons donc dans la zone de la ville d’Anshar, et nous approchons de certains des immenses bâtiments en dôme.

Et nous atterrissons sur l’un d’entre eux. . . c’est presque comme un héliport, mais c’est plus grand.

C’est en haut du bâtiment, sur des échasses.

Nous débarquons donc de l’embarcation, et nous commençons tous à nous diriger vers cette zone sur le toit qui était une zone dans laquelle vous entrez, et puis il y avait deux trous ovales dans le plancher qui sont enfoncés dans le mur qui tombent comme des tubes.

Et chacun d’eux commença à monter et à descendre dans ces tubes.

Au fur et à mesure que nous nous rapprochions, c’était mon tour. J’ai cru que ce serait comme une glissade, vous sautez et phew, vous descendez, mais je me suis levé, et il y avait comme une barrière qui bougeait un peu quand je me suis levé, et quand j’ai regardé vers le bas, j’ai vu l’Anshar qui m’ a précédé en me regardant.

J’ai vu cette partie de leur visage et de leur front [Mouvements d’étage sur le côté gauche de la tête] pendant qu’ils disparaissaient. Et puis je suis descendue.

C’était comme monter dans un ascenseur.

David: Avez-vous eu peur du vertige ou quoi que ce soit pour entrer dans un trou?

Corey: Oui. Je me sentais mal à l’aise. Comme je l’ai dit, je pensais que j’allais le faire. . . J’en avais le sentiment. . . Mon cerveau me disait que j’allais tomber.

David: Alors, que se passe-t-il quand vous passez dans ce tube, et où finissez-vous au fond?

Corey: Eh bien, nous finissons au fond, et nous sortons, et il y a cette immense zone à l’intérieur du dôme où Anshar se promène partout.

Ils portent toutes sortes de vêtements colorés qui sont visiblement tissés. Ce n’était pas ce type de vêtements high-tech que j’avais vu auparavant.

Quoi qu’il en soit, nous marchons à travers ce groupe de gens, tous débordant d’activité, nous continuons à faire ce qu’ils faisaient, et nous voyons certains des gens qui sortent et d’autres qui entrent, mais c’est comme un mur. On aurait dit que les gens marchaient à travers le mur.

David: Wow!

Corey: Nous avons traversé, et il y avait un peu de colle, une sorte d’énergie collante, quand nous marchions, mais nous avons traversé, et nous étions dans un quartier animé de gens qui se promenaient, de gens qui volaient comme Superman.

David: Vraiment?

Corey: Les aînés, les gens qui étaient beaucoup plus âgés, voleront autour d’eux en utilisant la technologie qu’ils doivent utiliser pour voler comme Superman. Mais tout le monde se promenait comme au centre commercial.

David: C’est une technologie, ou est-ce de la télékinésie? C’est une sorte de capacité psychique qu’ils doivent faire ça?

Corey: C’est une technologie.

David: Vraiment? Ça a dû être impressionnant à voir, j’imagine.

Corey: Oui, parce qu’on voyait des gens descendre et se lever. . . juste, je veux dire, comme Superman.

David: Pourquoi pensez-vous que seuls les Anciens étaient capables de faire cela ou autorisés à le faire?

Corey: Les aînés. . . ils étaient différents du reste de l’Anshar.

On m’ a dit que ce n’est pas rare pour la quatrième densité et d’autres types d’êtres comme ils vieillissent, ils deviennent plus grands et plus maigres, et c’est apparemment ce qui se passe avec eux. Ils ont deux autres pieds de plus et deviennent très, très minces, très fragiles et leur peau devient encore plus blanche. Et ils avaient des rides tout autour des lèvres et des yeux.

David: Je veux souligner quelque chose de si bizarre, qui est: j’ai reçu un appel de Pete Peterson où il commence à me parler de ces nordiques qu’il avait rencontrés quand il était là-bas, et il a dit exactement la même chose, qu’ils passent par trois phases de croissance.

La troisième phase de croissance les rend plus grands et plus maigres.

Corey: Autre chose que j’ai vu, c’est qu’ils portaient une protection oculaire. Leurs yeux deviennent très sensibles.

Nous avons marché jusqu’à un bâtiment qui était un bâtiment pour le groupe familial d’Aree et les ramifications de son groupe familial. Ils étaient tous réunis dans ce grand bâtiment.

On m’ a emmené dans le quartier où vit son groupe familial et on m’a montré une chambre, une petite chambre, qui avait été aménagée pour que je puisse dormir. J’allais y rester un moment.

David: Wow.

Corey: Elle m’ a amené au lit qui a été créé pour moi, parce qu’ils n’utilisent pas de lits.

David: Eh bien, attendez une minute. Ils n’utilisent pas de lits pourquoi? Que font-ils au lieu de dormir?

Corey: Ils font une sorte de cycle qui dure 45 ou 50 minutes tous les jours. Ils n’ont pas de cycle de sommeil.

David: Ils n’ont pas besoin de s’allonger quand ils font ce cycle?

Corey: Non. Ils sont assis dans les chaises.

David: D’accord.

Corey: Alors sur ce lit, la première chose que je vois, c’est trois chemises, trois paires de pantalons kaki et un tas d’articles de toilette éparpillés.

On dirait que les vêtements étaient ceux de JCPenney dans les années 1980. C’était bleu, juste des polos et des pantalons bleus, pas de ceinture, et ils avaient des sous-vêtements, du déodorant.

J’ai donc vu tout cela et je me suis rendu compte qu’ils allaient m’y installer un peu plus longtemps qu’ils ne l’avaient jamais fait auparavant.

David: Wow!

Corey: Et bien sûr, j’ai fini par faire deux cycles de sommeil quand j’y étais, deux cycles complets de sommeil, donc j’y étais probablement depuis environ trois jours.

David: Est-ce que c’était la taille d’une petite chambre de dortoir, ou est-ce qu’il y avait de la place? Comment était ta chambre?

Corey: Non, c’était très petit. C’était probablement 8 pieds par 6 pieds.

David: Oh, wow!

Corey: Mais je n’y passerais pas beaucoup de temps.

David: De toute évidence, tu vas devoir manger quelque chose. Alors, quelle était la nourriture qu’ils fournissaient?

Corey: La nourriture était entièrement végétarienne, bien sûr, beaucoup de crudités et beaucoup de gâteaux sucrés intéressants qu’ils faisaient avec des légumes qui étaient vraiment bons.

David: Diriez-vous que c’est la meilleure chose que vous ayez jamais goûtée de votre vie, ou est-ce que c’était bien?

Corey: Pour être honnête, c’était un peu fade.

David: Vraiment?

Corey: Oui. C’était juste. . . Je veux dire, il n’ y avait pas d’assaisonnement. Ils ne mangeaient que des crudités, et ils ne mangeaient pas beaucoup de légumes crus, et ils ne mangeaient pas souvent.

David: Avez-vous eu l’impression qu’on vous donnait à manger les mêmes choses qu’eux? . .

Corey: Oui.

David:. . . ou ils ont dû le modifier?

Corey: Non. J’étais assis, en train de manger avec eux.

David: Là où tu étais assis, est-ce que ça ressemblait à une table de la cafétéria ou quelque chose comme ça?

Corey: Oui. C’était une cafétéria.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Ils avaient une zone commune, une grande zone commune. Le toit était plus haut. C’était au sujet de deux étages. Et puis il y avait des zones privées où ils avaient des espaces privés. . . où ils pourraient avoir les leurs. . . mais ils n’y passaient pas beaucoup de temps.

David: Donc, si tu as besoin de manger plus souvent qu’eux, est-ce qu’ils t’emmèneraient à cette cafétéria sans manger ou est-ce qu’ils mangeraient toujours avec toi?

Corey: Je n’ai mangé que trois fois.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Mais, je veux dire, tu m’as vu depuis que je suis végétarienne. J’ai mangé un, peut-être deux très petits repas par jour, très petit.

La nourriture était très riche en nutriments, évidemment, parce que, je veux dire, vous avez tout de suite senti un pick-up de la nourriture. . .

David: Wow!

Corey:. . . quand tu l’as mangé.

David: Donc c’était un peu énergisé?

Corey: Oui, mais ça avait le goût de légumes normaux.

David: À un moment donné, tu vas devoir te demander:”Ils m’emmènent dans cette chambre. Ils me donnent ces vieux vêtements bizarres.”

J’imagine que vous vous tourneriez vers eux et leur diriez: “Les gars, je pensais rentrer chez moi. Qu’est-ce qui se passe ici? Pourquoi dois-je rester ici assez longtemps pour dormir? Quel est votre programme? Qu’est-ce qui m’arrive?”

Corey: Eh bien, Aree m’a dit qu’on me donnait essentiellement un cadeau, que j’avais le droit de passer du temps avec son groupe familial, et aussi de passer par les préparatifs pour aller avec eux à cette base en dehors de Saturne pour rencontrer ce “Conseil de Saturne”, comme ils les appellent.

Donc, tu sais, j’ai passé beaucoup de temps avec ces gens.

On m’a dit de ne toucher personne, de garder mes distances.

David: C’est exactement ce que Pete Peterson a dit aussi, ce qui est intéressant.

Corey: Oui. Quand je suis arrivé, ils se tenaient à une bonne distance et n’étaient pas très amicaux, mais ils ont vu Aree. . . Quand je suis arrivé, elle m’a pris par le bras, m’a touché et m’a pris par le bras et m’a guidé pour me montrer où j’allais dormir.

Après cela, cela a eu un impact sur les gens. Ils se sont rapprochés de plus en plus, ont commencé à me poser des questions, à me parler. Ils étaient très curieux du monde de surface.

David: Permettez-moi de vous demander une chose qui pourrait dissiper certains malentendus pour notre auditoire.

Les gens pourraient être enclins à penser que ces êtres sont interdimensionnels, et que, par conséquent, ils seraient comme des fantômes pour nous, et donc, si vous alliez là-bas, que vous devriez être comme un fantôme.

Corey: Ce ne sont pas des êtres de dimensions supérieures ou différentes. Nous venons du futur.

Ils ont voyagé dans le temps pour préserver leur chronologie. Ils sont chair et sang comme nous.

Ainsi, après le premier jour, les enfants et les autres personnes ont commencé à s’approcher de plus en plus, à passer du temps avec moi, assez près de là où je pouvais les toucher, mais je ne l’ai pas fait.

À un moment donné, il y a eu une sorte de séparation, des vagues, les gens s’éloignaient, et je regarde de l’autre côté de la pièce, et il y a Gonzales. Il a l’air très hagard. Il a l’air battu.

Il me voit, il se met à marcher, je le rencontre, et il tombe dans une des chaises.

Je me rends à l’une des chaises, je m’y assois et je la guide mentalement, comme ils m’ont montré comment faire, à côté de lui, et je lui ai demandé: que fais-tu ici? Qu’est-ce qui se passe?

David: Pour que vous puissiez diriger la chaise juste avec votre pensée et la déplacer à différents endroits?

Corey: Facilement.

David: Alors, vous vous dirigez vers la chaise de Gonzales, et ensuite que se passe-t-il?

Corey: Si tu te souviens bien, Gonzales a passé beaucoup de temps avec l’Anshar. Il restait avec eux dans leur ville à un moment donné.

David: C’est vrai.

Corey: Et dans le cadre du travail qu’il y faisait, il travaillait avec cette race de géants, une race de géants aux cheveux roux et aux six doigts.

Il commençait à faire des progrès avec eux quand il a été essentiellement expulsé par l’Anshar pour son comportement.

David: Maintenant, nous avons énormément de traces de squelettes géants trouvés un peu partout sur la Terre. Ces géants aux cheveux roux sont-ils liés à eux?

Corey: Ils le sont.

David: De quelle façon?

Corey: Laissez-moi vous dire ce qui s’est passé.

David: D’accord.

Corey: Gonzales a dit que pendant une bonne partie de l’année, sinon plus, il a travaillé avec les géants aux cheveux roux. Il essayait de leur faire accepter certaines des technologies de guérison des Mayas.

Cependant, ils ont refusé toute forme d’aide de la part des Mayas, pensant que c’était un moyen de pression pour eux de dire cela. . .

L’Alliance du Programme spatial secret et les Mayas ont parfois sauvé des géants aux cheveux roux de divers endroits de la planète et les ont amenés dans ce sanctuaire.

“Nous ne voulons pas la guérison tant que notre famille royale n’aura pas été libérée de la Cabale qui les retient dans une base.”

David: D’accord. Eh bien, il y a beaucoup de questions qui se posent.

Corey: Oui, et ça n’ a pas de sens qu’ils fassent une demande comme ça.

David: J’avais l’impression que les géants aux cheveux roux étaient complètement morts. Il n’y en a plus à la surface de la Terre.

Corey: Il n’y en a plus à la surface de la Terre.

David: Alors pourquoi parlons-nous d’eux comme s’ils existaient encore? C’est la partie I. . .

Corey: Parce qu’ils le font.

David: D’accord.

Corey: À un moment donné, ils contrôlaient une immense région d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale. Ces êtres sont des créations génétiques de cette race préadamite. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . c’était en Antarctique. Ils ont créé ces géants pour gérer les humains, leur population d’esclaves.

Après le cataclysme, et après que les Préadamites eurent été pratiquement effacés de la surface de la Terre, nous pensions que ces géants devaient se débrouiller seuls.

Et pendant ce temps, ils mangeaient des humains. Ils causaient beaucoup de problèmes.

Après un certain nombre d’années après ce cataclysme, lorsque les humains ont recommencé à s’organiser, ils se sont mis à chasser et à tuer ces géants.

Les géants ont donc dû aller sous terre, et ils se sont enfoncés profondément, profondément dans les entrailles de la Terre, dans certains de ces écosystèmes, au plus profond du sol dont nous vous avons parlé, ou dont nous avons déjà parlé dans ” Divulgation cosmique “.

David: Ce que nous voyons alors, c’est qu’il y a des tribus amérindiennes qui s’en prennent aux géants aux cheveux roux. Nous avons des gens en Europe et en Asie qui s’en prennent aux géants, et ils se sont retirés dans des zones souterraines?

Corey: Cavernes avec écosystèmes.

David: D’accord.

Corey: Leur santé a souffert parce qu’ils n’avaient pas les nutriments dont ils avaient besoin, la lumière du soleil. Ils mangeaient ce qu’il y avait en bas, et cela affectait leur santé de façon négative. Ils devenaient de plus en plus fins.

Ils chassèrent une espèce, une espèce humanoïde, qui vivait sur la Terre Intérieure, en voie de disparition, parce qu’ils devinrent très attachés à leur goût, et ils firent des ravages sur quelques autres êtres qui étaient morts. . .

David: Est-ce qu’ils ressembleraient à l’un de nous seulement plus grands, ou est-ce qu’il y a quelque chose d’inhabituel dans la forme de leur visage ou de leur tête?

Corey: Oui, ils ont un gros front, de grosses mâchoires épaisses, des doubles rangées de dents. Ils ne s’adapteraient pas et ressembleraient à un grand humain.

David: Donc, même si vous les réduisiez à notre taille, ils auraient l’air très, très différents?

Corey: Oui.

David: Intéressant. Ils vivent donc dans ces zones souterraines. Ils éliminent essentiellement d’autres populations clandestines d’humanoïdes que vous dites.

Corey: Oui. Eh bien, ce qui a finalement fini par se produire dans leur histoire, c’est que certaines de leurs castes royales les ont aidés à se ressaisir, comme ils disent.

Ils étaient en désordre quand ils étaient réfugiés sous terre. Ils ont donc trouvé des zones qui permettraient de maintenir une petite population. Ils contrôlèrent leur nombre, leur population, et une partie de la caste royale et de la caste religieuse de ces géants allaient dans diverses chambres de stase et se mettaient en stase.

David: Je suis juste curieux de savoir quand nous regardons les archives de leur civilisation dans les Amériques, nous trouvons ce qu’on appelle les “constructeurs de monticules”, et il y a toujours ces monticules de terre qui sont en quelque sorte pyramidaux.

Les gens creusaient dans les monticules et trouvaient des squelettes géants à l’intérieur. Les squelettes géants et les monticules sont donc toujours un dans la même chose.

Il semble donc que ces gens voulaient continuer à construire des pyramides. Pourquoi pensez-vous que c’est ça?

Corey: Eh bien, les géants étaient ceux qui étaient censés diriger les humains, ou contrôler les humains, quand ils construisaient l’infrastructure et les villes pour les Préadamites.

Je suppose que ces géants étaient, je suppose, le contremaître de ces emplois et qu’ils s’assuraient que les esclaves humains accomplissaient leur travail.

David: Les monticules dans lesquels les gens s’enfonçaient, nous n’avons jamais vraiment vu aucun type de livres écrits. . . Dans quelle mesure pensez-vous qu’ils étaient alphabètes? Est-ce que l’inondation les a tellement affectés qu’ils… . .

Corey: Oui.

David:. . . ont perdu beaucoup de leur langue?

Corey: Ils ont tout perdu.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Ils étaient dans le même bateau que les humains. Tout était perdu. Alors… . .

David: Alors comment pourraient-ils savoir pour ces cavernes souterraines si elles sont essentiellement illettrées?

Corey: Eh bien, ils ont été forcés d’entrer. Ils ont été forcés d’aller explorer et de trouver ces régions.

David: D’accord.

Corey: Ce qui s’est finalement passé, c’est qu’ils ont réuni leurs gens, les géants, et ils ont dit: “D’accord, nous avons ces petites poches de zones qui vont maintenir ce nombre. Donc, maintenez ces chiffres. Nous allons entrer dans la stase, et lorsque nous sortirons de là, nous serons aussi forts et puissants que nous le sommes maintenant.

“Et quand nous sortirons à l’heure de ces grands changements énergétiques, nous serons plus utiles.”

Mais ce qui s’est passé est. . . Il y avait plus de 130 de ces êtres éparpillés dans ces chambres de stase. Et la plupart du temps ce qui s’est passé, c’est que la Cabale a localisé ces chambres de stase, réveillé les géants, puis les a déplacées dans des prisons à l’intérieur des bases.

David: Eh bien, je croyais que vous aviez dit tout à l’heure, quand les gens essayaient d’accéder à ces chambres de stase, qu’ils allaient se coincer et qu’ils ne pourraient pas passer à travers. Il y avait comme un champ gravitationnel.

Comment la Cabale a-t-elle pu réveiller quelqu’un? Je croyais que personne ne pouvait entrer.

Corey: Eh bien, ils ne peuvent pas entrer, mais ils ont des moyens harmoniques de désactiver et de contrôler cette technologie.

David: Oh, vraiment? Intéressant.

Corey: Ils en ont trouvé assez, certains cassés et d’autres qui fonctionnaient. . . Ils savent comment ils fonctionnent très bien. Ils connaissent leur mécanique.

Ces sanctuaires. . . Les gens avaient survécu physiquement, mais mentalement, ils ont été complètement contrôlés, ces géants.

Il a dit, de façon surprenante, qu’il était capable de s’entendre avec eux et qu’il avait fait plus de progrès avec eux avant de traverser sa transformation, parce qu’ils étaient tellement traumatisés psychologiquement qu’il n’arrivait pas à les raisonner.

Maintenant – et il me disait cela comme il était dans la chaise – il a dit, maintenant, après avoir traversé cette transformation par rapport à ce qu’il était avant, qu’ils ne s’entendaient plus du tout avec lui.

Laisse-moi voir si je l’ai. Ils s’endorment. Ils pensent qu’ils vont se réveiller et devenir rois sur leur peuple, 130 d’entre eux vous avez dit, mais ils se réveillent et maintenant ils sont prisonniers.

Ça doit être très pénible pour eux, je pense.

Corey: Oui.

David: Est-ce qu’ils le ressentent comme s’ils tricotaient ensemble deux fois dans le temps, ou ont-ils l’impression d’être partis depuis très longtemps?

Corey: Ceux qui étaient en stase, c’est comme s’ils avaient dormi et se sont réveillés.

David: Wow! Donc, cette soudaine perte de puissance que vous dites les a rendus très, très désemparés.

Corey: Eh bien, ce sont ceux qui étaient en stase. Ceux qui vivaient de génération en génération dans ces écosystèmes, au plus profond de la Terre, étaient les plus traumatisés.

David: Oh.

Corey: Gonzales a dit qu’il était tout simplement incapable de s’entendre avec eux. Il n’arrêtait pas de dire: “Nous pouvons vous aider. Nous pouvons vous apporter ces technologies de guérison.”

Ils disent: “Non! Tout d’abord, vous nous apportez nos familles royales et d’autres qui sont en prison, essentiellement, les prisons de Cabale, puis nous accepterons la guérison “.

Tu sais, ça n’a aucun sens, mais ils sont juste allés là-haut.

David: Les gens qui vivent à l’intérieur de la Terre et qui ont été là tout le temps, ont-ils une idée de ce qu’est notre civilisation à la surface, ou sont-ils tellement coupés qu’ils n’ont aucune idée de qui nous sommes lorsque nous venons les capturer?

Corey: La plupart d’entre eux sont coupés, mais certains d’entre eux font des missions de reconnaissance jusqu’à la surface de temps en temps et rencontrent des militaires habituellement humains.

David: Hum.

Corey: Ils avaient donc une idée de ce qu’ils étaient devenus incontrôlables.

David: Avaient-ils des systèmes de communication qui leur permettaient de parler à différents groupes dans différents domaines?

Corey: On m’a dit qu’ils utilisaient une technologie ancienne souterraine qui leur permettait de communiquer ici et là.

Mais Gonzales était vraiment frustré. Il s’est mis un peu à briller dans les yeux quand il m’a dit que ces géants n’avaient plus de relations avec lui après son changement.

Il m’a regardé et m’ a dit: “Ça te dirait d’ y aller?”

Et j’ai dit: “Ah, pas mon boulot, mon pote. C’est votre travail.”

David: Descends où sont ces géants?

Corey: Oui. Il a dit: “Allez, ce ne serait pas la première fois que vous rencontrez quelqu’un qui veut vous manger.”

David: Où étaient ces sites? Avez-vous obtenu des renseignements précis sur l’endroit où se trouvaient ces sites souterrains qu’ils avaient déménagés?

Corey: Oui. C’était dans la région d’Anshar. En fait, Gonzales les découvrit parce que l’Anshar se cachait et s’en allait dans cette caverne où il y avait un mur solide qu’ils traversaient, et il trouva un moyen, après des semaines, de se précipiter et de trouver un petit trou qu’il pouvait regarder à travers pour voir où ils allaient.

Il vit la rencontre d’Anshar avec des géants aux cheveux roux qui gémissaient, pleuraient et sonnaient horribles.

C’est peu de temps après, je suppose, qu’il a commencé à lire et à discuter avec eux avant que l’Anshar ne le mette à la porte.

David: Nous sommes donc essentiellement à court de temps pour cet épisode, mais je suis intéressé par votre spéculation sur la façon dont ces géants s’intègrent dans l’image globale de l’Ascension et comment nous nous transformons en êtres comme l’Anshar.

Quelle est la raison pour laquelle on vous montre ces trucs?

Corey: La raison pour laquelle je pense que cela se produit est que ces êtres, même s’ils ont été créés et qu’ils ont fait des choses mauvaises, nous sommes tous karmantiquement connectés.

Et tout comme les Blue Avians voulaient passer à l’octave suivante, mais ils ne pouvaient pas parce que nous agissions comme un parachute, parce qu’ils avaient des liens karmiques avec nous, c’est un peu la même chose qui se passe avec tous ces autres êtres.

On se soulève tous et on bouge ensemble, ou personne ne bouge.

David: À un moment donné, toi et Gonzales avez dû finir cette conversation sur les géants. Que s’est-il passé ensuite?

Corey: Aree et sa sœur nous ont rendu visite à Gonzales et moi pendant un certain temps. Et des Anshar se rassemblaient autour de nous. . . s’éloignaient un peu plus de Gonzales que de moi à ce moment-là.

À ce moment-là, la sœur d’Aree a dit: “Il est temps pour nous de nous préparer à rencontrer les nouveaux gardiens”. Et tout le monde était très excité.

On a donc mis fin à la conversation. Certains des aînés m’ont invité à revenir et à rester plus longtemps. . . plus tard, dans des mois.

David: Comment t’appelaient-ils quand ça se passait?

On m’appelait le Hanush.

David: Vraiment?

Corey: Oui.

David: D’accord.

Corey: Tout le monde s’est réuni dans la zone commune pour dire au revoir.

Et nous avons dit au revoir. Nous avons suivi la même route pour revenir à bord de l’embarcation Anshar sur le toit du bâtiment en dôme, puis nous sommes sortis de l’anomalie.

David: Hum. Il s’est passé autre chose avant que tu rentres chez toi?

Corey: Oui. Je n’ai pas vraiment pu rentrer chez moi. . .

David: Oh!

Corey:. . . encore. Nous avons débarqué l’embarcation d’autobus d’Anshar, nous sommes retournés à pied dans le complexe du temple et, encore une fois, il y avait encore plus de lignes de personnes qui se dirigeaient vers le système de tunnel qui menaient à l’endroit où se trouve la salle de nettoyage que je décrivais auparavant.

Aree et sa sœur m’ont accompagné, moi et Gonzales, pour franchir la ligne. Nous sommes passés devant tout le monde, avons marché jusqu’au front, et nous avons fait la cérémonie de purification.

J’ai plié mes vêtements, et j’allais les mettre à côté de ceux de Gonzales sur ce piédestal qui était en demi-lune, en demi-cercle dans cette pièce, dans la salle de nettoyage, mais Aree avait une sacoche sur son épaule, une sacoche marron clair, et elle l’ouvrit et me l’a tendue et m’a indiqué que je devais mettre mes vêtements là-dedans.

Je regardais autour de moi et j’ai vu des représentants des sept groupes de la Terre intérieure que j’avais rencontrés la première fois que j’y étais.

David: Maintenant, est-ce qu’ils portaient les mêmes amulettes que quand vous les avez vus pour la première fois?

Corey: Oui. Ils portaient des amulettes et des tuniques blanches.

David: Intéressant. C’est tout le temps qu’on a dans cet épisode. Je veux te remercier, Corey. C’est une information fascinante. Et je veux vous remercier de nous avoir regardé.

Nombreux blocages entre les flammes jumelles, Explications

Bonjour, vous trouverez ci dessous un article,paru aujourd’hui,  traduit par google, qui va sans doute vous faire comprendre beaucoup de choses à vous toutes et tous qui avaient des difficultés avec votre flamme jumelle et dans votre vie amoureuse en général. Je vous mets l’article intégral à vous de vous faire une idée. j’ai simplement rajouté quelques commentaires que vous trouverez en rose dans le texte.

L’énergie sexuelle est liée à l’un des mystères de la Déesse les plus profonds, le mystère de la réintégration des polarités féminines et masculines dans l’Ascension. C’est le vrai sens de la formule alchimique de « solve et coagula ».
Les Archontes manipulaient l’énergie sexuelle humaine depuis la dernière période Atlante, essayant de créer autant de séparation que possible. Ils l’ont fait en implantant différemment les femmes et les hommes, créant une division psychologique et une séparation entre les personnalités féminines et masculines. Cette division primaire de l’époque d’Atlantis est la principale raison des malentendus dans les relations hommes-femmes.
Les femelles ont été implantées d’une manière spéciale qui a gardé intacte leur connexion avec leur âme jumelle, mais l’implant a supprimé les relations sexuelles avec tous les autres hommes. Cela a conditionné les femmes à la monogamie, quand les femmes tendent à projeter leur âme jumelle à leur partenaire actuel.(projection du prince charmant, cela explique beaucoup de chose n’est ce pas ?)

Continuer la lecture

Tunnels de Nazca et Technologie de super-combinaison-Emery smith

Je suis votre hôte, David Wilcock. Et nous sommes ici, encore une fois, avec notre invité d’honneur, Emery Smith. Emery, encore une fois, je tiens à vous remercier infiniment d’avoir enfin pris le temps de faire ceci.

Emery Smith: Merci, Dave. Cela fait longtemps, comme vous le savez, une dizaine d’années que je viens en parler. Et je pense qu’il est temps que les gens sachent, qu’il faut ajouter à ce que vous avez déjà enseigné.

Mais il y a des lacunes, et je veux vous aider à les combler si vous avez des questions.

David: Nous avions parlé de cette séance d’information que m’avait donnée Pete Peterson, et qui était très récente, dans cette idée qu’il donnait suite à ce qu’il nous avait donné lors d’un épisode précédent de “Cosmic Disclosure”.

Emery: D’accord.

David: Nous parlions de l’idée qu’il y a de vastes tunnels creusés sous terre – un intérieur lisse, presque vitré – comme celui-là. . .

Emery: Obsidienne. Ouais…

David: C’est vrai.

Emery: Roche fondue. Ouais…

David: Donc tu es au courant?

Emery: Oui, je sais.

David: Et il a dit que, dans certains cas, ils suivent les lignes de Nazca, et qu’il y a ces chambres sur les côtés qui ressemblent à des gens qui y vivaient, mais il semble que ceux qui étaient là, ont tout emporté quand ils sont partis. Pourriez-vous nous en parler une seconde, de cette partie? L’idée que quelqu’un aurait pu tout effacer, et ce n’était peut-être pas nous, en soi, mais peut-être que c’était les êtres eux-mêmes. Qu’est-ce qu’on sait sur la raison de cet abandon?

Emery: Eh bien, il y a en fait beaucoup d’embarcations là-bas, et elles sont reliées à beaucoup d’autres tunnels. Je ne sais pas sur quoi Peterson a été débriefé, mais ce qui m’a été débriefé, c’est qu’il y a plus de 200 à 300 embarcations là-bas, et beaucoup d’êtres pétrifiés dans les murs. Et c’est comme un système de caverne de type tube de lave, où il a été intentionnellement fondu. Les êtres ressemble à des momies, et gelé dedans. . . comme gelé subitement. . .

David: C’est vrai.

Emery:. . . dans un moment et une sorte d’animation suspendue, je dirais.

David: Eh bien, c’est intéressant que vous ayez dit qu’il y aurait 200 à 300 embarcations, parce que ce briefing de Pete, il spéculait qu’il pourrait y en avoir jusqu’ à 500 là-bas.

Emery: Oh.

David: C’est donc un chiffre très similaire.

Emery: Oh, eh bien, rien qu’au Mexique seulement, et dans cette région, c’est à peu près ça, mais cela va aussi plus loin dans le sud (Amérique du Sud).

David: Wow!

Emery: Il s’agit donc d’un grand groupe collectif de scientifiques, qui n’ont eu qu’à le remettre au gouvernement américain. (NDA/humm, et pourquoi ils ont fait cela?).

David: Donc, une autre des choses qu’il a dites dans cet exposé que je n’ai jamais partagé avec personne, et que je vais laisser tomber à la caméra maintenant, c’est qu’il a dit que la dernière information dont il est au courant, est qu’il y a des preuves de cinq époques différentes sur Terre, avec des colonies extraterrestres qui étaient assez grandes et assez considérables, au moment où elles se sont produites – et qu’elles sont presque toutes souterraines. Et il a dit que de ces cinq époques, certaines remontent à des millions d’années, et qu’elles sont très différentes: le type de technologie, le type de société, la façon dont tout semble être très différent (NDA/ la preuve concrète de cela, c’est que Ka Aree et son peuple, les Anshars, sont dans la terre intérieure depuis plus de 18 millions d’années).

Je me demandais donc, si vous avez déjà entendu dire qu’il y avait cinq âges majeurs, si vous voulez, de colonisation extraterrestre de la Terre.

Emery: J’en ai entendu jusqu’ à cinq. J’en connais en quelque sorte trois, à cause des artefacts et des êtres, mais c’est juste de l’occasion. Je veux dire, de première main, que j’ai vu le matériel et lu les exposés, et j’ai vu une partie de la technologie et des corps, bien sûr.

Mais oui, c’est exact. Il devait y avoir au moins cinq civilisations différentes qui, vous savez… Mais il y a des millions d’années de décalage.

David: C’est vrai.

Emery: On parle, tu sais, à des moments différents. Et je pense que cela pourrait être en corrélation avec ce qui se passe en Égypte et en Antarctique et, vous savez, avec l’ancienne Lémurie et l’Atlantide. Tout est lié à différents fuseaux horaires, parce que les symboles et ce qu’ils trouvent, ainsi que tout le matériel et la technologie, sont complètement différents, comme vous l’avez dit. Il y a donc beaucoup de scientifiques qu’ils embauchent actuellement, pour les embaucher… pour déchiffrer ce code, ça veut dire quoi? Et certaines choses qu’ils ne peuvent pas faire fonctionner, bien sûr, parce qu’ils ne comprennent pas que la conscience n’est qu’une technologie, la numéro Un.

Deuxièmement, c’est une science tellement plus avancée, que nous ne sommes même pas encore… nous ne l’avons jamais appris, et c’est tellement au-delà de nous, que nous ne pourrions pas le comprendre si j’étais une ET qui vous parlait, en essayant de vous l’expliquer, parce que cela serait au-delà de votre, vous savez… Il serait hors de votre cerveau d’assimiler cela, sachant ce que vous savez actuellement.

David: J’ai été particulièrement fasciné dans l’épisode précédent, quand vous avez parlé de l’idée que des ruines similaires à celles de l’Antarctique, ont été retrouvées dans une grotte au Costa Rica. Et je veux te lancer quelque chose là-dessus, et voir ce que tu en dit. Un des initiés m’a parlé d’un complexe qui se trouverait sous terre en Équateur, et m’a dit que Neil Armstrong et certains autres astronautes de la NASA avaient la possibilité d’y aller pour visiter. C’est TRES avancé. C’est TRÈS incroyable, et c’est semblable à l’Antarctique. Et je n’ai jamais trouvé un autre initié qui avait un corollaire de données pour cette chose en particulier. J’ai essayé Pete. J’ai essayé Corey Goode. Ils ne savaient pas pour l’Équateur.

Emery: Je t’ai dit dans l’épisode précédente que c’était proche du Costa Rica.

David: Oh! D’accord.

Emery: Si c’est exact. Oui, car j’y suis allé.

David: Tu es allé à celui de l’Équateur?

Emery: Oui.

David: Vraiment?

Emery: Oui.

David: Eh bien, d’après ce que j’ai entendu, c’est absolument incroyable.

Emery: Oui, et il semble qu’il y ait déjà commencé sa propre flore et sa propre faune. . . Il y a là, un engin qui s’est écrasé, il y a très longtemps, et il avait une sorte de système d’énergie qui fonctionne encore.

Il devait avoir transporté des bactéries supplémentaires, ou quelque chose comme ça, parce qu’au fond, c’est en fait une sorte de sensation très bioluminescente, et son atmosphère est un peu différente de l’atmosphère sur la Terre. Et vous savez, ce n’est pas très profond sous terre.

David: Hum!

Emery: Mais je peux vous dire que la vie végétale là-bas n’est pas du tout comme celle que j’ai jamais vu sur Terre. .

David: Wow!

Emery:. . . donc j’étais vraiment stupéfiait. Bien sûr, certains des petits insectes et d’autres choses qui circulaient autour étaient aussi très différents. Et voici. . .

David: Wow!

Emery: Cet endroit est très bien gardé, et possède un très bon système de sécurité, mais je pense qu’il va être rendu publique, parce que d’autres satellites d’organisation différente, captent maintenant sur la Terre intérieure par accident. Donc ça va être dur pour eux de cacher celui-là. Il a donc raison à ce sujet… Est-ce qu’il a appelé ça une grotte ou un tunnel…?

David: Il vient a dit que c’était un complexe souterrain.

Emery: D’accord. C’est un complexe souterrain. Mais c’est vraiment un engin qui, à notre avis, s’est écrasé là-bas, ou qui y est resté à un moment donné, puis ils ont commencé à construire tout autour (NDA/comme en Antarctique avec les 3 vaisseaux). Et puis, puisqu’il était si près de la surface de la Terre, l’eau… et il s’est ouvert et le ruissellement est entré là-dedans, et une partie de la flore et de la faune s’est mélangée à ces choses, peu importe ce qu’elles ont apporté, ou ce pourrait être l’énergie de ce vaisseau qui change tout cela. Et je ne peux pas donner plus de détails sur cela (NDA/ bien sur, parce qu’il a été invité par les militaires du MIC SSP, -Air Force US- qui ont le contrôle de ces découvertes sur Terre).

David: D’accord. Cela me rend dingue, qu’il ait utilisé des mots comme ” très incroyable “, mais qu’il ne m’ait pas donné de détails sur ce que nous pourrions voir. Pouvez-vous donc nous en dire un peu plus, sur ce que nous pourrions voir si, à un moment donné, nous pouvions y aller?

Emery: Oui, je peux, mais je déteste utiliser les films rétrospectivement.

David: Mais les films sont programmés, avec de l’information pour discréditer les dénonciateurs.

Emery: Le terrain du film l’Avatar ressemblerait à une petite cour d’école, comparé à cela.

David: Wow!

Emery: Tout ce qu’il y avait là-dedans, contenait du liquide. Les tiges des branches ont l’air d’avoir du liquide dans tout.

David: Wow!

Emery: Il y avait de la lumière, tu sais, comme la lumière de tout – toutes sortes d’ombres de lumière. Une lumière que je n’avais jamais vue auparavant. Je parle pas seulement des couleurs de l’arc-en-ciel, mais de beaucoup de couleurs étonnantes. Et les plantes sont les choses les plus étranges, et elles sont comme conscientes, pas comme les nôtres… Bien sûr, toutes les plantes sont conscientes, mais elles sont différentes de cette façon.

Tout ce qui descendait des feuilles jusqu’au sol était une éponge. C’était de la terre. La terre était toute éponge, comme si vous marchiez sur un matelas de mousse d’un pouce, je pourrais dire, vous savez, comment vous vous sentez ce petit peu charnu?

David: Uh-huh.

Emery: Et tout est vraiment humide.

Et il y avait de petites créatures, comme de petits animaux, de la taille d’une souris, qui étaient comme des taupes nues, comme de petites musaraignes nues, qui couraient dans les environs et qui étaient vraiment différentes. En fait, ils avaient de la couleur qui émanait d’eux, et je ne sais pas si c’était un reflet de la lumière qui était là-dedans ou s’ils émanaient de la lumière d’eux-mêmes.

Je n’étais pas là pour parler de ça. J’étais là pour faire autre chose. Mais c’était le plus fascinant. . . une des choses les plus fascinantes que j’aie jamais vues sur Terre. Et je crois qu’il y a beaucoup d’autres biosphères qui se forment. Celui-ci s’est ouvert d’une façon ou d’une autre et a été mélangé avec beaucoup de nos affaires, et c’est ce qui les inquiétait. Est-ce qu’il quitterait cette zone? Et cela s’est avéré impossible.

Les plantes qu’ils ont enlevées de là, et les animaux qu’ils ont enlevés de là, n’ont pas pu survécu à la surface de notre Terre.

David: Wow!

Emery: C’est donc son propre type de biosphère. Et peut-être qu’il y a un champ électromagnétique qui protège, vous savez, l’ouverture dans cette zone, contre tout ce qui peut entrer, ou sortir.

David: Une partie de ce qu’il voulait dire par “très étonnant”. . . Et je suis vraiment heureux d’entendre ces détails. Ça a beaucoup de sens maintenant. Et, j’imagine, je vais d’abord dire que, apparemment, c’est une des façons dont Neil Armstrong, et d’autres astronautes, ont été soudoyés pour garder le silence. Et d’après ce que vous décrivez, on dirait que c’est tellement incroyable, que vous voudriez garder le silence, juste pour pouvoir y aller plus d’une fois. Ou bien. . .

Emery: Oui, il y a eu un échange de faveur. Il n’y a jamais d’argent échangé dans ces programmes. Ce ne sont que des faveurs.

David: Hum.

Emery: Et si vous n’obéissez pas, et que vous acceptez la faveur, il y a généralement un gros problème.

Comme vous le savez, des faveurs comme celle d’amener les astronautes en Antarctique.

David: C’est vrai. Oui, oui.

Emery: Donc. . . Et tous ces autres endroits qui sont très spéciaux dans la planète, sur laquelle nous n’avons pas encore élaboré, comme celui-ci. Il y a plusieurs endroits comme ça, en fait. Ils sont sur Terre et autour de la Terre. C’est juste que celui-ci s’est avéré ouvert comme un œuf, et que de belles choses en ressortent.

David: En ce qui concerne la technologie, lorsqu’il a parlé de ” très étonnant “, il a laissé entendre, dans une certaine mesure, qu’il y avait des choses qui ressemblaient à un vaisseau spatial vraiment cool, que l’on voyait quand on allait là-bas. Pourriez-vous en dire un peu plus sur cette partie? Comme quelle est l’interaction entre les objets qui ressemblent à un vaisseau spatial technologique, et les objets qui ressemblent aux jardins de “Avatar”?

Emery: Eh bien, l’embarcation est légère, et ce n’est donc pas quelque chose sur lequel on peut cogner sur les pneus. Ha, ha, ha. Et la lumière du vaisseau est palpable. Et il est rond et ovale, très long et mince, mais il est grand. C’est assez grand, ce que j’ai vu, et je n’ai pas pu aller jusqu’au bout. J’ai été seulement dans les 300 premiers mètres, donc, et c’était suffisant pour que je le sois estomaqué complètement. . . Ma bouche était grande ouverte.

David: Wow!

Emery: Et donc cette embarcation légère est palpable. Pensez donc à la lumière qui n’est pas aveuglante comme les lumières que nous avons en ce moment sur nous, mais une lumière qui brille pour que vous puissiez la voir, et vous concentrer sur elle sans être aveuglée. Et vous pouvez y entrer depuis n’importe quel endroit de l’embarcation. . .

David: Wow!

Emery:… une fois… quand vous le touchez. C’est un truc biométrique.

David: Je veux dire, c’est très intéressant, Emery, parce que quand Pete parlait de cet engin en Antarctique, quand Pete parlait sur “Cosmic Disclosure”, il décrivait qu’il y avait une sorte de lueur diffuse.

Emery: C’est exact.

David: C’était juste de la lumière partout, et peu importe où vous alliez, il semblait que la lumière était toujours là. Il a aussi parlé de la façon dont l’un des enfants qui ont participé à ces programmes, s’est rendu compte que vous pouviez parler au vaisseau, que vous pouviez lui parler et qu’il se formait en fonction de ce que vous vouliez qu’il fasse, et de ce que vous lui aviez dit de faire. Il était capable de comprendre le langage ou la pensée, ou quelque chose comme ça.

Emery: Absolument. Oui, certainement. C’est, tu sais,.. . . toute la conscience que nous appelons ainsi sur Terre, aujourd’hui, n’est en réalité qu’une technologie. Et le vaisseau est vivant, et vous n’avez pas à le faire… Pour piloter un engin, il suffit de dire “go” et où vous voulez aller. C’est aussi simple que ça. Et… Ou bien penser à l’endroit où vous voulez aller, et ça vous y conduira en toute sécurité. Et partout où vous regardez dans le vaisseau, vous pouvez voir complètement en dehors de celui-ci, pas besoin d’aucun hublot. Ainsi, peu importe où vous regardez, il s’ouvre (transparent), et vous pouvez voir très clairement où vous regardez dans un angle très large. . .

David: Wow!

Emery:. . . y compris en haut et en bas.

David: Et peux-tu aussi avoir une vision binoculaire, comme une vision télescopique?

Emery: Non. Je n’en ai pas fait l’expérience.

David: Eh bien, l’une des choses dont Pete a parlé, c’est que nos avions de chasse les plus perfectionnés, ceux qui sont classifiés secret, ont cette technologie qui passe par ces tuyaux dans vos omoplates.

Si vous sentez votre omoplate, il y a une petite fossette là-dedans, et il dit qu’il y a beaucoup de nerfs qui se croisent là. Et il faisait partie d’une équipe qui a trouvé comment pomper des signaux à travers ces points qu’ils appelaient ports, et vous pouvez en fait permettre aux aveugles de voir. Et avec cela sur les jets, les jets n’ont pas besoin de fenêtres, mais vous pouvez regarder à partir de l’œil de votre esprit, et c’est la même chose que la vision, sauf qu’il a également la fonction télescopique binoculaire.

Emery: Vous voulez dire que vous n’avez pas besoin d’affichage de tête haute.

David: C’est ça.

Emery: Non… Tu as besoin du tien.

David : C’est dans ta tête.

Emery: Vous avez besoin de votre protection, bien sûr.

David: C’est vrai.

Emery: D’accord. Oui, c’est définitivement vrai. Ça fait un moment que ça dure. C’est une sorte de vieille technologie.

David: Ha, ha, ha. Une vieille technologie?

Emery: Ha, ha, ha. Je suis désolée. Et ça, c’est… Ils font même des jouets maintenant, où vous branchez quelque chose à votre doigt, puis vous penser, et la balle flotte dans l’air, avec un ventilateur ou quelque chose comme ça.

David: C’est vrai.

Emery: Donc, tout ce qui est réel, et c’est une technologie un peu ancienne par rapport à ce que nous avons maintenant – surtout avec le nouveau programme de combinaison, et des choses du genre, et qui est incorporé dans, comme vous l’avez dit, dans le casque, où vous pouvez penser, comme vous venez de le dire, avec certains de ces casques. Et vous pouvez faire un zoom avant, un zoom arrière. Vous voyez dans différentes longueurs d’onde et de lumière, et, vous savez, comme vous l’avez dit. Donc, je connais bien cela. Je suis tout à fait d’accord et je peux confirmer ce qu’il a dit.

David: Eh bien, puisque nous sommes ici sur le thème de la technologie, parlons de l’exo-suit, du costume intelligent, ou peu importe comment vous voulez l’appeler. Pouvez-vous nous le dire?.. Vous m’avez déjà donné des informations fascinantes sur ce costume.

Emery: Oh mon dieu, j’ai eu tant de plaisir avec cette combinaison. Ouais…

David: Et vous avez eu le plaisir d’en utiliser un.

Emery: Oui. Ouais…

David: Parlez-nous de ces costumes intelligents.

Emery: Wow! C’en est un gros, parce que c’est comme toute une série. Vous aimeriez que je commence par la technologie étonnante qui y est intégrée, comme par exemple…

David: Qu’est-ce que c’est, tout d’abord?

Emery: Eh bien, premièrement, il a été conçu pour pouvoir aller n’importe où, et…

David: C’est un costume que tu portes? Comme les gens… Il faut d’abord donner un visuel aux gens.

Emery: Oh, d’accord. Eh bien, le chemin…

David: Que verriez-vous sur quelqu’un qui en porterais un?

Emery: Si vous pouviez voir ce costume, à quoi ressemblerait-il, si quelqu’un avait, comme une combinaison sous-marine pour plongeur.

David: D’accord.

Emery: Une très petite quantité de néoprène, mais ce n’est pas du tout du néoprène, mais ce serait le cas. C’est bien ajusté et très, très fin. Et la combinaison a la capacité d’absorber tous les choc sur votre corps, si vous sautiez, vous savez, 40 pieds d’une falaise sur le sol. Ainsi, tout le poids est réparti dans l’ensemble de la combinaison, de sorte que votre corps ne ressentira rien du tout.

David: Wow!

Emery: Il est également à l’épreuve des balles; il est très résistant aux chocs. C’est une protection électromagnétique, dans une certaine mesure. Il a ces capacités et le casque est tout simplement fascinant.

Tout est contrôlé par l’esprit/la pensée, parce que c’est en fait relié à vous, comme vous l’avez dit, avec ces petites choses dans le dos, mais pas…

David: Qu’en est-il des choses comme la chaleur et le froid?

Emery: Oui, c’est ce qu’il y a de mieux: il gardera la température que vous voulez. En fait, il mesure les fonctions de votre corps en tout temps, et sait combien de sueur vous transpirez. Il sait, vous savez, combien d’air vous respirez, votre température corporelle, votre tension artérielle, tout.

Il peut également être resserré pour absorber les chocs et le relâchement, ce qui vous permet d’être si confortable où que vous soyez. Pour que tu ne le sentes même pas. Vous aurez l’impression d’être nue.

Mais à une époque où vous êtes sur le point de bouger, tout se resserre et s’active en quelques nanosecondes. Il a été conçu comme un costume de super soldat pour remplacer le vieux, vous savez, le dilithium “Predator” costumes qui étaient simplement, essentiellement, pour le camouflage, mais vous avez dû porter une armure sous ces derniers. Donc maintenant, celui-ci a changé… parce que je pense qu’il y a différents types de composites dedans…

David: Très bien. Eh bien, “costume de prédateur de dilithium”. Veuillez donc expliquer ce qu’est un… Le film “Predator”, bien sûr. . .

Emery: Oh, c’est juste. . .

David: L’être dans “Predator” est comme parfois invisible.

Emery: Oui.

David: Mais il a ce truc sur son bras que tu peux…

Emery: Oui, c’est le terme de la culture pop. Je n’utiliserai jamais… Je n’utilise pas les vrais termes pour ces appareils.

David: D’accord.

Emery: Mais vous savez, ce type de costume, en gros, est un petit costume rond, comme des pyramides, mais il est rond. Ils ont des facettes. Et au bas de la pyramide, il y a un miroir. Et ceux-ci sont très, très petits – plus petits que ceux-là… Je pense qu’ils font environ 0,3 millimètre de diamètre…

David: Wow!

Emery: Oui, 0,03 ou 0,3. Il y en a donc des milliers par centimètre cube.

David: Wow!

Emery: Et ce qui se passe, c’est que quand la lumière le frappe, elle réfléchit la lumière qui est autour de toi, tu sais, c’est devant toi. Et ça aussi… Avec les vieux costumes, il reflétait essentiellement ce qui se trouvait derrière vous, parce que vous vouliez vous opposer à quelque chose, et vous vouliez voir la chaise. Tu ne veux pas me voir. Mais ce n’était pas très efficace, mais c’est vraiment bon, bien sûr, la nuit et c’est bon le jour si vous êtes dans la jungle. Mais ce n’est pas aussi bon que celui du film, bien sûr…

David: C’est vrai.

Emery:… mais c’était super bien, et ça a sauvé la vie de beaucoup de gens. Voilà donc ce que c’est.

La mise à niveau a été la suivante: obtenons un costume qui est meilleur qu’Iron Man, mais qui vous donne de la mobilité, donc vous n’aurez plus jamais besoin de l’enlever. Tu pourrais le porter pendant sept jours.

David: Ça s’auto nettoie?

Emery: Oui.

David: Wow!

Emery: C’est donc ce qu’ils font. . . Et il vous donne des nutriments, en même temps.

David: Tu n’as pas besoin de manger et de boire?

Emery: Vous n’avez pas besoin de manger ou de boire parce qu’il passe à travers votre peau, car ils ont maintenant mis au point un moyen de faire absorber les nutriments et l’eau par la peau.

David: Est-ce que tu dois en quelque sorte dépasser une sensation de faim initiale? . .

Emery: Eh bien, tout le monde mange et boit encore, vous savez, et tout ça.

David: Oh, d’accord.

Emery: Ce n’est pas comme, tu sais… C’est juste pour au cas ou vous auriez à le faire.

David: D’accord.

Emery: Tu sais, tu n’auras pas à le faire.

David: C’est vrai.

Emery: Mais le costume doit être entretenu, comme un jet. Ce n’est pas comme si tu pouvais le porter pendant un an. Et il est chargé d’un type d’eau très spécial qui est chargé, et c’est comme ça qu’ils le font.

C’est comme ça qu’il fonctionne à travers ce plasma chargé.

David: Est-ce qu’il y a une petite boîte, ou une bosse dessus qui ressemble à ça?

Emery: Rien. Non, c’est impeccable, sans aucun faille.

David: Wow!

Emery: C’est comme une fonctionnalité Ziploc, comme un costume, quand on s’y met.

Toutes les combinaisons sont faites spécifiquement sur mesure pour l’opérateur. Il doit l’être, car sans cela, il ne fonctionnera pas correctement. Tu pourrais en fait… Si vous sautiez dans mon costume et essayiez d’aller faire quelque chose, vous pourriez vous blesser.

David: C’est logique.

Emery: Donc ce qu’ils essaient de faire maintenant, c’est de faire un tout-en-un qui contourne cela. Comme s’il avait sa propre Intelligence Artificielle, à savoir, “Oh, alors n’importe qui peut utiliser ces costumes.”

Donc, à l’avenir, ils auront probablement ça. Et puis il y a un problème avec les casques qu’ils ont avec ça, mais je suis sûr que c’est réparé maintenant.

David: Avant d’en arriver là, que pourriez-vous nous dire sur des choses comme, par exemple, courir et sauter si vous aviez le costume? Qu’est-ce qui serait différent?

Emery: Eh bien, vous pouvez courir jusqu’à 38 miles par heure.

David: Wow!

Emery: Et il ne te laissera pas tomber. Il y a un système spécial là-dedans… Vous devez comprendre que le costume a des milliards de ces lignes, comme, disons, des lignes de fil dentaire. Ainsi, chaque chose peut se resserrer n’importe où. Alors si c’est le cas. . . Tu sais, ça absorbe toutes les balles qui viennent à toi, tu sais.

Je veux dire, vous n’êtes pas à l’épreuve des balles, mais pour la plupart, ça va arrêter un 223, pas de problème.

David: Wow!

Emery: Donc, ce qui se passe, c’est qu’il sait si tu deviens bancal et sur le point de tomber, et ça va mettre de la pression là-dessus, et que tout le côté de la combinaison va se resserrer pour te réaligner pour que tu puisses continuer.

David: Wow!

Emery: Parce que tu peux. . . Il est fait pour vraiment courir à travers n’importe quel terrain, comme un terrain très rocailleux, et aussi transporter beaucoup de poids avec vous.

David: Wow!

Emery: Oui. Vous pourriez ainsi sauter d’une falaise, faire un retournement arrière – même si vous n’êtes pas une gymnaste – et atterrir sur vos pieds comme un chat.

David: Wow!

Emery: Il ne vous permettra pas d’atterrir sur la tête ou de vous blesser. Et le costume prendra le dessus et, tu sais, tu prendra la forme d’un œuf, et tu t’assureras d’atterrir sur tes pieds. C’est très intéressant.

Il y a aussi de petites choses qui peuvent se projeter. Le costume peut en fait projeter de petites ailerons et des choses sur lui pour la natation, et aussi pour quand vous… si vous avez fait des bêtises et que vous sautez trop haut pour changer votre façon de tomber, au cas où vous seriez inconscient, disons.

David: Alors, et le saut en particulier? Parlons de sauter.

Emery: Le saut est incroyable. Je veux dire, tu pourrais sauter jusqu’ à environ 50 pieds. . .

David: Wow!

Emery:… 50, 55 pieds du sol sans paquet, sans poids. Le poids est… Si vous avez un peu de poids sur vous, il est calibré et cela affectera tout pour le costume. Et le costume s’auto-calibre. C’est de la technologie extraterrestre de rétro-ingénierie qu’ils utilisent. Ce n’est certainement pas quelque chose que nous avons brillamment pensé et réalisé. C’est donc une technologie qui utilise beaucoup d’autres technologies. Il n’a été conçu que pour les gens qui sont vraiment, vraiment, vraiment de la classe supérieure, des projets spéciaux-ops, ce qui n’a rien à voir avec le gouvernement. Je parle d’un niveau beaucoup plus élevé de choses.

Nous avons donc maintenant l’occasion d’en parler au monde entier, sans toutes les caractéristiques spéciales, mais les dispositifs de protection que nous aimerions lui donner, bien sûr, vous savez, commencez par les policiers et les pompiers, et ainsi de suite, parce que c’est incroyable. Il peut vous protéger de la chaleur, bien sûr, et du froid.

David: Très bien. Mais soyons un peu plus précis.

Emery: D’accord.

David: Quand tu dis “nous”. . .

Emery: Oui.

David:… pourriez-vous préciser qui est “nous”? Et comment cette combinaison pourrait-elle être rendue publique?

Emery: Les gens qui ont inventé ce costume, je vais juste dire, veulent qu’il soit utilisé à bon escient. Et il y a d’autres types de ces costumes, bien sûr, qui peuvent faire d’autres choses du genre guerrier. Donc au lieu de faire, tu sais, aller à ce niveau… parce que ce sont des prototypes, vous devez comprendre. Ceci n’est pas encore disponible pour tous. . . tu sais, trop. Ce sont donc tous des prototypes. Ils sont donc dehors, vous savez, en train de se demander ce qu’ils vont en faire. La raison pour laquelle je me suis impliqué, c’est parce qu’ils avaient besoin d’une substance que j’avais, et c’était: “Si vous pouviez nous obtenir la substance pour le costume, pour le faire léviter, alors nous pourrions faire un marché avec vous, pour le costume. Nous pouvons vous donner votre propre costume, mais vous savez, nous devons bien sûr le garder, mais vous pouvez l’avoir quand vous voulez. Bien sûr, vous ne pouvez pas, vous savez, aller courir dans les villes avec ça ou le montrer, mais, vous savez, vous pouvez aller dans des endroits cachés au milieu de nulle part aux États-Unis et y faire vos propres tests.”

Et c’est ce que je voulais faire, parce que je connaissais les matériaux avec lesquels il était fabriqué – surtout le casque avec lequel je travaillais, qui est complètement distinct du costume, mais il allait être fait pour le costume. Vous savez, c’était complètement des matériaux d’origine extraterrestre, que je savais qu’ils avaient été conçus en rétro-ingénierie.

David: Tu as vite dit quelque chose à propos de la lévitation.

Emery: Oui.

David: Qu’est-ce que ça veut dire exactement? Comment léviterait-il?

Emery: Eh bien, la lévitation sur ce costume aurait à voir avec l’or blanc.

David: Hum.

Emery: Ils avaient besoin de l’or blanc pur, des temps anciens.

David: Vraiment?

Emery: Oui.

David: Mais quel genre de lévitation? Pourriez-vous être plus précis?

Emery: Eh bien, le costume est assisté par la conscience, donc en mélangeant ces propriétés du costume avec cet or blanc spécial, vous serez capable de léviter. Ouais, tu peux vraiment léviter. (NDA/ bon ici, je crois qu’on parle d’Ormus, et non du métal or blanc, qui est en réalité un mélange d’or et de zinc, avec un peu de barrium sous forme de plaquage, je crois. Mais l’Ormus qui est faite adéquatement, avec la méthode alchimique, possède des propriétés de lévitation, chose que l’on voit avec le procédé *wet* de nos propres yeux. Les Alchimistes sérieux décrivent les propriétés de l’Ormus en disant que celle-ci est dans un état de 4/5, soit 4 partie sont dans la 4D et 5 partie dans la 3D, notre monde actuel. De plus, je peux affirmer sans me tromper, qu’il y a une seule chose qui intéresse les extraterrestres ici (a part le trafique d’esclavage humain), c’est l’ormus. De toutes les époques passés, les ET ont entrée en contact avec des Alchimistes afin d’avoir de l’or blanc – la poudre d’ormus).

David: Jusqu’ à quel degré?

Emery: Autant que tu veux.

David: Vraiment?

Emery: Oui.

David: Wow!

Emery: Et si la combinaison a été construite correctement, vous pourriez aller dans l’espace avec elle.

David: Eh bien, c’est étrange, parce qu’à l’occasion, ici et là, on entend parfois ces histoires – il y en a eu une en Australie récemment, de ce qui semble être un homme qui lévite dans les airs.

NDA/ après avoir fait une recherche sur le Net, il semble y avoir beaucoup de faux (hoax) dans cette catégorie.

Emery: Uh-huh.

David: Tu sais, une figure humaine. . .

Emery: Oh, c’est vrai.

David:. . . juste en lévitant dans les airs. Combien de ces costumes y a t’il pour que les gens les testent?

Emery: Il n’y en a que deux. . . Je ne connais que deux costumes.

David: Vraiment?

Emery: Oui. Je n’en connais que deux… de ce fabricant du moins. Oui, oui. Je suis sûr qu’il y a plein d’autres costumes. Je veux dire, j’ai vu beaucoup de choses du genre Iron Man là-bas, tu sais, comme si c’était réel… ce genre de chose, mais pas pour ça… pas comme ça.

David: C’est vrai.

Emery: Parce que c’est au-delà, vous savez, des écrous et des boulons.

David: Bien sûr. Et je tiens à souligner que Corey Goode, lorsque je lui ai parlé de cela, m’a dit que c’était inscrit dans son programme spatial secret, et qu’il s’en était servi (NDA/ mentionnons ici que Corey à fait son service militaire dans les années 1976-1986, soit plus de 32 ans de cela, donc, ça dû surement beaucoup évolué depuis ces années).

Et il a dit qu’il y avait un type momentané d’anti-gravité, que si on tombait, vers les deux ou trois derniers pieds avant de toucher le sol, il y avait assez de gaz pour faire un peu de lévitation avant de toucher le sol, alors on fait un atterrissage plus en douceur, mais ce n’est qu’une capacité de lévitation à court terme et de courte durée.

Emery: Ouais, le costume pour sauter et atterrir, avec les costumes que je connais, n’avait rien de tout ça. C’était le cas… il utilisait des champs électromagnétiques pour faire ça.

David: Oh, vraiment?

Emery: Oui.

David: Et aussi, nous avons vu des films comme “The Edge of Tomorrow”, le film Tom Cruise,”Live, Die, Repeat”…

où il est… les soldats ont un gros châssis métallique…

Emery: Oh, c’est vrai.

David:… et ils peuvent aimer déplacer des voitures garées près d’eux, et ce genre de choses.

Emery: Oui. C’est une technologie très ancienne. Elle est utilisé dans tous les projets secrets. Elles sont très fréquentes dans les bases souterraines.

David: Vraiment?

Emery: L’Exo-squelette, comme vous l’avez vu dans les films – même dans les films “Alien” avec Sigourney Weaver et d’autres, les gros.

David: C’est vrai.

Emery: Ils sont beaucoup plus petits maintenant. Elles épousent mieux le contour de votre corps. Ils sont très réglables et moins encombrants. Et tu peux, tu sais, soulever 10 fois ton propre poids. Vous pouvez lever… Vous êtes un chariot élévateur humain, voilà ce que c’est en réalité.

David: Wow!

Emery: Mais tu ne l’as pas… Ce n’est pas fait pour sauter, ni pour les acrobaties, ni pour courir à haute vitesse, comme celles que je connais.

David: Qu’est-ce que ça peut faire pour toi, si tu as une lacération ou un os cassé, ou quelque chose comme ça? Y a-t-il des contre-mesures pour cela?

Emery: Absolument. La combinaison elle-même se contractera sur ce point là, pour arrêter le saignement et ajouter un facteur coagulant à cela, intégré dans la combinaison.

David: Wow!

Emery: Non seulement, elle vous donnera-t-il des vitamines, des minéraux, des électrolytes, des nutriments et d’autres protéines spéciales et acides aminés, de sorte que vous pouvez mieux communiquer avec le costume, et le costume communique avec vous, mais il peut également réparer votre jambe. Alors la jambe qui se casse, devient une pièce solide.

David: Wow!

Emery: Oui. C’est incroyable.

David: Et la douleur? Est-ce le cas. . .

Emery: Oui, cela peut causer de la douleur si vous l’orientez vers la douleur, ou s’il y a également une réaction induite par l’opérateur. Vous savez, comme si vous avez le satellite – bien sûr,[il] vient avec un satellite – et le satellite le saura. Et quelqu’un communique habituellement avec vous de quelque part avec le costume. Tu n’es jamais seul, tu sais, juste en train de courir, et ce genre de choses. Et c’est complètement le prototype, en fait.

David: Alors que se passerait-il si tu ressentais beaucoup de peur, d’anxiété? Le costume sait-il que vous avez peur?

Aurait-il un moyen de t’aider?

Emery: Oui, il mesure constamment les phéromones et les produits chimiques dans votre corps. C’est donc un laboratoire constant. Pour qu’il sache si ton adrénaline monte. Elle sait quand votre rythme cardiaque augmente…

Tu sais, elle va analyser toutes ces choses.

De plus, n’oubliez pas que la combinaison est habituellement reliée à une équipe qui vous surveille, et qu’elle prendra des mesures de précaution et administrera peut-être de l’épinéphrine, vous savez, de la morphine ou n’importe quelle autre substance dont vous avez besoin pour être extrait de l’endroit où vous vous trouvez, si vous étiez vraiment blessé.

David: Est-ce qu’elle a des capacités d’aromathérapie?

Emery: Pas que je sache. Je ne me souviens pas d’avoir vu quelque chose comme ça.

David: D’accord.

Emery: Je n’ai pas été débriefé à ce sujet.

David: Eh bien, c’est intéressant, parce que la version du costume de Corey est presque exactement la même que ce que vous dites. Une des seules choses dont je me souviens qu’il a dit, c’est que si vous étiez bouleversé, à certains moments, cela vous donnerait une odeur de lavande, ou n’importe quelle odeur que vous aimeriez, et ce que cela pourra générer pour vous.

Emery: Oui, ce qu’il fait, avec ce costume, c’est qu’il n’utilise pas de produits pharmaceutiques. Il utilise… votre corps a ses propres produits chimiques pour faire face au stress. Et ce qu’il fait, c’est pourquoi il est si important que chaque combinaison soit faite pour vous, parce qu’une fois que nous obtenons votre test sanguin, nous mesurons tous ces produits chimiques qui, vous savez, provoquent des mouvements de combat ou de fuite. Donc, il pourrait vous donner très rapidement de la dopamine et de la sérotonine, ce qui est cool, même si c’est une dopamine autologue et de la sérotonine. Et autologue signifie que ça vient de votre propre corps. C’est juste concentré.

Elle a donc la capacité de vous aider à guérir et vous soignez, et d’ajouter vos propres produits chimiques que vous auriez besoin de faire cela, de sorte que vous n’auriez pas à prendre autre chose. Comme si ça soulageait comme tous ces trucs de type pharmaceutique.

David: Si cela devait être distribué au public, comment empêcherions-nous quelqu’un – essentiellement comme un terroriste – de devenir un super méchant indestructible en ayant un costume comme celui-ci?

Je veux dire, je suppose que d’autres personnes avec le costume pourraient vaincre quelqu’un comme ça.

Emery: Oui, mais ce n’est pas le cas…

David: Comment empêcheriez-vous que cela ne soit utilisé à mauvais escient?

Emery: Oui. Eh bien, ça… Tu sais, c’est tout le truc. Je pense donc que la libération lente serait pour les policiers. De plus, il serait déclassé pour ne faire que ce dont ils ont besoin. Anti-balles. Cependant, Ils ne pourraient pas sauter ou courir aussi vite. Il n’y aurait pas autant de fibres à l’intérieur. Il n’aurait pas tous les nutriments et tout ça.

Il aurait probablement plus de choses pour protéger la personne – plus une combinaison de protection, mais rien d’autre pour être comme une chose de type super-héros, vous voyez. Et c’est comme ça qu’ils veulent lancer ça pour les civils. Et ensuite, faites-en un civil qui aide les gens malades ou même ceux qui ont des tâches dangereuses. . .

David: Comme un sauveteur.

Emery: Comme un maître-nageur, ou des soudeurs, ou, vous savez, des gens qui se font brûler dans des endroits dangereux.

David : Les pompiers.

Emery: Oui, les pompiers, comme on vient de le dire. Et puis, vous savez, cela se répercuterait sur les futurs costumes de tout le monde en ayant la possibilité d’en avoir un, vous savez, cela vous garderait en quelque sorte en bonne santé et vous maintiendrait fort, et, vous savez, ce genre de choses.

David: Est-ce que la production de quelque chose comme cette technologie est semblable à la façon dont nos puces de nos téléphones intelligents s’améliorent de plus en plus et, à mesure qu’elles s’améliorent, elles sont produites en série? Et maintenant, ce n’est plus cher parce que nous les fabriquons. Pensez-vous qu’en fin de compte, la production pourraient être au niveau du prix à la consommation?

Emery: Oh, absolument, mais cela ne serait pas tout, vous savez. . . elle serait limité par certaines caractéristiques. Tu sais, c’est à propos de ça. Donc, oui, vous ne seriez pas en mesure d’obtenir le X-phone 20, mais vous pouvez obtenir le X-phone 10 aujourd’hui.

David: Ha, ha, ha, ha.

Emery; Une blague commune. Mais oui, c’est comme ça que ça marche. Cependant, d’ici là, je crois que nous n’aurons plus besoin de faire cela. Je pense que ces choses pourront être distribuées à tout le monde. Je pense que nous ne le ferons peut être pas. . . car nous allons bientôt nous éloigner de ce problème de consommation – à l’avenir, je veux dire, d’ici 20 ans.

David: Je ne voulais pas laisser ça sans retour. Vous avez dit qu’il y avait un problème avec le casque. Quel est ce problème? Pourquoi le casque ne serait pas bon?

Emery: Le casque est incroyable. Le problème avec le casque, c’est la pressurisation et la communication avec le costume, puisqu’il provient d’un développeur différent.

David: Oh.

Emery: C’est juste… Le casque fonctionne parfaitement. C’est juste qu’il ne se connecte pas à la combinaison correctement, parce que la combinaison est si parfaitement sculptée au corps, que le casque ne l’est pas vraiment, OK? C’est un peu plus, disons encombrant. Petit – beaucoup plus petit qu’un casque de moto. D’accord? Et c’est là le problème, en ce moment même. Mais cela est probablement réparé maintenant. C’était dedans… l’été dernier.

Enfin, pas l’été dernier. C’était l’année précédente.

David: Alors, ai je raison de dire qu’on vous a donné l’occasion de devenir un distributeur pour cela, au fur et à mesure qu’il s’étendra au public?

Emery: Ouais, plutôt comme un connecteur, car j’aime me considérer moi-même. Je ne m’intéresse pas tant aux aspects commerciaux de ce genre de choses qu’à celui de tant d’autres choses.

Mais j’aimerais établir un lien avec cela, alors c’est une bonne façon de protéger les gens qui nous protègent en ce moment, comme les policiers, les pompiers, les ambulanciers paramédicaux et tous ces gens du monde civil, parce que ça devient un peu plus fou chaque jour, et qu’ils ont besoin d’aide. Il faut qu’ils aient un peu plus d’avance sur ces menaces asymétriques. Et, vous savez, ces choses peuvent, avec les casques aussi… Il n’y a pas moyen que quelque chose se glisse derrière toi, incognito, alors…

David: Je suis curieux de voir des choses comme le droit international et les Nations Unies, et comment ils pourraient se sentir, si une armée en particulière avait accès à cette technologie, et qu’ils auraient un tel avantage disproportionné en temps de guerre, que si la structure de commandement de ce pays était compromise, ils pourraient mettre en place une sorte de dictature mondiale.

Y a-t-il des discussions à ce sujet?

Emery: Non. C’est juste une opinion, je dirais. Ils n’en ont jamais parlé. . . Ils ne parlent jamais de ça. Le fabricant, les inventeurs et les politiciens… ou, je veux dire, pas des politiciens, mais les gens qui dirigent ces sociétés, ils ne pensent pas, vous savez, au long terme. Il s’agit plutôt de savoir qui va, vous savez, payer le plus gros de l’argent, et comment ils vont le faire, et si nous en avons réellement besoin.

Mais heureusement avec ce groupe, ils sont plus compatissants, parce qu’ils sont, vous savez, plus… à ce sujet, parce que… Je ne peux pas en dire plus, parce que je le serai… mon… tu sais, je ne peux pas en parler personnellement. Et puis, alors, alors… mais leur cœur qui est au bon endroit, et ils veulent vraiment faire le bien. Et ils n’en ont pas nécessairement besoin… pour faire la guerre.

David: C’est vrai.

Emery: Et ça ne s’est pas encore passé comme ça. Mais c’est vers là que ça pourrait aller. Je ne pense pas, tu sais. . .

Avec tous les drones qui sont sortis aujourd’hui, et tous les autres, vous savez, les choses que nous avons, et qui n’ont pas besoin d’un être humain pour faire le travail, c’est vers là où ça s’en va.

David: C’est vrai.

Emery: C’est donc plus une menace, vous savez, pour un drone de sortir d’un satellite et d’être instantanément déployé sur une zone en mode furtif, et juste, vous savez… avec la technologie simple d’aujourd’hui. C’est trop archaïque. Je l’appelle aisi, mais, tu sais…

David: Je veux dire qu’il me semble vraiment, pour résumer, qu’au moment où la Divulgation commencera à se produire, il va y avoir tellement de surprises que nous n’avions même pas anticipé, que cette technologie à elle seule est comme “l’Ascension” dans un certain sens.

Emery: Ça l’est.

David: Oui.

Emery: Cela nous donne la possibilité de voyager vers les étoiles.

David: C’est vraiment incroyable. Eh bien, Emery, je veux te remercier d’être ici. Et je veux vous remercier, vous les lecteurs d’avoir lu ce précieux témoignage. C’était la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, avec notre invité spécial, Emery Smith.

Chaque jour qui passe, l’Antarctique attire de plus en plus l’attention des sources d’informations traditionnelles et alternatives. Emery Smith insiste pour qu’au fur et à mesure que la glace fond, les secrets au pôle sud ne soient plus confinés. Ce qui est divulgué aujourd’hui, en Égypte comme en Antarctique, n’est que la pointe de l’iceberg alors que le radar pénétrant au sol découvre de grands vides. Bien qu’on nous parle des grands vides, ce qu’il y a dans ces vides est retenu. Maintenant, de nouveaux rapports de tunnels en Amérique du Sud, ainsi que des êtres étranges, comme les momies de Nazca et les humanoïdes d’Atacama, trouvés dans ces endroits viennent à la lumière. Emery Smith comble les lacunes de l’information cachée avec son point de vue d’initié sur ce qui se passe réellement sous la glace de l’Antarctique, et dans des régions comme le Pérou, le Costa-Rica et le Mexique.. Cette entrevue avec David Wilcock a été diffusée sur le Web le 6 février 2018.

David: Et merci à tous d’avoir lue ceci. C’était la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et notre invité spécial était, Emery Smith.

Divulgation Cosmique – Les tragiques conséquences à bord d’un vaisseau Maya

David Wilcock: Bienvenue à « Cosmic Disclosure ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode pour quelques mises à jour très excitantes provenant de la fine pointe de la transformation de notre système solaire.

Corey, bienvenue à l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: Pourriez-vous nous dire exactement ce qui vous est arrivé? Donnez-nous simplement un résumé général de certains des points de discussion de ce qui vous est arrivé en décembre 2017.

Corey: Voyons voir. J’ai reçu un certain nombre de breffages de l’Alliance terrienne au cours des trois derniers mois.

De plus, l’Alliance SSP est apparue beaucoup plus souvent et a montré de nouveau son visage.

David: Hum, c’est bien.

Corey: Et j’ai aussi passé du temps avec l’Anshar.

David: Pourriez-vous nous expliquer comment ce nouveau chapitre a commencé pour vous, parce qu’on aurait dit que les choses se sont calmées pendant un certain temps?

Corey: Eh bien, ils l’ont fait, mais je suppose que beaucoup d’entre eux. . . pendant une dizaine de semaines, je recevais l’information rêvée dont j’avais besoin pour me préparer à une rencontre importante avec les Avians bleus et la Super Fédération.

Et ils m’ont aussi averti que je devais me préparer à une réunion avec le. . . Je pense qu’ils les appelaient le Conseil de Saturne. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . qui allait être une introduction à deux des nouvelles espèces de Gardiens.

David: Bien sûr. Et les deux termes, “Conseil de Saturne” et “Gardiens”, sont largement utilisés dans la Loi de Un. C’est donc très intéressant.

Corey: Exact.

David: La première de ces aventures que vous avez vécues à la mi-octobre 2017. Pouvez-vous donc nous décrire ce qui s’est passé à l’époque, et comment tout cela commence-t-il?

Corey: Exact. Nous nous préparions à déménager, et ma femme était très occupée à emballer les caisses et les boîtes. Et il était environ trois heures du matin, j’étais assis dans mon salon avec des boîtes et des caisses partout.

Soudain, il y a eu un éclair. Et maintenant, je suis sur le vaisseau maya.

Mais je me suis retrouvé dans une situation très pénible sur le vaisseau maya.

Normalement, quand j’y vais, c’est très serein. Je suis guidé dans une salle où, vous savez, on m’examine, et ils travaillent sur moi pour cette question de démence temporelle sur laquelle ils travaillent.

Mais cette fois c’était un environnement très effréné. C’était étrangement silencieux. Mais tout de suite, Gonzales m’ a attrapé par le coude et a commencé à me tirer vers une porte ouverte – l’une des portes à double largeur – qui entrait dans la salle d’examen.

Alors, il m’attrape par le coude et me tire, et il me dit: “On n’ a pas le temps de m’expliquer. J’ai juste besoin que tu y ailles et que tu te laisses voir.”

Et j’avais une main sur la cloison, et mes pieds plantés, et il me tire, et je demande: »Qu’est-ce qui se passe? Que se passe-t-il? »

Et lui aussi. . . Je pense qu’il est sur le point de m’expliquer quand il me dit: “Tu as juste besoin qu’on te voie.” Et il m’ a poussé à travers la porte.

Pendant que je me faisais tirer vers la porte, j’ai vu les Mayas entrer et ils avaient ces choses bizarres dans leurs mains qui ressemblaient à ça. . . un peu comme une tête de hache – comme une tête de hache à deux lames.

Mais, je veux dire, ce n’était pas pointu. C’était juste sa forme.

Et ils les tenaient dans leurs mains comme ceci [Corey a chaque main sur chaque bord et tenant la tête de hache devant lui avec la surface plate face à l’ennemi], un peu comme un bouclier et une arme, et ils la tenaient et marchaient, un peu courbés.

David: Hum!

Corey: Il était donc évident qu’il se passait quelque chose de différent.

David: Eh bien, c’est un peu étrange parce que vous décrivez typiquement l’ambiance là-bas comme étant très vibrante, cicatrisante et paisible.

Corey: Oui, c’est normalement très serein. Et cette fois, je veux dire, comme je l’ai dit, il y avait une énergie très frénétique.

Une fois que j’ai été poussé à travers la porte, j’ai vu pourquoi. J’ai regardé, et de façon périphérique, j’ai vu des Mayas allongés sur le sol avec ces instruments à tête de hache, des armes, qui flottaient.

David: Hum.

Corey: Et ils étaient évidemment morts. Leurs corps étaient tordus et visiblement morts.

Mais ce qui a attiré mon attention, c’était de l’autre côté de la pièce: cet être qui se trouvait dans un champ à effet de mirage qui ressemblait à une bulle. Et il flottait au-dessus du sol.

Et c’était un Reptilien, mais il avait des caractéristiques très humaines, je veux dire, des lèvres d’apparence humaine, les pommettes.

David: Hum!

Corey: On aurait dit que la peau de serpent s’étendait sur un type humain. Il avait un crâne légèrement allongé.

Ses yeux étaient jaunes et ses pupilles étaient noires.

Comme avec le Reptilien royal blanc, celui qui m’a saisi psychiquement. . .

. . . sa pupille faisait ceci [Corey déplace son pouce et son index ensemble et séparément] – en s’ouvrant et se fermant à un rythme.

Et il portait. . . Il n’ y avait pas de chaussures, mais il avait presque noir avec une seule pièce d’aspect métallique qui ressemble presque à un pantalon de yoga qui s’accroche à vous.

7_body_view_of_reptilian_590d1f6bfec6fe9632e1a3c173a8de05_1600x0

David: Hum.

Corey: Il portait ça. Et puis il avait une cape – une cape assez complexe. Il flottait au-dessus du sol, et ses yeux s’ouvraient et se rétrécissaient… Et  les  Mayas  étaient  engagés  avec  lui.

Alors, je pensais que j’allais entrer en contact avec lui.

Puis, ce qui s’est passé, c’est qu’il a tourné la tête pour me regarder, et ses yeux ont fait: “Vwoom!”, jaune, solide. Et il a commencé à m’appeler par le nom “Hanush” qu’ils m’ont donné. Et juste au moment où il était sur le point de m’adresser la parole, j’entendis un “claquement” retentissant, et il tomba par terre.

David: Hum! Cela impliquerait donc qu’il a été distrait par le fait que vous étiez suffisamment présent, pour qu’ils aient cette petite fenêtre étroite pour l’attraper.

Corey: Oui. Je croyais qu’on me faisait venir pour négocier ou communiquer, mais on m’amenait pour le distraire.

David: C’est donc un point très intéressant. Quand ce Reptilien t’appelle par ce nom, tu dis “Hanush”, et que ça sonne pour moi, comme “Chanokh”. Quand je dis ça, tu trouves cela normal? L’avez-vous entendu prononcer ainsi?

Corey: Oui, oui. Ils prononcent le tout un peu différemment. C’est un nom qu’ils m’ont donné dès le début, mais quand ils m’appellent par ce nom, je ne sens pas cette énorme connexion énergétique ou de connexion à l’égo.

David: C’est vrai.

Corey: Mais dès le début, on m’appelait Raw-Hanush, ou Chanokh.

David: Chanokh.

Corey: Ouais, – Eir.

David: Donc, la raison pour laquelle je dis cela, si précisément, est que c’est en fait un mot hébreu que la plupart des gens identifieraient comme “Hénok”. Et vous m’avez vu présenté le Livre d’Hénoch, et la chose vraiment intéressante à ce sujet est: Il est aussi vieux que le livre de la Genèse. C’est très intéressant, parce qu’il parle des géants sur Terre, qui sont des cannibales, et que le Grand Déluge a été créé pour nettoyer la Terre, de tout le mal qu’ils faisaient aux humains. Chanokh, dans ce livre, était la personne que ces êtres maléfiques, appelaient “Les Observateurs”, ils avaient l’habitude de communiquer avec les gentils, qu’on appelait les “Elohim”.

[Note SM : Ceci est une référence aux informations transmises dans le livre : “Le Livre de la connaissance, les clés d’Énoch” disponible ici : http://stopmensonges.com/stopmensonges-boutique-livres-sur-la-spiritualite-leveil/]

Donc, quand on a étudié l’étymologie de Chanokh, ça veut dire “messager”.

Corey: Oui.

David: Comment ça te frappe? On dirait qu’il n’y a pas d’accident, s’ils t’ont donné ce nom.

Corey: Non. Mais d’après ce que j’ai appris, ce n’est pas le cas. . . C’est un titre. Ce n’est pas un nom. Je ne dis pas que j’étais Enoch, et je suis de retour, tu sais.

David: C’est vrai.

Corey: Loin de là. Chaque fois que j’ai parlé aux Blue Avians de la réincarnation, ils disent toujours: “Nous sommes un, ou nous ne sommes pas tous un”.

David: C’est vrai.

Corey: [C’est] l’un des deux. Donc non, c’est plus un titre.

David: Quel était le lien entre cet être Reptilien, et ce titre de “Hanush” ou “Chanokh”?

Corey: Eh bien, il m’a reconnu comme cette position, et soit il a été pris au dépourvu, soit il a respecté la situation au point de penser qu’il allait probablement y avoir un dialogue, au point qu’il a désengagé une bataille et qu’il a tourné son attention vers moi, alors que cela pouvait de toute évidence être mortel.

David: Quelle était donc l’idée de savoir comment il est arrivé là? Et que se passait-il avec cette histoire? Vous avez d’autres informations?

Corey: Oui, mais un peu. . . Je vais vous le dire tout de suite, parce que certaines des informations que j’ai reçues plus tard, parce que les choses se sont passées si rapidement, même après cela.

David: Hum.

Corey: Ce qui s’était passé, c’est que les Mayas avaient ramassé ce prisonnier politique quelque part dans le sud de l’Afrique. Ils avaient fait une opération et l’avaient enlevé. Mais d’après ce qu’on me dit, ils ont surestimé leurs capacités, et sous-estimé celles de cet être. Ils pensaient qu’ils allaient pouvoir s’en emparer en un clin d’œil, puis le mettre immédiatement en stase, et cela n’ a pas fonctionné comme ça.

David: Maintenant, l’Afrique, c’est-à-dire une base souterraine?

Corey: Une ville souterraine, me dit-on.

David: Hum. Vous savez pourquoi c’était un hybride humain-draco?

Corey: Non, mais comme je l’ai dit, je n’avais jamais vu ce type avant. C’était évidemment très important.

David: C’est vrai.

Corey: Tu sais, ça ressemblait à un prince ou quelque chose comme ça.

David: Est-ce que c’était une hauteur plus conventionnelle par rapport à nous, que le Royal Draco que vous avez vu?

Corey: Oui. Il mesurait environ 1m70, 1m80.

David: D’accord.

Corey: Et la structure osseuse était très humaine.

David: Que s’est-il passé ensuite? Vous avez dit qu’il avançait très vite.

Corey: Oui. Apparemment, ils faisaient une sorte de transfert de prisonnier qui a mal tourné. Et on m’a amené au milieu de tout ça. Et Gonzales disait: “Attends. Ce n’est pas encore fini. Laisse-les voir tout ce que tu as vu.” Et je ne sais pas encore qui sont ces “ils”. Gonzales fait de son mieux pour expliquer ce qui se passe, mais on n’a pas le temps.

En gros, il m’en a parlé: “Nous faisions un transfert de prisonniers. Il était très important que nous livrions cet être vivant là où nous allions. “Nous avons besoin que tu ouvres ton esprit et qu’ils voient tout.” Et avant que je ne puisse protester, et posez d’autres questions – un autre flash!

Il regardait l’un des Mayas en particulier. La pièce en était remplie.

Il regardait l’une d’entre elles, qui se trouvait sur une de ces consoles sur laquelle flottaient les symboles clignotants.

Et on a fini dans la caverne.

Et l’être qui a été tué était au moins à 20 ou 30 pieds de moi – son corps. Quand nous sommes apparus dans la caverne, il était à mes pieds. Et sa cape était étalée, en quelque sorte, et elle a basculé sur sa tête.

David: Tu vois ce corps devant toi, mais son visage était il couvert ?

Corey: Non. Eh bien, c’est juste un peu comme ça qu’il se couchait – au hasard. Il était étendu un peu sur le dos contre un rocher qu’il a apparu sur le dessus, un peu de cette façon avec ses bras ensemble, et la cape était dehors de l’autre côté. . . et ensuite un peu trop. C’était juste un peu dû au hasard comme il était.

David: D’accord.

Corey: La cape était blanche, verte, marron et bleue – les couleurs. La queue d’un serpent blanc se trouvait sur une épaule, et elle descendait à l’arrière de la cape et montait et descendait à plusieurs reprises, environ quatre ou cinq fois. Et puis la tête s’est levée au-dessus de cette épaule [Mouvements de Corey à l’épaule droite] et était comme ceci
avec la queue. (Corey a sa main droite, représentant la tête du serpent, sur sa poitrine pointant vers sa main gauche, représentant la queue du serpent, qui est sur le côté gauche de la poitrine de Corey pointant vers la ” tête “).

Et la cape était bleue et ressemblait à de l’eau, comme un fond d’eau, et le serpent blanc ondulait de haut en bas.

Puis j’ai vu des tiges brunes sortir du serpent, comme si le serpent était une sorte de plante. Et puis il y avait ces

feuilles vertes très brillantes, énormes, ressemblant à des fougères.

David: Étiez-vous seul dans cette grotte? Qui d’autre était là?

Corey: Non, il y avait une poignée de Mayas, puis Gonzales et moi.

David: D’accord.

Corey: Nous levons les yeux et il y a comme deux plateaux – la paroi de la caverne et deux plateaux. Et environ cette grande [Corey a un pouce et un index écarté d’environ trois pouces], ou ces figures sont sorties.

D’un côté, je voyais qu’ils étaient nordiques. Et il y avait aussi ce qui ressemblait aux Ebens, un peu, une sorte de peau orangée et une tête en forme de poire.

David: Juste pour être clair, quand vous dites “à propos de cette grande”, c’est exactement ce à quoi ça ressemblait de votre point de vue.

Corey: Perspective. D’accord.

David: D’accord.

Corey: D’accord, perspective. Vous savez, ils mesuraient à peu près [semble avoir une taille d’environ 3 po]”. . .

David: Bien sûr.

Corey:. . . à peu près comme ça.

Et de l’autre côté, ces êtres bizarres à l’air reptilien sont sortis, mais je ne voyais pas les détails. Je voyais qu’il y en avait deux types différents. Et de part et d’autre, ils ont continué à faire marche arrière comme s’ils regardaient en arrière, comme chercher une approbation ou un rapport ou quelque chose du genre. Puis aussitôt, ils ont tous, en chœur, commencé à communiquer ou à se connecter avec mon esprit. C’était comme un refrain. . . C’était intéressant. . . C’était un peu différent de ce que j’ai connu auparavant. Et puis, ils ont rejoué la scène à partir du moment où je suis apparu sur le navire maya encore et encore dans ma tête, comme beaucoup de fois. Et puis ils se sont désengagés. Et quand ils se sont désengagés, j’ai jeté un coup d’œil et j’ai vu Gonzales et quelques autres Mayas qui vivaient le même processus.

David: Donc ils rejouent la scène. Tu as senti une sensation de fièvre émotionnelle? Qu’en pensaient-ils? Étaient-ils heureux? Étaient-ils tristes?

Corey: Eh bien, les Mayas étaient contrariés parce que nous étions censés livrer cet être vivant.

Les autres êtres ne m’ont pas impressionné.

David: Alors, y avait-il d’autres informations qu’ils vous ont transmises en plus de simplement de rejouer la scène?

Vous en avez entendu parler?

Corey: Non.

David: D’accord.

Corey: Ils étaient juste là, en train de m’utiliser comme clé USB.

David: Hum. Je passais en revue ce que tu avais dans la tête.

Corey: Oui.

David: Est-ce qu’il y avait quelque chose d’inhabituel dans la façon dont ils vous accédaient par télépathie qui était différent de ce que vous avez vécu auparavant?

Corey: Oui, c’était tous en même temps. C’était comme un refrain.

Et puis, certains voulaient le revoir et d’autres voulaient voir différentes parties. C’était donc disloqué par la façon dont il jouait dans ma tête. Ce n’était pas toujours linéaire. Il sautait partout.

David: Donc, après qu’ils se soient mis en rapport avec vous, que se passe-t-il ensuite?

Corey: Je suis renvoyé chez moi dans le même flash.

David: Vraiment?

Corey: Pas d’explication.

David: Aucune information.

Corey: Rien. J’ai rencontré Gonzales à quelques reprises depuis, mais je n’ai pas eu l’occasion d’entrer dans les détails.

Vous savez, c’était évidemment très important. Il serait intéressant de savoir s’il y a des infos sur cet être disparu de cette ville en Afrique.

David: De façon générale, il me semble que ce type de prisonnier politique n’aurait pas été capturé, s’il n’y avait pas déjà eu quelques grandes victoires pour l’Alliance SSP. Vous pourriez donc essayer de spéculer à nouveau. . . Diriez-vous qu’il s’agit d’une sorte de développement très long dans cette guerre – comme une sorte de conclusion finale de la fin du jeu – de type développement?

Corey: Oui, c’est certain. . . et beaucoup de mes rencontres ont diminué, parce que nous sommes en phase opérationnelle.

David: C’est vrai.

Corey: L’Alliance Terrestre travaille sur le plan opérationnel, pour mettre fin à cette Cabale / Deep State.

Maintenant, à tous les niveaux, il se passe la même chose. Nous avons, vous savez, l’Alliance du SSP voit une occasion de revenir maintenant. Beaucoup de personnes clés ont été tuées ou ont disparu de leur organisation.

David: C’est vrai.

Corey: Et ils ont fait quelques ajouts intéressants, dont nous parlerons plus tard.

David: Vous avez déjà mentionné qu’il y a un délai optimal pour obtenir une divulgation complète.

Il est très intéressant pour moi de noter le parallèle entre ce Reptilien apparemment très haut gradé, qui est appréhendé par l’Alliance SSP, et les exposés que nous avons eu sur Terre, au sujet de l’arrestation d’un nombre croissant de Cabaliens de haut niveau sur Terre.

D’après ce que vous avez entendu de la part de l’Alliance SSP, et nous pouvons en tenir compte jusqu’à aujourd’hui, pensez-vous que nous pourrons obtenir une divulgation complète, et ne pas être bloqués dans une divulgation partielle après 50 à 100 ans?

Corey: C’est le but de l’Alliance SSP. Et ils ont quelques astuces dans leur manche, et que je ne vais pas entrer dans le vif du sujet, mais s’ils vont se retirer si on pousse un récit de divulgation partielle.

David: Hum.

Corey: Mais pour la plupart, l’Alliance Terrestre et le Programme Spatial Secret du Complexe Militaire-Industriel (MIC SSP), ils sont d’accord pour dire que le public ne peut pas absorber tous ces renseignements en même temps. Ils pensent qu’il faut prolonger cela de 20 à 50 ans.

David: D’après votre expérience de notre contact avec des millions de personnes, pensez-vous que c’est vrai?

Corey: Non. Je veux dire, ça va évidemment être une période difficile. On en a déjà parlé. Tu sais, ce ne sera pas un moment de kumbaya où tout le monde se tient la main et chante. Ce sera plus une période de rage et de karma qu’autre chose.

David: Pensez-vous qu’un calendrier de divulgation complète, inclurait les personnes qui découvrent que bon nombre d’entre nous ici ont une génétique extraterrestre, ou des groupes d’appartenance, et que nous sommes enlevés par nos groupes d’appartenance, et que nous sommes ensuite enlevés de nouveau par le SSP?

Cela ferait-il partie de la divulgation complète si cela devait se produire?

Corey: Cela fera absolument partie de la divulgation complète. Et beaucoup d’entre eux, je suppose, nos cousins cosmiques des 52 étoiles locales de la grappe stellaire locale, ne vont pas laisser une Divulgation Partielle se produire.

Un grand nombre de ces groupes se sont fait dire qu’ils doivent divulguer les ET, ou les ET vont le faire eux-mêmes. Et beaucoup d’entre eux sont les gens ET qui attendent de venir nous aider.

David: Pouvons-nous passer à l’événement suivant qui vous arrive et qui a une certaine signification?

Qu’avez-vous ressenti à l’idée d’être utilisé pour tuer cet être?

Corey: Eh bien, c’est arrivé si vite que je ne savais pas vraiment ce qui se passait, jusqu’ à ce que le déclic se produise.

C’était un cliché très audible.

David: Était-ce le cou qui s’est cassé, ou…?

Corey: Oui.

David: D’accord.

Corey: Oui, sa tête était tournée et tordue.

David: Vraiment?

Corey: Mais, je veux dire, je pensais que j’étais sur le point de m’interfacer avec cet être. Je n’attendais pas ça avec impatience, parce que j’avais des flash back de ma dernière rencontre avec le Draco Royal blanc.

David: Absolument.

Corey: Je n’étais pas très heureux d’avoir été utilisé. Je me suis sentie manipulée. Mais en même temps, j’ai été capable de justifier en quelque sorte, pourquoi je l’ai été, avec ce qui s’est passé par la suite.

David: Donc soyons juste clairs sur quelque point ici, et s’il vous plaît, ne le prenez pas mal, mais vous n’avez pas de superpuissances. Je n’ai pas de superpouvoirs. Nous ne sommes que des gens normaux qui se sont retrouvés dans ces positions étranges. Pourquoi pensez-vous qu’ils prendraient un type ordinaire comme vous, et le jetteraient dans ce genre de rôle, où il serait l’intermédiaire entre les méchants et les gentils?

Corey: La plupart du temps, ce n’est pas être un intermédiaire. La plupart du temps, il s’agit simplement d’être témoin. S’ils m’ont fait témoigner quelque chose au nom de notre conscience collective, cela entre dans ma conscience, et puis s’infiltre dans la conscience de tous les autres.

C’est  donc  une  sorte  de  Loi  Cosmique  avec laquelle ils ont à faire, quand ils travaillent avec des groupes.

David: Donc cet être reptilien, ils essayaient de le garder en vie. Et s’ils l’avaient gardé en vie, quelle aurait été la fin du jeu?

Corey: Tout d’abord, vous pouvez toujours recueillir des renseignements, vous savez, des interrogatoires. Mais la raison pour laquelle ils le voulaient vivant, est que les êtres à ce niveau sont tellement avancés, que si vous les tuez, ils se réincarneront simplement avec la pleine connaissance de qui ils sont, et ce qu’ils seront dans une autre forme de vie.

David: Hum!

Corey: C’est un petit truc. Ils ancrent la conscience au corps en les plaçant dans un sommeil cryogénique, ou stase.

David: Bizarre.

Corey: Et c’est un autre genre de Loi Cosmique bizarre, que je ne comprends pas tout à fait. Mais ce qui est intéressant, c’est que dans notre système solaire, il y a un certain nombre de prisons, certaines très anciennes, dont l’une est un astéroïde qui a été évidé, et c’est plein de cryo-prisonniers.

David: Dans la Loi de l’Un, ils parlent toujours de la Première Distorsion de la Loi de l’Un – Première Distorsion, Première Distorsion (Libre Arbitre). Et ils n’arrêtent pas d’en parler. Et ils disent que c’est la loi principale sur laquelle l’univers est. Alors, comment pensez-vous que ce concept de la Première Distorsion, comment ils essaient toujours de protéger la Première Distorsion, pourrait-il se rapporter au fait que l’Alliance SSP a dû parler aux Gardiens à travers vous, et au fait que les êtres négatifs doivent aussi parler aux Gardiens à travers vous?

Comment pensez-vous que cela préserve le Libre Arbitre? Pourquoi doivent-ils le faire de cette façon?

Corey: Eh bien, je veux dire, ils font tout d’une manière bizarre – je veux dire, même la façon dont ils m’ont approché.

Au début, ils devaient m’approcher en rêve. Et puis, en gros, négocier avec mon moi supérieur pour savoir si j’allais avoir des rencontres physiques ou ce que je devais faire pour m’y préparer.

C’est donc un chemin. C’est toujours un chemin.

David: Je trouve très intéressant, Corey, que l’Alliance du SSP capture maintenant des prisonniers de très haut niveau, peut-être pour la première fois. Et il semble que l’Alliance ici sur Terre, capture aussi pour la première fois des prisonniers de haut niveau, tel les gens de la Cabale.

Pourriez-vous nous donner une idée de ce que sont ces développements sur Terre, et nous dire où cela nous mène à court terme, ou plutôt un court terme raisonnable?

Corey: Eh bien, les développements sur Terre vont devoir rattraper ceux qui se sont produits récemment dans les cieux, je suppose, comme vous diriez. Et, vous savez, nous aborderons en détail le fait que les humains vont avoir l’occasion de se gouverner, de ne pas avoir à faire face aux races exotiques qui arrivent et qui bricole notre génétique.

Il y a un nouvel âge d’or que l’on va nous présenter, et la façon dont nous abordons l’entrée dans cet âge d’or, va nous permettre de voir dans quelle réalité temporelle nous allons nous retrouver. Mais NOUS, on aura le contrôle.

Nous ne serons pas gérés. On va s’autogérer.

David: Donc, une fois que nous nous seront libérés des règles Draco, comment cela affectera-t-il la façon fondamentale dont notre société fonctionne – disons l’éducation, le gouvernement, la médecine, la philosophie, la religion – des choses comme ceci?

Corey: Eh bien, ce que nous voyons sur Terre, c’est le début de leur élimination de ce système de contrôle, et surtout de contrôle mental. Quand, comme je l’ai dit, les événements terrestres rattraperont ce qui se passe dans le cosmos, alors nous aurons une ère d’information ouverte.

Nous allons recevoir les bons modèles physiques, les bons modèles mathématiques. Nous allons en apprendre beaucoup plus sur notre cosmos, et nous allons devenir une partie de ce voisinage cosmique en tant que civilisation interstellaire. Ce sera une période très excitante pour nous tous.

David: Eh bien, c’est un message très positif. Et je tiens à vous remercier encore une fois pour votre bravoure, en vous avançant et en nous transmettant ce message. Et je veux vous remercier de m’avoir observé.

C’était la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, qui vous apporte les dernières mises à jour avec Corey Goode.

Crédits d’Art Design: Arthur Herring Art – Retrouvez-le sur Facebook

@Facebook. com/vashta. art

www.vashta.com

Daniel Gish – gishdesigns. wix. com/hom

Les dangers d’être un Divulgateur du Programme Spatial Secret -Emery Smith

David : Emery, merci d’être ici. J’apprécie vraiment.

Emery Smith: De rien, Dave. Merci de m’avoir invité.

David: Une des choses dont nous avons beaucoup parlé sur la divulgation cosmique est cette idée d’un programme spatial secret. Nous n’avons pas encore vraiment abordé cette question. Maintenant que vous avez confirmé  l’existence d’un vaisseau provenant d’ingénierie inversé, on pourrait conclure, ou on pourrait penser à conclure, que si nous avons des engins qui sont essentiellement des véhicules spatiaux qui viennent d’autres systèmes solaires, ou peut-être même d’autres galaxies, et que nous pouvons les construire, nous pourrions alors quitter la Terre et nous installer ailleurs.

Avez-vous eu des séances d’information ou des connaissances directes sur cet aspect de ce qui pourrait se passer?

Emery: Eh bien, il y a des lois, et il y a une sorte de fédération, d’après ce que j’ai appris. Et ce n’est pas un “tu peux partir”. . .” Tout comme on ne peut pas aller d’ici en Europe sans passeport et sans armes. Ceci s’applique donc aussi aux voyages intergalactiques.

Donc, oui, nous avons la capacité de “ramener l’ET à la maison”.

David: Comme a dit Ben Rich.

Emery: Comme Ben Rich l’a dit. Mais la capacité de le faire est une autre histoire jusqu’ à ce que nous commencions à nous comporter un peu plus convenablement ici sur la planète Terre et à faire évoluer notre conscience et à cesser de nous entretuer, ce qu’ils comprennent tous – les extraterrestres – parce qu’ils étaient ici, à un moment donné, eux-mêmes.

Donc, pour revenir à votre question, oui, nous avons ces embarcations. Oui, ils sont anti-gravité et ils peuvent voyager dans l’espace, mais ils ne sont pas encore interdimensionnels, à ma connaissance…

David: D’accord.

Emery:. . . donc, je n’ai pas été briefé à ce sujet. Je connais des gens qui disent qu’ils ont cela, mais je ne suis pas au courant – du vaisseau. Ils utilisent donc, que des unités de propulsion spéciales et d’autres moyens pour créer une force gravitationnelle pour ces dispositifs. Bon nombre des appareils militaires que nous avons, comme les avions et les hélicoptères, sont déjà installés dans ces avions de chasse spéciaux.

Alors le meilleur moyen de cacher quelque chose, c’est de ne pas le changer. . . car peu importe sa forme. Mais ça pourrait être un vrai vaisseau spatial.

David: Une des choses que Pete Peterson a partagé avec moi, c’est qu’il y a beaucoup de nouveaux vaisseaux que nous avons vus dans divers films, comme “Avatar”, comme “Edge of Tomorrow”, dans lequel ils ont des fans de turbo, qui bougent parfois. Et il a dit que nos navires de la Marine ont tous été chargés secrètement à ce moment-là, et que finalement, une fois qu’ils auront déployé l’anti-gravité, les réacteurs ou les hélices seront remplacés par des moteurs d’antigravité.

Je suis curieux de savoir si vous avez entendu quelque chose comme ça.

Emery: Non, je ne l’ai pas été. J’ai vu différents types de schémas pour les nouveaux navires et embarcations et pour la Marine et l’Armée de l’air, et ainsi de suite, qui montrent davantage une situation de type anti-gravité, mais qui ne manipulent pas les forces actuelles, parce que je crois qu’elles sont déjà prêtes à partir. Ils sont juste assis quelque part. Et ils l’ont déjà.

C’est juste que je ne sais pas où c’est, ni qui l’a fait.

David: D’accord. Un autre aspect. . . ce qui est vraiment dommage que nous n’ayons pas pu vous filmer avec William Tompkins – il est maintenant décédé – mais vous m’avez dit que vous aviez des amis d’initiés qui ont l’âge de Tompkins, ou peut-être un peu plus jeunes, qui pourraient être prêts finir par se manifester.

Pensez-vous donc qu’avec votre participation à notre programme Divulgation Cosmique, cela aidera peut-être à établir une tendance où d’autres pourront maintenant se manifester?

Emery: Absolument. Je veux dire, c’est pourquoi l’une des principales raisons pour lesquelles nous sommes sortis était d’aider les autres et de les inspirer à venir parler et à se sentir libres de parler de certaines des choses qu’ils ont faites avec les projets, de l’énergie aux extraterrestres, en passant par la médecine et tous ces appareils fantastiques et étonnants.

Je pense qu’en étant ici, j’espère les inspirer, une fois qu’ils auront vu cela, à se manifester publiquement. Et je vais personnellement leur demander de venir s’il vous plaît, ou au moins de les inviter à venir s’amuser, ou même à avoir une réunion privée avec vous et d’autres personnes, s’ils ne veulent pas montrer leur vrai visage.

David: Eh bien, et comme vous l’avez vu, une fois. . . parce que j’ai interviewé tant d’initiés, une fois qu’on a commencé à parler, toutes ces choses surgissent.

Emery: D’accord.

David: Et j’ai peut-être entendu quelque chose, il y a 15 ans, que je me souviendrai quand quelqu’un d’autre me disait la même chose, ou quelque chose de très similaire.

Emery: Exact. D’accord. Et c’est ce qui est si intéressant, c’est de savoir que vous avez travaillé sur un projet pendant si longtemps, et que vous n’aviez aucune idée que cette personne travaillait aussi sur un projet similaire à l’autre bout du monde.

David: C’est vrai.

Emery: Et vous pouvez en fait échanger des informations, enfin, librement, sans avoir peur de le faire. Et comme certaines des choses que je t’ai expliquées, tu en connaissais déjà quelques-unes.

David: C’est vrai.

Emery: Et tu savais que je l’avais fait. . . mais on n’en a jamais parlé.

David: C’est vrai.

Emery: Donc, pour moi, c’est même une grande confirmation, de savoir qu’il y en a d’autres qui vous ont parlé de ces technologies, et de ces lieux étonnants, surtout les endroits qui m’époustouflent.

David: Comme le fait que l’Équateur et l’Antarctique ont des choses très similaires.

Emery: Oui.

David: Oui, et je n’ai jamais dit ça à personne. . .

Emery: Wow!

David:. . . et c’est arrivé devant la caméra.

J’aimerais savoir si vous, par le biais de séances d’information, ou par l’entremise de certains des initiés que vous connaissez personnellement, à l’exclusion des gens que nous avons interviewés sur Cosmic Disclosure, savez-vous s’il y a des avant-postes sur la Lune ou sur Mars que nous utilisons avec ces vaisseaux rétro-ingéniées que nous avons?

Emery: Tu sais, Dave, j’ai vu et entendu beaucoup de choses, mais je n’ai pas d’expérience directe pour dire que j’étais vraiment à cet endroit.

David: D’accord.

Emery: J’y ai peut-être été, mais je ne le savais pas. Mais oui, je suis d’accord qu’il y a quelque chose qui se passe là-bas, et qu’il y a une sorte de base là-bas, bien sûr, parce que cela remonte aux autres choses avec lesquelles je travaillais, avec les portails et d’autres choses dont nous avons discuté. Parce que vous ne savez jamais où vous pourriez être, mais j’ai entendu beaucoup de ces histoires que vous avez entendu. Mais je n’ai jamais assisté à une séance d’information qui disait précisément: “Nous avons une base ici ou là.”

Je viens de lire beaucoup de documents classifiés venant d’autres personnes comme moi, qui ont été impliquées dans cette affaire, alors c’était de l’information de seconde main.

David: Si vous avez entendu des informations d’occasion, j’espère que nous pouvons être un peu plus précis, parce que plus d’un initié – je pense que cinq initiés différents – m’ont dit – et cela inclurait Corey Goode comme l’un d’entre eux, et il y en avait d’autres, bien avant que je ne commence à lui parler de ce genre de choses – en disant qu’en fait, la majorité des planètes solides et des lunes solides de notre système solaire, ont au moins à un certain degré… . .

Emery: Oui.

David:. . . que nous pouvons utiliser.

Emery: Oui.

David: Alors, tu as entendu ça?

Emery: Oui.

David: D’accord. Pourriez-vous être un peu plus précis?

Emery: Eh bien, quand vous dites “avant-poste”, cela signifie un endroit où se rendre et vers où aller. Et ce n’est généralement pas à la surface de cette planète, vous savez.

David: D’accord.

Emery: C’est à l’intérieur de la planète, et ils utilisent une sorte de technologie de portail et de vaisseau pour aller et venir de ces endroits, alors que c’est sans danger.

David: Donc, certaines rumeurs que vous avez entendues, comme par exemple, parlons de Mars. Avez-vous entendu parler de rumeurs selon lesquelles il y aurait, peut-être, dans certains cas, de très grandes bases qui pourraient même avoir 200 000 personnes travaillant sur Mars?

Emery: Oui, j’ai entendu cela.

David: D’accord.

Emery: Oui, j’en ai entendu parler. Et c’est un peu connu. C’est une blague dans la clandestinité.

David: Qu’est-ce qui serait drôle?

Emery: Eh bien, tu ne l’as jamais fait. . . Comme nous en avons parlé plus tôt, quand on est sur une bande transporteuse qui va quelque part, qui passe par des systèmes énergétiques, et que l’on finit sous terre quelque part, et que l’on se sent différent, comme si même l’atmosphère était différente, qu’est-ce qui ne veut pas dire qu’ils utilisent déjà ces choses, et que les gens ne savent pas qu’ils travaillent sur Mars?

David: Eh bien, c’est de ça qu’on a commencé à parler. . .

Emery: D’accord.

David:. . . après que nous ayons décrit votre voyage à travers Sandia, dans cette base où vous avez fait l’autopsie. J’ai commencé à me gratter la tête après cette interview, parce que tu ne me l’avais pas dit avant.

Emery: Uh-huh.

David: Mais d’autres avaient décrit exactement la même salle, comme étant un portail, et quand on commence au début, on est à un endroit, et à la fin, on est dans un autre. Et puis je me demande, pourquoi perdraient-ils 10 ou 15 minutes de votre service, pour vous faire asseoir dans une nacelle?

Emery: D’accord. Ouais…

David: Parce qu’ils ont des navettes rapides, non?

Emery: Oh, mon Dieu, oui. Il y a les tubes à MagLev, les trains et des trucs comme ça.

David: C’est vrai.

Emery: Mais c’est un peu différent. C’est comme ce dont on a parlé. Oui, je ne sais pas, mais tu m’as ouvert à beaucoup d’autres questions maintenant que tu as dit ça. . .

David: C’est vrai.

Emery:. . . parce que beaucoup d’autres personnes ont aussi dit – qu’ils ont travaillé sur ces projets – qu’elles se sentaient différentes de là où elles PENSENT qu’elles étaient. Et maintenant, c’est un peu plus logique. Je n’ y ai jamais pensé, parce que j’étais si jeune à l’époque, et que je n’étais pas aussi éduqué que maintenant, sur tout ce qu’ils avaient à l’époque.

David: Eh bien, une partie de ce qui me vient à l’esprit, c’est que si vous êtes potentiellement, comme vous l’avez dit dans des épisodes précédents, en train d’autopsier plusieurs corps en une seule journée, et qu’ils sont tous différents. Et nous allons en apprendre beaucoup plus à ce sujet, et sur la façon dont ils sont différents, et à quoi ils ressemblent, dans les prochains épisodes, parce que vous êtes l’un de ces initiés, qui ont un témoignage très complexe, et qui ne sera pas fait dans un ou deux épisodes d’une demi-heure du tout.

Donc, si nous examinons tous ces corps – vous aviez vous-même dit 3 000 – combien d’autres pièces pensez-vous qu’il y avait dans cette base de Sandia, où d’autres gars comme vous faisaient la même chose que vous? Pourriez-vous spéculer?

Emery: Il faudrait que ce soit, si je regarde les niveaux, cinq, sept et huit pour ce genre de choses.

David: D’accord.

Emery: Et chacun d’entre eux avait plus de 300 de ces salles d’opération.

David: Wow!

Emery: Oui.

David: Donc vous regardez plus de 1000 salles d’opération rien que dans cette seule base?

Emery: Je crois que oui.

David: Wow! Et donc cela impliquerait que si vous. . . Et pendant combien d’années avez-vous vu 3000 corps sur le terrain?

Emery: Oh, mon Dieu, c’était d’août 1992 à juin 1995, donc probablement trois ans.

David: Essentiellement trois ans.

Emery: Trois ans, oui.

David: C’est donc 1 000 cadavres par an.

Emery: Eh bien, ce sont des échantillons de tissus, pas tous des corps, tu te souviens?

David: D’accord. Mais si nous nous en tenons à ce seul chiffre pendant une minute, nous pourrions alors dire, que ce chiffre serait pour une seule base, ce qui n’est évidemment pas le cas. . .

Emery: D’accord.

David:. . . qu’ils pourraient traiter plus d’un quart de million d’espèces extraterrestres différentes en autopsie par an.

Emery: Eh bien, si vous avez fait les calculs, et que vous comptiez chaque échantillon comme une espèce, oui. Mais il pourrait s’agir de plusieurs échantillons d’une seule espèce, pour une aile entière de 50 pièces.

David: C’est vrai. Ça pourrait être un tas de types comme vous qui le font.

Emery: Mais oui, si c’était par espèce, il y en aurait autant.

David: Donc pour extrapoler, si la NASA dit maintenant que nous avons 40 milliards de planètes aquatiques semblables à la Terre, rien que dans notre Voie lactée. . . et ils ont glissé ça sous le radar. Je veux dire, la plupart des gens ne s’en sont même pas rendu compte.

Et d’autres initiés nous ont dit que cela faisait partie d’un traité avec les ET bienveillants, forçant nos gars à commencer à fuir des choses comme ça, pour faciliter la divulgation. Mais s’il y a 40 milliards de Terres dans notre seule galaxie, et que la vie semble être très abondante, et la vie intelligente semble être inscrite dans le contexte de la mécanique quantique elle-même. . .

Emery: Partout.

David:. . . alors même un quart de million de corps, un quart de million d’espèces, ce n’est pas beaucoup. . .

Emery: Non, pas du tout.

David:. . . comparé à ce qui pourrait exister.

Emery: Ce n’est rien. Et quand je vous ai dit le nombre de 3 000, tout le monde est toujours un peu surpris, mais quand vous pensez, comme vous venez de le dire, c’est un très petit nombre.

David: Mais quoi. . . D’accord, si nous levons le rideau ici, Emery, et que nous faisons une petite spéculation imaginative, me semble-t-il pas que votre travail, et ce que vous avez personnellement traité, pourrait être le sous-produit du genre de programme spatial secret dont nous parlons, dont une partie du témoignage est qu’il n’y a pas d’argent, mais que vous êtes payé dans le commerce du troc, de l’échange?

Pensez-vous que ces organismes étaient peut-être des paiements que nous recevions d’autres groupes en échange, semble-t-il, de toute cette technologie de pointe que nous utilisons?

Emery: C’est une possibilité, oui. Et je dois aussi répéter que sur les 3 000, plus de 3 000, des échantillons, je les appelle, n’oubliez pas que certains de ces échantillons auraient pu être cultivés en laboratoire. Ça aurait pu être juste des choses hybrides qu’ils ont faites ici.

David: C’est vrai.

Emery: Je ne peux donc pas supposer qu’ils étaient tous extraterrestres. Je veux dire, je sais que beaucoup d’entre eux étaient d’origine non terrestre, mais aussi. . . Oui, ils pourraient provenir absolument d’une sorte d’échange, d’un commerce intérieur, d’une activité commerciale, de l’acquisition de la technologie et de l’apprentissage d’autres choses.

David: Et la nature du cloisonnement, c’est vrai, vous n’avez pas le droit de poser de questions. Tu vas juste y aller, faire ton boulot. . .

Emery: C’est exact.

David:. . . à manipuler ces trucs très exotiques.

Emery: Oui.

David: Comment c’était quand tu rentrais à la maison la nuit après avoir autopsié quelque chose de très bizarre, disons?

Emery: C’était fascinant.

David: Que ressentirais-tu quand tu es couché le soir? Étiez-vous capable de vous endormir, ou le feriez-vous? .

Emery: Oui.

David:. . . parfois c’était peu être juste. . .

Emery: Non, j’étais fasciné. Je suis toujours intrigué. J’ai toujours été intrigué par le corps humain. Pour moi, c’était une chose fascinante. J’en voulais plus. J’étais bouleversée de devoir aller travailler à l’hôpital toutes les deux heures.

C’était vraiment chouette de voir tout ça et de rentrer chez moi en disant: “Wow! Qu’y a-t-il d’autre là-bas?”

Cela m’a inspiré à faire plus de choses et à saisir plus d’occasions avec les complexes militaires et industriels.

Et cela m’a ouvert tellement de portes, parce que j’avais tant de réponses, comme tout le monde. Je veux savoir ce qui se passe. Et je n’arrive pas à y croire. . . Je ne crois rien de ce que je lis, vois ou entends. Je ne peux pas, parce que je sais que tout peut être tellement modifié, surtout avec les nouveaux programmes 3D qu’ils ont maintenant sur les satellites. Je veux dire, ils pourraient mettre un autre David Wilcock juste ici, à côté de vous, et réfléchir la lumière, et projeter une ombre, et faire briller la lumière de vos yeux. Et on ne pourrait pas voir la différence.

Alors à cette heure-ci. . . Bien sûr, avec le photo shopping et tout le reste, c’est très dur pour moi. J’ai donc décidé, à un très jeune âge, que je sortirais et que je le découvrirais par moi-même. Et je faisais ça uniquement pour découvrir ce qui se passe. Et tout ce que cela a fait, c’est ouvrir 100 millions d’autres nouvelles questions.

Chaque fois que vous découvrez quelque chose d’autre, cela soulève plus de questions, ce qui est formidable, parce que cela m’inspire à aller de l’avant et à continuer d’avancer, surtout s’il y a des occasions où les gens veulent que je participe à des projets extraordinaires. Je suis très reconnaissant de toutes les occasions que j’ai eues. Ils n’étaient pas trop négatifs. Je pense donc, que cela peut répondre à votre question sur la raison de ma décision.

David: Corey Goode nous a aussi dit qu’il y avait des factions dans le Programme spatial secret, et l’une d’entre elles s’appelle le Conglomérat interplanétaire d’entreprises, ou ICC. Et, apparemment, ce sont des ramifications des entrepreneurs de la défense qui fabriquent une technologie très avancée. Nous, les humains, sommes devenus un go-to-place pour beaucoup d’espèces différentes, pour acheter la technologie de pointe, comme les vaisseaux.

Et il a également dit qu’il avait découvert que nous entretenions apparemment des relations commerciales régulières avec quelque 900 civilisations extraterrestres différentes par l’intermédiaire du ICC. Donc je suis curieux si vous avez déjà entendu parler de ce genre de choses?

Emery: Non. Je ne suis pas au courant, et je n’ai jamais entendu ça avant.

David: Mais c’est tellement compartimenté, non? C’est ça le problème.

Emery: Oui, je ne le saurais pas. C’est vraiment dur. Tu n’es jamais seul, et tu es toujours surveillé. Comme je te l’ai dit, tu as toujours le bracelet. C’est tellement sécurisé. Je veux dire, il y a des couloirs là-bas qui te couperont en deux si tu es au mauvais endroit, sans poser de questions. C’est donc un travail très simple, si vous suivez les directives. Ha, ha, ha. Mais si tu ne le fais pas, tu dois faire très attention.

Je n’ai donc pas vraiment posé de questions, parce que j’étais trop enthousiaste à l’idée d’obtenir plus d’habilitations de sécurité, et de gravir les échelons pour obtenir plus d’emplois dans des endroits différents, autres que la dissection des tissus.

David: C’est vrai.

Emery: Et ça été le cas. Ça m’a amené aux vaisseaux. Ça m’a amené à d’autres choses.

David: D’accord. L’une des choses dont vous m’avez parlé, je pense, serait un bon point de départ pour nous. . . Je t’interrogeais sur le dossier, qui est ce truc. . . Ils appelaient cela un dossier, peut-être pour réduire l’impact psychologique, mais c’est essentiellement comme un iPad avec un peu de flexibilité. . . et presque totalement clair.

Emery: Oui.

David: Et vous avez aussi dit que le dossier pouvait être chargé. Il vous indiquerait quelle aile, quelle pièce et sur quoi vous alliez travailler. Ils ne vous en donnaient qu’un à la fois.

Emery: Exact.

David: Le dossier avait-il un disque dur ou un mécanisme de stockage?

Emery: Oui, c’est vrai.

David: Vraiment?

Emery: Je suis surpris que tu en parles, mais oui. Ça s’appelle un micro disque.

David: Un micro disque.

Emery: Oui, c’est un peu plus petit qu’un .25 cent, mais plus grand qu’un .05 cent. Il est plaqué or, fait d’une sorte d’or iridium, et il y a une petite fente pour ça. Et il enregistre tout ce que vous faites.

David: Hum.

Emery: Et il se connecte aussi à l’unité de la Base souterraine. . . quel unité centrale est là, comme, l’ordinateur centrale. Ainsi, cette petite chose est ensuite retirée de vous, et mise sur une navette, et ils la stockent dans l’espace – tous les disques sont stocké dans l’espace.

David: Vraiment?

Emery: Oui.

David: J’imagine donc, que si vous aviez votre dossier au début des années 1990, lorsque nous sommes de retour avec les ordinateurs de bureau pleurnichards et bruyants, nous aurions affaire à quelque chose de beaucoup plus avancé que ce que nous avons maintenant.

Emery: Oh, c’est beaucoup plus avancé que tout ce que vous avez aujourd’hui. Je veux dire, nous parlons d’images vidéo haute résolution, et de millions de documents d’information, vous savez, tous sur ce petit, petit disque très, très fin.

David: Alors, pensez-vous que ces disques pourraient avoir des milliers de téraoctets de stockage ou peut-être même plus?

Emery: Oui, je suis d’accord.

David: Alors quel était le protocole? Avez-vous dû retirer le micro disque du dossier et le remettre à quelqu’un? Ou avez-vous remis votre dossier à la fin de la journée?

Emery: Non, oui, les dossiers, numéro un, quand vous les mettez et les glissez dans cette chose, le disque sort. Mais vous pouvez retirer ce disque, comme vous le faites aujourd’hui avec des cartes SD ou des cartes pour votre appareil photo.

David: D’accord.

Emery: Vous pouvez facilement l’emmener et le sortir, ce qui était parfois nécessaire, parce que vous deviez en examiner un autre. . . le projet de quelqu’un d’autre.

David: Oh.

Emery: C’est pour ça que c’était là, donc au lieu d’être téléchargé automatiquement,… . . Ils n’aimaient pas que l’information soit transmise par fil, alors ils utilisent ces disques pour ça.

David: Où poulez-vous insérer cela sur le dossier? . .

Emery: En haut à droite.

David: En haut à droite. Intéressant.

Emery: Oui.

David: Donc je suppose que vous pourriez le voir alors, parce que c’est. . . Tu as dit que c’était une couleur dorée.

Emery: Oui, on pouvait le voir à l’intérieur. Et il avait une teinte d’iridium.

Je me suis toujours demandé, s’ils l’avaient fait ainsi, pour le protéger des rayonnements de l’espace, puisqu’il était stocké dans l’espace, disaient-ils.

David: Y avait-il un moyen d’accéder aux informations sur le disque autre que le dossier?

Emery: Oui, il y a un moyen.

David: Hmm. Il y a un lecteur ou quelque chose comme ça?

Emery: Il y a un lecteur de disque, oui.

David: Vraiment? Et je suppose que la raison pour laquelle ils ne nous ont pas donné ce genre de technologie de stockage serait quoi? Pourquoi n’avons-nous pas ce niveau de stockage des données si la technologie existe?

Pourquoi cela ne serait-il pas communiqué au public?

Emery: Parce que vous n’irez pas acheter un téléphone 256K.

David: Ha, ha, ha, c’est vrai. C’est trop avancé par rapport à ce que nous sommes maintenant.

Emery: Ils ne feront pas d’argent, ces sociétés. Allez, viens.

David: C’est vrai.

Emery: Je veux dire, nous devons commencer vraiment, vraiment petit pour ces sociétés. Ils l’ont déjà, mais nous n’ y arriverons pas aujourd’hui.

David: On dirait bien. . . Si vous voyez le film “Snowden”, prétendument, il a réussi à mettre une de ces petites clés USB dans un Rubik’s cube. . . . .

puis il l’a balancé au type, et il est passé par la porte.

Emery: D’accord.

David: Pensez-vous que quelqu’un a déjà essayé de sortir un mini-disque de la base?

Emery: Oui.

David: Comment cela pourrait-il être fait?

Emery: C’est délicat, mais ça peut être fait, oui.

David: D’accord, tu ne veux pas en parler.

Emery: Eh bien, j’avais quelques disques, oui.

David: Tu l’as fait?

Emery : Microdisque, oui.

David: Comment quelqu’un pourrait-il faire ça?

Emery: Je préfère ne pas révéler cela.

David: D’accord. D’accord.

Emery: Ha, ha, ha, ha.

David: Ha, ha, ha, ha.

Emery: Mais j’ai acquis quelques disques, oui.

David: Et quand votre maison a été cambriolée, est-ce que ce sont là quelques-unes des choses qui ont été prises?

Emery: Oui, ils ont pris les disques.

David: Vraiment? Vous les aviez donc. . .

Emery: Oui.

David:. . . mais vous les avez perdus?

Emery: Oui.

David: Oui, c’est très, très malheureux.

Emery: C’était très malheureux – j’étais très en colère à ce sujet, et bouleversé.

David: Pourriez-vous nous dire un peu ce qui est arrivé à votre maison, où vous aviez stocké ces disques et comment vous l’avez trouvé?

Emery: Oh, bien sûr. J’avais donc, une petite maison au Nouveau-Mexique, qui était fermée par une barrière de fer, un poteau de béton, et un clavier pour ouvrir le tout. Une toute petite, toute petite maison que j’ai eu temporairement, juste pour entreposer quelques petits effets personnels, parce que je travaillais sur un projet dans le sud-est du Nouveau-Mexique, et j’y suis resté pendant environ un an et neuf mois. J’avais cet endroit.

Alors ce que j’ai fait, c’est: je, bien sûr, . . Je ne garde pas toutes mes affaires au même endroit. . .

David: C’est vrai.

Emery:. . . et je garde quelques doubles, mais pour ceux-ci, il n’y a pas moyen de doubler. Mais, je peux dupliquer certaines choses, dont beaucoup d’informations sur les disques durs, et ainsi de suite. Et j’ai reçu un appel, parce que j’allais déménager à Los Angeles pour être avec vous, et travailler sur d’autres projets.

David: Oui.

Emery : J’ai dit à l’agent immobilier: “Je vais déménager.” Ils l’ont donc mis en vente, et je louais l’endroit à ce moment-là.

Et j’avais essentiellement caché toutes mes affaires dans les murs de la maison, et vous ne pouviez pas dire où elles étaient – aussi dans le béton et d’autres endroits divers. Je ne veux pas parler d’autres endroits précis, parce que j’utilise toujours ces techniques. Mais je pensais que c’était sûr temporairement pour ça.

J’avais aussi le dispositif de trop grande unité là-bas, que j’ai heureusement utilisé, et que j’ai donc du aller chercher.
Et c’est une semaine après que la maison a été saccagée. Et une semaine plus tard, j’ai découvert que ça avait été saccagé. Et c’est là que l’agent immobilier m’a appelé pour me dire: “Oh, mon Dieu. J’ai regardé par votre fenêtre. Tu as laissé ta maison dans un tel état. Comment suis-je censé montrer à quelqu’un, un acheteur?”

Et j’ai dit: “Ma maison est parfaitement impeccable. Je ne comprends pas.” Et j’ai dit: “S’il te plaît, fais le tour de la maison et regarde autour de toi.” Et il l’a fait, et il a trouvé que la porte du garage arrière avait été forcée. Et puis la porte verrouillée à double pêne vers la maison principale a été enfoncée avec une grande empreinte de pieds. Et nous avons toutes les photos pour le prouver.

David: Allons-y maintenant; montrons le film que tu as pris.

Emery: Bien sûr.

[Les commentaires d’Emery sur le clip vidéo du cambriolage de sa maison:]

“C’est le garage – destruction complète. Ils ont pris tout l’équipement. Le laboratoire a été complètement détruit.”

David: Alors pourquoi pensez-vous que celui qui a fait ça, prendrait tout ce que vous aviez, et laisserait seulement vos insignes militaires dans une boîte, et une balle sur le comptoir? Quel était le message?

Emery: Oh, je pense qu’ils étaient juste de vieux amis qui essayaient de me regarder pour passer du bon temps. Ha, ha, ha.

Donc, je pense que c’était vraiment lié à l’appareil, le numéro un, parce que depuis que j’ai commencé le laboratoire avec l’appareil, et qu’il est en train de recevoir. . . ça devient vraiment fou. Et maintenant que j’ai prouvé que l’appareil fonctionnait, il sont devenu complètement dingue. Et, bien sûr, ils ont utilisé un satellite et découvert tout ce qu’il y avait sous terre et dans les murs.

David: C’est vrai.

Emery: Et ils ont ouvert tous les murs et pris tous ces disques durs et tout le reste.

Il s’agit de 8 ordinateurs, 12 ordinateurs portables, 40 disques durs, plus de 300 cartes SD, beaucoup d’informations – mon monde. . . mes 30 ans de travail.

David: Quel est le pourboire violet?

Emery: Oh, oh, c’est juste le genre de balle que c’est, ouais. C’est une balle très rapide.

David: D’accord.

Emery: Ce n’est normalement pas une balle civile qu’on peut acheter aux civils.

David: D’accord.

Emery: Et c’était une munition 5x7x28 poinçonneuse d’armure, qui est utilisée par les forces tactiques du monde entier.

David: Que pourriez-vous dire à d’autres initiés qui entendraient une telle histoire et diraient: “Eh bien, mon dieu, s’ils commencent à me faire ça, la première chose que je ferais serait de me cacher, et je ne parlerais pas?

Emery: Parlons-en, parce que je n’ y allais pas, à ce moment-là. Je ne l’étais pas.

Je pense donc que l’information que j’avais était aussi. . . Je ne voyais rien. . . Je ne voyais pas vraiment les informations que j’avais. . . comme si 90 % de tout était déjà là dehors.

David: C’est vrai.

Emery: Donc je pense que c’était juste que 10% ET l’appareil qui, “Hey, pourquoi ne pas ralentir un peu, parce que vous allez ici sur une trajectoire qui ressemble à ce que vous allez dire quelque chose que vous ne devriez pas dire.”

David: C’est vrai. Ils essayaient de vous menacer.

Emery: Oui.

David: Pensez-vous que les gens qui se présentent sont plus en sécurité que s’ils ne le font pas, s’ils commencent déjà à parler un peu? Est-il plus sûr d’être public?

Emery: Oui. À un moment donné, il faut rendre ça public. C’est très. . . C’est beaucoup plus sûr. Nous le savons tous, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles je suis ici devant vous en ce moment.

David: C’est vrai. Très bien, d’accord. Eh bien, vous l’avez là. Ici Emery Smith, et je suis David Wilcock,”Divulgation Cosmique”. Et je veux vous remercier de m’avoir observé.

Divulgation Cosmique : Fin de la Super Fédération

David Wilcock: Bienvenue à “Cosmic Disclosure”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et ici encore, avec cette fascinante aventure interdimensionnelle, Corey Goode.

Corey, bienvenue dans l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: Donc, là où nous nous étions arrêtés pour la dernière fois, vous aviez eu une expérience concernant cet être reptilien que vous n’aviez jamais vu auparavant, où vous étiez presque utilisé comme un pion dans une plus grande bataille cosmique.

Que s’est-il passé après cette expérience bizarre?

Corey: Eh bien, je rencontrais encore régulièrement Gonzales, et c’était surtout de nature médicale.

Mais c’est bientôt que j’ai commencé à faire ces rêves là où je rêvais que j’étais de retour dans l’une des sphères. Ou je rêvais que nous étions dans mon salon en train de converser.

David:”Nous” qui?

Corey: Teir-Eir.

David: D’accord.

Corey: Oui, le principal Blue Avian avec qui je communique est Teir-Eir.

David: D’accord.

Corey: Et il s’approchait de moi en rêve. Et beaucoup étaient… je faisais un rêve normal, et puis il se transformait en rêve ou il était là.

Donc, si je faisais un rêve que j’étais à la campagne, par exemple, tout d’un coup, il essaimait dans ce rêve et puis en quelque sorte. . . il le reprenait.

David: Hum!

Corey: Et pour l’essentiel, ce qu’il me préparait, c’est qu’il m’a dit: dans un certain nombre de jours, j’allais être élevé pour rencontrer la Super Fédération où Teir-Eir serait présent.

J’interpréterais ou transmettrais un message pour lui. Et peu de temps après, je me rendais au Conseil de Saturne pour saluer les deux nouveaux gardiens.

David: Et à ce stade, aviez-vous une idée de ce que signifiait “les deux nouveaux Gardiens” – qu’est-ce que cela signifiait réellement?

Corey: Oui. Pendant trois ans, presque maintenant ou plus, Teir-Eir m’a dit qu’à un moment donné, les Aviens Bleus et les êtres du Triangle d’Or allaient disparaître de notre réalité, et qu’un nouveau gardien, qui faisait partie de l’Alliance des Êtres des Sphères, allait entrer et nous aider à partir de ce moment-là.

David: Est-ce que vous aviez l’impression qu’il allait y avoir du stress pour vous dans cette réunion?

Pourquoi une telle préparation était-elle nécessaire dans ce cas?

Corey: Quand vous entendez dire qu’il y a une réunion de ce genre, il y a toujours du stress à l’avance, car ils ne vous donnent jamais trop d’informations à l’avance.

Habituellement, on est simplement plongé dans une situation et il faut y faire face.

David: Alors quand est-ce que la prochaine grande réunion s’est vraiment déroulée exactement?

Corey: Eh bien, le 16 décembre 2017, au milieu de la nuit, quand je me suis levé au milieu de la nuit, une sphère bleue est apparue dans ma chambre.

Donc, tu sais, c’est le genre d’avertissement que tu reçois.

J’avais des vêtements que j’avais mis à disposition pendant quelques jours et qui étaient plus agréables – plus comme les vêtements que je porterais sur “Cosmic Disclosure” -. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . parce que ça ressemblait à une réunion importante, et que je ne voulais plus me montrer en sous-vêtements, ce qui s’est passé dans le passé.

David: Ha, ha, ha, ha. En effet.

Corey: Alors ils. . . Je me suis levé. Je me suis habillé, et la Sphère m’a emmené.

David: Alors, expliques-nous ce qui se passe maintenant. La Sphère vient te chercher.

Corey: Oui.

David: Et où finissez-vous ensuite?

Corey: Je me retrouve à la Super Fédération, juste à l’extérieur de là… dans le hall d’entrée, juste à l’extérieur des portes principales de la salle de réunion, où les escaliers montent jusqu’aux portes principales.

Et il y a des plantes qui sont autour au bas de l’escalier. Et je suis apparu près de l’endroit où se trouvent les plantes.

Et je ne savais pas où j’étais pendant un moment. J’ai donc un peu reculé derrière les plantes pour me couvrir un peu, mais j’ai vu Gonzales et quelques Mayas qui se tenaient pas trop loin.

David: Mais je suppose que vous aviez déjà été préparé dans ces rêves qu’il y aurait une réunion de la Super Fédération. Alors vous vous êtes rendu compte que c’est ce à quoi vous aviez été préparé, n’est-ce pas?

Corey: Oui, mais quand tu dis “préparé”, ils disent juste qu’il va y avoir une réunion. Et c’est toute la préparation que tu as…

David: Ah.

Corey:. . . aucune autre information.

David: D’accord. Qui vous a parlé en premier, et ensuite?

Corey: Gonzales m’a vu là, debout, tout mal à l’aise, et il a tout de suite quitté les deux personnes avec qui il était et s’est dirigé directement vers moi.

Il m’ a secoué les épaules et m’ a dit : “Es-tu prêt ?”

Et j’ai dit:”Prêt pour quoi?”

David: Ha, ha, ha.

Corey: Je n’ai aucune idée de ce qui se passe. Et il était juste… il souriait, et il était très optimiste. Et il disait : “C’est typique!” ce genre de choses.

David: Alors où t’emmène-t-il? Que se passe-t-il ensuite?

Corey: Eh bien, nous montons tous les escaliers, nous passons par la porte principale, la porte du milieu, et comme nous le faisons, la salle de réunion est bondée. Ça l’est. . . Je n’ai jamais vu autant d’êtres là-bas.

Et, vous savez, il y a beaucoup d’êtres ET complètement différent des humains. Mais il y avait beaucoup de gens qui semblaient énormément aux humains.

David: Dans le sens très humain – ils pourraient marcher dans la rue?

Corey: Vous savez, quand Columbus a visité les États-Unis pour la première fois et qu’il y a vu les Amérindiens, ils n’avaient jamais vu ce genre d’humains.

David: C’est vrai.

Corey: Et c’est le même type d’expérience. Vous ne regardez qu’une race ou un type d’être humain différent.

David: Hum. D’accord. Il y a donc beaucoup de monde. Et comment était l’ambiance dans la pièce?

Corey: Il y avait beaucoup d’excitation.

Et ce n’était pas calme dans cette pièce. Il y avait beaucoup de mouvements, de murmures.

Mais pendant que je me faisais conduire, il me guidait à travers la foule dans cette zone de marche ouverte vers la chaise qui nous était destinée.

Et ce que je veux dire, c’est qu’il y a des places assises en fer à cheval où il y a une chaise principale qui est un peu surélevée, puis trois chaises plus petites qui sont en dessous dans une demi-lune.

Et nous marchions vers celle qui nous était destiné.

Et alors que nous passions devant, je regarde à ma gauche, et il y a cinq êtres aquatiques que je n’avais jamais vus auparavant.

Il y avait un cylindre, comme un cylindre atmosphérique, flottant du sol à peu près un pied ou deux, c’était juste de l’eau.

David: Hum.

Corey: Il n’y avait pas de verre, pas d’appareil branché – rien. C’est juste de l’eau dans un cylindre à champ de force. Et là-dedans, il y avait ces êtres aquatiques.

Cet être, quand il était dans l’eau, on aurait dit qu’il avait des pieds, mais ils ressemblaient en quelque sorte à des pieds de morse. C’était comme une queue de morse.

Quand il n’avait pas la queue dépliée, on aurait dit des pieds qui pendaient. Et puis pour garder sa position en haut et en bas, sa queue serait faite comme ça [Corey relâcherait tous ses doigts des deux mains vers le sol, puis les refermerait et ensuite répète le mouvement] pour aider à la garder en haut et en bas.

Et ça ressemblait à un corps de morse remontant jusqu’au torse.

Et quand on arrive à la tête, il y avait ça… C’était presque comme des lèvres de lamantin des deux côtés, très grandes, qui ouvriraient sa bouche en une courbe, dans un ovale comme celui-ci, [Corey crée un ovale avec les deux mains] pour aspirer de l’eau.

Et puis il lançait deux jets d’eau sur le dos de son cou, derrière lui, à l’endroit où serait son oreille.

C’est ce qui le maintenait comme il le voulait.

David: Parlons un peu des yeux et de la façon dont le reste de la tête a regardé pendant un moment.

Corey: La chose la plus frappante était cette chose d’aspect ballon qui flottait au-dessus de sa tête. Il avait une sorte de corde qui reliait là où se trouve son troisième œil, avec ce très grand ballon rempli d’un autre liquide.

Et quand il tournait la tête, ça bougeait aussi. C’était un peu transparent, ça se déplaçait quand il tournait la tête.

Et il était évident que cela avait quelque chose à voir avec la façon dont il communiquait et peut-être aussi avec la cartographie de son environnement.

David: Hum.

Corey: Ce qui était intéressant, cependant, c’est quand il l’a fait… et il ne communiquait pas beaucoup, mais il y a eu quelques éruptions plus tard, à l’endroit où de petits éclairs de lumière apparaissaient dans l’eau autour d’elle.

David: Hum. Donc ça aurait pu être bioluminescent d’une certaine façon?

Corey: D’une certaine façon, mais il semblait que tout ce qui se passait avec cela était mentalement à l’origine de cette situation.

David: Hum.

Corey: L’autre m’a immédiatement donné la chair de poule.

Il avait des dents en formes d’aiguilles très pointues.

Le crâne ressemblait à celui d’un singe rhésus.

On les appelait plus tard “singes de mer”.

Mais au fur et à mesure que son corps descendait, ses côtes étaient très fines, comme dans un serpent.

Et il est descendu et s’est effilé jusqu’ à ce qu’il se transforme en cette longue queue qui ressemblait un peu à la queue d’une anguille. C’est le plus proche de ce que nous avons vu sur Terre.

David: Vous avez dit que vous aviez un malaise autour de cet être. Pourriez-vous préciser ce que vous avez ressenti?

Corey: Je me sentais comme de la terreur dans le creux de mon estomac. Et il y avait beaucoup d’êtres bizarres. Donc, ne pas avoir de préjugés… je veux dire, quelque chose n’allait pas.

Et je me suis penché sur Gonzales. J’ai dit : “Cet être aquatique te donne la chair de poule?”

Et il s’arrêta, et il tendit sa veste et sortit un bloc de verre intelligent.

Il s’assoit là, y accède un moment et me le donne.

Et puis je le prends et je le regarde. Et c’est un rapport d’un bombardier qui, pendant la guerre de Corée, effectuait une mission de routine alors qu’il avait des problèmes mécaniques et qu’il devait finir par se jeter dans l’océan.

Mais l’amerrissage a réussi. . .

… alors que les occupants de l’avion, qui en comptait plus d’une douzaine, ont pu se ravitailler, déployer des radeaux et envoyer un signal Mayday.

Ils étaient donc simplement assis dans ces radeaux, attendant d’être recueillis et secourus.

Ce qu’ils ont rapporté par la suite, c’est qu’ils ont commencé à se séparer, alors ils ont sorti leurs rames, et ils essayaient de se rapprocher… il y avait trois radeaux.

Ils essayaient de réunir les trois radeaux pour augmenter leurs chances de survie.

Pendant qu’ils faisaient cela, ils ont vu une figure humaine bondir hors de l’eau, attraper un des hommes par leur gilet de sauvetage. . .

… et le tirer dans l’eau.

Et puis, il était sorti de l’eau en se balançant de haut en bas, essayant de le tirer sous l’eau, mais il ne pouvait pas à cause de son gilet de sauvetage.

Juste après, ils ont entendu des cris venant de l’autre radeau.

Et le radeau dont je vous donne le point de vue est celui du capitaine de l’avion et son second était sur ce radeau.

Une fois qu’ils ont vu une autre figure humaine sauter et attraper une personne et la tirer dans l’eau, ils se sont dit qu’ils étaient attaqués par des plongeurs.

Alors ils ont sorti leurs armes.

Et bien sûr, ils ont commencé à sauter hors de l’eau.

Ils ouvrirent le feu, et ils tuèrent trois d’entre eux.

Et c’était cet être qui me donnait la chair de poule – celui avec la queue d’anguille.

David: Cela aurait donc été très choquant pour les soldats, évidemment. Ils rencontrent quelque chose qui est clairement une forme de vie intelligente, mais qui n’a rien à voir avec un être humain ordinaire.

Corey: Ouais, c’était des monstres marins pour ces gars, en gros.

David: C’est vrai.

Corey: Donc, ce qui s’est passé, c’est qu’ils sont restés en défense les uns contre les autres jusqu’ à ce qu’ils soient secourus quelques heures plus tard.

Et deux des êtres morts ont été ramenés dans l’eau par leurs camarades, je suppose que vous les appelleriez. Et ils [les soudures] saisirent les épaules de l’autre et le soulevèrent jusqu’en haut, de sorte qu’ils avaient quelque chose à montrer.

Et quand ils ont été secourus par la Marine, la Marine a confisqué l’être.

Et le dernier rapport qui est sorti était que les hommes déliraient après avoir été dans les eaux glaciales toute la nuit et après avoir été attaqués par les requins.

David: Pourquoi pensez-vous que ces êtres seraient immédiatement si mauvais envers les humains si nous vivions ici?

Corey: Eh bien, ce sont des êtres aquatiques. Ils ont grandi dans un milieu aquatique. Ils ne… se mêlent pas aux étrangers, parce qu’ils ont des pictogrammes différents – un cadre de référence totalement différent, celui d’un être aquatique.

Ils sont ici pour étudier certains aspects de l’océan.

Non seulement peuvent-ils se soucier moins de nous et de ce que nous faisons, mais ils ne peuvent pas nous supporter, parce qu’ils nous considèrent comme polluant l’océan et ne vivant pas en équilibre avec l’environnement.

Et nous avons une incidence sur leur programme – le programme qu’ils font sous l’océan – leur programme génétique.

David: Et qu’est-ce que c’est exactement? La Terre leur appartient-elle?

Corey: Non,…

David: Se sentent-ils à leur place ici?

Corey:… mais il y a tellement de types de vie différents qui se développent ici.

Quand je parle des 22 expériences génétiques, je parle des humains.

Il y a d’autres choses dans l’océan qui sont très importantes pour les autres êtres d’autres planètes. Et ces êtres aquatiques ne sont pas très contents de la façon dont les humains ont traité l’océan.

Et ce qu’on m’a dit, c’est que la dernière chose que vous vouliez faire, c’était d’aller accidentellement dans une de leurs zones expérimentales, parce que si c’est le cas, ils vont attaquer avec des préjugés extrêmes. Ils n’aiment pas du tout les humains.

David: Zone d’expérimentation, mais qu’est-ce qu’ils expérimentent? Quelle est l’expérience?

Essaient-ils d’y créer de la vie? Sont-ils en train de reproduire quelque chose dans l’océan?

Corey: Ils étudient et gèrent le développement de la vie aquatique.

Non seulement ils apprennent à connaître d’autres formes de vie aquatique dans l’univers, mais ils sont capables de faire des expériences génétiques et de créer différents types de vie qu’ils étudient ensuite pour voir comment ils se comportent dans notre environnement.

Vous savez, certains d’entre eux vont donner certaines capacités, mais là où ils gagnent ici, ils perdent ici. Et ils ne survivent pas très bien dans notre écosystème.

David: Pourquoi les êtres n’essaieraient-ils pas de conclure une sorte de traité avec nous ou de conclure un accord quelconque? Pourquoi agiraient-ils d’abord en tirant d’abord, en posant des questions plus tard?

Corey: Ils sont venus ici pour faire des expériences dans les océans bien avant que nous ne soyons bipèdes.

David: Hum.

Corey: Je suis sûr qu’ils auraient préféré qu’une forme de vie aquatique devienne l’espèce dominante sur la planète, mais ce n’était pas le cas. C’était un mammifère.

Il s’agit d’une expérience sur les mammifères qui a été principalement établie.

Mais nos océans sont si diversifiés qu’ils ne peuvent pas ignorer la possibilité de profiter de cette diversité et de cette diversité génétique pour créer de nouveaux types de vie et en apprendre davantage sur leur propre type de vie.

David: Est-ce que ces deux êtres avaient de l’eau autour d’eux?

Corey: Oui.

David: D’accord. Et c’était le même genre de cylindre invisible?

Corey: Oui. J’en ai parlé à Gonzales. En gros, je me demandais : “Avons-nous tous ce genre d’assistance atmosphérique?”

Et il m’ a dit : “Cette station est incroyablement ancienne, intuitive et intelligente.”

Il a dit qu’à la minute où vous êtes amené, je veux dire, instantanément, quand vous êtes amené à bord de ce vaisseau, peu importe d’où vous venez dans l’univers, même s’ils n’ont aucune idée de ce qu’est votre environnement, un champ autour de vous apparaît qui vous donne la pression atmosphérique et barométrique exacte à laquelle votre corps est habitué.

David: Hum!

Corey: Et c’est invisible. Personne ne peut le voir.

On m’a donc dit que tous les êtres présents recevaient une forme d’assistance atmosphérique.

David: De toute évidence, il y a quelque chose qui se construit ici. Vous voyez ces êtres aquatiques.

Vous avez dit que Gonzales et vous étiez dans la zone en forme de fer à cheval.

Corey: Oui.

David: Est-ce que tout le monde est dans le même fer à cheval, ou est-ce que vous aviez une chaise plus proéminente?

Corey: Non, c’était comme tous les autres.

David: D’accord.

Corey: Et les trois chaises étaient vides, et Gonzales s’arrêta devant la chaise. Et j’ai regardé la chaise, et j’ai dit : “Alors, êtes-vous dans la chaise aujourd’hui, ou suis-je dans la chaise aujourd’hui?”

Parce que c’est ça… Quand on s’assoit là-dedans, c’est quand on communique avec le reste du groupe, comme dans les télécommunications géantes.

David: C’est vrai.

Corey: Quand je lui ai demandé ça, il a souri et a dit : “Non, tu es là-haut.” Et il montra du doigt la scène circulaire.

David: Hum.

Corey: Et aussitôt, j’ai senti cette grosse bosse dans ma gorge. Et toutes les autres chaises font face à cet endroit central.

David: Etiez-vous inquiet?

Corey: Oui. Je n’avais aucune idée, non seulement de ce qui se passait, mais aussi de ce qu’il fallait faire.

Et il m’ a dit:”Tout ce que tu as à faire, c’est monter sur scène et te dire : ” Je suis prêt.”

Il a fait une blague. Il a dit : “Ne vous inquiétez pas. Comment une rencontre entre les Gardiens et la Super Fédération peut-elle être une mauvaise chose?”

David: Vous dites que la Super Fédération est en dehors du temps, mais cela semble être une chose très inhabituelle néanmoins.

Corey: Eh bien, la station est en dehors du temps. Ces êtres ne restent pas dans la station tout le temps.

David: D’accord.

Corey: Ils retournent dans leur galaxie locale ou système stellaire.

David: Mais ce n’est pas habituel qu’ils puissent parler aux Gardiens, n’est-ce pas?

Corey: Non.

David: Combien de fois pensez-vous qu’ils auraient l’occasion de le faire?

Corey: Je ne sais pas s’ils l’ont JAMAIS fait.

David: Vraiment?

Corey: Oui.

David: Mais vous dites – pour revenir à l’histoire de notre émission – que la Ceinture d’astéroïdes était une planète qui a explosé il y a un demi-million d’années.

Cela a permis à ces êtres de venir ici. Cela a enlevé une grille protectrice et leur a permis de commencer à faire des expériences génétiques ici.

Vous dites donc qu’ils auraient pu avoir eu un demi-million d’années pour faire des expériences génétiques sans jamais entendre parler de ces gardiens auparavant?

Corey: Oui.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Pas directement.

David: Donc c’est comme UNE GROSSE AFFAIRE…

Corey: Gonzales leur avait livré un message des Gardiens, mais ils n’avaient jamais été en présence des Gardiens.

David: Wow! Ce serait donc la première fois depuis un demi-million d’années qu’ils font cela qu’ils obtiennent une communication directe.

Corey: Pour autant que je sache.

David: Wow!

Comment avez-vous su quoi faire à ce moment-là? Quand tu y va, avec de toute évidence, aucune information dans sa tête.

Corey: Je suis monté sur scène. J’ai aussi fait une blague. J’ai dit : “On n’est pas obligés de porter ce stupide uniforme violet qu’ils m’ont fait porter la dernière fois?” Ils m’ont fait m’habiller avec ce truc bizarre violet. Je ne sais pas pourquoi.

David: D’accord.

Corey: Mais nous n’étions pas obligés de porter quoi que ce soit en particulier.

Je suis monté sur scène. Et j’ai regardé dehors, et tous les yeux ont été dressés sur moi à ce moment-là. Et j’étais extrêmement nerveux.

Et je me suis dit : “Finissons-en avec ça.”

J’ai fermé les yeux, j’ai fait des poings et j’ai dit : “D’accord, je suis prêt.”

David: Maintenant, ces êtres savent qu’ils ne sont pas en charge, n’est-ce pas? Ils pourraient s’appeler eux-mêmes des dieux pour nous, parce qu’ils font toutes ces expériences génétiques, et ils apparaissent comme s’ils étaient des anges ou des dieux.

Mais ils savent que ces Gardiens ont un rang plus élevé qu’eux et qu’ils ont une sorte de contrôle qu’ils n’ont pas? Serait-ce exact?

Corey: Ils sont tous conscients de l’ordre cosmique, oui, mais la plupart d’entre eux avaient la même attitude selon laquelle ce qu’ils faisaient était extrêmement important et ne devraient pas être interrompus.

David: D’accord. Dans la partie Terrienne de cette réunion, avez-vous vu quelqu’un de familier?

Corey: Oui. Lorsque je regardais dehors, j’ai vu le siège de la délégation de la Terre dans lequel j’avais siégé la dernière fois, et j’ai reconnu l’un des 200 membres du Conseil que j’avais eu affaire à lui, assis là avec un regard sournois sur le visage.

David: Est-ce quelqu’un qui serait reconnaissable pour la plupart des gens sur Terre?

Corey: Oui.

David: Intéressant. Il n’avait pas l’air très content de ce qui se passait.

Corey: Non.

David: Tu sors d’ici, et ensuite que se passe-t-il?

Corey: Comme quand j’étais au commandement de l’opération lunaire, Teir-Eir et le Triangle d’Or sont apparus derrière moi. Il s’est passé la même chose.

Et c’est devenu très calme. J’ai regardé Teir-Eir, et il a commencé à bouger sa main. Et il m’a dit : “Répétez tout ce que je dis, exactement comme je le dis.”

David: Et cela inclut la livraison verbale, l’intonation, ce genre de chose?

Corey: Juste la partie verbale.

David: Oh.

Corey: Je n’avais pas à bouger mes bras comme il le faisait.

David: D’accord. Donc il vous dit ça, et ensuite que se passe-t-il?

Corey: Immédiatement, je commence à parler. L’information l’est… Je l’entends dans mon esprit, et puis, sans presque aucun effort de ma part, il descend jusqu’à ma bouche et sort.

David: Étiez-vous au courant du contenu?

Corey: J’étais au courant d’une grande partie du contenu. Une partie me dépasse. Je ne l’ai pas compris. Mais une partie du contenu m’a été bloquée plus tard par la station. La station l’a bloquée. . .

Teir-Eir m’a demandé de m’adresser à certains de ces êtres par leur nom, et je ne me souviens pas des noms.

Et certains des êtres. . . Je me souviens d’avoir vu leurs visages quand je suis là-bas, mais maintenant, quand j’essaie de me rappeler à quoi ils ressemblent, c’est comme ce que j’ai décrit dans le passé. C’est comme s’ils n’avaient pas de visage. C’est juste de la peau tendue – pas de visage.

David: Intéressant. Alors, quel était l’essentiel du message qui commence à se dérouler à partir de ce que vous aviez le droit de retenir ou l’autorisation de retenir?

Corey: Eh bien, l’essentiel, c’est que Teir-Eir a dit à la Super Fédération qu’elle allait bientôt se dissoudre; que ces 22 programmes génétiques arrivaient à leur terme; que l’humanité a beaucoup de choses à surmonter, mais c’est maintenant notre moment – notre temps.

Les 22 programmes génétiques. . . Ils bricolent notre génétique ET notre spiritualité depuis des millénaires.

Et le message qui leur a été livré était que l’humanité, maintenant qu’ils sont une race stellaire, commencerait maintenant à gérer notre propre génétique et notre propre spiritualité; que nous n’allions pas avoir ces êtres qui nous gèrent et que nous devions leur rendre compte.

David: Quelle a été la première chose qu’ils ont dite? Tu te souviens de la première salutation?

Corey: Ils vous saluent toujours,”Dans l’amour et la lumière du Créateur Infini Unique“.

Mais quelque chose qu’ils disaient cette fois-ci qui était nouveau, c’était : “Au service de tous, au service de l’Un”.

David: Hum.

Corey: Ils ont dit ça à la fin avant de partir.

David: Et avant d’arriver à la réaction, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur: qu’est-ce que cette interaction télépathique ressent pour vous?

Quel genre, s’il y en a un, êtes-vous? . . Tu es juste plat et sans émotion, ou tu ressens quelque chose? Qu’est-ce que tu es vraiment? . .

Corey: Oh, c’est le contraire. J’avais des larmes au visage. Je veux dire, juste. . .

Et ça arrive souvent quand je m’occupe du… quand ils communiquent avec moi, je reçois non seulement des images et des mots, mais aussi des sons. Je sens des odeurs. Et c’est tellement bouleversant que sur le plan émotionnel, parfois, on beugle comme un bébé. Tu n’auras que des larmes au visage. C’est juste émotionnellement écrasant.

David: Je suis curieux de savoir s’il y avait un sentiment d’amour. Vous sentez-vous aussi une sorte d’amour béat?

Corey: Oui. Oui, oui. C’était un sentiment d’amour, mais c’était aussi sur les objectifs de la réunion.

Ils étaient là pour parler “affaires”. Ils n’étaient pas là pour avoir une conversation bidirectionnelle. Ils étaient là pour donner des informations et partir.

Et c’est exactement ce qu’ils ont fait.

David: Il s’agit donc littéralement de tous ces êtres différents qui utilisent la Terre comme laboratoire scientifique, laboratoire de génétique, centre de recherche par expérimentation spirituelle depuis un demi-million d’années.

Quelle sera la réaction si on leur dit qu’ils doivent faire leurs valises et partir d’ici?

Corey: Il y a eu une énorme réaction. Et certains d’entre eux criaient comme des cris télépathiques.

Ne me demande pas de t’expliquer.

Et d’autres parlaient verbalement et secouaient les poings.

Et la station a pris le relais. Et les gens, ceux qui parlaient, bougeaient les lèvres, mais il ne se passait rien. C’était un peu comme si quelque chose avait pris le dessus.

Il y avait des gens là-bas, des êtres qui semblaient très heureux de la situation.

David: Hum! Certains des êtres de la Super Fédération.

Corey: Oui. Et Teir-Eir m’a demandé essentiellement de leur dire qu’il y aurait une restructuration de la Super Fédération: que la majorité d’entre eux allaient être dissous, démantelés. Et un petit nombre d’entre eux allaient travailler de concert avec des représentants de nos 52 étoiles locales, nos cousins cosmiques.

Ils allaient tous former cette Super Fédération, et nous allons avoir un siège permanent.

David: Hum.

Corey: Et c’est vraiment, vraiment important.

David: Je sais que vous avez déjà dit que nous n’avions pas le droit de siéger à la Super Fédération. Nous n’avions même pas la capacité de le gouverner directement.

Cela impliquerait donc que c’était quelque chose de plus que ces gens décidaient entre eux, plutôt qu’une loi cosmique qu’on leur disait de suivre.

C’est comme s’ils recevaient un décret maintenant. Êtes-vous d’accord avec moi?

Corey: Eh bien, tout cela fait pourtant partie de la loi cosmique. Comme l’énergie change et que les humains commencent à avoir plus de contrôle sur la partie génétique et spirituelle de leur expérience, alors ces autres êtres sont retirés de la situation.

Cela s’est produit dans plein de systèmes stellaires. Ils ont été retirés plusieurs fois.

Ils étaient tellement bouleversés que Teir-Eir m’a demandé de leur dire : “Souviens-toi du système Ponce”, et je n’ai aucune idée de ce que cela signifie. Mais ils sont tous devenus très calmes et moins animés à ce moment-là.

Et j’ai une photo dans la tête. J’ai vu Super Fédération et les Gardiens dans une sorte de guerre.

David: Hum.

Corey: Mais c’est toute l’information que je pourrais vraiment glaner.

David: D’accord. Eh bien, nous n’avons presque plus le temps dans cet épisode, alors pouvons-nous rapidement couvrir tout ce qui s’est passé dans cet épisode que vous n’avez pas encore traversé?

Corey: Eh bien, une fois la réunion terminée, l’énergie dans la pièce est montée. Je veux dire, tout le monde était excité ou le contraire.

Et Gonzales m’a fait sortir très vite. Il est du genre… sortez-moi de la pièce avant que je ne me fasse écraser.

En me raccompagnant, il m’a fait retourné et m’a dit : “Sais-tu ce que ça veut dire?”

Je l’ai regardé et je lui ai dit : “Nous n’aurons pas d’extraterrestres prétendant être nos dieux?” c’est ce que j’ai dit.

Et il m’ a regardé et m’a dit : “Ce sont les dieux de nos mythes.” Il a dit : “Mais oui, cela signifie que l’humanité a maintenant le contrôle de notre propre avenir génétiquement et spirituellement.” Il était très excité.

Il m’a escorté jusqu’à la zone où j’ai été déposé. J’ai été pris par une sphère bleue et je suis parti.

David: Qu’est-ce que cela signifie vraiment pour l’humanité, pour notre avenir, avec la Cabale, et avec ce qu’ils ont fait?

Comment tout cela peut-il se manifester comme l’avenir que nous allons voir comme de vraies personnes ici sur Terre?

Corey: Eh bien, je veux dire, fondamentalement, on nous a dit qu’ils allaient rendre impossible, sur le plan énergétique, l’existence des Dracos dans notre espace.

David: Oh, wow!

Corey: Non seulement ils vont le faire, mais c’est une partie de ce processus naturel qui se produit dans le cosmos à mesure que l’énergie augmente dans cette partie de la galaxie pendant que nous tournons autour de la galaxie.

Ce qui se produit est que, comme un processus naturel de ce qui se passe avec les énergies voyageant à travers la toile cosmique, comme la galaxie tourne dans une zone plus énergétique de la galaxie… Rappelez-vous, la toile cosmique est constituée de toutes les étoiles de notre univers.

David: D’accord.

Corey: Chaque étoile est connectée par un tube à filament électromagnétique.

David: D’accord.

Corey: Et c’est par ces connexions tubulaires que le système de portail fonctionne. C’est comme ça que les portails fonctionnent. Ils vont d’étoile en étoile.

[Note L. Stopmensonges.com
Ce sont tous les trous noirs au seins de tous les vortexdu micro au macro qui sont tous connectés… voir l’énorme article : http://stopmensonges.com/le-lien-entre-la-science-et-la-spiritualite-est-enfin-re-prouve-les-mathematiques-lempreinte-de-dieu/]

David: D’accord.

Corey: Comme d’autres étoiles de notre amas stellaire local se déplacent dans cette partie énergétique de l’espace, l’énergie alimente l’étoile. Il traverse les pôles nord et sud. Et certains d’entre eux se nourrissent à travers cette étoile.

Et l’énergie résiduelle est renvoyée à travers cette connexion de microtubule cosmique à notre étoile.

Notre étoile traverse quelque chose de semblable. Et ce qui se passe, c’est pour 1000 ans, alors que nous traversons cette orbite et qu’elle perd cette connexion électrique, nous avons une énergie qui s’accumule dans notre système solaire qui n’est pas compatible avec les Reptiliens.

David: Hum.

Corey: C’est comme du poison.

David: S’ils ne peuvent pas s’échapper de toute façon à cause de la Barrière Extérieure, est-ce que l’un d’entre eux survivrait à cela? Y a-t-il un moyen de survivre à ça?

Corey: Ils peuvent maintenant traverser le système de la Porte des étoiles, mais tout cela est fortement surveillé. Ils savent combien de sauts tu as pris. Ils savent exactement où te trouver.

Ce qui se passe, c’est que, tout comme l’Anshar a créé cette bulle d’espace-temps dans laquelle ils placent leur ville, la même chose se produit avec beaucoup de ces Reptiliens – le Draco et les insectoïdes. Ils forment ces poches dans l’espace-temps où ils entrent et attendent les changements énergétiques.

Ils sont aussi dans des bases qui sont lourdement protégées au plus profond de la Terre.

Ils vont donc essayer d’attendre ce millier d’années avant de revenir et de régner à nouveau.

Ce qui va les garder faibles et cachés… Et l’humanité va être responsable d’aller dans les entrailles de la Terre, de trouver ces zones et de les nettoyer des Reptiliens.

Dans une conversation avec Gonzales, il a dit que les superportes sont quelque chose de spécial. Et il y en a une juste à l’extérieur de notre système stellaire.

Il est contraire à la loi cosmique que toute espèce soit bannie d’une superporte.

Illustration superporte dans stargate sg1

David: Hum!

Corey: Maintenant, ils ne peuvent pas interdire les Reptiliens de la superporte, mais ce qu’ils peuvent faire, c’est empoisonner le puits de notre système stellaire jusqu’ à ce qu’ils ne puissent plus entrer dans notre système solaire.

Ils vont et viennent de la superporte, mais ils n’ y auront pas accès avant mille ans.

Et quand Gonzales a dit ça, j’ai eu un drôle de regard sur mon visage. Et il a dit : “Ça sonne biblique, n’est-ce pas?”

David: Hum. La Fédération Galactique est-elle impliquée dans l’empoisonnement du puits pour le Draco?

Corey: Les Gardiens sont ceux qui gèrent ces énergies. Et ils aideront à gérer ces énergies, mais ils ne le font pas pour empêcher le Draco d’entrer. Ils le font comme une partie naturelle de la progression cosmique.

[Note Stopmensonges.com
Comme Gérard et moi nous vous le disions, tous les êtres réveillés (illuminés au sens réel du terme et non pas au sens de la secte Illuminati qui sévit sur Terre et qui a perverti les enseignements de la Loi de Un donnés aux survivants d’Atlantis), tous les êtres illuminés ne choisissent jamais entre l’ombre et la lumière, ils sont le 9, le TAO, le centre, l’amour inconditionnel pour tous. Spiritualité et science ne font plus qu’un, relié au Créateur Infini Unique. On est dans le Divin. C’est notre vraie nature les amis ;)]

David: Il est intéressant, Corey, de noter que dans “La Loi d’Un”, on parle beaucoup de l’Ascension. Et ils utilisent la métaphore ou le terme “moisson”, qui, comme je l’ai décrit dans “Wisdom Teachings”, apparaît souvent dans le Nouveau Testament.

Ils utilisent donc la métaphore selon laquelle nous sommes comme des fruits… L’arbre entier doit mûrir, si vous voulez.

Et puis ils disent que ces Gardiens se montrent pour s’assurer que “le fruit est récolté sans contusions ni taches.”

Pensez-vous donc que ce qui s’est passé dans cette réunion a quelque chose à voir avec le fait qu’ils veillent à ce que nous ne soyons pas souillés au cours de ce processus d’Ascension?

Corey: C’était comme dans le passé, quand la Super Fédération avait atteint ce point naturel où ils étaient censés partir, parfois, ils avaient refusé de partir.

David: Hum.

Corey: Et il y avait eu un conflit à cause de cela. C’est donc une partie naturelle de la loi cosmique et de la progression cosmique que de rappeler à ces êtres qu’il est temps pour eux de passer à leur prochaine expérience.

David: Eh bien, c’est vraiment, vraiment incroyable et une très bonne nouvelle.

Alors, Corey, je tiens à vous remercier d’avoir attiré notre attention et d’avoir été ce messager. Et je veux vous remercier de m’avoir observé. C’est “Cosmic Disclosure” avec votre hôte, David Wilcock et Corey Goode.

Crédits d’Art Design:

Arthur Herring Art – Retrouvez-le sur Facebook