Exercice 22 : J’autorise les autres à m’aider

Tout l’été je vous propose de petits exercices simples sous forme  de réflexion, de méditation ou d’affirmations positives. Le but n’est pas de vous « prendre la tête » avec de longs articles et des réflexions compliquées, on est en vacances hein ! mais plutôt vous donner quelques sujets de réflexion pour améliorer votre vie.
Abonnez vous à la newsletter pour recevoir tous les 2 jours ces exercices dans votre boite mail

aide

J’autorise les autres à m’aider

Je laisse aller la nécessité d’essayer de tout faire moi-même. Les autres peuvent faire les choses aussi bien que moi, et je suis soulagée qu’ils soient prêts et disposés à m’aider. Laisser les autres m’aider m’apporte tout un monde d’avantages, en commençant par me donner plus de temps pour moi-même!

A la maison, je laisse mes enfants m’aider avec les tâches ménagères. Je commence lorsqu’ils sont tous petits, avec des tâches simples qu’ils peuvent facilement accomplir.

Au fur et à mesure qu’ils grandissent, je leur apprends à trier leur linge sale, et à le laver eux-mêmes. Je leur montre comment cuisiner et nettoyer, puis je leur donne des tâches à faire chaque semaine. Je leur montre qu’il est important d’avoir de l’organisation, et je les laisse m’aider à garder les choses organisées.

En conséquence, ils apprennent à être responsable et chaque enfant ressent qu’il est une partie intégrante et nécessaire de la famille.

Je permets aussi à mon conjoint de m’aider. D’ailleurs, nous nous aidons l’un à l’autre comme nous le pouvons. Le travail domestique est toujours plus amusant, et se fait en la moitié du temps, lorsque nous le faisons ensemble! Aussi, quand je suis déprimée, mon conjoint me remonte tout de suite le moral.

Au travail, je laisse mes collègues m’aider. Je délègue les tâches aux personnes les plus adaptées pour celles-ci, sachant qu’elles feront un excellent travail. Toute l’équipe est avantagée lorsque nous partageons le travail et les responsabilités de cette manière.

Lorsque j’essaye de résoudre un problème, je demande conseil à ceux qui ont peut-être eu le même problème. Je laisse leur sagesse et leur expérience me guider dans ma décision.

Aujourd’hui, j’abandonne l’idée de tout faire seule, et j’accueille à bras ouverts, l’aide de ceux qui veulent me la donner.

Questions d’autoréflexion :

1. Ai-je tendance à résister l’aide des autres?

2. Comment puis-je faire pour que mes enfants soient impliqués dans les tâches ménagères?

3. Comment puis-je déléguer les tâches plus efficacement au travail?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *