Le guerre de la désinformation

Q Anon a mentionné à quelques reprises dans ses intels que la guerre ultime serait une guerre de communication.

Je suis parfaitement d’accord avec l’ article suivant  je voudrais juste rajouter, une petite chose ou deux. Il faut se méfier  des articles mettant en scéne des enfants ou des animaux, ce sont à 90% des fakes news ou des arnaques.
en voici un exemple :

fake3

La première photo de gauche est apparue sur les réseaux sociaux avec juste de texte au dessus disant que la petite de 2 ans pleurait pendant que les poiliciers la séparait de sa mère qui ne voulait que la mettre à l’abri de la misère … dans le second article , photos de droite, il est dit clairement que cela était une fake news, cependant le magazine qui avait diffusé la première photo continu de le faire, même en sachant que c’est une fake news.

Lors des mondials de foot, jeux olympiques, il y a aussi les éternelles photos de chiens soit disant abattus dans le pays recevant l’évênement, cela aussi est bien entendu du fake.

A ce propos je trouve désolant que les moutons suivent toute cette propagande pour des matchs de foot sans se rendre compte que le but n’est pas de promovoir un sport, mais bien de nous monter  les uns contre les autres.  Ils sont pour une équipe et contre l’autre, rien à voir avec un exploit sportif, surtout au prix où les joueurs sont payés.
Le but de la cabale à toujours été de nous monter les uns contre les autres d’une façon comme d’une autre, à l’école les plus faible contre les cancres,  au travail les employés contre les chefs, au sport une équipe contre l’autres, les riches contre les pauvres et vis versa, les blancs contre les noirs que ce soit au jeu d’echec/dame ou dans la vie, les chrétiens contre les juifs, les juifs contre les musulmans… etc… réveillez-vous  les moutons ! nous sommes tous des consciences faisant parties de la même source créatrice, nous sommes UN ! refusons d’entrer dans leur monde de compétition qui nous monte les uns contre les autres et la matrice s’écroulera car tout leur système ne tient qu’à une chose : la haine de l’autre par la peur de la différence. Restons dans l’amour et soyons unis. Je ne suis pas contre le sport ou contre le foot à condition que nous nous réjouissons de l’effort sportif quelque soit l’équipe et le vainqueur.

Nathalie

SORTIR DE L’ILLUSION…EN ACTION

Je vois et lis régulièrement des commentaires qui remettent en question les décisions qui sont rendues par la président américain Trump. Entre autre chose, ces commentaires concernent le fait que ce président a renié de nombreux accords établis par ses prédécesseurs. Et les médias de masses ne cessent de tirer à boulets rouges sur celui-ci.

Je ne veux pas me faire un défenseur aveugle des politiques de Trump, ni de ses actions, mais j’aimerais ramener le tout dans une perspective complètement différente de celle présentée par les médias de masse. Mentionnons d’abord que je suis un partisan de la logique et du gros bon sens et j’aime bien aller au fond des choses pour les comprendre. C’est, entre autre, ce qui m’a amené dans la démarche que j’ai entreprise face aux autorités gouvernementales dont j’ai fait mention dans plusieurs communications. Cette démarche m’a mis en contact avec énormément d’informations concernant le fonctionnement de notre monde et de son système. J’ai déjà écrit et répété que je ne prétends aucunement être un spécialiste ni de l’économie, ni de la situation mondiale. Il est aussi évident que je n’ai pas accès directement aux élites dirigeantes, ni aux décisions que ceux-ci prennent. Par contre, à partir d’informations et de connaissances acquises à travers la démarche que j’ai faite et à partir de quelques informations disponibles principalement dans les médias alternatifs, en appliquant juste un peu de gros bon sens, il devient possible de comprendre un peu ce qui est en train de se passer. Il est aussi possible de le faire à partir des informations disponibles dans les grands médias, mais dans ce cas, je prends pour acquis que plus les décisions prises dérangent l’establishment, plus les chiens aboient et plus ils s’agitent quand ils se sentent menacés.

D’ailleurs j’ai à l’occasion fait référence à Q Anon, un fournisseur d’intel qui se trouve dans l’entourage immédiat du président et qui nous informe, à sa façon, de l’évolution de la situation. Dans plusieurs de ses messages il nous invite à penser logiquement (think logically). Voilà ce à quoi je m’applique en essayant d’être d’abord un observateur de la situation.

J’en reviens donc aux accords qui ont été reniés par Trump, une situation qui perturbe beaucoup de gens, selon ce que je peux lire. Selon ce que j’ai appris au cours de ma démarche, nous pensons vivre dans des démocraties, mais dans les faits, nous travaillons pour des corporations gouvernementales. Cela est un état de fait facilement vérifiable et j’ai partagé cette information régulièrement dans plusieurs de mes communications.

Cela a trois conséquences majeures:

1-Nos élus doivent nous laisser croire qu’ils travaillent pour le mieux-être de la population qu’ils représentent s’ils veulent éviter une révolution et s’ils veulent espérer garder le pouvoir aux élections.

2-Ces élus travaillent pour les corporations gouvernementales et ces entreprises sont dirigées par une élite qui dicte la ligne de conduite à adopter en vue de leurs intérêts qui sont , la plupart du temps, de nature pécuniaire. Cette élite représente une infime partie de la population mondiale et on la nomme de différents noms dont la Cabale, la Mafia Khazar.

3-Cela signifie donc clairement, que nos élus vont mentir régulièrement à la population en lui faisant miroiter qu’ils travaillent dans son intérêt et ils vont utiliser un langage convaincant à cet effet. Les discours, les projets de loi et les accords conclus doivent aller dans cette direction, du moins en apparence. Mais dans les faits, aucun projet de loi ou très peu seront acceptés s’ils ne servent pas en finalité les intérêts de l’élite dirigeante.

En conclusion de cela, plus on semble avancer dans une direction favorable à la population, plus on recule, dans les faits. Ici au Québec, il est possible de faire un constat à cet effet, si on prend entre autre le temps de regarder comment le système de santé se détériore, comment le système d’éducation se détériore et comment nos routes se détériorent aussi, et ce, en dépit de tous les beaux discours qui font mention qu’on travaille intensément à améliorer les choses.

J’en reviens donc à Trump. Il a été élu comme président des États-Unis. Usuellement, cela signifie qu’il a été élu pour diriger la corporation États-Unis d’Amérique Inc. J’invite, encore une fois, les gens à écouter attentivement chaque mot du discours que Trump a prononcé quelques jours avant les élections de 2016: https://www.youtube.com/watch?v=TKR8vBZfAkA

Ce discours n’est vraiment pas un discours comme on entend habituellement des politiciens. Il faut vraiment s’arrêter et comprendre qu’habituellement, les électeurs choisissent, à leur insu, un dirigeant dont le mandat réel est de diriger la corporation gouvernementale appartenant à l’élite mondiale. Or ce que Trump dit très clairement, c’est que ce ne sera pas le cas cette fois-ci advenant le cas où il sera élu. Il annonce même qu’il fera la guerre à cette élite dirigeante. Quand il fait mention de « We the People » il fait clairement référence au peuple souverain qui reprendra le pouvoir par son intermédiaire, advenant le cas où il sera élu. Comme c’est un discours pré-électoral, on peut penser qu’il ne s’agit que de belles promesses. Quand j’ai vu et entendu ce discours pour la première fois, j’ai immédiatement choisi de devenir très observateur de tout ce que Trump ferait ou dirait, juste pour valider si ce discours n’était rempli que de belles paroles prometteuses.

Or, dans les faits et de mon point de vue, plus Trump renie des accords qui ont été conclus par les administrations précédentes, plus on peut penser qu’il fait son travail et qu’il remplit ses promesses, et ce, peu importe la nature de ces accords. Je m’explique:

Tous les accords qui existent ont été signés par la corporation États-Unis d’Amérique Inc. Suivant ce que j’ai mentionné plus tôt, tous ces accords nous ont été présentés comme devant servir au mieux-être de la population, mais dans les faits la priorité recherchée par chacun de ces accords et projets de lois, c’était de favoriser les intérêts de l’élite dirigeante. Cette élite dirigeante n’a aucun intérêt ou préoccupations véritables envers la population. Donc, de ce point de vue, la majorité sinon tous les accords issus des administrations précédentes doivent être reniés. Ils doivent ensuite être revus et renégociés dans les intérêts réels du peuple par le président de la République des États-Unis. En d’autres termes, on efface et on recommence. Il n’y a pas d’autres solutions possibles et cela relève du simple gros bon sens.

D’autre part, il faut comprendre que la corporation États-Unis d’Amérique Inc, est en faillite depuis quelques années déjà. Je ne me souviens plus de l’année mais ils ne peuvent plus rembourser leur dettes parce qu’on les a obligé à rembourser cette dette en espèce tangible, soit de l’or ou de l’argent (minerai) et ils ne disposent pas du matériel nécessaire à cet effet, ce qui les place dans une position de grande vulnérabilité face à leurs créanciers et aussi pour toutes les opérations commerciales avec leurs partenaires commerciaux. Bien évidemment un pays de la taille des États-Unis ne sera pas mis en faillite de la même manière que cela se ferait pour le commun des mortels car cela créerait un chaos mondial indescriptible.

C’est dans ce contexte qu’a eu lieu la dernière élection où les américains avaient le choix entre Trump et Hillary pour diriger le pays. À partir des faits mentionnés plus haut, soit le fait que les États-Unis sont une corporation gouvernementale et que celle-ci est dans l’incapacité de rembourser ses dettes, donc en situation de faillite, on peut observer comment Trump gère la situation et on peut aussi imaginer comment Hillary aurait gérer la même situation, simplement à partir du gros bon sens et de quelques faits facilement vérifiables.

Scénario Trump

Trump a choisi de redonner le pouvoir au peuple et par le fait même de revenir à un genre de république. C’est exactement ce qu’il annonce dans le discours dont j’ai donné le lien plus haut: https://www.youtube.com/watch?v=TKR8vBZfAkA . Si ce qu’il mentionne n’est pas assez clair pour le lecteur(rice), j’invite ceux et celles qui ne comprennent pas cet énoncé simple, à écouter et à ré-écouter 1 fois, 5 fois, 10 fois, 20 fois, s’il le faut, le bref discours du candidat Trump.

Cela aidera grandement à comprendre ce qui se produit en ce moment et pourquoi aussi il y a tant de gens qui dénoncent et condamnent les actions de Trump. Curieusement, je reçois à l’occasion des commentaires qui concernent Trump et/ou je lis des commentaires à ce sujet sur Facebook et je constate que la majorité des gens qui appuient Trump et/ou qui ne se laissent pas manipuler par la propagande souvent haineuse et aussi la plupart du temps mensongère que font les médias de masse, sont souvent des gens qui se sont penchés sur le fonctionnement du système, bien au delà des apparences et bien au delà de la manipulation mensongère des médias de masse.

Donc pour remplir sa promesse et atteindre son objectif, le président doit mettre hors d’état de nuire tout ce beau monde qui fait partie de cette élite et dont il est entouré à tous les niveaux de l’administration gouvernementale. C’est ce qui explique qu’il y ait eu tant de mouvements de personnels depuis son élection. Selon ce que je peux lire à l’occasion il aurait quand même garder quelques-uns de ces personnages dans sont entourage immédiat afin de mieux les avoir à l’oeil. Mais le temps de ces gens est quand même compté.

Ensuite en agissant seul, ce président ne peut rien absolument rien. C’est pourquoi, il y a de nombreux généraux de l’armée et beaucoup de Marines qui gravitent autour du président, le mandat premier de l’armée étant de protéger le peuple. Des civils et des individus de différentes origines se sont joints à ces militaires et au président et ils ont formé une force qui fait contrepoids au groupe de la Cabale. On a nommé ce groupe Chapeaux Blancs et/ou Alliance.

Selon ce que j’ai pu lire, ce sont des généraux de l’armée qui ont sollicité Trump afin qu’il se présente à la présidence. Et s’il n’avait pas accepté, l’armée aurait fait un coup d’état, ce qui aurait été hautement perturbant pour la population.

Pourquoi un coup d’état? Parce que cette élite dirigeante de la Cabale a trahi le peuple américain de plusieurs manières, ce qui aurait permis à l’armée de faire ce coup d’état et de déclarer ouvertement la loi martiale afin de pouvoir procéder ensuite à leurs arrestations. Donc le fait que Trump ait pris le pouvoir a permis au peuple américain de vivre la transition requise d’une manière plus démocratique et beaucoup plus douce.

Cela implique donc des enquêtes qui concernent tous les niveaux de l’administration gouvernementale et aussi de nombreux organismes qui gravitent autour du gouvernement comme le département de justice (DOJ), le FBI, la CIA, le NSA, etc. C’est ce qui fait que plus de 35 000 mandats d’arrestation ont été émis et gardés sous scellés jusqu’à ce jour. Selon certaines sources, ces mandats pourraient être descellés incessamment et les arrestations des gens concernés pourront alors commencer. C’est une étape très importante pour mettre fin à toutes les pratiques frauduleuses qui avaient cours.

D’autre part, tel que mentionné précédemment, tout ce qui a été négocié par les administrations précédentes devra être renié et renégocié advenant le cas, où cela allait à l’encontre des intérêts véritables de la population.

Q Anon a mentionné à quelques reprises dans ses intels que la guerre ultime serait une guerre de communication. Voilà exactement ce qui se passe en ce moment même. Les grands médias sont la propriété de cette élite dirigeante, et l’arme ultime de cette élite, c’est de soulever de l’indignation dans la population afin de nourrir et d’entretenir le chaos par le biais des médias de masse. Selon ce que je peux observer, cette tactique fonctionne très bien pour eux…mais elle ne leur permet que de gagner du temps. Selon ce que je peux lire dans les médias alternatifs, la défaite entière et finale de cette élite est très imminente. Selon le ton des articles et des commentaires de nombreux chroniqueurs dans les médias de masse, qui sont devenus très virulents et même haineux dans certains cas au cours des dernières semaines, il semble que la pression de la défaite se fait sentir d’une façon de plus en plus forte au sein de la Cabale.

Donc, ce monde et ce système dans lequel nous avons vécu doit, en quelque sorte, être déconstruit entièrement avant de passer à autre chose. C’est clairement ce à quoi s’applique Trump et les Chapeaux Blancs actuellement. Il est bien évident que plus ces gens vont faire de la déconstruction, plus cela risque de soulever de l’inquiétude et de créer de l’agitation, en particulier de la part de ceux qui ont si généreusement profité de ce système. Selon ce que je peux observer, c’est remarquable comment ils peuvent transmettre cette inquiétude à la population en général et comment l’ensemble de la population répond merveilleusement bien à la manipulation qu’ils génèrent par l’intermédiaire des médias de masse.

Bien beau déconstruire, mais pour faire quoi après? Voilà donc où la réévaluation et le NESARA/GESARA entre en ligne de compte. Tout a été planifié, organisé. Tout est déjà en place. Tous les pays de la planète (en fait 209 pays) ont convenu des accords pour mettre fin à ce système frauduleux et pour établir un nouveau système économique qui sera appuyé sur des valeurs tangibles, uniformes et comparables. C’est la base de tout. Ces nouvelles règles économiques permettront ensuite d’envisager la vie en société d’une façon plus juste et équitable et les habitants de chaque pays pourront participer à la mise en place de ces nouvelles règles de façon souveraine et de façon propre aux spécificités de chaque pays.

Voilà la scénario avec Trump au pouvoir. Il semble y avoir une masse très grande de gens, particulièrement ici au Québec, des gens qui ne semblent pas du tout au courant des véritables enjeux, mais qui se laisse facilement manipuler dans leurs émotions par tout le blabla anti Trump qu’on retrouve dans les grands médias. On retrouve beaucoup de propos purement haineux dans les commentaires concernant Trump. Dernièrement on a même fait des parallèles entre lui et Hitler. Les gens qui font de tels commentaires savent-ils qu’Hitler était manipulé et soutenu par la Cabale et qu’il a merveilleusement bien fait le travail pour eux?

Ce sont en particulier ces gens que j’invite à écouter le discours préélectoral de Trump d’une part et à prendre ensuite le temps de s’informer, au delà des fausses informations véhiculées par les médias de masse, pour bien voir la cohérence entre le discours et les actions qui ont été entreprises.

Maintenant voyons quel aurait été le scénario potentiel avec Hillary au pouvoir.

Il est un fait connu et indéniable qu’Hillary s’est généreusement servi de son serveur privé pour des communications concernant la gestion gouvernementale…à sa façon. Ce faisant elle a laissé des traces et des preuves qui concernent des activités criminelles de haut niveau tant au niveau des réseaux de pédophilie, participation à des rituels sataniques que trahison envers le peuple américain. En fait il semble que cette dame et son organisation étaient tellement convaincus de sa victoire qu’ils n’ont pris aucunes précautions pour effacer ces communications. Ces courriels démontrent, semble-t-il, hors de tout doute, la trahison qu’elle a commise envers le peuple américain pendant qu’elle était au pouvoir. Cela concerne de nombreux politiciens et implique même Obama, le président de l’époque. On ne parle pas ici de simples magouilles, mais bien de trahison envers le peuple, ce qui implique qu’elle devra se présenter devant un tribunal militaire, une fois qu’elle sera arrêtée. Et en passant Q Anon a mentionné dans un de ses derniers messages que le Grand Jury était maintenant en place. À suivre.

Voyons la suite: j’ai fait mention que les États-Unis d’Amérique Inc. étaient devenus insolvables. En fait ce ne sont pas seulement les États-Unis d’Amérique Inc, mais la majorité des pays de la planète qui se retrouvent en situation de difficultés financières et dans l’incapacité de rembourser leurs dettes éventuellement. Pour qui prend le temps de s’instruire et de comprendre le processus de création monétaire actuel, il est facile de comprendre qu’il ne peut en être autrement. Tout l’argent qui est en circulation actuellement est créé à partir de dettes que les gens, entreprises, gouvernements contractent envers les institutions financières. Tout ce argent est créé à partir de rien au moment de la signature des contrats d’emprunt. Mais cette façon de faire ne crée pas l’argent des intérêts. À partir de là il est facile de comprendre que, tôt ou tard, il manquera d’argent dans ce système et que des individus, entreprises, gouvernements se retrouveront en difficultés financières. C’est précisément la situation dans laquelle nous nous retrouvons en ce moment.

Or avec des dirigeants de la Cabale au pouvoir comme c’est le cas dans les principaux pays de la planète (genre G6 +, avec May au Royaume Uni, Macron en France, Abe au Japon, Merkel en Allemagne, Trudeau au Canada et Netanyaou en Israël) , on peut penser que ce système tendra à se maintenir à flots.

Alors, avec toutes ces belles personnalités au pouvoir, où prendrait-on l’argent pour couvrir ces dettes insolvables? Se pourrait-il qu’on ait envisagé de le faire dans les comptes de banque des individus, sans leur consentement explicite. Or, cela est déjà prévu depuis un bon moment par l’intermédiaire de la loi bail-in. Renseignez-vous!

Maintenant, advenant le cas où cela se serait produit, se pourrait-il que cela ait soulevé l’indignation populaire et un mouvement de population, genre révolte? Se pourrait-il qu’on ait ainsi prévu créer un chaos social étendu à plusieurs pays, ce qui aurait permis d’imposer la loi martiale de façon généralisée?

Se pourrait-il alors que des individus qu’on appelle des lanceurs d’alerte, dont je fais partie, aient alors été tentés d’intervenir en tentant de communiquer des informations à la population pour l’aider à comprendre où est son pouvoir et afin d’aider cette même population à reprendre ce même pouvoir? Se pourrait-il que ces individus (lanceurs d’alerte) aient alors été considérés une menace pour l’ordre établi? Se pourrait-il qu’on se soit servi de la loi martiale pour précéder à l’arrestation de ces mêmes individus sans mandats précis et sans justifications véritables, laissant ainsi la population dans le désemparement total?

Je sais que certains riront à la lecture de ce scénario catastrophique. Et pourtant! L’expérience que j’ai vécu avec les instances gouvernementales m’a conduit devant une Cour criminelle où j’ai pu entendre le témoignage d’un policier expert qui disait faire partie d’une escouade dite extrémiste. Selon ce que j’ai retenu de ce témoignage, les gens qui étaient sous enquête n’étaient pas des gens qui sont des terroristes au sens où on l’entend usuellement et dont on entend parler dans les grands médias. Non c’étaient des gens qui démontraient qu’ils avaient acquis une compréhension du système qui leur permettait de le remettre en question de façon pacifique. J’ai donc eu la surprise d’apprendre que j’étais considéré comme un terroriste par cette escouade et que tous les gens qui s’étaient instruits sur le fonctionnement véritable du système et qui se transformaient en lanceurs d’alertes étaient sous surveillance par les policiers de cette escouade.

Donc, de ce fait, je devenais lié au Patriot Act, une loi qui a été promulguée aux États-Unis suite aux événements du 11 septembre 2001, et qui a eu une correspondance dans de nombreux pays de la planète dont le Canada. De plus ici même au Canada, on s’est servi de deux attentats survenus contre des militaires à quelques semaines d’intervalles, il y a de cela quelques années pour donner plus de dents à ces lois antiterroristes et afin de pouvoir procéder à l’arrestation de façon purement arbitraire et sans aucun mandat de tout individu constituant une menace pour l’ordre établi. Je spécifie ici un point précis: une menace pour l’ordre établi. Pas une menace pour la société.

Que serait-il survenu de ces individus par la suite? Est-il possible qu’on ait prévu de les interner dans des camps de la FEMA (Federal Emergency Magement Agency), soit l’agence fédérale américaine des situations d’urgence qu’on aurait alors transformé en genre de camp de concentration? Il y aurait, semble-t-il, dans ces camps qui sont fort nombreux, soit dit en passant, des millions de cercueils qui attendent d’être utilisées pour ces « cas d’urgence ».

Je divague et je fabule penseront de nombreuses personnes. À ces gens je réponds à l’avance: Attendez un peu de voir toute l’horreur qui, je l’espère fortement, deviendra publique bientôt concernant cette chère Hillary une fois qu’elle se retrouvera devant un tribunal. Si vous n’aimez pas Trump et le trouvez exécrable et narcissique, il est possible que vous trouviez soudainement que celui-ci est un enfant d’école comparé à elle.

Je me suis permis le luxe d’une expérience hors du commun pour sortir de cette illusion concernant ce système et ces instances gouvernementales alors que je me suis opposé, en apparence du moins au paiement des impôts qu’on me réclamait. Je spécifie que j’aurais pu en tout temps mettre fin aux démarches entreprises et choisir de rentrer dans le rang bien docilement, mais pour diverses raisons, j’ai plutôt choisi de me rendre au bout de cette expérience. Cela m’a permis d’être témoins de situations « intéressantes » dont je vais faire ici une brève énumération:

1- Ces impôts qu’on me réclamait ont été dûment compensés à plusieurs reprises et ce dans le respect intégral des lois en cours, mais elles ne l’ont pas été de la façon usuelle, une chose que je n’ai pu démontrer en Cour pour deux raisons: Toute la démarche entreprise m’a mené à vivre un stress intense que j’ai appris à bien gérer au quotidien sauf aux moments où j’ai eu à me présenter devant un juge. Je sais bien faire valoir mes points par écrit, mais je ne suis pas vraiment habile à me défendre verbalement particulièrement quand je suis sous pression même minime. Inutile de dire que la pression est très élevée lorsqu’on se présente devant un(e) juge. Pour ce qui est de la façon dont les impôts ont été compensées, la loi est très claire: à l’article 1 de la Charte des droits et liberté de la personne, il est stipulé: « Tout être humain a droit à la vie, ainsi qu’à la sûreté, à l’intégrité et à la liberté de sa personne.

Il possède également la personnalité juridique ». Dans le cas présent, il faut connaître la différence entre un être humain et la personnalité juridique et savoir ce qu’est la sûreté de la personne, une chose que je me suis appliqué à apprendre afin de l’utiliser correctement.

2- La journée où le huissier s’est présenté chez moi pour procéder à la vente des biens dont je disposais et à l’éviction de la demeure dont je disposais aussi, il était accompagné d’une dizaine de policiers. Je peux témoigner que c’est plutôt impressionnant à voir arriver chez soi. Et ces policiers, qui sont censés faire respecter la loi, ont plutôt contribué à la perpétuation d’un vol en plein jour, à ce moment là. Car il est clairement stipulé à l’article 7 de la Charte des droits et libertés de la personne : La demeure est inviolable. Il n’y a pas d’alinéa, pas de contre indications.

3- Cette journée là, le huissier en question était aussi accompagné d’une journaliste et d’un photographe du Journal de Québec. Je me suis abstenu de répondre aux questions de ces deux personnages, car j’ai rapidement réalisé que leur objectif était de publier un article à sensation, pas de connaître et de publier la vérité, ce qui aurait exiger pour eux de passer de longues heures avec moi. Résultat, j’ai fait parler de moi à la page 2 et 3 du Journal de Québec et du Journal de Montréal à deux reprises dans la même semaines. Il est évident que ces gens avaient été « mandatés » pour exposer ce cas avec emphase.

4- Puis, on a « mandaté » un journaliste de TVA pour faire une entrevue avec moi. Après avoir d’abord refusé, celui-ci s’est fait insistant et il m’a finalement convaincu qu’il était là pour m’aider. Résultat: avec un savant montage, il me fait dire à l’écran des choses qui me font perdre toute crédibilité aux yeux du public.

5- De toute évidence, tous ces gens ont agi de façon concertée et de manière à non seulement me déposséder des biens dont je disposais, mais aussi de façon à me briser moralement et psychologiquement. De plus en me faisant perdre toute crédibilité aux yeux du public, ils se sont assurés que je ne puisse pas communiquer aux gens le fruit de mon expérience sur le façon de régler les impôts dans le respect des lois en place, d’autant plus que, quelques années plus tôt, j’avais publié un livre, Être Maîtres de nos vies, un livre qui ne faisait que partager un début d’informations sur le système en place, des informations que je maîtrisais très mal au moment de l’écriture du livre, mais un livre qui propose une réflexion intéressante et qui a pour objectif, entre autre, de provoquer un début d’éveil chez les lecteurs(rices). Donc c’est un livre qui remet l’ordre établi en question et j’ai vraiment compris à travers ma démarche comment il constituait une menace pour cet ordre établi. Il est disponible gracieusement en version numérique en allant sur www.aidojeunes.org.

6- En cours de route un mandat d’arrestation a été émis contre moi ou plutôt contre la personne juridique que je possède. Quand je me suis présenté à la Cour à ce sujet, je n’ai pas voulu débattre de cet aspect du mandat d’arrestation. Je me suis fait accompagné d’un avocat et j’ai sagement choisi de témoigner. Tout allait merveilleusement bien pour moi lors de mon témoignage. Malgré l’intensité du stress engendré par la situation, j’étais en maîtrise de la situation, mais une maîtrise ultra fragile. Lorsque je suis arrivé à l’élément clé de mon témoignage qui aurait pu démontrer de façon claire et non ambiguë que je n’ai jamais eu d’intention criminelle, c’est mon avocat qui est intervenu, la seule et unique fois où il est intervenu d’ailleurs, pour me faire by-passer cette partie de mon témoignage. Cela m’a complètement déstabilisé et a rompu l’équilibre fragile que j’avais de la situation. Jamais je n’ai pu revenir sur le point crucial que je m’apprêtais à partager alors. C’est pourquoi j’ai été condamné. Avec le recul et en re-visualisant mentalement la scène , il m’est apparu qu’il était de connivence avec le procureur. Il m’est aussi apparu clairement qu’il avait probablement reçu une quelque forme de menace et qu’il n’était pas là pour m’aider et me supporter. Si j’étais parvenu à m’en sortir par moi-même, il n’aurait pas eu de problème, mais il est clair qu’il ne devait pas me soutenir dans mon témoignage. En effet n’est-ce pas le rôle spécifique d’un avocat d’amener son client à préciser le moindre détail lors de son témoignage? Si oui, alors pourquoi celui-ci aurait-il fait complètement le contraire? Quel était son bénéfice personnel à agir ainsi?

7- Quelques mois plus tard, j’ai été victime de fraude pour l’une de mes cartes de crédit. Plusieurs transactions similaires ont été réalisées avec cette carte, par un fraudeur, pour une période s’étalant sur quelques jours et pour un montant global d’environ $5000. Pour alléger le texte, je passe volontairement sur certains détails, mais il est clair pour moi que c’est Revenu Canada qui a mandaté quelqu’un pour frauder ainsi ma carte de crédit afin de m’obliger à répondre à quelques questions auxquelles je n’avais pas répondu à la satisfaction de leur agent, semble-t-il, lors d’un appel téléphonique survenu quelques jours avant le début de cette fraude.

Pourquoi est-ce que je raconte tout cela? Tout simplement pour corroborer que ce j’ai décrit plus tôt au sujet du scénario lié à la victoire potentielle d’Hillary n’est pas le fruit de la pure imagination et cela ne relève pas de la fiction. À partir de l’expérience que j’ai vécue avec les instances gouvernementales, j’ai réellement senti cette menace peser sur moi pendant une certaine période. J’ai suivi de près l’évolution de la situation et si les gens font un peu de recherche, il trouveront facilement que des lois ont été votés pour neutraliser complètement les « gêneurs » . Par contre, je suis bien conscient que bien des gens classeront rapidement ce que je viens de raconter comme une autre théorie du complot.

Moi ce que je dis, c’est que s’ils ont pu déployer tant d’efforts sur mon cas, moi qui ne suis qu’un « no name absolu » parce qu’ils ont établi que je constituais une menace pour eux, j’ose à peine imaginer ce qu’ils peuvent faire envers quelqu’un qui se présente à la présidence des États-Unis en mentionnant clairement lors d’un discours qu’il planifie de s’attaquer de front à eux et à leur ordre établi.

Dans la vie, ce sont les expériences qui font foi de tout. Tout le reste pourrait bien n’être que verbiage. L’expérience que j’ai vécue avec les instances gouvernementales m’a permis de sortir d’une grande partie de l’illusion que nous vivons tous(tes) en ce monde.

Il y a une autre partie de l’illusion qui est liée au fait que nous ne sommes pas ce que ce corps de matière que, personnellement je trouve dense, lourd et limitatif. J’ai personnellement vécu des situations de vie qui m’ont fait clairement envisager et ressentir le potentiel illimité dont je dispose en tant qu’Être divin. J’avoue que dans ce cas, j’ai été tellement impressionné par ce que j’ai alors perçu et ressenti que j’ai trouvé que cela était trop gros pour moi. Donc le fait de vivre dans un corps physique fait aussi partie de l’illusion de ce monde, une illusion qu’il m’est plus difficile de transcender en ce moment, quoique…

À tout ceci j’ajouterai qu’au cours des derniers mois et particulièrement très récemment, il a été question de réfugiés. Encore là, il est évident qu’ il s’agit d’une opération savamment orchestré par la Cabale qui se sert de ces gens dans le but de déstabiliser le tissu social où ces réfugiés s’établissent. Donc à la fois les populations locales et à la fois les réfugiés font les frais de cette manipulation savamment soutenue, encore une fois par les médias de masse. C’est quelque chose de très malheureux et c’est quelque chose qui devrait s’arrêter instantanément une fois que la Cabale aura été complètement neutralisée et que le NESARA/GESARA aura été déclaré.

En attendant, suivant ce qui a circulé dans les médias ces derniers temps, on s’est servi de pauvres enfants pour jouer de la manipulation. Il est vraiment malheureux qu’on se serve ainsi des enfants. Il y a à peine quelques jours un important réseau de pédophiles a été mis à jour aux États-Unis, et ce après une enquête ordonné par Trump. Il se pourrait fort bien que, parmi les gens arrêtés il y ait de nombreuses personnalités faisant partie de la Cabale. 2300 personnes ont ainsi été arrêtés ce qui doit aussi avoir permis la libération de nombreux enfants dont on abusait. Curieusement, pas un mot de cette opération n’a été mentionné dans les grands médias. Il me semble que cela était une opération d’importance et il me semble qu’on démontre un grand souci pour les enfants dans ces même médias ces temps-ci. Alors… quel est leur véritable intérêt?

Quoiqu’il en soit, concernant la situation qui prévaut aves les réfugiés (immigrants illégaux) et leurs enfants et dont on fait grand éclat ces jours-ci, j’aimerais partager le petit guide suivant: « Étranger illégal séparé des enfants pour les nuls » . À noter que je ne suis pas l’auteur de ce guide, mais je le partage parce qu’il touche un point à prendre en considération dans la situation qui prévaut.

1- L’entrée aux États-Unis sans autorisation est un crime. La première fois, c’est un délit. La deuxième fois, c’est un crime.

2- Quand « les Immigrants ou les Américains » se font arrêtés en commentant un crime, ils vont en prison.

3- Quand « les Immigrants ou les Américains » vont en prison, ils sont séparés de leurs enfants.

4- La fait d’avoir des enfants n’est pas une carte pour sortie de prison librement.

5- Ceux qui sont séparés de leurs enfants à la frontière sont ceux qui sont entrés aux États-Unis illégalement et donc qui ont commis un crime.

6- Donc cela est simple: pas de crime=pas de séparation.

Comme je l’ai écrit il est quand même profondément désolant que cela se produise, mais il est clair pour moi qu’il s’agit d’un vaste plan de manipulation de la population et que ce plan est orchestré par la Cabale dans un but précis. Ces migrants sont les premières victimes du plan de la Cabale. Il en est de même pour tous les migrants qui s’introduisent illégalement au Canada et particulièrement au Québec avec la complicité et les encouragements du gouvernement canadien.

Pour terminer, j’aimerais citer une portion de texte issue de la dernière publication de Benjamin Fulford. Je rappelle que M. Fulford est un journaliste indépendant qui publie hebdomadairement sur un blog depuis de nombreuses années des informations clés sur les changements qui ont cours au niveau géopolitique. M. Fulford a aussi occasionnellement eu à intervenir dans certains négociations et il a un très grand réseau de contacts aussi bien dans l’Alliance que dans la Cabale. Pour avoir un bon aperçu de ce qui se passe réellement en notre monde, au delà des informations tordues qui nous sont livrées dans nos médias de masse, tout le monde devrait consulter les écrits de cet homme. Voici un lien pour avoir accès à sa dernière publication en français: http://latableronde.over-blog.com/2018/06/fulford-les-manoeuvres-geopolitiques-de-l-ete.html

J’aimerais donc citer la fin de sa dernière publication, une invitation à user de discernement par rapport à l’information qui nous est présentée:

<<<En guise de conclusion cette semaine, bien que nous évitions généralement de faire des commentaires sur les marchés, nous aimerions attirer votre attention sur l’information suivante : 
http://www.hurriyetdailynews.com/500-sheep-die-in-mass-suicide-jump-in-eastern-turkey-133225#photo-5
(500 moutons meurent dans un « saut groupé » dans l’est de la Turquie :
En Turquie en Juillet 2005, un groupe d’éleveurs de moutons a laissé un troupeau de moutons dans un champ et sont allés déjeuner. Quand ils sont revenus ils ont assisté à une scène incroyablement bizarre, les moutons étaient en train de se suicider. Un mouton s’est jeté d’une falaise et a chuté de 20 mètres. Étonnamment tous les moutons ont suivi le chef de file et se sont jetés de la falaise. 1.500 moutons ont fini par sauter tandis que les bergers regardaient la scène, incapable de faire quoi que ce soit pour les arrêter. 

Au total 400 sont morts, les 1.100 autres moutons ont survécu parce que les 400 premiers moutons qui avait déjà sauté ont servi de matelas d’amortissement !)

Rappelez-vous que l’adage que « la tendance générale est votre amie » (= suivez le mouton qui vous précède) n’est valable que jusqu’au moment où tout le troupeau se jette par-dessus la falaise. 
Inutile de prétendre que vous n’étiez pas prévenu.>>>

Voilà c’est la dessus que je termine cette communication.

Je suis vraiment convaincu que nous sommes vraiment et de plus en plus à l’aube de changements majeurs pour notre humanité et que ces changements nous conduiront vers un monde où règnera plus de justice, de paix, d’amour, d’harmonie et d’unité.

Yves Dubé

Rédigé par Nouvelle Conscience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.