Libérer son féminin sacré

se libérer

Être libre

Considérez-vous que vous êtes libres ? Oui, me direz-vous. Nous habitons en France, dans le pays de la liberté, de l’égalité…Nous sommes en démocratie et nous pouvons faire ce que nous voulons dans la limite des lois. Certes.

Mais répondez plutôt à ces questions en y réfléchissant bien:
– êtes-vous libre de ne pas vacciner vos enfants ?
– êtes-vous libre d’éduquer vos enfants comme vous le souhaitez ?
– avez-vous été libre de choisir vos études ?
– êtes- vous libre de choisir le métier qui vous plait ?
– êtes-vous libre d’organiser votre temps de travail comme vous le souhaitez ?
– êtes-vous libre de vous habiller comme vous le souhaitez ?
– êtes-vous libre de voyager à n’importe quel moment de l’année ?
– êtes-vous libre de vivre vos passions chaque jour ?
– êtes-vous libre de dépenser votre argent comme vous les souhaitez ?
– êtes- vous libre de manger comme vous en avez envie ?
– êtes-vous libre d’avoir vos propres opinions (politiques, religieuses…) ?
– êtes-vous libre d’exprimer vos propres opinions en toutes circonstances?
– êtes-vous libre de prendre du temps pour vous ?

La liberté est un joli mot gravé sur le fronton de nos mairies, mais j’ai plus l’impression de faire partie d’une traite mondiale d’esclaves modernes: métro-boulotdodo-impôts! Nous habitons dans des jolies petites maisons, avons tout ce qu’il nous faut matériellement pour survivre.
Mais sommes-nous sur terre pour survivre ou pour vivre ?

Nous sommes endoctrinés dès notre plus jeune âge par les médias, notre éducation, notre religion, notre pays, les valeurs de notre famille et les gouvernements. Nous avons l’illusion d’être libre, mais nous sommes des petites marionnettes qui nous laissons manipuler très facilement (une séance d’hypnose quotidienne devant la télévision suffit largement). On nous occupe en nous faisant croire que nous avons des besoins matériels: toujours plus, toujours mieux ! Travailler encore plus, gagner plus !

Regardez le fêtes de noël, on vous bassine avec la « magie de noël », on vous parle d’amour, de partage, de joie, de compassion… demandez aux sans abris s’ils ont vu une once de tout cela, et même sans chercher si loin, je vais vous dire une chose cela va faire presque 30 ans que je passe les fêtes seule, mes voisins, mes amis le savent très bien. En 30 ans il n’y a qu’une fois, une seule personne qui m’a invité à manger ensemble avec sa copine le soir de noel. Depuis 30 ans je n’ai jamais eu un cadeau (pourtant j’en ai fait), un bout de gâteau,une tasse de café, ou simplement quelqu’un qui passe 5mn me dire joyeux noël ou m’embrasser. Où est la magie, l’amour, la compassion ? chacun est dans sa petite bulle, conditionner à courir pour avoir le repas parfait et le cadeau à la dernière mode, mais personne ne regarde plus personne, où est la liberté dans tout cela ?

Noël fête soit disant la naissance de Jesus, mais savez-vous que cela est totalement faux?
A l’école (il y a longtemps) j’avais appris par un prof d’histoire un peu zélé, que Jesus était né en – 4 avant JC,  je ne vous en ai pas parlé mais j’ai gardé précieusement l’article de Benjamin Fulford du 24 décembre où il dit ceci :
« Le fait est que personne ne sait quand Jésus Christ est né, donc l’ancienne église Chrétienne s’est accaparée l’ancienne fête solaire du Nouvel An en remplaçant le soleil par Jésus. Voici l’histoire : le soleil se trouve à son point le plus au nord le 21 décembre, au solstice d’hiver.
Pendant les trois jours qui suivent, il semble se maintenir au même endroit, et puis le 25 décembre, il commence à se diriger vers le sud, en marquant la naissance de la Nouvelle Année solaire.
Par conséquent, l’église Chrétienne devrait confesser aux gens la vérité sur Noël sans pour autant renoncer aux merveilleux enseignements de Jésus Christ et du Christianisme.
Les Juifs, de leur côté, devraient cesser de célébrer la fête xénophobe d’Hanoucca et réaliser qu’il est parfaitement kasher de célébrer le nouvel An Solaire (à moins qu’ils ne pensent que le Créateur n’a pas créé le soleil).  »
En résumé une majorité des gens en France ne font que fêter une fête commerciale organisée par la cabale, qui nous ont fait croire que nous avons besoin de cela pour créer un instant de « magie », ne pouvons nous pas créer un instant de magie quand nous le voulons, inviter et faire des cadeaux à qui nous voulons, ou  décorer joyeusement nos maisons quand nous le souhaitons ? avons nous besoin de suivre la masse du troupeau pour nous sentir bien ? où est notre liberté dans tout cela ?

Alors que nous n’avons besoin que d’une seule chose: Vivre notre vie, la vraie !

Celle qui nous permettra de vivre nos passions, d’aider les autres, de protéger les plus faibles, la nature et les animaux… voilà ce dont nous avons vraiment besoin pour être libre et heureux !
Et vous pourrez bien possédez tout l’argent et tous les biens matériels que vous souhaitez, tant que vous n’écouterez pas votre déesse intérieure, vous ne serez pas heureux sur cette terre. Et si, tout ce qu’on vous a appris jusqu’à maintenant, tout ce que vous croyez pour acquis était faux ?
Et si la théorie de l’évolution, les faits historiques, les bienfaits des vaccinations, le plan santé nutrition, les dogmes religieux, la non existence de vie extraterrestre… étaient en fait d’énormes canulars. Tomberiez-vous de haut? Ou penseriez-vous:  » Je m’en doutais ».

Nous sommes endoctrinés, mais bonne nouvelle, il nous reste notre libre arbitre: nous sommes libres d’avoir le choix !
Le choix de croire ou pas ce que l’on nous raconte. Le choix de chercher, de lire de se documenter, le choix de suivre nos intuitions, nos envies, nos passions… L’être humain possède le libre arbitre, il est maître de sa vie. Encore faut-il qu’il puisse faire ses choix en toute connaissance de cause !
Et pour cela, il faut voir l’information sous différents angles, différents points de vue: la télé n’est pas le canal le plus intéressant pour cela. Lisez, regardez des médias alternatifs sur le net, documentez-vous… Un autre monde s’ouvrira devant vous et alors vous serez libre de vivre votre vie en toute connaissance de cause !

Il n’est jamais trop tard pour vivre ses rêves ! Nous sommes libres de choisir notre vie, mais pour ça il faut être conscient de toutes les manipulations dont nous sommes victimes dans notre société ! Il faut réussir à savoir si ce que l’on veut faire ou avoir est un conditionnement ou si c’est notre âme qui nous demande cela. Ce n’est pas facile!
Il faut faire un travail sur soi. Investissez du temps et de l’argent pour mieux vous connaître, c’est tellement libérateur !
Personnellement, je pense que nous sommes enchaînés dans la société actuelle, mais que par la connaissance de soi et de la vérité, nous avons le pouvoir de briser ces chaines et de nous libérer. Ne gâchez pas votre vie en vivant la vie d’un autre (emprise de la société). Vivez votre vie telle que vous l’entendez et faites ce qui vous procure le plus de plaisir !

Mon livre « en route vers une nouvelle vie  » peut vous y aider .
Devenez libres d’être vous-même ! ENJOY YOUR LIFE !

 Se libérer de la matrice

Quand chaque jour vous êtes obligés de vous levez pour vous rendre au travail pour « gagner votre vie », que vous récoltez un salaire qui vous permet tout juste de rembourser votre crédit et de vous acheter à manger, que vous avez tout juste le temps d’aller aux toilettes ou de manger sur votre lieu de travail, que vous devez faire des taches inutiles ou obsolètes, que vous êtes tellement épuisées nerveusement le soir que vous n’avez même plus de force pour vivre votre vie de famille, que vous allez travaillez jusqu’à vos 70 ans sans être sûr de pouvoir bénéficier d’une retraite, quand on vous dit quoi penser (religions, école, politique), quand on vous dit comment vous habiller (suivre la mode), quand la seule distraction qu’on vous propose est la télévision avec des émissions plus lobotomisantes les unes que les autres…comment appelez vous ça ?
Moi je considère ça comme de l’esclavage. Ils nous tiennent par la peur, par l’argent, par la nourriture.
Savez vous qu’ils nous bourrent de gluten pour que nous restions bien sages, bien mous et que nous ne puissions pas trop réfléchir. Ils ont créé une société dont nous sommes les esclaves. Alors oui, ça fait un peu théorie du complot. On se moque de moi quand je dis ça. Mais je m’en fous !

Ce qui est important pour moi, c’est d’avoir conscience du fonctionnement de notre société et du rôle d’esclave moderne qu’on veut me faire endosser. Sauf que, comme le disait Ghandi, « A l’instant où l’esclave décide qu’il n’est plus esclave, ses chaînes tombent ». Et moi, j’ai décidé que je ne serais plus esclave de la société de consommation. J’ai décidé que je ferai tout pour devenir libre. Donc j’ai agis en conséquence :
– J’ai arrêté d’acheter de la nourriture industrielle.
– De manger de la viande qui nous oblige absorber de la souffrance animal et donc de très basses vibrations
– Du lait et des produits laitiers qui nous rendent malade, le lait étant à la base fait pour les veaux et non pour les humains
– Avec les économies réalisés en n’achetant plus de bonbons, biscuits, sodas, plats préparés, yaourts, fromage… j’ai les moyens d’acheter des fruits et légumes bio et autre produits bio
– J’ai appris les propriété des plantes sauvages et je les utilise
– Du coup, conséquence directe je ne suis jamais malade. Donc pas de médecin (économie pour la sécu) et pas d’achats de médicaments (toxiques); je n’ai d’ailleurs même plus de sécu
– J’ai arrêté de regarder la télévision (sauf quelques émissions de variété cela se limite à une fois par semaine et parfois par mois)
– j’ai arrêté le dentifrice au fluor et je fais mes cosmétiques moi-même, généralement avec des macérats huileux de plantes que jai ramassé
– dernièrement je suis (presque) passée à l’alimentation crue, il faut comprendre que le cru inclus aussi des aliments cuits à basse température, j’ai investi dans un cuiseur à basse température. Evidement la cuisson prend plus de temps (environ 3h) mais cela est une question d’organisation, puis je fais pour plusieurs jours et je réchauffe au bain marie.  la conséquence est une alimentation beaucoup plus saine et nutritive mais aussi beaucoup plus goûteuse ! une soupe de légumes bio qui a cuit pendant au moins 3h n’a rien à voir avec la soupe en sachet de knorr !
– éviter de tomber dans les extrêmes : je ne suis pas vegan je mange des oeufs de ma poule et parfois j’utilise du fromage râpé, je ne peux pas dire que je ne regarde jamais la tv, ou je n’achète jamais de produits industriels (je mange un croissant le matin)… je pense que tomber dans les extrêmes nous enferment aussi dans une autre matrice en quelque sorte. Il ne faut pas devenir esclave de son propre changement ou de son évolution.
– j’ai appris aussi à m’occuper de moi et de mon corps et à libérer ma sexualité, nous les femmes nous pouvons mettre un deshabillé sexy pour plaire mais surtout pour se plaire, nous pouvons avoir des envies les libérer et les assumer sans pour autant être une catin, et nous pouvons dire non sans être pour autant une allumeuse !
– Apprendre à dire non, non aux choses que l’on a pas envie de faire, non aux conventions, non au » quand dira t’on »…par exemple non aux horaires de repas, de repos… aux corvées que l’on s’impose…

Le monde est en mutation. Notre système actuel ne peut plus perdurer. Il n’engendre que souffrance, manque et pauvreté. J’ai vu depuis les dernières années de nombreuses consciences s’éveiller à cette réalité. Nous commençons à être de plus en plus nombreux à porter ce message d’amour et d’espoir pour un monde meilleur.
Et nous sommes puissants : « Un individu conscient et debout est plus dangereux que 10000 individus endormis et soumis » soulignait justement Ghandi. Par notre éveil, par nos actions, aussi minimes soient-elles (nos achats par exemple), nous pouvons changer la face du monde. On nous fait croire à un monde de pénurie dans la matrice. Alors qu’en fait, Gaïa

notre terre-mère n’est qu’abondance. L’abondance est tout autour de nous. Il nous faut la voir et ne plus avoir peur de manquer. Car c’est à cause de la peur de manquer que notre société est dans cet état de délabrement. Nous pouvons réinventer une société où chacun serait libre d’être qui il est réellement, sans porter de masque.
Femme de ce monde, je vous encourage à faire des petites actions (ou de plus grandes) au quotidien pour changer le monde ! C’est l’énergie féminine qui permettra ce changement de paradigme. Le patriarcat est en déclin. Il ne va pas tenir longtemps. Le matérialisme à outrance n’est plus possible.

Femmes, libérons notre puissance et changeons la face du monde !

Nathalie loi-attration.fr
ce texte peut être partagé dans son intégralité en gardant tous les liens

Découvrez le kit complet de l’éveil

Tous les outils de ce kit vous aideront à vous éveiller en douceur,
pour un éveil spirituel et d’ouverture au monde réel

Le kit comprend :

6 musiques en mp3 et wav

Musique d’ Alignement vibratoire et suppression des blocages inconscients
Méditation de nettoyage des 7 chakras
Méditation cosmique binaurale
Musique subliminale Vaincre la dépression, avoir un mental de winner et positiver
Musique subliminale Vaincre ses peurs, savoir dire non et éloigner les gens toxiques
Musique subliminale pour vaincre les blocages liés à la prospérité financière
+ le livret explicatif des musiques avec le détail des affirmations subliminales

4 Ebooks au format pdf

« En route vers une nouvelle vie »  2 tomes
« A nos âmes jumelles »
« Développez votre intuition »

+

3 ebooks et 1 musique en bonus !

voir tous les détails
cliquez ici