Se reconnecter au féminin sacré

Pour déclencher « l’événement » nous devons encrer l’énergie féminine de la déesse dans Gaia. C’est cette énergie d’amour pur qui va libérer la planète et engendrer le nouveau monde 5D de joie, d’amour et de paix.
Pour cela chaque femme doit se reconnecter à son féminin sacré.
Un peu partout fleurissent des groupes de Sisterhood of the Rose, sororite de la rose dont j’ai déjà parlé, il s’agit essentiellement de rencontres méditatives afin d’honorer la déesse qui est en nous. Mais faut il encore la trouver !

Comme vous le savez, depuis des siècles la cabale à tout fait pour tuer la déesse, violant et tuant les prêtresses et  les femmes, les mutilant, les privant de leur droits…supprimant les temples de la déesse etc… je ne vais pas refaire l’historique car tout cela à déjà été publié via les articles de Cobra sur ce site. Quoi qu’il en soit pour beaucoup de femmes il s’agit de retrouver et de se reconnecter à leur féminin sacré, avant de pouvoir l’honorer correctement.
Aussi j’ai préparé une série d’articles qui sont consacrés aux femmes et à la reconnection à leur féminin sacré.
Pour les hommes il s’agit de se reconnecter à leur part de féminité en eux en trouvant le bon équilibre mais cela n’est pas le sujet du jour.

Au paléolithique, la femme était considérée comme l’incarnation dans la matière de la déesse mère, Gaïa. Elle représentait le pouvoir créateur de la déesse mère et elle était l’instrument de son pouvoir dans le monde. Elle seule, pouvait communiquer avec l’invisible, avec le sacré. La femme antique était aussi considérée comme sacrée. Elle était chamane, guérisseuse, magicienne ou prêtresse. Chaque femme est un message au monde. Nous sommes issues de Gaïa, la terre mère. Nous sommes ses filles. Comme elle nous possédons le pouvoir de créer la vie et de la nourrir. Nous puisons, comme elle, notre énergie dans le soleil. Nous sommes de nature solaire. Bien que la femme soit sous l’influence de la lune, par rapport à ses cycles menstruels, comme la terre l’est pour ses marées, elle n’en est pas moins solaire. D’ailleurs Isis la déesse- mère de l’Egypte antique portait un soleil sur sa coiffe.

On retrouve à travers les croyances égyptiennes des éléments démontrant la place importante qu’occupaient les femmes dans la société. Ainsi, la triade principale n’est pas composée du père, du fils et du Saint-Esprit comme dans le catholicisme, mais : de la mère (Isis, Déesse mère dont l’influence et l’amour règne partout), du frère (Osiris, Dieu de la fertilité), et du fils (Horus). C’est la trinité matricienne.

Dans la société égyptienne, le statut de la femme est très élevé. Or universellement, plus le statut de la femme est élevé, plus la filiation est maternelle et non paternelle, plus le rôle de l’oncle maternel prime sur celui du père, et moins le mariage n’a d’importance. La transmission se fait de mère en fille, et d’oncle à neveux maternel, et non de père en fils. On parle alors de coutume matrilinéaire. La déesse est l’entité dominante car elle donne naissance et mort à Dieu. Les sociétés matriarcales avaient érigées les femmes au rang de divinité. Car notre pouvoir est grand : nous pouvons créer la vie ! Et c’est pour ça que nous méritons le respect des hommes sur cette terre.

La Grande Déesse était aussi associée à l’arbre de vie car elle présidait à l’abondance de la Nature, à la procréation et aux plaisirs qui y sont associés. La femme était alors considérée comme l’incarnation dans la matière de la grande déesse, elle représentait le pouvoir créateur de la déesse mère et elle était l’instrument de son pouvoir dans le monde. Elle seule pouvait communiquer avec l’invisible, le sacré. Aussi la femme antique était elle chamane, guérisseuse, magicienne et prêtresse. Cette époque révolue fut celle du triomphe de la femme ; incarnation du sacré, elle dominait la société humaine et présidait à la naissance de la conscience religieuse. Elle était le seul lien entre les mâles et l’invisible qu’ils pressentaient avec respect et crainte.

Le féminin sacré

Chaque femme possède une déesse à l’intérieur d’elle (dans son cœur). Il est de notre devoir de femme, de la reconnaître pour la libérer et nous aider à faire surgir notre plein potentiel, à devenir la meilleure version de nous-même.

Voici les 5 caractéristiques du féminin sacré et ses enseignements :

– La créativité : porte la vie en toi, crée la beauté et l’harmonie
– Le lien entre la terre et les femmes : sois sensible et attentive au vivant
– Le lien avec la lune (cycles menstruels) : écoute tes rêves au moment de tes lunes (règles)
– L’intuition ou 6ème sens : fais-toi confiance avant de faire confiance aux autres
– La porte sacrée (utérus) : n’ouvre pas cette porte à n’importe qui

Il fût un temps où ses enseignements étaient transmis de femme à femme dans les tribus ou les villages. Mais ce lien matriarcal a été rompu et ces enseignements presque perdus.

Se respecter

Le respect commence par nous On ne peut pas attendre que nos proches ou la société nous respecte si nous ne nous respectons pas nous même !

Si chaque femme ressentait en elle la déesse intérieure (son âme) qui l’habite, alors elle ressentirait sa puissance et sa beauté. Elle ne pourrait que se respecter, et du coup, son comportement vis-à-vis d’elle modifierait complètement les comportements des personnes qui l’entoure et de la société. Imaginez une société, où chaque femme se respecte pour ce qu’elle est, une déesse, un être libre, créateur et puissant.

Pensez-vous que dans cette société, les femmes accepteraient :
– D’être moins payées qu’un homme – D’être traitées comme des esclaves modernes
– D’être rabaissées, humiliées, violentées
– D’être abusées, séquestrées
– D’être obligées de s’habiller d’une certaine façon
– D’être limitées à une certaine catégorie de métier
– D’être traitées comme des objets sexuels
– De ne pas être prise au sérieux
– De « coucher pour réussir »
– De prendre en charge 80 % des tâches ménagères
– De mettre de côté leur carrière pour élever leurs enfants
– De ne pas avoir de temps pour elle
– D’être dépossédée de leur accouchement

Si les femmes de notre société sont encore dans ces situations, c’est à cause de la culpabilité que font peser sur elle l’éducation, les religions, les lois du patriarcat, les mythes et légendes… mais c’est surtout à cause du non respect et non amour qu’elles ont pour elle-même.

Si nous nous respectons, alors nous posons des limites autour de nous que personne ne peut franchir. Des limites qui nous garantissent de protéger notre intégrité et notre bien-être. Nous devons apprendre à nous respecter, à dire non quand cela ne nous convient pas et oui si cela nous met en joie. Notre pouvoir est grand, nous nous opprimons toutes seules !
De quoi à t’on peur ? La vie est faite pour être vécue et non pas pour être subie !

On pense souvent qu’on ne peut pas faire autrement parce que tout le monde fait comme ça. Mais si ! On peut faire autrement ! On a le choix de vivre comme bon nous le semble en suivant notre joie et notre enthousiasme. Arrêtons de remettre notre vie dans les mains des autres ! Reprenons les rennes de notre vie ! Certains diront que ce comportement est égoïste. Et bien, dites-vous bien que ces personnes là vous envient votre liberté de choix, votre liberté d’être qui vous êtes réellement. Et si elles voient de l’égoïsme et bien c’est qu’elles sont elles-mêmes égoïstes. On ne voit chez les autres que ce que l’on possède nous-mêmes.

Arrêter l’auto-sabotage

Se respecter, c’est aussi, arrêter l’auto-sabotage. Ne plus constamment se répéter : « je suis trop bête, je n’y arriverais jamais, je ne suis pas assez douée… » J’appelle cela « la petite voix critique » qui tourne constamment dans notre cerveau pour nous piquer avec ses méchancetés. Dites vous bien que cette voix, n’est pas la votre, c’est celle de votre cerveau qui a été conditionné et endoctriné par la société patriarcale et les religions. Notre cerveau peut parfois devenir un ennemi redoutable ! Vous êtes puissante et créatrice. Vous avez des dons et des désirs qui vous rendent heureuses. Suivez-les ! Et faites taire cette petite voix critique une bonne fois pour toute, car c’est le pire des poisons. Soyez consciente du discours dans votre tête et modifiez le en phrases positives : « Je vais y arriver, je suis douée, je suis belle, je suis intelligente, je m’aime et je m’approuve ». Répétez-vous ces phrases toute la journée (en vous regardant dans un miroir c’est encore plus efficace !)

Si vous fumez, vous mangez trop, vous passez votre temps à procrastiner (repousser au lendemain), vous sabotez votre vie. Vous perdez du temps, vous gâcher votre potentiel ! Pourquoi se mutiler soi-même ? C’est un non sens ! Le mal-être que l’on ressent et qui est à l’origine de ces auto-sabotages vient du fait que nous avons oublié qui nous sommes réellement : des déesses, des femmes sacrées ! Nous devons nous respecter et nous aimer comme nous l’aurions fait pour un dieu au sein d’une religion. Et alors, quand nous respecterons et honorerons notre essence divine (âme), le comportement des hommes et de la société changera à notre égard.

Quelques idées concrètes pour apprendre à se respecter

– Prendre soin de son corps : manger des aliments sains, faire du sport, faire des soins beauté, prendre des bains, faire des manucures, utiliser des produits non toxiques sur sa peau…
– Prendre du temps pour soi
– ce temps est obligatoire, ces moments sont à intégrer dans votre agenda au quotidien ; il ne peut pas être annulé – Par exemple: s’inscrire dans un club, un cours (sport ou artistique), méditer, aller voir ses copines, faire ce qui nous plait le plus et qui nous met en joie
– Dire non : quand on n’a pas envie de faire quelque chose, ou que cela ne correspond pas à nos valeurs, dire simplement : Non ! Pas besoin de donner des excuses ou pire de mentir. C’est juste : Non ! C’est votre choix.
– Ne plus se justifier : Ne pas se justifier à chaque prise de décision. C’est votre choix, en votre âme et conscience, c’est votre responsabilité et vous en assumez les conséquences. Votre choix est aligné avec qui vous êtes, vos goûts, vos envies. « Ainsi soit-il »
– Dire oui : Quand une opportunité se présente, qu’elle correspond à vos valeurs et qu’elle vous enthousiasme, dites oui ! Même si ce choix peut paraître déraisonnable du côté sociétal (règles, obligations), si vous suivez votre joie, vous savez que vous ferez une expérience, bonne ou mauvaise, qui va vous enrichir personnellement.
– Réfléchir sur vos limitations (éducation, religion, société) : prendre du recul sur ce que l’on croit être des limitations. Ces barrières sont bien fragiles et vous pouvez les brises facilement et être libre
– Dire Stop : Mettre des limites quand quelqu’un vous manque de respect, recadrer de suite l’inconvenant en lui explicitant que vous n’acceptez pas qu’il vous lance au visage ses propres peurs et limitations. Car quelqu’un qui est agressif avec vous, n’exprime que ses propres peurs et manques. Il ne parle pas de vous mais de lui.
– Se responsabiliser : savoir que nous sommes libres de prendre toutes les décisions qui nous mettent en joie et nous serons capable d’en assumer les conséquences. Il faut prendre ses décisions soi même et ne plus remettre notre pouvoir dans les mains de quelqu’un d’autre. Chaque jour, prendre une décision seule aussi minime soit-elle. Si nous prenons des décisions basées sur notre
cœur, alignées à qui nous sommes et que nous nous respectons assez pour ne plus faire des choses contraires à nos valeurs, alors nous nous libérons de la matrice pour nous reconnecter aux déesses créatrices de leur réalité que nous sommes originellement.

Nathalie loi-attration.fr
ce texte peut être partagé dans son intégralité en gardant tous les liens

Découvrez le kit complet de l’éveil

Tous les outils de ce kit vous aideront à vous éveiller en douceur,
pour un éveil spirituel et d’ouverture au monde réel

Le kit comprend :

6 musiques en mp3 et wav

Musique d’ Alignement vibratoire et suppression des blocages inconscients
Méditation de nettoyage des 7 chakras
Méditation cosmique binaurale
Musique subliminale Vaincre la dépression, avoir un mental de winner et positiver
Musique subliminale Vaincre ses peurs, savoir dire non et éloigner les gens toxiques
Musique subliminale pour vaincre les blocages liés à la prospérité financière
+ le livret explicatif des musiques avec le détail des affirmations subliminales

4 Ebooks au format pdf

« En route vers une nouvelle vie »  2 tomes
« A nos âmes jumelles »
« Développez votre intuition »

+

3 ebooks et 1 musique en bonus !

voir tous les détails
cliquez ici