Comment surfer sur la vague du succès ?

approval-15914_640

Des métaphores comme « L’oiseau bleu » ou « La roue de la Fortune », sont basées sur des réalités concrètes. Tout le monde s’accorde à dire que les succès et les échecs se suivent les uns les autres, comme la chance ou la malchance. Comment pouvons-nous exclure la malchance de nos vies ?
Vos pensées vous reviennent comme un boomerang.

Chaque personne a sa propre vague de succès. Il vous arrive souvent d’avoir un petit peu de chance et que survienne ensuite toute une vague d’événements inattendus et plaisants, comme si vous aviez soudain une succession de chances dans votre vie. De telles vagues n’arrivent pas n’importe quand, mais plus particulièrement les jours qui ont commencé avec une bonne surprise et vous ont mis dans de bonnes dispositions dès le départ.
« La roue de la Fortune » ou « l’oiseau bleu » ne sont pas des métaphores abstraites. La vague de succès est fondamentalement une accumulation de lignes de vie. On peut tout trouver dans l’espace des variantes, y compris ces veines d’or. Si vous avez trouvé la ligne d’une telle veine et obtenu la chance, vous pouvez glisser automatiquement sur d’autres lignes de réussites accumulées, sur lesquelles de nouvelles circonstances favorables vous attendent. Mais si après votre premier succès la malchance pointe son horrible tête à nouveau, cela signifie qu’un balancier destructeur vous a éloigné de cette veine d’or.

La vague de succès apporte du bonheur sans rien prendre de votre énergie.
On peut la comparer à une vague d’océan qui ramène un nageur exténué sur le rivage. La vague de succès vous transfère sur une ligne de vie heureuse. La vague, tout comme un balancier, ne se soucie pas de votre destinée, mais, par contre, n’a pas besoin de votre énergie. Si vous le souhaitez, prenez la vague et nagez avec elle et si vous ne le souhaitez pas, la vague ira voir ailleurs, sans nourrir de remords à votre égard. La vague de succès est une structure temporaire puisqu’elle ne se nourrit pas de l’énergie des autres.
Elle finit donc par s’évanouir, un peu comme les vagues de l’océan explosent sur le rivage. La vague de succès peut apparaître sous forme d’une bonne nouvelle. Elle transporte des informations en provenance d’autres lignes de vie. Ces échos apparaissent comme de bonnes nouvelles sur votre ligne de vie actuelle.
Votre tâche est d’attraper ce petit fil et de vous hisser sur la ligne de vie d’où viennent les bonnes nouvelles. Cette nouvelle ligne aura désormais, non seulement de bonnes nouvelles pour vous, mais aussi des circonstances chanceuses.

Vous n’intéressez pas la vague et par conséquent, il est facile de la rater.
Elle passe près de vous et ne revient plus. Ce phénomène a engendré la croyance bien établie que l’oiseau bleu du bonheur est difficile à attraper. En réalité, vous n’avez aucun effort à faire pour surfer sur cette vague. Ce n’est qu’une question de choix. Si vous accueillez la vague dans votre vie, elle vient avec vous. Si vous êtes sous l’influence d’un balancier destructeur et que vous vous imprégnez de son énergie négative, vous quittez alors la vague de succès. C’est ainsi que les hommes agissent toujours : « Nous n’apprécions vraiment la valeur des choses que lorsque nous ne les avons plus. » L’oiseau du bonheur n’a aucun problème à venir picorer dans votre main. Vous n’avez pas à l’attraper et tant que vous ne le faites pas s’envoler, ce sera toujours plus que suffisant.

Extrait de Transurfing tome 1 de Vadim Zeland

beauty-354565_640

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *