Archives de tags | ho’oponopono

Désolé, pardon, merci, je t’aime…

« Désolé.
Pardon.
Merci.
Je t’aime.
Chacun de ces mots possède un pouvoir exceptionnel :
Ni victime, ni coupable
« Désolé, pardon » ne signifie pas que nous entrons dans la culpabilité. Il s’agit en fait de tout autre chose. Il n’y a ici ni victime, ni coupable. Il n’y a pas de bien ni de mal. Chacun est simplement créateur de sa vie et de tout ce qui arrive dans sa vie. Il est
possible de représenter la réalité comme un grand champ d’expérimentation organisé à notre insu par notre inconscient pour éveiller notre conscience sur les mémoires erronées qui sont en chacun de nous. Où se trouve la culpabilité alors ? Les événements de la
vie deviennent, dans cette situation, de simples indicateurs de nos états de pensées… souvent appelés nos « états d’âme », sans qu’il y ait aucun jugement de valeur à leur donner.
Par ailleurs, lorsque nous nous sentons coupable par rapport à quelqu’un, nous lui enlevons une partie de son propre pouvoir créateur. Il est donc important de lâcher la culpabilité, qui est une mémoire erronée qu’il faudra également nettoyer.
Le pardon est libératoire »

extrait du livre Ho’oponopono de Luc Bodin (cliquez sur le lien pour acheter le livre)

zero limite (extrait)

zero limite

Extrait de Zéro limite de Joe Vitale vous trouverez un article sur ce livre ici

Zéro limite de Joe Vitale

Zéro limite de Joe Vitale

Ce livre m’a beaucoup interpellé car je ne m’attendais pas à ça. Je l’ai acheté car je voulais remonter a la source puisque je savais que Joe Vitale avait  interviewé le Dr Ihaleakala Hew Len, et que celui-ci est linstigateur de l’ho oponopono moderne.
Ce livre raconte toutes les circonstances de la rencontre avec le Dr Hew Len et les enseignements qu’il a pu en tirer. Seulement l’auteur parle de ses réticences et de son septicisme a tel point qu’il fini aussi par nous mettre le doute, même si au final il a fini par comprendre les enseignements de son interlocuteur.
J’avais un avis vraiment mitigé à la fin de ce livre, ce qui m’a amené à relire le livre de Luc Bodin dont vous trouverez un extrait iciC’est en relisant le livre de Luc Bodin que j’ai compris que les 2 sont complémentaires, on ne peut pas comprendre vraiment l’enseignement de l’Hoponopono sans avoir aussi lui Zéro Limite.
j’ai compris pourquoi j’ai lu sur des forums ou des blogs, des gens qui disaient que ça ne fonctionne pas, j’ai notamment lu un article sur un blog ou la personne disaient quelque chose comme : pourquoi dire désolé ou pardon, je suis désolée de rien et je ne vois pas pourquoi je demanderais pardon !
Bon la personne n’avait visiblement rien compris !
Désolé, pardon, merci, je t’aime, ce n’est pas une recette de cuisine ou une incantation magique, ça y ressemblerait mais seulement si on en comprend le sens profond et les racines.
En résumé je dirais que le livre de Luc Bodin donne la méthode, il est simple clair, net et précis, parfait pour une première approche. Mais le livre Zéro limite de Joe Vitale est indispensable pour comprendre l’essence même de l’ho oponopono.
Sinon c’est un peu comme si on récitait une prière à dieu, mais sans savoir qui est dieu .

Mon Avis : lisez les 2 livres celui de luc Bodin en premier et Zéro limite ensuite et là vous saurez vraiment ce qu’est l’Ho’ oponopono
extrait de Zéro limite de Joe Vitale

« Vous avez deux façons de vivre votre vie, expliqua le Dr Hew Len. A partir de vos mémoires ou a partir de l’inspiration. Les mémoires sont de vieux programmes qui rejouent constamment.L’inspiration représente les messages envoyés par la divinité. La seule manière de capter l’inspiration est de nettoyer toutes les mémoires. La seule chose que vous ayez à faire est de nettoyer »

Cliquez sur l’image pour accéder a la page d’achat du livre

 

 

 

 

 

 

 

Changez vos pensées, changez votre vie: Sagesse du tao

Les citations que vous voyez sur les images que je mets de temps à autre sur la sagesse du tao, proviennent du livre ​Changez vos pensées, changez votre vie : La sagesse du Tao de Wayne Dyer Celui-ci a repris les versets de l’enseignement de Lao TSEU du « TAO TE KING », en l’expliquant clairement avec un langage actuel. En effet Lao Tseu un philosophe chinois, a divulgué son enseignement en -600 avant JC, en « vieux » chinois donc, cela a été traduit en français mais honnêtement j’ai lu « TAO TE KING « et pour tout dire je n’y ait pas compris grand chose lol vous trouverez dans le livre de Wayne Dyer le verset original (traduit) de Lao Tseu puis vient ensuite l’explication et pour finir une application pratique.
En lisant ce livre vous comprendrez qu’a plusieurs endroits Lao Tseu fait référence à la loi d’attraction.
Ce livre peut être à mon sens un bon commencement pour amorcer un changement dans votre vie (cliquez sur l’image pour acheter ce livre)

Ho’oponopono de Luc Bodin

Ho’oponopono de Luc Bodin

(cliquez sur le lien pour accéder a la page d’achat du livre)

J’adore ce livre Ho’oponopono de Luc Bodin il est simple, clair, à la portée de tout le monde. Il donne des méthodes faciles à appliquer, et se lit rapidement. Il est parfait pour découvrir et commencer à appliquer l’Hoponopono cependant je vous conseille fortement de lire ensuite le livre de Joe Vitale « Zero limite » je vous en explique les raisons dans mon article ici 

Pour ceux qui n’ont j’amais entendu parlé de l’ho’ oponopono  je résumerais en disant que c’est une méthode hawaienne qui permet d’effacer nos mémoires limitantes. exemple de mémoire limitante : « l’argent ne fait pas le bonheur, « il faut travailler dur pour vivre » etc… ce sont des chose qu’on nous a inculquées mais qui en réalité sont fausses car on a pas de preuves tengibles de leur véracité. Tout cela est très bien expliqué dans le livre Ho’oponopono de Luc Bodin .
L’Ho’oponopono s’utilise avant ou si on a des difficultés à utiliser la loi d’attraction, il est évident que si votre but est d’utiliser la loi d’attraction pour plus d’abondance et de propérité, mais qu’au fond de vous vous avez des croyances limitantes qui vous disent que l’argent ne fait pas le bonheur, ou qu’il faut etre instruit pour etre riche (et que vous ne l’êtes pas) etc…vous n’arriverez a utiliser la loi d’attraction

Voici un extrait (j’en mettrais d’autres plus tard) de Ho’oponopono de Luc Bodin
« Le 20e chameau
Il était une fois un Arabe qui voyageait dans le désert avec son serviteur et ses vingt chameaux. Un soir, alors qu’ils s’étaient arrêtés pour la nuit, ils ne trouvèrent que 19 piquets pour attacher les chameaux. Par conséquent, ils ne pouvaient pas attacher le dernier chameau. Le serviteur demanda à son maître comment il pouvait faire et le maître lui répondit : « Fais semblant de planter un autre piquet et de l’attacher. Comme ça, le chameau va croire qu’il est attaché. » C’est ce qu’il fit. Le lendemain, tous les chameaux étaient là. Le vingtième n’avait pas bougé de sa place. Ils détachèrent donc les chameaux et reprirent leur route. Au bout d’un moment, ils s’aperçurent que le dernier chameau n’avait pas bougé. Il était resté sur place. Car le serviteur n’ayant pas fait le geste d’enlever sa corde, il se croyait toujours attaché.
C’est exactement ce que font nos mémoires. Elles nous donnent l’impression que nous sommes toujours attachés et induisent des programmes inappropriés qui font que nous demeurons au même endroit. Ho’oponopono nous fait prendre conscience qu’une mémoire bloque notre cheminement et nous permet de l’effacer. »

 

Qu’est ce que l’ho’oponopono ?

Voici un extrait du livre Ho’oponopono de Luc Bodin

« Il permet de retrouver sa véritable identité
Nous avons plein de couches, de croyances, de mémoires, de circuits qui nous éloignent de notre véritable identité. Ils sont à l’origine des rôles différents que nous jouons dans la vie : rôle de fille soumise, rôle de bon élève, rôle de mère parfaite, ou plus simplement rôle d’époux, d’épouse, de parents, d’enfants… Même le métier n’est qu’un rôle.
Tous ces rôles sont aussi le résultat de programmes inconscients et de mémoires. Ho’oponopono, en enlevant petit à petit ces couches de déguisement, va nous permettre de découvrir qui nous sommes en réalité. Ceci ne veut pas dire que nous allons tout changer ou tout arrêter, mais simplement que nous n’allons plus nous identifier à ces rôles, mais bien à notre être véritable. Nous ferons les choses parce que nous désirons les faire et non plus pour répondre au rôle que nos mémoires nous avaient fixé. »

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

Les 3 étapes du développement personnel


Dans l’extrait qui va suivre du livre Ho’oponopono de Luc Bodin, il explique bien les 3 étapes du cheminement de l’évolution personnelle. J’en suis arrivée a la même conclusion avant, de le lire dans le livre Zéro limite de Joe Vitale .
Ainsi je pense que cela explique pourquoi certaines personnes vont dire que l’Ho’oponopono ne fonctionne pas, premièrement elles attendent un résultat précis, hors cela est bien expliqué qu’il ne faut pas s’attendre à un résultat rapide et/ou précis, grâce a l’hoponopono, vous pouvez très bien finir par oublier un problème plutôt que d’en trouver une solution.
Deuxièmement, comme il est dit dans le livre de Luc Bodin, qui a repris ce qui était dit dans celui de joe vitale :
« Ho’oponopono représenterait la dernière étape – au moins pour l’instant – du chemin d’évolution des êtres humains…
– Le premier niveau consiste à se considérer comme une victime. Nous avons tous commencé notre vie à ce stade, en nous sentant impuissants et en croyant que le monde extérieur avait tout pouvoir sur nous. Nous nous considérions comme le résultat de ce monde extérieur.
– Ensuite, nous avons appris que nous étions créateurs. À ce moment-là, nous avons commencé à vouloir tout contrôler. Pour cela, nous avons utilisé tous les moyens dont nous disposions : les visualisations, les affirmations, l’intention, la loi de l’attraction… Cette étape était nécessaire pour que nous prenions conscience de notre pouvoir créateur et sortions du rôle de victime. Nous devenions maîtres de notre vie.
– Enfin, nous prenons conscience qu’il y a en nous quelque chose de beaucoup plus grand… une vibration plus élevée, qui se situe à l’intérieur de chaque être et qui nous relie tous les uns aux autres. C’est notre partie divine. Nous commençons alors à prendre contact avec cette partie de nous, qui est illimitée. Et nous nous apercevons que nos intentions et nos désirs sont peut-être nos limitations. Nous comprenons alors que finalement il ne nous est pas possible de tout contrôler, et que si nous décidons de lâcher prise et de nous confier à notre Moi supérieur, les événements se déroulent beaucoup mieux, souvent d’une manière que nous n’aurions même pas imaginée. Cette étape commence par un lâcher-prise et se termine par un abandon dans notre divinité intérieure. Nous commençons à expérimenter la paix intérieure, la gratitude et l’émerveillement. »

Les personnes n’ayant pas atteint un niveau de compréhension suffisant au niveau 2, se situant par exemple entre le niveau 1 et 2, ne peuvent pas intégrer réellemment l’ho’oponopono, cela ne veut pas dire que ça ne va pas marcher pour eux mais il se peut que cela fonctionne à moitié, ou seulement de temps en temps. Ca va fonctionner surtout parce qu’elles y croient, mais tant qu’elles n’auront pas intégré le concept, elles ne seront pas à 100% libérées.
Je conseille donc de ne pas sauter les étapes, il faut parfois des années pour passer du niveau 1 au niveau 2, il y a en réalité des palliers intermédiaires, il se peut que vous n’arriviez jamais au niveau 3 mais cela n’est pas très grave si déjà vous arrivez a maîtriser le niveau 2 correctement vous aurez appris a vous libérer de vos chaines.
La plupart des gens que vous connaissez n’atteindront jamais le niveau 2, il suffit d’écouter les gens parler entre eux, se plaindre de la crise, du gouvernement, du mari, du patron, des enfants etc…combien arriveront a comprendre que ce sont eux qui engendrent cela dans leur vie ? si vous êtes ici et que vous avez déjà lu des livres sur la pensée positive, la loi d’attraction…vous êtes déjà bien plus avancé que la plupart des gens !