Archives de tags | qui suis je

Mémoire d’une starseed

Starseed2Aujourd’hui j’ai envie de republier ce texte que j’ai écrit il y a quelques mois, j’y ai apporté quelques modifications et j’ai rajouté une vidéo que j’ai trouvé, qui l’illustre parfaitement.
Il y a beaucoup d’information et de desinformation actuellement sur internet, et j’expliquais dernièrement à quelqu’un qu’il fallait toujours savoir qui avait écrit tel texte ou tel livre. Remonter à la source, chercher l’auteur,  savoir qui est la personne derrière l’écrit, permet de savoir à qui l’on a, à faire et à partir de là, se faire une opinion sur sa crédibilité, mais aussi comprendre son parcours, sa démarche etc…c’est important pour faire preuve de discernement de savoir cela et non pas de prendre chaque texte simplement pour ce qu’il dit. Souvenez-vous de cela, il y a toujours une personne derrière avec ses soufrances, ses doutes, ses croyances, et son parcours… qui en dit souvent plus long que le texte lui même.

Je suis une starseed !

Je me suis réveillée la tête contre un sein, le liquide qui coulait dans ma bouche avait mauvais goût, je n’aimais pas ça du tout ! je me demandais ce que je faisais là. j’ai gigoté pour me sortir de là et j’ai entendu une voix, j’ai levé la tête et j’ai vu un visage, instinctivement je n’ai pas aimé cette personne. j’ai gigoté de plus belle, être contre ce sein m’horripilait.
Je voulais rentrer chez moi !

J’ai le souvenir frustrant de comprendre ce que les gens disaient et faisaient autour de moi, mais de n’avoir aucun moyen pour communiquer, je connaissais le language, je comprenais bien ce qu’ils disaient même si quelques mots me semblaient étranges, mais quand je voulais parler il n’y avait qu’un language incompréhensible qui sortait de ma bouche. je m’appliquais et j’essayais encore et encore mais rien à faire, je ne pouvais ni marcher ni bouger, ni parler pour me faire comprendre. j’étais un bébé mais avec toute la conscience de n’en être pas un ! j’ai du me laisser tripoter par cette femme que je n’aimais définitivement pas, heureusement ils n’étaient pas tous comme cela dans la famille. Mais d’instinct je savais si je les aimais ou pas.

Continuer la lecture