Archives de tags | vaccins

Stérilisation des femmes par les vaccins !

Il y a environ 20 ans, j’ai subi une opération bénigne. Quand je me suis réveillée à l’hôpital après l’opération, je tremblais et je claquais des dents. Mon ami m’a rajouté 5 ou 6 couvertures, mais je continuais à claquer des dents sans pouvoir m’arrêter. Cela a duré plus d’une heure.
A un moment, une infirmière est entrée dans la chambre. Très sèchement elle a dit : « nous vous avons fait le vaccin contre le tétanos » quand j’ai demandé pourquoi ? elle a juste répondu  » parce qu’il fallait » et elle est parti. Je ne l’ai jamais revu ! Ensuite la mère de mon ami a essayé d’en savoir plus mais personne n’a pu lui répondre.

Quelques heures après, je me suis mise à tousser et à avoir de la fièvre, j’avais très mal à la tête. j’appelais les infirmières, mais personne ne venait ! je recevais juste les repas des aides soignantes. j’étais tellement malade que j’ai pensé que j’allais mourir ! le surlendemain, j’ai appelé mon ami pour qu’il vienne me chercher. J’ai signé une décharge et je suis sortie de l’hôpital, pour aller voir un médecin de ville, qui m’a prescrit des antibiotiques.

Suite à cette opérations j’étais très fatiguée et dans un état second tout le temps, qui n’a jamais passé. Des années plus tard on m’a diagnostiqué comme étant narcoleptique/hypersomniaque.
Quelques temps après l’opération, j’essayais d’avoir un enfant avec mon ami. Mais je faisais des fausses couches tout le temps. Un médecin m’a dit que j’avais des tumeurs plein l’utérus qui empêchaient  l’embryon de s’accrocher.
Quelques années plus tard on a dû m’enlever l’utérus qui était gros comme un ballon, rempli de tumeurs ! 

Je vous laisse lire le texte ci- dessous (traduction google) et vous faire votre opinion

Une stérilisation forcée parrainée par l’État sur une grande échelle aurait eu lieu en Afrique, selon les dirigeants de l’opposition et le public qui s’opposent au gouvernement. Un laboratoire pharmaceutique industriel a depuis été suspendu par le Service d’accréditation du Kenya à la suite de la controverse.

Le chef de l’opposition kenyane Raila Odinga, qui  s’est fait passer  pour président mardi, a affirmé qu’au moins 500 000 jeunes filles et femmes pourraient être stériles à la suite d’un vaccin contre le tétanos administré par le gouvernement en 2014 et 2015.

 

Continuer la lecture

Alertez vos proches !

 27 vaccins infantiles sous contrainte en France pour 2018, arrêtons le massacre !

Il y a urgence ! Il faut stopper impérativement la folie vaccinale et crapuleuse qui s’est emparée de ce pays. Prenez le temps de regarder cette vidéo, avant que celle-ci ne soit censurée !Cette vidéo a été certes faite dans l’urgence mais expose un certain nombre d’informations que chacun d’entre nous devrait intégrer et transmettre à ses proches. Le système immunitaire de l’enfant est mature à 1000 jours, c’est à dire 3 ans et on veut lui imposer 11 valences vaccinales à 2 mois !

  Continuer la lecture