Archives de catégorie : Livres

L’âge de la trahison

les méthodes soigneusement et délibérément planifiées développées par des  Elements vicieux de l’humanité

Le Dr R. Swinburne Clymer était à bien des égards un homme en avance sur son temps, et très certainement controversé. Il a été attaqué par l’établissement médical pour relier l’alimentation à la maladie et à la santé mentale dans son livre de 1917 sur la diététique. Le Dr Clymer a obtenu son diplôme de médecine en 1902 au Collège de médecine et de chirurgie de Chicago et a commencé à pratiquer l’ostéopathie. Des accusations de fraude entourent la carrière du Dr Clymer, notamment cette édition de 1923 du Journal de l’American Medical Association qui prétend que «nos dossiers ne montrent pas que cet homme a été régulièrement diplômé par un collège médical réputé.» Ce que Clymer avait à dire plus que probablement avait quelque chose à voir avec la dénonciation qu’il avait reçue de l’établissement médical.

Bien que le Dr Clymer soit entouré de controverses, son livre de 1958, Votre santé et votre santé mentale à l’ère de la trahison, expose les additifs alimentaires toxiques et le fluorure avec des documents – dont la majorité sont des études scientifiques traditionnelles – qui peuvent être vérifiés plusieurs fois. Ce qui rend ce livre unique, c’est le fait que le Dr Clymer a été l’un des premiers à souligner que les déclarations de l’élite indiquaient que ces toxines devaient être délibérément libérées «… pour la détérioration mentale et l’avilissement moral de la masse…»

Le Dr Clymer présente aux lecteurs un avertissement sévère pour l’avenir

Le livre est correctement sous-titré; « les méthodes soigneusement et délibérément planifiées développées par des  Elements vicieux de l’humanité, pour la détérioration mentale et l’avilissement moral des masses, comme moyen pour leur asservissement. Basé sur leur propres écrits et moyens déjà confessés »

« Détruire la raison et les sentiments d’un homme et il ne sera plus un être humain »

Le Dr Clymer présente aux lecteurs un avertissement brutal pour l’avenir, en écrivant: «Imaginez-vous si vous le pouvez, devenant conscient que vous perdez progressivement votre virilité; que votre esprit se détériore rapidement de sorte que vous n’êtes plus capable de penser clairement; incapable de planifier vos actions futures. Votre résistance s’affaiblit tellement que vous n’êtes plus maître de vous. En bref, vous vous transformez rapidement en crétin, robot, zombie, facilement soumis aux exigences des autres… »

Le livre de Bertrand Russell de 1953, The Impact of Science on Society, est cité par Clymer comme un exemple du désir de l’élite de dominer les masses. Russell a déclaré que sous la tyrannie scientifique, «l’alimentation, les injections et les injonctions se combineront, dès le plus jeune âge, pour produire le type de caractère et le type de croyances que les autorités jugent souhaitables, et toute critique sérieuse des pouvoirs en place sera devenir psychologiquement impossible.  »

Continuer la lecture de L’âge de la trahison

L’onde (extrait)

Dans mon article précédent je vous ai présenté le livre l’Onde de Laura Knight-Jadczyk

En voici un second extrait. Comme je vous l’ai dit précédement ce livre chamboule nos croyances et vision 3D.
Dernièrement j’ai posé une question concernant les guerriers de lumière, et la façon de se protéger des attaques en envoyant de la lumière (amour) à l’entité. On m’a fait une réponse qui m’a destabilisé sur le moment  et m’a valu de revoir certaines visions des choses.
La réponse etait « on ne peut aimer que celui qui est capable de recevoir de l’amour »

L’extrait suivant illustre parfaitement cela :

Continuer la lecture de L’onde (extrait)

L’onde

Aujourd’hui j’ai vraiment envie de partager mon avis, ou plutôt mon enthousiasme pour ce livre. Voici pourquoi :

les + : Ce livre est écrit  par une scientifique totalement réfractaire aux histoires d’ extraterrestres et d’OVNI. Cependant lors d’une longue maladie un ami lui apporte tout un tas de livres sur ce sujet. Qu’elle fini par lire, mais cela ne change pas du tout son opinion sur le sujet, mais éveille suffisamment sa curiosité pour qu’elle se mette à faire une enquête approfondie.
Ce que j’ai aimé c’est que  ce  livre est écrit par une septique et non un convaincu qui prêche pour sa paroisse. Mais aussi que son approche est a la fois scientifique, mais aussi basé sur des témoignages, des lectures et par son expérience personnelle. C’est une vision scientique mais aussi spirituelle.

les sujets de ce livre L’onde de Laura Knight-Jadczyk, de + de 600 pages, sont divers  : rencontres, enlèvements ET, observations d’ OVNI, mais aussi on vous parle du vampirisme énergétique par les archonts/reptiliens.

Dans la seconde partie du livre (environ 2/3 du livre) elle établie une communication avec des Cassiopiens, qui vont lui parler de « l’onde » vous comprendrez vite qu’il s’agit de l’événement que nous attendons tous. Même si l’événement n’est que le début de cette onde, l’onde véritable sera la vague finale qui nous emménera dans la densité supérieure (située par Cobra vers décembre 2020, alors qu’elle etait initialement prévue pour 2025 ou 26)

Mais aussi ils lui parlent de la situation actuelle, telle que nous la connaissons mais avec une approche différente que celle que nous entendons généralement, à la fois scientifique et logique mais dans une logique qui n’est pas celle du monde 3D de dualité.
Il est aussi intéressant de noter que ses enseignements datent de 1994/95, et voir à quel points ils semblent réalistes à présent.

Cependant veuillez noter que même si ce livre, donne des renseignements précieux concernant la vague galactique qui arrive, « l’onde », rien n’est écrit à l’avance. Comme vous le savez, nous avons bufirqué un certains nombre de fois sur différentes lignes de temps, dont certaines étaient beaucoup plus négatives. l’onde était initialement prévue vers 2012. les forces sombres nous ont enfermé de nombreuses fois dans des boucles temporelles, ce qui nous donne une impression de retard, de cette vague tant attendu.
Tout cela est assez complexe d’ailleurs vous verrez dans le livre L’onde de Laura Knight-Jadczyk,  que même ceux qui posent les questions (aux cassiopiens) ont parfois du mal à comprendre les réponses.
Cependant au fil des pages on commence à comprendre comment notre vision 3D des choses est déformée et nous donne des impressions fausses notament en ce qui concerne le bien et le mal.

Continuer la lecture de L’onde

La Super-classe mondiale contre les peuples

Michel Geoffroy, contributeur régulier du blog Polémia, a récemment publié La Super-classe contre les peuples. Cet ouvrage, préfacé par Jean-Yves Le Gallou, s’attache à démasquer ceux qui détiennent le pouvoir dans le monde moderne. Avec ce dévoilement magistral de la super-classe mondiale, Michel Geoffroy permet de poser les bases d’une reconquête essentielle : celle de notre liberté.
Polémia propose une analyse en 10 points de cette super-classe mondiale qui fait tout pour nous diriger :

1/ La Super Classe Mondiale (SCM) n’est pas un fantasme : elle existe bien et elle a pris le pouvoir en Occident et notamment en Europe Occidentale.

Elle est propriétaire des médias, elle finance le microcosme culturel, les ONG et les groupes de pression et elle impose partout une politique qui va à l’encontre de la volonté du corps électoral. En France elle a réussi à faire élire son candidat lors de la présidentielle de 2017 : Emmanuel Macron

Continuer la lecture de La Super-classe mondiale contre les peuples

Savez-vous être à l’écoute des synchronicités ?

Savez vous être à l’écoute des synchronicités ?

key-192202_640

Tout d’abord, qu’est ce que qu’une synchronicité ?

Par définition une synchronicité est une «coïncidence significative», mais c’est tellement plus que cela.

Une synchronicité peut être définie comme deux ou plusieurs événements qui ne sont pas reliés de «cause à effet» et sont peu susceptibles de se produire par hasard, et se produire ou être relié entre eux d’une manière significative, c’est la liaison d’un événement interne à un événement externe.

Quand la synchronicité arrive , elle peut apporter avec elle un sentiment ou une sensation étrange et inhabituelle, et peut également apporter l’ excitation, la curiosité et même la clarté sur une situation personnelle. 

Les Synchronicités semblent dissoudre la frontière entre le subjectif et la réalité objective. Les Synchronicités peuvent sembler être des coïncidences « multidimensionnelles ».  Pour illustrer voici un exemple précis croiser dans la rue une personne qu’on connait peut être une simple coïncidence, par contre croiser une personne alors que vous êtes entrain de faire tous les 2 la même chose, au même moment et que cela n’est pas quelque chose d’habituel, que vous faite régulièrement, ou que vous ne sortez pas par exemple normalement à cette heure là et la personne non plus…cela est une synchronicité. Si cela ce produit plusieurs fois avec la même personne dans des situations différentes, cela est une synchronicité significative.

Continuer la lecture de Savez-vous être à l’écoute des synchronicités ?

Qu’est-ce qu’une banque ?

Lorsque vous avez besoin d’argent, vous allez voir une banque. Parce que vous imaginez qu’elle en a.
Ce n’est pas le cas. Au contraire, elle en manque beaucoup plus que vous. Elle est beaucoup plus endettée que vous.

Elle en manque parce que des milliers de personnes lui ont confié de l’argent mais s’ils voulaient le récupérer, ils ne le pourraient pas. Tous ensemble s’entend.
Or, c’est à elle que vous allez en demander !

Et chaque fois, elle prétend vous en prêter et exige de vous que vous le remboursiez.
Elle ne pouvait pas vous en prêter, elle n’en avait pas. Elle vous a fait croire qu’elle le faisait, pour vous obliger à rembourser.

Vous, quand vous remboursez, vous ne faites pas semblant. Vous travaillez et créez des richesses pour cela, dont vous êtes ponctionné. Pour de vrai. La banque a donc réussi ce tour de passe-passe de se voir transférer votre argent, alors qu’elle n’a aucun droit sur vous. Elle n’avait rien à vous prêter et ne vous a rien prêté. Elle s’est contentée de vous faire signer un papier reconnaissant que vous lui deviez telle somme. Ensuite, avec ce papier ou l’équivalent, vous avez fait des achats. Les commerçants ont cru que vous leur donniez de l’argent. Il n’y avait rien. C’était de la fausse monnaie, et la meilleure preuve est que si vous vouliez utiliser cette prétendue dette en faisant un chèque d’une autre banque, cela serait refusé.

Seule la banque qui vous a fait signer ce papier scandaleux, est en mesure de rendre des comptes aux commerçants en question lorsqu’ils lui présentent ce faux argent. Que fait-elle ?
Que voulez-vous qu’elle fasse ? Elle n’a toujours pas un sou. Elle va refaire de la fausse monnaie pour que ce commerçant croie qu’il a reçu de l’argent.
Et il va le croire, comme tout le monde le croit.
En fin de compte, vous avez donné votre vrai travail contre de la fausse monnaie, et le commerçant a donné de vraies marchandises, également contre de la fausse monnaie. Tout le monde s’est fait avoir, sauf la banque.

Évidemment, tout le monde est aussi complice car vous y trouvez votre compte : vous achetez, et le commerçant peut aussi acheter. Finalement, ce système fiduciaire de création monétaire vous paraît bon.
Il vous paraît bon parce que l’économie tourne, mais il n’en reste pas moins que vous vous retrouvez endetté vis à vis d’une administration qui n’a jamais eu d’argent à vous prêter et qui ne vous en a pas prêté.

Ne culpabilisez pas, en réalité, vous ne lui deviez strictement rien. Est-ce que je vais venir vous voir en vous disant : « vous me devez cent francs », alors que je n’ai pas un sou et que je ne vous prête rien, simplement parce que j’arrive à vous convaincre que vous pouvez, dorénavant, dépenser 100 F à condition de m’en donner 200 en dix mensualités ?
Vous me prendriez pour un escroc et vous auriez raison. Même si d’autres se font avoir aussi et acceptent que vous partiez avec leur marchandise contre un autre papier signé ALORS QUE VOTRE VÉRITABLE ARGENT, C’EST À LA BANQUE (ou à l’escroc) QUE VOUS LE DONNEZ !

Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’une banque ?

Il est urgent de vous réconcilier avec votre pouvoir

Mettre en place les outils de la prospérité au profit de la liberté au lieu du transfert des richesses au compte des multinationales.


Il est grand temps que les moyens financiers soient transférés de ceux qui exploitent la planète vers ceux qui la défendent. En général, les personnes impliquées dans l’humanitaire, les médecines naturelles ou l’écologie, n’ont pas un sou. Ils se font manger la laine sur le dos par ceux qui, pour leurs plus grands profits, détruisent la Terre et empoisonnent nos vies. Apparemment, pour beaucoup d’entre nous, cela n’a pas assez duré.

On trouve généralement normal de continuer de les entretenir dans leur politique de mort, et de n’avoir pas les moyens de faire le bien autour de nous.
On les entretient chaque fois qu’on achète leurs produits, qu’on met son argent en banque, ou qu’on vote pour des gens qui ne sont pas nos représentants mais les leurs.

Il y a là quelque chose de vraiment pathologique puisque nous agissons à l’encontre direct de ce qui nous anime au fond de nous. L’humanité schizophrène (car tout le monde veut le bien, l’amour, et la sauvegarde de la nature), construit méthodiquement son propre malheur, jour après jour, avec son caddy bourré des armes qui tuent ses enfants, et devant sa télé qui le bombarde de programmations esclavagistes.

Il y a des maladies sociales, des « socioses », mais pour les traiter, il faut que chacun prenne conscience de ses propres maladies émotionnelles, savamment entretenues pour aboutir au résultat voulu. Car il ne faut surtout pas culpabiliser. Vous n’y êtes pas pour grand chose (consciemment) : tout est organisé pour que vous vous laissiez prendre au piège sans même avoir conscience du piège.

Par exemple, on fait en sorte que vous détestiez l’argent. Vous ne vous en rendez même pas compte, mais les religions et les politiques ont travaillé à cela depuis des centaines d’années, de façon que vous  laissiez les riches se « salir les mains ».
Des millions de personnes sont tuées chaque année par le sucre blanc, et d’autres millions par les produits laitiers, le tabac etc.
est ce que ce sont les responsables qu’on montre du doigt et qu’on accuse de crime contre l’humanité ? Non, c’est le boulanger du coin quand il tente de se défendre contre la grande surface, ou le médecin qui fabrique ses propres médicaments avec des plantes.

Il faut prendre conscience des manipulations et des leviers émotionnels psychopathologiques entretenus chez chacun d’entre nous par ceux qui veulent nous faire agir selon leurs intérêts.

Continuer la lecture de Il est urgent de vous réconcilier avec votre pouvoir

Être heureux est mon devoir

Mon épanouissement est ma première responsabilité. Si je me laisse aller à un pseudo-« oubli de moi », par exemple au profit des autres, je perds de vue le fait que la première personne dont je puisse réaliser l’épanouissement, c’est moi. Certes, une fois heureux, je peux donner un bon exemple et aider d’autres à être heureux. Mais si je me renie et me détruis moi-même pour la gloire d’aider les autres ou de leur enseigner l’épanouissement, je suis dans le mensonge reptilien et la manipulation par excellence.


L’autodestruction qui commence par ses propres renoncements et qui finit par la destruction totale de la planète, c’est au niveau émotionnel qu’elle se passe : au niveau de l’expression des émotions. Une émotion c’est par définition quelque chose qui « meut au dehors ». Si cela meut au-dedans, c’est de l’autodestruction car l’énergie se retourne contre soi au lieu de s’exprimer et d’être créatrice.

Continuer la lecture de Être heureux est mon devoir

S’unir pour dispenser la connaissance

Le moteur de l’action HUMANI-TERRE est donc la CONNAISSANCE, car le maintien inique de l’ignorance
par les sociétés du secret est le carburant essentiel de ce complot millénaire.

Cette Connaissance universelle répond à la nécessité d’unifier l’humanité en une seule famille face aux réalités d’aujourd’hui, et face aux défis planétaires et cosmiques qui s’annoncent. Il ne s’agit pas
d’effacer les différences (au contraire, le Plan reptilien passant par la pensée et la culture uniques) mais de montrer que par-delà son infinie diversité, l’humain est un dans toutes ses dimensions : génétique, spirituelle, psychologique, écologique, morale etc., et un avec le reste de la nature, de la planète, de l’univers.

Ce n’est pas une mince affaire, mais qu’importe. L’important est de mettre la machine en route. Lorsque l’évidence s’impose au regard et à l’esprit, elle ne peut qu’être contagieuse.

Tous les moyens existent à l’heure actuelle pour apporter ces compétences manquantes. Encore faut-il
que ceux qui les détiennent dans leurs enseignements psychologiques ou techniques, qu’ils soient profs de yoga, de pensée positive ou de reconnaissance des plantes médicinales etc., aient conscience des enjeux et mettent leurs outils en commun, ce qui est rarement le cas.

Continuer la lecture de S’unir pour dispenser la connaissance

Si le monde était végétarien…

Si le monde était végétarien, il n’y aurait plus d’OGM ni de manipulations génétiques. Ou si peu que,
non rentables, elles s’éteindraient (car il s’agit majoritairement de soja et de maïs destinés à
l’alimentation animale).

Il n’y aurait même plusd’agriculture intensive, car tout cela sert avant tout à nourrir un bétail coûteux en ressources alimentaires. Il suffirait de 20 fois moins de surfaces cultivées pour nourrir toute l’humanité si le quart de celle-ci acceptait de se passer de viande.

La consommation de viande en Occident est utilisée comme vecteur de la famine organisée dans les pays du Tiers-Monde. Cessons de croire que c’est dû à l’incompétence des dirigeants de ces
pays : ils sont mis à sac par le Fonds Monétaire International et l’élimination de la moitié de la
population mondiale, en particulier celle du Sud, est le but. Comme pour le moment les moyens utilisés se sont avérés insuffisants, certains sont en passe d’utiliser les grands moyens.

Continuer la lecture de Si le monde était végétarien…