Le réseau d’implants a été lentement construit au cours de millions d’années

Le réseau d’implants a été lentement construit au cours de millions d’années à travers ce quadrant de la Galaxie par des scientifiques fous du groupe Chimera qui étaient les maîtres planificateurs de la stratégie du complexe militaire Orion / Draco / Reptilien.

Vu le nombre grandissant d’éveillés dans la population, j’ai décidé de reprendre certains anciens message du 2012portal afin de remplir certaines lacunes chez les nouveaux éveillés et même pour les éveillés il est interressant de reprendre certains des anciens messages qui  prennent à la lueur des événement actuels parfois  un autre sens qu’on n’avait pas forcément vu avant.
je ne vais pas mettre les messages en entier, car certaines choses concernant les événements ou les méditations de l’époque n’auraient que très peu d’intérêt maintenant. Certains messages peuvent aussi ne pas être tout à fait juste concernant des détails ou date du plan. Rien n’est figé, il faut tenir compte que les choses ne se passent pas toujours comme elles ont été prévue initialement. Notez aussi que vu l’ancienneté des posts, certains liens peuvent être obsolètes, je n’ai pas le temps de tous les vérifier.

 

Mars 2015

Tout le monde maintenant incarné sur la planète Terre a toujours ces implants, comme nous les avons reçus à l’entrée ou dans la zone de quarantaine de la Terre. Ce sont des micro trous noirs de plasma, tournant dans un champ électromagnétique plasmatique puissant. Leur objectif est de déformer l’espace-temps pour maintenir le maintien de l’anomalie primaire et donc du statut de quarantaine de la planète Terre:

 http://recreatingbalance1.blogspot.com/2015/02/contingency.html

Vous devez comprendre que la matière du plan physique n’est qu’une onde de plasma condensée et qu’une anomalie de plasma se reflète directement sur le plan physique.

 Alors que les forces de la Lumière progressaient avec la libération de la Galaxie à travers les millénaires, les forces obscures se sont retirées vers la planète Terre, leur dernier bastion. En manipulant l’anomalie quantique et en activant de nombreuses portes négatives avec des armes nucléaires et des accélérateurs de particules après la Seconde Guerre mondiale et surtout après 1996, ils ont réussi à transformer notre planète en porte / puits quantique qui attire toutes les anomalies primaires restantes du reste de l’univers:

La réactivation à venir du LHC au CERN ne présente aucun danger et n’augmente pas la profondeur du puits quantique de la Terre car les forces de la lumière gèrent désormais la production de strangelets et de toplets physiques et peuvent contrecarrer toute manipulation physique de ces particules.

 Les fluctuations quantiques des anomalies primaires de la Terre, bien entretenues par la grille des implants plasmatiques et soutenues par les mécanismes de représailles des strangelets et des bombes toplets, constituent la méta-stratégie de fond de la Chimère qui maintient le statut de la Terre en quarantaine et empêche la divulgation et le premier contact.

 Ce puits quantique crée un tourbillon d’accrétion de plasma autour de la Terre qui s’étend sur des centaines d’années-lumière à travers la soi-disant bulle locale:

  http://www.skyandtelescope.com/astronomy-news/local-hot-bubble-07282014/

 Le plasma chaud raréfié de cette zone est téléporté vers la Terre par superluminalité à travers les tunnels de Set.

 Ce plasma est recueilli par le groupe chiméra dans les stations de gardien d’implants à travers le système solaire, puis distribué à travers les tunnels de Set vers les implants de l’humanité de surface.

 Il y a 26 000 ans, les chimèra ont construit des postes de gardien d’implants pour protéger le bastion de la Terre de quarantaine contre l’invasion des forces de la lumière de l’extérieur de ce système solaire et pour implanter quiconque essayant de s’échapper de la Terre / du système solaire. Un aspect du MOSS consiste à nettoyer ces stations implantaires. Cela progresse bien et il y a déjà de nombreux vaisseaux-mères des forces de la lumière galactique qui ont récemment pénétré dans le système solaire. La principale station de gardiens d’implants restante est située dans les systèmes de cavernes d’Iapetus, l’une des lunes de Saturne:

Il y a beaucoup d’activité dans le système solaire et certaines d’entre elles sont même remarquées ici sur Terre. Comme cet étrange impact sur la Lune il y a quelques semaines:

http://spaceweathergallery.com/indiv_upload.php?upload_id=109880&PHPSESSID=3gk3p4n6iv52tklcer99713g03

 Ou celui-ci sur Mars quelques années plus tôt:

 http://arstechnica.com/science/2015/02/strange-show-spotted-high-above-mars-surface-remains-mysterious/

La zone Seven Sisters sur Mars est le point d’entrée dans les hangars souterrains de la flotte pléiadienne d’où l’aspect Mars du MOSS est coordonné:

 http://www.thelivingmoon.com/43ancients/02files/Pleiades_Mars_Connection.html

Toute activité artificielle dans notre système solaire peut être facilement détectée et mesurée:

 http://phys.org/news/2011-12-aliens-kuiper-belt-cities.html

La NASA et le MSSS (Malin Space Science Systems) ont tenté d’effacer les preuves d’une vie intelligente dans le système solaire, mais quelques choses leur ont glissé entre les mains. Vous pouvez voir quelques images authentiques de la NASA ici.

 Monolithe sur Mars:

Monolith sur Phobos:

Navire-mère sur la lune:

Navire-mère derrière Rhea: