L’onde

Aujourd’hui j’ai vraiment envie de partager mon avis, ou plutôt mon enthousiasme pour ce livre. Voici pourquoi :

les + : Ce livre est écrit  par une scientifique totalement réfractaire aux histoires d’ extraterrestres et d’OVNI. Cependant lors d’une longue maladie un ami lui apporte tout un tas de livres sur ce sujet. Qu’elle fini par lire, mais cela ne change pas du tout son opinion sur le sujet, mais éveille suffisamment sa curiosité pour qu’elle se mette à faire une enquête approfondie.
Ce que j’ai aimé c’est que  ce  livre est écrit par une septique et non un convaincu qui prêche pour sa paroisse. Mais aussi que son approche est a la fois scientifique, mais aussi basé sur des témoignages, des lectures et par son expérience personnelle. C’est une vision scientique mais aussi spirituelle.

les sujets de ce livre L’onde de Laura Knight-Jadczyk, de + de 600 pages, sont divers  : rencontres, enlèvements ET, observations d’ OVNI, mais aussi on vous parle du vampirisme énergétique par les archonts/reptiliens.

Dans la seconde partie du livre (environ 2/3 du livre) elle établie une communication avec des Cassiopiens, qui vont lui parler de « l’onde » vous comprendrez vite qu’il s’agit de l’événement que nous attendons tous. Même si l’événement n’est que le début de cette onde, l’onde véritable sera la vague finale qui nous emménera dans la densité supérieure (située par Cobra vers décembre 2020, alors qu’elle etait initialement prévue pour 2025 ou 26)

Mais aussi ils lui parlent de la situation actuelle, telle que nous la connaissons mais avec une approche différente que celle que nous entendons généralement, à la fois scientifique et logique mais dans une logique qui n’est pas celle du monde 3D de dualité.
Il est aussi intéressant de noter que ses enseignements datent de 1994/95, et voir à quel points ils semblent réalistes à présent.

Cependant veuillez noter que même si ce livre, donne des renseignements précieux concernant la vague galactique qui arrive, « l’onde », rien n’est écrit à l’avance. Comme vous le savez, nous avons bufirqué un certains nombre de fois sur différentes lignes de temps, dont certaines étaient beaucoup plus négatives. l’onde était initialement prévue vers 2012. les forces sombres nous ont enfermé de nombreuses fois dans des boucles temporelles, ce qui nous donne une impression de retard, de cette vague tant attendu.
Tout cela est assez complexe d’ailleurs vous verrez dans le livre L’onde de Laura Knight-Jadczyk,  que même ceux qui posent les questions (aux cassiopiens) ont parfois du mal à comprendre les réponses.
Cependant au fil des pages on commence à comprendre comment notre vision 3D des choses est déformée et nous donne des impressions fausses notament en ce qui concerne le bien et le mal.

Je ne vais pas vous raconter tout le livre, mais simplement vous dire que je le trouve passionnant et à mon avis il est parfait pour éveiller les septiques non éveillés puisqu’il  est écrit par quelqu’un comme eux au départ. Je pense qu’il  serait bon d’avoir ce livre en format papier, car après l’événement comme je l’ai déjà dit, il y a une forte probabilité que nous n’ayons plus de courant pendant un certain temps. Ce livre pourra expliquer la situation à certaines personnes qui n’étaient pas prêtes.

Dans cet article je vais vous mettre quelques passages de la première partie. Dans un second article je vous vais vous donner des extraits de la seconde partie, honnêtement il y a tellement de passages intéressants et que j aimerais partager avec vous que le choix n’est pas facile.

Premier extrait, j’ ai choisi cet extrait car il corrobore ma propre expérience et celles de nombreuses autres personnes, comme Corey Goode par exemple, de ne pouvoir se souvenir de leur visage, ou d’autres choses comme leur nom par exemple, alors que l’on se souvient parfaitement de tout le reste. Il semblerait qu’il y ait un blocage volontaire de leur part:

« Elle vit la lumière bleue devant le panneau. Elle la vit grossir. Elle sentit une force qui prenait le contrôle de la voiture. Elle sentit la voiture quitter la route et tourner vers l’emplacement de parking alors qu’elle luttait contre le volant. La voiture se parqua d’elle-même, et ils se retrouvèrent assis dans la voiture, sur le parking, près du « restoroute » fermé. Ils ne savaient pas pourquoi ; ils attendaient quelque chose ; quelqu’un approchait de la voiture.
Je lui demandai de décrire son apparence. « Je ne peux pas », dit-elle. Elle était à nouveau en train de se tordre les mains et de les agiter, dans un état d’extrême agitation. Elle commença à hyperventiler. Ses bras se tordaient et se secouaient. Elle les frottait frénétiquement avec ses mains, comme si elle avait mal. « Comment cela ? Vous ne pouvez pas »demandai-je. « Parce qu’ILS ne me laisseront pas faire ». Le mot « ils » fut prononcé avec tant de terreur qu’un frisson me parcourut la colonne vertébrale. « Que voulez-vous dire ? Qui vous empêche de voir, de vous souvenir ? C’est qui, EUX ? » demandai-je dans l’espoir qu’elle parviendrait à le sortir avant le « saut ». Elle se contenta de secouer la tête avec désespoir. « Je ne peux pas le dire », dit-elle. « Je ne peux pas. »

Dans le second extrait il s’agit la d’une vampirisation énergétique il est intéressant de voir comment l’entité se sert de la fausse lumière pour l attirer :

« (L’entité parle) « Je suis venu te prendre avec moi, Ann Haywood. Tu as été choisie pour être l’une des nôtres. Tourne-toi vers moi et je te donnerai paix et réconfort » …une impression d’euphorie l’a envahie. C’était une sensation de chaleur et de calme. Elle a fait un effort et s’est remise à prier…… « Toi et ton damné Dieu ! Il ne te sert plus à rien. Tu ne comprends pas ? Je suis venu te chercher. Détends-toi et laisse-toi aller. Tu ne seras plus jamais malade ou tracassée. C’est un lieu de paix et de chaleur tel que en as fait l’expérience il y a quelques minutes. Alors laisse-toi aller, laisse-toi aller ! »

Pendant que le monstre la tentait, il s’approchait de plus en plus près de Ann. Enfin, il a ouvert grand sa bouche et s’est mis à parcourir son visage avec sa gueule gluante. La chaleur de son haleine et l’intolérable puanteur qui s’en dégageait sembla affaiblir Ann.

La salive de la créature était hideusement froide et gluante pendant que le monstre suçait ses forces et sa vie… Ann luttait de toutes ses forces… la créature a alors dit dans un sifflement désappointé : « Je suis ta paix et je suis ta force. Dès ce moment je vais prendre soin de toi. Il n’y a pas de dieu. »
Les trois entités ont alors quitté la chambre à travers le mur et ont disparu dans la nuit … (Osborn, 1982)

… (extrait coupé pour ne pas que ce soit trop long)

Soudain, le visage de Ann devint gris comme la cendre et elle demanda à être excusée. Un cri de douleur sortit de la salle de bain où elle s’était réfugiée. Quand Ann est sortie elle reniflait en se tenant l’abdomen.
La Dame l’avait sauvagement attaquée pour avoir révélé que tout au long de l’Histoire, des créatures comme la Dame ont pris l’apparence de saints.
Elles utilisent alors la crédulité des humains pour les égarer et les désinformer, de manière à leur faire croire qu’ils voient des miracles.
Ann a demandé au journaliste de supprimer cette portion de l’interview. (Osborn, 1982).

Et si l’on se réfère au cas de vampirisme cité par Karla Turner, Ann Haywood a également souffert : les contacts avec la Dame étaient toujours physiquement épuisants. Ann se sentait utilisée à chaque fois que la créature l’emmenait ; et sa santé se détériorait à chaque agression. Le démon la tuait lentement physiquement et mentalement. Si elle voulait faire l’amour avec son mari la Dame lui disait « Ann ne gaspille pas ton temps en copulations qui n’ont pas de sens. J’ai besoin de ta force. Tu es mienne.. ».

Bon je vous rassure, dans le livre il y a aussi des expériences positives.

Les – : J ‘avoue que dés le début du livre, j’ai failli laisser tomber, il y a en effet tout un chapitre sur la canalisation visant à démontrer que, pour résumer, la majorité des canalisation sont erronées sauf la sienne.
Honnêtement je trouve que ce passage visant à rassurer le lecteur (et surtout elle) n’est pas utile, voir même fait l’effet du contraire. Je pense qu’il appartient à chacun de faire preuve de discernement, c’est à dire se servir de son intuition (cela sous entend de ne pas être parasité par ses fausses croyances, c’est à dire avoir fait un  travail suffisant sur soi et son ego. Bien souvent les gens disent « ça ne me parle pas » sans même se rendre compte qu’ils sont prisonnier de leur propres croyances. C’est à dire « ça ne me parle pas en fonction de mes propre croyance » cela fait une énorme différence entre : j’écoute mon âme (intuition) de façon tout à fait neutre et ouverte ).
Mais il faut aussi tenir compte de la teneur du message, de ses propres expériences, ou de celles des autres et  comparer avec les autres écrits/canalisations.

D’autre part il y a certains passages assez violent à entendre, et peut être durs à avaler, mais en continuant la lecture, cela semble prendre un sens, comme je l’ai dit précédement nous avons une vision 3D qui ne correspond pas forcément à la vérité.

Quoi qu’il en soit je vous engage vivement à lire le livre L’onde de Laura Knight-Jadczyk, vous en sortirez grandi et probablement rassuré aussi.

Nathalie